Armée Russe, 1892 / © Les frères De Jough Edouard & Francis

29112018

 

 

 

 

 

Armée Russe, 1892 / © Les frères De Jough Edouard & Francis  dans Photos 1540209247-nicolas-2

 

1540208937-nicolas dans Photos

Le Grand Duc Nicolas (futur Nicolas II)

 

 

 

 

 

 

 

 

1540209657-boris

Le Grand Duc Boris Vladimirovitch en tenue d’officier de Dragons

 

 

 

 

1540210057-gardier

Grenadier du palais en grande tenue

 

 

 

 

 

1540210231-grenadier

Grenadier du palais

 

 

 

 

1540210423-grenadiers

Cle des Grenadiers du palais

 

 

 

 

 

 

1540210630-grenadiers

Grenadiers du palais

 

 

 

 

 

 

1540210881-cavaliers

Cavaliers de la garde: Escorte personnelle du Tsar (Cosaques du Terek et du Kouban)

 

 

 

 

 

1540211310-officiers

Officiers de l’Escorte personnelle du Tsar

 

 

 

 

1540211506-cavaliers

Cavaliers de la garde: Trompettes de l’Escorte personnelle du Tsar

 

 

 

 

 

1540211722-ecole-militaire

Ecole militaire de Wladimir

 

 

 

 

1540212073-coprs-pages

Corps des Pages

 

 

 

 

 

1540231567-ministre-de-guerre

Ministre de la guerre, le Général Vannovski

 

 

 

 

 

 

1540282235-nicolas-2

Le grand Duc Nicolas, commandant la 2ème division de cavalerie de la garde, et les chefs de régiments de la division

 

 

 

 

 

1540282513-cavaliers-imperatrice

Cavalerie de la garde, Régiment des chevaliers-gardes de l’Impératrice Maria-Feodorovna

 

 

 

 

 

 

 

1540283048-cavalier-garde

Cavalier de la garde

 

 

 

 

 

1540283216-cavalier-garde

 

1540283440-tenue-parade

Cavalier de la garde: Officier en grande tenue de parade à cheval

 

 

 

 

1540283596-offocier

Cavalerie de la garde: Officier des gardes à cheval

 

 

 

 

1540283753-infanterie

Infanterie de la garde, Régiment Pavlovsky: Lieutenant en grande tenue

 

 

 

 

1540284018-regiment

Régiment des cuirassiers de l’Empereur: Peloton en tenue de parade

 

 

 

 

1540284392-officiers

Officier en petite tenue          -      Officier en grande tenue

Régiment des cuirassiers de l’Empereur

 

 

 

 

1540284590-escardon

Escadron en tenue de campagne: Cuirassiers de l’Empereur

 

 

 

 

1540285288-cavalerie-imperatrice

Litavrchtchick: Timbalier du régiment des cuirassiers de l’Impératrice Maria Feadorovna

 

 

 

 

1540285529-capitaine 

Cuirassiers de l’Impératrice Maria Feadorovna: Capitaine en grande tenue d’hiver 

 

 

 

 

1540285712-construction-pont

Construction d’un pont militaire en présence de S. M. l’Empereur

 

 

 

 

1540285863-cuirassier

Cuirassiers de l’Impératrice Maria Feadorovna: Escadron de la garde 

 

 

 

 

1540288306-gendarmerie

Cavalerie de la garde, Gendarmerie de compagne: Capitaine en grande tenue

 

 

 

 

1540288449-gendarmerie

Cavalerie de la garde, Gendarmerie de compagne: Lieutenant en grande tenue

 

 

 

 

1540288598-commandant

Cavalerie de la garde: général A. Stroukov ancien commandant des lanciers de l’Impératrice, Inspecteur général de la remontre

 

 

 

 

1540289188-lancier

Cavalerie de la garde, Lanciers de l’Impératrice Maria Feadorovna: Cavalier en tenue de service

 

 

 

1540381872-hussard

Cavalerie de la garde, Hussards de Grodno: Officier en grande tenue d’hiver

 

 

 

 

1540382144-adjoints

Hussards de la garde de Grodno: Adjudants

 

 

 

 

1540382376-poste-hussards

Poste de Hussards

 

 

 

 

1540383141-hussards

Hussards de Grodno: Officier et Adjudant

 

 

 

 

1540383473-hussards

 

1540383837-hussards

Cavalerie de la garde, Hussards de Grodno à g. (Varsovie). Hussard de l’Empereur (Tsarskoïe Selo)

 

 

 

 

1540383997-grenadiers

Cavalerie de la garde, Régiment des grenadiers à cheval

 

 

 

 

1540384164-marichal

Cavalerie de la garde, Grenadier à cheval: Maréchal des logis en grande tenue

 

 

 

 

1540384382-cavalerie-garde

Cavalerie de la garde, Sotnia des cosaques de l’Oural: Cosaques en tenue d’exercice

 

 

 

 

1540448131-cosaques

Cavalerie de la garde, Cosaques de l’Ataman, du grand duc Héritier en tenues variées

 

 

 

 

1540448482-soldats

Infanterie de la garde, Régiment Préobrajensky: Types de soldats du régiment

 

 

 

 

1540448767-cosaques

Cavalerie de la garde, Cosaques de l’Empereur -Cosaques de Don: Fanfare du régiment

 

 

 

 

1540448979-dragons

Dragons de la garde, Groupe des officiers du régiment

 

 

 

 

1540449139-colonel

Artillerie de la garde, Colonel d’artillerie de camp de l’empereur en grande tenue

 

 

 

 

1540449447-aide-camp

Artillerie de la garde, Aide de camp de origade en grande tenue

 

 

 

 

1540449662-infanterie

Infanterie de la garde: Le grand duc Constantin Constantinovitch, commandant le régiment Préobrajensky ; Le général prince Obolensky, commandant la 1 ère division d’Infanterie de la garde ; Généraux de brigade et Officiers supérieurs de la division

 

 

 

 

1540451665-officiers-infanterie

Officiers d’infanterie de la garde avec « Cesarevitch »

 

 

 

 

1540455806-officiers

Garde Impériale, Officiers

 

 

 

 

1540456141-infanterie

Infanterie de la garde, Régiment Sémionovsky : Groupe des Officiers de régiment

 

 

 

 

1540456511-soldats

Infanterie de la garde, Régiment Sémionovsky : Soldats

 

 

 

 

1540456684-infanterie

Changement de la sentinelle auprès de la caisse du régiment

 

 

 

 

1540457096-bataillon

Infanterie de la garde, Bataillon mixte de la garde

 

 

 

 

1540457258-sous-officier

Infanterie de la garde, Régiment Préobrajensky: Sous officier en tenue de compagne

 

 

 

 

1540457394-soldats

Infanterie de la garde, Régiment Préobrajensky: Soldats en tenues diverses

 

 

 

 

1540457544-infanterie-fete

Régiment d’infanterie de la garde: Fête du régiment avec le Tsar et la Tsarine

 

 

 

 

1540458367-defille-parade

Infanterie de la garde, Régiment Pavlovsky: Bataillon défilant la parade

 

 

 

 

1540459034-cosaque-oural

Infanterie de la garde, Sotnia des cosaques de l’Oural: Officier en tenue de service

 

 

 

 

1540459229-cosaque

Cosaque du Don

 

 

 

 

1540459369-cosaques-oural

Le régiment des Cosaques de l’Oural (Kiev): Fanfare du régiment

 

 

 

 

1540459502-cosaque-siberien

Cosaque du Transbaikal (sibérien) en tenue de ville

 

 

 

 

1540459641-cosaque-oural

Cosaque de l’Oural

 

 

 

 

1540459750-cosaque-oural

Cosaque de l’Oural

 

 

 

 

1540554754-colonel

Cosaque du Kouban: Colonel du régiment Khopierskiy en grande tenue

 

 

 

 

1540555854-tatare

Cosaque Tatare

 

 

 

 

1540556004-cosaques-oural

Cosaques de l’Oural: Sotnia revenant de l’exercice

 

 

 

 

1540556178-1er-regiment

1er régiment des cosaques d’Orenbourg

 

 

 

 

1540556317-officier

1er régiment des cosaques d’Orenbourg: Officier en grande tenue

 

 

 

 

1540556467-artillerie

Artillerie de la garde: exercice à feu

 

 

 

 

1540556591-artillerie

Artillerie

 

 

 

 

1540556680-artillerie

Artillerie

 

 

 

 

1540556798-officier

Officier de la 4 ème Batterie de la 10 ème brigade d’artillerie à Lodz

 

 

 

 

1540557032-regiment-dragon

Cavalerie, Régiment de dragons de Novgorod N° 28 du Roi de Westerburg: Escadrons en colonnes

 

 

 

 

1540557323-officier

Cavalerie, Régiment de dragons de Kiev N° 27 du Prince de Galles: Officier de dragons en tenue de compagne

 

 

 

 

1540557521-armuriers

Cavalerie, Régiment de dragons de Mitava N° 42: Armuriers du régiment

 

 

 

 

1540557716-cavalerie

Cavalerie

 

 

 

 

1540557863-bataillon

1er Bataillon des chasseurs du Caucase - Tiflis

 

 

 

 

1540558030-infanterie 

Infanterie

 

 

 

 

1540558119-infanterie

Infanterie

 

 

 

 

1540558218-infanterie

Infanterie de ligne, Régiment d’Infanterie de Tiraspol N°131: Exercice de compagnie au camp de Kiev 

 

 

 

 

1540558453-infanterie

Infanterie de la garde, Bataillon mixte de la garde 

 

 

 

 

1540578258-infanterie

Infanterie de ligne, 151 ème régiment d’Infanterie de Piatigorsk

 

 

 

 

1540578975-infanterie

Infanterie de ligne, 37 ème régiment d’Infanterie d’Iekaterinbourg

 

 

 

 

1540579470-officier

Officier d’infanterie de la mer noire

 

 

 

 

1540579754-officiers

Officiers des sapeurs

 

 

 

 

1540580117-officiers

Officiers

 

 

 

 

1540581289-officiers

Infanterie: Officiers de l’armée du Caucase

 

 

 

 

1540581472-colonel

Cosaques du Don: Colonel en grande tenue

 

 

 

 

1540581715-officier

66 ème Régiment d’infanterie: Officier

 

 

 

 

 

1540582660-bataillon

1er Bataillon des chasseurs de fer: Sentinelle en tenue d’hiver 

 

 

 

 

1540583234-vladimir

Grande Duchesse Wladimir et ses enfants (Boris le premier à gauche, André le premier à droite) 

 

 

 

 

1540583939-officiers

Les Officiers Étrangers aux grandes manœuvres 

 

 

 

 

1540584087-fete

Fête du régiment avec le Tsr et la Tsarine  

 

 

 

 

1540584234-uniforme

Infanterie de la garde, Régiment Préobrajensky: Uniforme sous Alexandre Ier

 

 

 

 

1540584531-uniforme

Infanterie de la garde, Régiment Préobrajensky: Uniforme du régiment lors de sa fondation par Pierre le Grand (1683)

 

 

 

 

1540584706-tambour

Infanterie de la garde, Régiment Préobrajensky: Tambour Major sous Alexandre II

 

 

 

 

1540584844-soeurs

Sœurs de charité

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




La pietà de Bentalha

16102018

 

 

 

 

 

La pietà de Bentalha, La pietà d’Alger, La Madone de Bentalha, La Madone en enfer. Ce sont là quelques titres ou légendes qui ont accompagné et interprété la photo de Hocine Zaourar réalisée en pleine décennie noire, le 23 septembre 1997 et qui fut largement publiée dans la presse internationale. 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui, on considère que le massacre perpétré à Bentalha a été le plus sanglant. On parle de 600 morts. il est devenu le fait emblématique de la décennie noire. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La pietà de Bentalha dans Photos 1536854625-xvm9b2ceb64-3d36-11e6-a8f6-7243454d717f

Oum Saâd, «la Madone de Bentalha» HOCINE ZAOURAR/AFP 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bentalha est une petite ville située dans la grande banlieue d’Alger. Un commando s’y introduit dans la nuit du 22 au 23 septembre 1997 et se livre à une épouvantable tuerie, détruisant les maisons et tuant leurs occupants avec sauvagerie. 

 

 

Informés des événements, quelques journalistes arrivent sur les lieux vers 9 heures du matin. « Il y avait une confusion extrême , raconte Hocine Zaourar, dont les propos sont rapportés par Michel Guerrin dans le journal Le Monde, les façades étaient cramées, ça sentait le brûlé. J’ai dû être interpellé quatre ou cinq fois par les policiers en civil, au point de ne pouvoir sortir mon boîtier. Les corps des victimes étaient entreposées dans une école, impossible à approcher, avant d’être enterrées à l’abri des regards.«  

 

 

Un autre journaliste Algérois raconte: «  Les massacres ont eu lieu la nuit. Quand vous arrivez le matin, le sang est encore frais sur les murs (…). Mais, à moins d’avoir un complice dans la sécurité ou chez les pompiers, on ne voit jamais les victimes. » Ces dernières remarques expliquent l’attachement des photographes qui couvrent ces événements à trouver les victimes. Un journaliste d’El Watan raconte à Michel Guerrin qu’il a réussi à pénétrer dans le cimetière de Bentalha, il a compté les tombes fraîches et en a dénombré 252, tandis que la police annonçait 85 morts. 

 

Les accès à la ville étant impossibles, Hocine Zaourar se rend à l’hôpital Zmiri d’El-Harrach où les blessés ont été transportés. Beaucoup ne survivront pas. Dans la cour de l’hôpital les familles, (une centaine de personnes, surtout des femmes) attendent les nouvelles et scrutent la liste des blessés décédés que l’on affiche périodiquement à l’extérieur. C’est là, dans cette cour d’hôpital, que Hocine Zaourar photographie une femme qui vient d’apprendre la mort de son frère et de sa famille. Par précaution, il retire immédiatement la pellicule de son boîtier et la mêle à d’autres dans son sac, puis il introduit un autre film dans son appareil. Peu après, il sera interpellé par un policier qui saisira plusieurs pellicules. Par chance, celle sur laquelle se trouve la photo est préservée. 

 

 

Hocine Zaourar rentre à Alger. A 15h 22, ce 23 septembre, le cliché signé AFP est diffusé par l’agence parisienne avec la mention ‘en priorité‘. La plupart des grands quotidiens français, anglais, espagnols, italiens diffuseront la photo le lendemain à la une, ainsi que l’International Herald Tribune, le Washington Post, et le Los Angeles Times. Mais aucuns des 10 quotidiens indépendants d’Alger, qui disposent de leurs propres photographies réalisées par leurs reporters. 

 

La plupart des photos prises en Algérie à l’époque sont réalisées par moins d’une vingtaine de journalistes intrépides, très jeunes et qui travaillent pour la presse indépendante algéroises. Très peu de photos sortent du pays. L’Agence France Presse et l’Associated Press travaillent sur place avec une équipe restreinte.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 1536854665-114990-hocine-zaourar-photographe dans Photos

Hocine Zaourar (Birmandreis, 18 décembre 1952 – ) dit Hocine est un photographe photojournaliste algérien. 
Hocine a publié sa première photo en 1979 dans la revue Afrique No 1. Hocine a travaillé pour les agences Sipa, Reuters, AFP. il aussi artiste photograhe avant d’arrivée au photo journalisme entre 1972 et 1984. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au moment des faits, Hocine Zaouarar est l’unique photographe salarié de l’antenne algéroise de l’AFP. Il travaillent seul pour ne pas risquer la vie d’autrui. 

 

La photographie de 23 septembre va connaître un singulier destin puisque non seulement elle sera très largement diffusée par la presse internationale (700 journaux l’ont publiée) mais elle sera aussi couronnée par des prix prestigieux. La World Press, notamment, la consacre meilleure photo de l’année 1997. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
                            

 




Algérie d’antan: L’école arabe

6092018

 

 

 

 

 

Situation de l’enseignement avant 1830: 

 

 

L’enseignement primaire s’adressait aux enfants de 6 à 10 ans environ, auxquels on enseignait dans un local généralement attenant à la mosquée, le Coran, les principes élémentaires de l’Islam, des notions de lecture et d’écriture. L’enseignement secondaire était donné aux enfants de 10 à 15 ans dans des locaux attenants à la mosquée ou dans des zaouïas. On enseignait la lecture, les commentaires du coran et des notions élémentaires de grammaire. L’enseignement supérieur était réservé aux étudiants aux âges très divers appartenant le plus souvent à des familles lettrées ou vouées à la vie religieuse. Le programme comportait: droit, jurisprudence, théologie, hadith, parfois des notions de géographie, d’histoire et d’astronomie. 

 

Par ailleurs Henri Weiler note: « Il n’y avait à Alger, ni ailleurs rien qui pût faire songer aux universités musulmanes d’El Azhar du Caire, de la Zitouna de Tunis, de la Qaraouyine de Fès. Il n’y avait véritablement aucune organisation de l’instruction publique, mais on donnait de nombreux cours surtout religieux.«  

 

 

 

 

 

Après 1830: 

 

La France s’intéressa d’abord à l’enseignement secondaire qui devait fournir ultérieurement les cadres nécessaires à l’enseignement de l’arabe. Trois medersas furent crées, en 1850 à Médéa, Tlemcen et Constantine. Par la suite la medersa de Médéa fut transférée à Blida, puis à Alger et finalement à Ben Aknoun. Ces medersas ont été transformées en ‘lycées d’enseignement franco-musulmans’ en 1950. 

 

Le rôle des medersas était de former des cadres pour l’enseignement de l’arabe, pour la justice (cadi, bachadel, adel) et accessoirement pour le culte (muphti, imam). Le corps de mouderrès fut créé en 1851. Les matières qu’ils devaient enseigner dans les mosquées étaient: langue et littérature arabe (obligatoire), théologie, droit canonique et civil (facultatif). A partir de 1889, l’enseignement de l’arabe dans les Ecoles Primaires indigènes devient obligatoire. L’arabe dialectal était enseigné à raison de 2h 30 par semaine dans les cours préparatoires, élémentaires et moyens et l’arabe classique une heure par jour, dans les écoles qui préparaient au concours d’entrer dans les medersas. Les futurs instituteurs recevaient à l’Ecole Normale de Bouzaréah la formation correspondante. En 1938 les mouderrès furent autorisés à remplacer ces instituteurs pour l’enseignement de l’arabe. En 1949, la fusion des enseignants A et B (anciens enseignants européen et musulman) unifia les programmes dans toutes les écoles primaires. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Algérie d'antan: L'école arabe dans Photos 1529241847-s-l1600

Algérie – Ecole Arabe: Taleb recopiant le Coran – 1900 

 

 

 

 

 

 

 

 

1529242058-s-l1600 dans Photos

 

 

 

 

 

 

1529242112-s-l1600

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1529242173-s-l1600

Ecole arabe – Biskra

 

 

 

 

 

 

 

 

1529242315-s-l1600

 

 

1529242395-s-l1600

 Tlemcen, Medersa - 1895

 

 

 

 

 

 

 

1529242315-s-l16003

Tlemcen, grande nef de la Medersa – 1885

 

 

 

 

 

 

 

1529242701-s-l16002

 Ecole Arabe, Alger - 1880

 

 

 

 

 

 

 

1529242791-s-l1600

Maître d’école arabe

 

 

 

 

 

 

 

1529242963-s-l16002

 Constantine, école professionnelle Arabe de Mme Sausserote – 1900

 

 

 

 

 

 

 

1529243067-s-l1600

Biskra, Ecole Arabe - 1930

 

 

 

 

 

 

 

1529243173-s-l1600

1529243603-s-l1600

(Photochromie) 

 Algérie, école arabe – 1900

 

 

 

 

 

 

 

1529243269-s-l1600

Mostaganem, école arabe - 1910

 

 

 

 

 

 

 

1529243502-cee48igewk-kgrhqmokjue0qt3zt7cbnqulq2dwq-12

Miliana, nouvelle école arabe – 1900

 

 

 

 

 

 

 

1529243714-s-l1600

 Alger, La Medersa: Ecole Supérieur Arabe.

 

 

 

 

 

 

 

1529243903-s-l1600

Ecole arabe dans le désert

 

 

 

 

 

 

 

1529243991-s-l1600

Alger, La Medersa: Ecole Supérieur Arabe – 1947

 

 

 

 

 

 

 

1529244146-cee-y0q-mk-kgrhqyokm8ez4eg6eiqbnqus-pcc-12

Miliana, Écoliers à la nouvelle école arabe - 1900

 

 

 

 

 

 

 

1529244448-s-l1600

Ecole Arabe en Kabylie

 

 

 

 

 

 

 

1529244808-s-l1600

 Ecole indigène

 

 

 

 

 

 

 

1529244900-s-l1600

 Algérie, Une Ecole Indigène

 

 

 

 

 

 

 

1529245101-s-l1600

 Aumale, école indigène

 

 

 

 

 

 

 

1529245332-s-l1600

 

 

 

 

 

 

 

1529245463-s-l16002

Constantine, mosquée et école musulmane de Salah Bey, sur la place Négrier - 1895

 

 

 

 

 

 

 

1529245794-s-l1600

 

 

 

 

 

 

 

 

1529245951-s-l1600

 École Nomade Saharienne – 1954

 

 

 

 

 

 

 

1529246091-s-l1600

 Une école arabe

 

 

 

 

 

 

 

1529246239-s-l1600

Alger,  enfants dans une école arabe

 

 

 

 

 

 

 

1529246407-s-l1600

 Enfants à l’étude dans une école indigène.

 

 

 

 

 

 

 

1529246619-s-l1600

 Tlemcen, la medersa – 1900

 

 

 

 

 

 

 

 

1529246752-s-l1600

Constantine,  intérieur de la medersa

 

 

 

 

 

 

 

s-l1600 

Aumale, La Médersa

 

 

 

 

 

 

 

1529246914-s-l1600

Constantine, La Médersa

 

 

 

 

 

 

 

 

1529247062-s-l1600

 Tlemcen, un coin de la medersa

 

 

 

 

 

 

 

1529247124-s-l1600

 Alger - Entrée de la Médersa

 

 

 

 

 

 

 

1529247268-s-l1600

 Constantine, La Medersa - 1900

 

 

 

 

 

 

 

1529247347-s-l1600

Alger, La Medersa – 1900

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Canon du Ramadan

7062018

 

 

 

 

 

Il est des événements fortuits qui marquent l’histoire.
Par exemple la coutume dans des pays musulmans de signaler quotidiennement la fin du jeûne en période de Ramadan – le moment de l’“iftâr”, premier repas après le coucher du soleil -, par un coup de canon.

 

 

 

 

 

 

 

Les origines de cette pratique restent incertaines, même si les hypothèses nous ramènent toutes en Égypte. La première rattache cette coutume au wâli (gouverneur) mamelouk Khosh Qadam qui avait reçu un canon en cadeau de la part d’une usine allemande. Il voulut l’essayer au moment du coucher du soleil et, par « pure coïncidence » est-il rapporté, il s’agissait du premier jour du mois de Ramadan 869 (26 avril 1465). Le bruit résonna dans le ciel du Caire et les jeûneurs l’interprétèrent comme le signal de fin de jeûne. Le lendemain, ils se rassemblèrent dans l’attente d’un nouveau signal. Pour les satisfaire, le wâli ordonna donc la remise en service du canon au moment du “maghrib” et fit exécuter cette manœuvre chaque jour du mois sacré. 

 

 

 

 

  
 
 
 
 
Un autre récit fait plutôt remonter la coutume à l’époque de Méhémet Ali (XIXe s.). Ce fondateur de l’Égypte moderne avait acheté des canons de fabrication allemande pour équiper l’armée de son pays. Il aurait ordonné un tir de l’une de ces armes au moment du coucher du soleil, un jour de Ramadan. Surprise, la population interpréta le coup de canon comme une nouvelle façon d’être informée du moment de l’”iftâr” et en aurait souhaité le renouvellement régulier. Le pacha aurait donné son accord et, dès lors, le canon résonna deux fois par jour, pour la rupture et la reprise du jeûne.
 
 
 

 

 
 
Une troisième version de cette coutume, semble-t-il la plus populaire, situe son origine sous le règne d’Ismaïl Pacha (fin XIXe s.). L’histoire raconte qu’alors qu’ils nettoyaient leurs armes, les soldats de l’armée du khédive mirent à feu un canon, par erreur, exactement au moment du “maghrib”. Et c’est alors qu’entre en scène une certaine Fatima qui aurait demandé au souverain d’ériger cette fausse manœuvre en pratique régulière chaque jour du mois de Ramadan. 
 
 
 

 

 
 
Quant à l’identité de cette personne, le flou demeure : il s’agirait soit de l’une des filles du pacha, bien placée il est vrai pour faire valoir sa requête, soit d’Al-Hajja Fatima, une dame âgée qui habitait dans le quartier d’Abdine, au centre du Caire, et préparait chaque jour de jeûne l’ “Iftâr” pour l’équipe en charge du canon rituel. Les gens, raconte-t-on, la taquinaient en chemin, lui demandant de se dépêcher pour hâter le moment de la détonation du canon. De là est née la tradition d’appeler cette arme bien pacifique le “canon de Fatima”.
 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Canon du Ramadan  dans Photos 1522499426-egypte-le-coup-de-canon-qui-annonce-le-ramadan-apgm-tempsprsent-03021915-001

Le canon qui sert à annoncer le commencement et la fin du Ramadan à la Citadelle du Caire en décembre 1914.

 

 

 

 

 
 
 
 
1522499671-0b61039e dans Photos 

MARRAKECH - Jardin de la Koutoubia et Canon du Ramadan; début 1900 

 

 

 

 

 

 

 

 

1522499862-s-l1600

 Rabat Les Canons du Ramadan 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1522499984-s-l1600

RABAT – Les Canons du Ramadan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1522500130-s-l1600 

GUELMA – Canon du Ramadan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1522500342-ramadan-turkish-cannon-1918-00076

Canon ottoman du Ramadan; 1918 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1522500469-ramadan-cannon-jun-1918-crop 

le 10 juin 1918 deux soldats britanniques lancent le canon du Ramadan à Jérusalem 

 

 

 

 

 
 
 
 

 

1522500655-ramadan-cannon-presentation-1945-crop

 Présentation d’un nouveau canon (75mm howitzer) du Ramadan aux habitants de Jérusalem par l’armée britannique 1945

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1522501468-53ba19dea61dcc58ff318e911d7ff912

Les canons du Ramadan » – Rabat1930

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

1522501774-canon-ramadan

Ouarzazate – Maroc 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1522501882-fb-img-1434653776364 

Sfax – Tunisie 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1522502320-iftar-canon 

Coup de canon d’Iftar, Tripoli (Libye)1950  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1522502791-cannon-iftar-in-egypt 

 Egypte 

 

 

 

 

 

 

 

 

1522502941-80de18cb951f74ed9850f19b11406fdd

Jérusalem: Deux membres de la famille Sondouqua se préparent pour donner le coup d’Iftar – 1930 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 

 
 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 
 




Collection de très rares photos couleurs de la 2ème Guerre Mondiale

28042018

 

 

 

 

 

Il y a un an environ, le DailyMail a publié de sublimes et rares clichés de la seconde guerre mondiale, réalisés par des journalistes britanniques et entièrement remastérisés en couleurs. 
 
 
 
 
 
On peut ainsi contempler des faits rares et parfois non soulevés de ces années de chaos, comme les Forces aériennes auxiliaires féminines préparant les parachutes pour les alliés. On peut aussi croiser le regard d’enfants, d’adultes, de militaires ou de citoyens désabusés ou simplement heureux lorsqu’a retenti la fin du conflit. On peut donc se retrouver en l’espace de quelques clics du front du combat jusqu’aux fêtes qui ont eu lieues pour savourer la fin de la guerre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Collection de très rares photos couleurs de la 2ème Guerre Mondiale  dans Photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 dans Photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Algérie d’antan: Les Marabouts

15032018

 

 

 

 

 

Les populations sont abandonnées à des marabouts (morabethin, liés ou dévoués), personnages qui participent de l’ermite et du religieux, sans caractère autre que celui que leur prête la multitude. Quelques-uns de ces hommes méritent la vénération qu’ils inspirent, par leur piété et leurs vertus; le plus grand nombre ne doit cette autorité usurpée qu’à l’hypocrisie et à la superstition. Les marabouts n’appartiennent d’ailleurs, à aucun titre, à la hiérarchie musulmane.

 

 

Les marabouts, ou zaouïa, sont des édifices contenant le tombeau d’un saint homme, où de pieux musulmans obtenaient de se faire enterrer. Le nombre de ces établissements était très considérable. Chaque village possède son saint marabout : Sidi Abderrahmane protège la Casbah d’Alger, Sidi Boumediene préserve Tlemcen, Sidi El-Houari est le saint patron d’Oran, tandis que Sidi Hmeïda protège Annaba et que Sidi Maâmmar, Djedi Menguelat ou Yemma Gouraya veillent sur la Kabylie. Leur pierre tombale est mythifiée. On y revient pour faire des vœux, pour marier une jeune fille, demander assistance en cas de détresse ou de maladie.

 

 

D’autres considèrent que même si la religion a pu nourrir ou inspirer certains comportements superstitieux, il ne faudrait pas les confondre. La superstition est, le plus souvent, forgée par les croyances populaires avec parfois un rituel qui va à l’encontre de la religion, qui parle de foi et de dogme”, souligne l’ethnologue malien Alfred Kalamby.

 

 

La superstition reste un témoin des épreuves traversées par le pays, de ses traditions séculaires et de l’imaginaire populaire. Et souvent les coutumes antéislamiques et les rituels anciens cohabitent avec l’islam, dans un entrelacement du sacré et du profane.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Algérie d'antan: Les Marabouts  dans Photos 1515770696-s-l1600

Figuig - Marabout de Hammam Foucani

 

 

 

 

 

1515770763-s-l1600 dans Photos

Tiaret - Le Marabout Sidi Khaled
1515770822-s-l1600

Mazagran - Le Marabout Sidi Bel Kassel

 

 

 

 

 

1515770929-s-l1600

Oran - Marabout des Planteurs

 

 

 

 

 

1515770995-s-l1600

Figuig - Marabout Col de Zénaga 

 

 

 

 

 

1515771097-s-l1600

Affreville (Khemis Miliana) - Marabout Abd el Kader

 

 

 

 

 

1515771246-s-l1600

Blida - Au Marabout de Sidi el Kébir

 

 

 

 

 

1515771323-s-l1600

Oran - Le Marabout Sidi Abd el Kader

 

 

 

 

 

1515771404-s-l1600

Perregaux (Mohammadia / Mascara) - Marabout de Sidi Abd El Kader

 

 

 

 

 

1515771496-s-l1600

Tlemcen - Marabout au cimetière arabe

 

 

 

 

 

1515771596-s-l1600

Alger - Marabout de la Bouzaréa

 

 

 

 

 

1515771648-s-l1600

Oran - Marabout Sidi El Haouari

 

 

 

 

 

1515774242-s-l1600

Blida - Marabout du Sidi El Kébir

 

 

 

 

 

1515774335-s-l1600

Blida - Marabout au Bois Sacré

 

 

 

1515774411-s-l1600

1515774463-s-l1600

Oran - Marabout Sidi el Bachir

 

 

 

 

 

1515774535-42638

Medea - Marabout Sidi Mahdjoub 

 

 

 

 

 

1515774642-s-l1600

Oran - Cimetière Musulman; Marabout Sidi Ahmed el Filehli

 

 

 

 

 

1515774823-s-l1600

Figuig - Marabout Sidi Yousef prés la Zousfana

 

 

 

 

 

1515774934-s-l1600

Alger - Le Marabout de l’Amirauté

 

 

 

 

 

1515774990-s-l1600

Pélerinage au Marabout Sidi Mohand Amokran

 

 

 

 

 

 

1515775059-s-l1600

Biskra - Marabout de Sidi La H’ssen

 

 

 

 

 

1515775125-s-l1600

Maghnia - Le Marabout

 

 

 

 

 

1515775180-s-l1600

Algérie – Marabout dans l’Oasis

 

 

 

 

 

1515775242-s-l1600

Bouguirat (Mostaganem ) - Fêtes du Marabout Sidi Cherf ; Préparation du Mechoui

 

 

 

 

 

1515775904-149779-6-tebessa-marabout-de-sidj-el-radj-ali

Tebessa - Marabout de Sidj el Radj Ali

 

 

 

 

 

1515776015-s-l1600

Bougie – Marabout de sidi-yahia

 

 

 

 

 

1515776203-148698-algerie-souk-ahras-tombeau-du-maraboutde-sidi-messaoud

1515776227-148905-cpa-souk-ahras-marabout-de-sidi-messaoud

Souk Ahras - Marabout de Sidi Messaoud 

 

 

 

 

 

1515776383-s-l1600

 Alger - Pèlerinage au Marabout de Mustapha Belcourt

 

 

 

 

 

1515835170-s-l1600 

Marabout de M’Sira près de Touggourt

 

 

 

 

 

1515835227-s-l1600

Marabout dans l’Oasis

 

 

 

 

 

1515835511-s-l16002

Biskra – Marabout / 1890

 

 

 

 

 

1515835611-s-l1600

Tlemcen - El Kalaá et le Marabout de Sidi Bel Hadj

 

 

 

 

 

1515835673-s-l1600

Boghari – Marabout de la Zaouïa

 

 

 

 

 

1515836031-169991-beni-ounif-les-evenements-du-figuig-la-soummission-a

 Beni Ounif - Entrevue près du Marabout Si Sliman

 

 

 

 

 

1515836249-13409

Algérie – Tremblement de terre 24 Juin 1910 Marabout de Sidi Saad

 

 

 

 

 

1515836368-s-l1600

Tlemcen – Marabout de Sidi Boumediène 1860

 

 

 

 

 

1515836448-s-l1600

Kabylie – Un marabout

 

 

 

 

 

1515836526-s-l1600

Alger- Dar el Baroud; Marabout et Salpêtrière du Dey

 

 

 

 

 

1515836590-s-l1600

Sidi Bel Abbés - Le Marabout de Sidi Bel Abbés

 

 

 

 

 

 

 

1515836648-s-l1600

Tlemcen - Marabout de Sidi Boudjma

 

 

 

 

 

1515836743-s-l1600

Bouguirat - Fêtes de Sidi Cherf, le campement autour du Marabout

 

 

 

 

 

1515836886-s-l1600

Ouled Djellal - L’Oued Djedi et le Marabout de Sidi Metayr

 

 

 

 

 

1515837018-s-l1600

Tlemcen – Ruines du Marabout Sidi Bouétak

 

 

 

 

 

1515837069-s-l1600

Oran – Marabout de Sidi El Haouari (Minaret de Campement) / 1900

 

 

 

 

 

1515837143-s-l1600

Marabout à Berriane / 1950

 

 

 

 

 

1515837242-s-l1600

Alger – Marabout Au Jardin Marengo / 1880

 

 

 

 

 

1515837496-144535-algerie-ouargla-7-marabout-de-sidi-kouiled

Ouargla - Marabout de Sidi  Khouiled

 

 

 

 

 

1515837654-s-l1600

 Alger – Marabout Au Jardin Marengo / 1875 

 

 

 

 

 

1515837782-s-l4002 

Algérie – Marabout / 1875

 

 

 

 

1515837880-s-l1600

 Algérie – Marabout / 1890

 

 

 

 

 

1515837966-s-l1600

Orléansville (Chlef) –  Marabout de Medjaja 1896

 

 

 

 

 

1515838070-s-l1600

L’étape au Marabout

 

 

 

 

 

1515838123-s-l1600

Algérie –  Zouave posant devant un Marabout / 1900

 

 

 

 

 

1515838288-38749

Biskra - Marabout d’El Allia

 

 

 

 

 

1515838376-s-l1600

Biskra – Marabout de Sidi Abdallah / 1890

 

 

 

 

 

1515838439-s-l1600

Laghouat - Marabout de Sidi Abd EL Kader

 

 

 

 

 

1515838565-s-l1600

Alger - Marabout et cimetière Sidi Abderahman / 1880

 

 

 

 

 

1515838719-s-l1600

Alger - Marabout, cimetière Sidi Abderahman / 1880

 

 

 

 

 

1515838840-s-l1600

Algérie- Marabout / 1875

 

 

 

 

 

1515838929-s-l1600

Biskra – Marabout, Koubba d’Abou El Fadel / 1880

 

 

 

 

 

1515839032-s-l1600

Aïn Temouchent - Marabout de Sidi Saïd

 

 

 

 

 

1515839174-s-l1600

Boghari - Marabout de Sidi Cheikh el Messoune

 

 

 

 

 

1515839385-s-l1600

 Alger - Marabout a la Bouzarea / 1875

 

 

 

 

 

1515839470-s-l1600

Boussemghoun - Marabout de Sidi Ahmed Tedjini 1900

 

 

 

 

 

1515839563-s-l1600

Marabout de Sidi Taoudi / 1895

 

 

 

 

 

1515839633-s-l1600

Tiaret - Marabout de La Smala

 

 

 

 

 

1515839729-s-l1600

Constantine –  Vue du Marabout Sidi M’cid 1880

 

 

 

 

 

1515839815-s-l1600

Alger - Marabout et cimetière  / 1870

 

 

 

 

 

1515839897-s-l16002

Algérie – Un marabout / 1870

 

 

 

 

 

1515839964-s-l1600

Boufarik - Le Marabout

 

 

 

 

 

1515840083-s-l1600

1515840949-s-l1600

1515841081-s-l1600

LaghouatMaison du Marabout Tadjini 1890

 

 

 

 

 

 

1515840208-s-l1600

 Biskra - Marabout Sidi Barka / 1875

 

 

 

 

 

1515840420-s-l16002

Oasis Drauh – le Marabout / 1900

 

 

 

 

1515840570-cl77122

Algérie - Marabout près d’une oasis / 1900

 

 

 

 

 

1515840642-s-l1600

Constantine - Marabout de Salah Bey / 1900

 

 

 

 

 

1515840787-39710

Mostaganem - Le Marabout du cimetière arabe

 

 

 

 

 

1515841200-s-l16002

Bou-SaadaMarabout Sidi-Brahim / 1875  

 

 

 

 

1515841375-s-l1600 

Algérie – Extrême Sud, Un Marabout près d’Omach / 1900

 

 

 

 

 

1515841459-s-l1600

Algérie – Extrême Sud, Un Marabout près de Mghaier / 1900

 


 

 

 

 

 

1515841530-s-l1600

Blida - Marabout de Sidi El Ghrib

 

 

 

 

 

1515841628-s-l1600

Marabout de Bou Saâda  / 1909

 

 

 

 

 

1515842127-s-l1600

Borjd Menaiel – Cimetière arabe et le marabout

 

 

 

 

 

1515842229-s-l1600

Taghit - Fête Arabe; Prière à un Marabout

 

 

 

 

 

1515854193-s-l1600

Birmandreïs (Environs d’Alger) -  Marabout de Sidi Yaya / 1897

 

 

 

 

 

1515854440-s-l1600

Aïn Safra - Un Marabout / 1896

 

 

 

 

 

1515854727-s-l1600

Un Marabout

 

 

 

 

 

1515854813-s-l1600

Ouargla - Marabout Sidi Abdelkader

 

 

 

 

 

1515855148-s-l1600

Sidi Bou Medine - Marabout Sidi Abbad 

 

 

 

 

 

1515855232-s-l1600

Alger - Jardin d’Essai. Marabout / 1901

 

 

 

 

 

1515855334-s-l1600

Biskra - Marabout Sidi Zarzour

 

 

 

1515855766-s-l1600

Bou-Saada – Marabout Diner à la rivière 

 

 

 

 

 1515856105-162093-carte-postale-ancienne-mostaganem-le-marabout-sidi-abdelkader

Mostaganem - Le Marabout Sidi-Abdelkader, Tidgditt

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1515856185-s-l1600

M’sila – Le Marabout

 

 

 

 

 

 

 

1515856617-s-l1600

ORAN - Femmes Arabes faisant le Couscous au Marabout / 1917

 

 

 

 

 

1515856732-s-l1600

Ghardaïa –  M’zab caravane près du marabout du cimetière

 

 

 

 

 

 

1515856819-s-l1600

Oran - Marabout Bey-Mohammed

 

 

 

 

 

 

 

1515857210-sidi-brahim-1

Bone – Marabout Sidi-Brahim

 

 

 

 

 

 

1515857315-s-l1600

Environs de Tlemcen – Marabout de Sadi Yacoub pour les femmes stériles

 

 

 

 

 

1515857413-s-l1600

Biskra – Marabout de Sidi-Brahim – Oasis de Laïlia

 

 

 

 

 

 

1515857592-cn98612

In Salah - Mme Veyrat devant le cimetière et Marabout / 1936 

 

 

 

 

1515857730-s-l1600

Bou Saada –  Marabout Dinet et la fontaine Mahboul 

 

 

 

 

 

1515857825-s-l1600

Bou Saada – Marabout Sidi Attia

 

 

 

 

1515857884-s-l1600

Bou Hanifia - les Thermes, Pavillon du Marabout / 1910

 

 

 

 

 

 

1515858055-s-l1600

1515858553-s-l1600

Cherchell – Marabout Sidi Braham El Ghobrini 

 

 

 

 

 

 

 

1515858189-s-l1600

Cherchell – Marabout Sidi Abderrahmane

 
 
 
 
 
 
1515858331-s-l1600

Alger - Marabout De Sidi Abderhaman

 
 
 
 
 
 
1515858502-s-l1600

Lalla Maghrnia – Le Marabout  

  
 
 
 
1515858646-s-l1600 
Bou Saada – Un jour de fête devant le marabout
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1515858744-s-l1600
Pèlerinage sur la Tombe d’un Marabout / 1954
1515859041-s-l1600
Mascara – Marabout de Sidi Bouskrin / 1911
 
 
 

 

 

 

1515859186-s-l1600

Teniet El Haad - Fantasia au Marabout Sidi Hussein / 1885

 
 

 

 

 

1515859261-s-l1600

Oran – Marabout Sidi Hasni 
 
 
 

 

 

 

1515859335-s-l1600

Touggourt – Un Marabout / 1934

 
 

 

 

 

1515859801-s-l1600

Bou Hanifia - Le Marabout Sidi Bou Hanifia / 1950

 
 
 

 

 

 

1515859994-s-l1600

Bône - Le Marabout de Sidi Brahim

 
 

 

 

 

1515860127-s-l1600

Témacine - Un Marabout

 
 

 

 

 

1515860480-s-l1600

Colomb Béchar - Marabout et Le Ksar

 

1515860482-s-l1600

Blida - Pendant la fête du Ramadan au Marabout Sidi-El-Kebir

1515860594-s-l1600

N’goussa - Marabout de Sidna-Noé / 1863

 
 
 
 
 
1515860676-s-l1600

Colomb Béchar - Marabout

 
 
 
 
 
 
1515860993-6-vue-a-rienne

Boghari - Marabout Cheikh  Missoum    

 
 
 
1515861220-s-l1600

Collo – Fête de Ben Zouit Le Marabout / 1910 

 
 
 
 
 
1515862468-s-l1600 

Environs de Boghari - Fête au Marabout de Sidi Diffala   

 
 
 

1515862640-162967-constantine-marabout-de-sidi-rached-n-264
Constantine - Marabout de Sidi Rached 

 

 

 

 

 

 

 

1515862834-159493-setif-marabout-sidi-sai-n-40

Sétif - MARABOUT SIDI SAI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1515862952-130966-dellys-marabout

 Dellys –  Marabout Sidi Brahim

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Les 15 plus belles photos National Geographic Traveler 2017

30012018

 

 

 

 

 

Des photographes des quatre coins du globe ont partagé leurs plus belles photographies (portraits, lieux et nature) dans le cadre de l’édition 2017 du concours Travel Photographer of the Year. Retrouvez ici les coups de cœur de la catégorie Nature.

 

 

 

 

 

 

Les 15 plus belles photos National Geographic Traveler 2017 dans Photos nature-photography-your-shot-02

« Voici Cheia, la route qui mène à la Transylvanie. Oui, cette Transylvanie-là, qui a vu naître le légendaire comte Dracula (Vlad Tepes). Selon la légende, ce cliché montre ce qu’il voyait lors de ses vols nocturnes. Quoi qu’il en soit, la perspective offerte par cette route magnifique vous laisse le souffle coupé. » —

© Calin Stan

 

 

 

 

 

nature-photography-your-shot-01 dans Photos

« La lumière de cet après-midi était au-delà de mes espérances lorsque je me suis assise calmement pour observer ce crocodile guetter son futur dîner. Les motifs créés par les reflets du soleil étaient incroyables, cet instant si paisible. Rien ne laissait présager la férocité à venir, celle du crocodile affamé dévorant son repas. » —

© Alison Langevad

 

 

 

 

 

 

nature-photography-your-shot-03

« Depuis la nuit des temps, les Nenets ont mené une vie nomade, participé à l’élevage de rennes et voyagé à travers l’immense toundra. Les traîneaux tirés par des rennes sont le moyen de transport le plus fiable de la toundra. Les Nenets voyagent dans des conditions météorologiques pénibles huit mois de l’année. Les rennes constituent une source de revenus, de nourriture, de vêtements et de logement. » —

© Kamil Nureev

 

 

 

 

 

 

nature-photography-your-shot-04

« Chaque année de décembre à mars, le nord de la Californie se transforme en refuge hivernal pour des milliers d’oiseaux migrateurs : oies, aigrettes, canards, hérons, parmi tant d’autres. » —

© Jassen T.

 

 

 

 

 

 

nature-photography-your-shot-05

« Au milieu de l’hiver, cet homme traverse la rivière Baral sur un bateau. Pendant l’hiver, la vase y est plus visible que pendant n’importe quelle autre saison. » —

© MD Tanveer Hassan Rohan

 

 

 

 

 

 

nature-photography-your-shot-06

« Je n’avais pas rendu visite à ma famille depuis deux ans. J’ai décidé de transformer ce retour à la maison en vacances photographiques. Un soir, je me suis aventuré dans les dunes de sable situées au sud de Pismo Beach, en Californie. C’est là que j’ai découvert cette dune de sable à la silhouette parfaite, sans la moindre empreinte. » —

© Lace Andersen

 

 

 

 

 

 

nature-photography-your-shot-07

« Je naviguais le long de la péninsule de l’Antarctique à bord d’un zodiaque lorsque nous avons fait la rencontre de ce manchot d’Adélie remontant cet iceberg abrupt. À l’approche de l’iceberg, je me suis empressé de prendre la photo avant que nous ne dévions derrière le manchot. J’ai eu le temps de prendre six photos en rafale avant de dépasser l’iceberg et de traverser les eaux gorgées de glace. Cette image illustrait à merveille la structure de l’iceberg angulaire ainsi que la position charmante du manchot. » —

© Larry Malvin

 

 

 

 

 

 

nature-photography-your-shot-08_0

« Près du lac Nakuru, nous avons dû arrêter notre véhicule face à une famille de babouins assise au milieu de la route. J’ai alors remarqué qu’un des babouins restait immobile et nous montrait son dos. En nous rapprochant, nous avons découvert que la femelle tenait son bébé et tentait de le protéger. Après quelques instants, la mère et son petit se sont prudemment écartés de la route. » —

© Diego Cacho

 

 

 

 

 

 

nature-photography-your-shot-09

« Du thermokarst ? Le fruit de la mousse au contact de l’eau ? Il s’agit du magnifique tableau qu’offre la nature à Hong Kong. » —

© Samantha Chow

 

 

 

 

 

 

nature-photography-your-shot-10

« Un gnou fonce à travers les plaines de Ndutu situées au sud du Serengeti pendant la période migratoire. Une vitesse d’obturation lente a été utilisée afin de créer un « tableau préhistorique » de ces animaux merveilleux. » —

© Chris Schmid

 

 

 

 

 

 

nature-photography-your-shot-11

« Alors que le soleil se couche sur les Jardines de la Reina (Jardins de la Reine, Cuba), des rayons de soleil dorés transpercent la surface de l’eau, dessinant ainsi une fabuleuse toile de fond derrière les requins soyeux pélagiques sortis pour chasser. J’étais très stressé au moment de prendre ces photos. Au fur et à mesure que la lueur dorée disparaissait, le batelier me pressait de sortir de l’eau. La surface des eaux peuplées de requins peut être dangereuse lorsqu’elle s’assombrit. Naviguer dans les récifs peu profonds afin de retourner au navire-mère était tout aussi dangereux. » —

©  Wai Hoe Mok

 

 

 

 

 

 

nature-photography-your-shot-12

« Un vieux yucca brevifolia, plus connu sous le nom d’arbre de Josué, s’incline vers le sol et encadre le soleil couchant du désert de Mojave. » —

© Robert Welsted

 

 

 

 

 

 

nature-photography-your-shot-13

« Après une randonnée de cinq heures vers le volcan Acatenango, j’ai assisté au magnifique spectacle offert par le volcan Fuego, situé au Guatemala. » —

© Martin Engelmann

 

 

 

 

 

 

nature-photography-your-shot-14

« J’adore l’océan et le considère comme ma deuxième maison. Selon moi, toutes les plages devraient être protégées. La majorité de cette planète est absorbée par les océans : nous ne serions rien sans lui ! La pollution est en train de détériorer nos plages et il ne tient qu’à nous de protéger ces terres ! » —

©Danny Sepkowski

 

 

 

 

 

 

nature-photography-your-shot-15

« Au petit matin, j’ai assisté aux magnifiques reflets du bosquet sur l’étang bleu. » —
© Masahiro Hiroike

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Damas : la capitale syrienne en 1920

21122017

 

[Photographie de presse] / ©Agence Rol

 

 

 

 

 

 

 

 

Damas : la capitale syrienne en 1920  dans Photos 1511092128-sans-titre

Mouvement d’indépendance en Syrie, des Arabes se joignent aux manifestations de Damas

 

 

 

 

 

1511093253-sans-titre dans Photos

Le mouvement d’indépendance en Syrie, manifestations dans les rues de Damas

 

 

 

 

 

1511093445-sans-titre

Le mouvement d’indépendance en Syrie, à Damas la foule manifeste dans les rues 

 

 

 

 

 

1511093651-f1-1

Damas, porte de la rue droite

 

 

 

 

 

1511093865-f1-1

Damas, minaret de la Fiancée

 

 

 

 

 

1511093995-f1-1

Damas, rue droite

 

 

 

 

 

1511094147-f1-1

Tombeau de la fille du prophète Mohamed

 

 

 

 

 

1511094294-f1-1

Manifestations à Damas

 

 

 

 

 

1511094444-f1-1 

La mosquée de la Dervicherie

 

 

 

 

 

1511094656-f1-1

Campement de pèlerins allant à La Mecque

 

 

 

 

 

1511094747-f1-1

 Vue du quartier chrétien

 

 

 

 

 

1511094871-f1-1

Colonnade cour de la Grande Mosquée

 

 

 

 

 

1511094963-f1-1

Chourkaila Kury, archevêque syrien

 

 

 

 

 

1511095078-f1-1

Entrée de la ville

 

 

 

 

 

1511095198-f1-1

L’émir Zeid, jeune frère de Fayçal, écoute les serments des officiers de l’armée arabe

 

 

 

 

 

 

1511166412-ark-73873-pf0000861319-v0001

© Chusseau-Flaviens / Scène de route aux environs de Damas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Les plus belles photos du concours Photographe Nature de l’Année 2017

7112017

 

 

 

 

 

 

Pour la 53ème année consécutive, le Musée d’Histoire Naturelle de Londres organise le concours du Photographe Nature de l’Année. Les photos finalistes du concours le sont dès maintenant dans ce magnifique diaporama ! Prêts à en avoir plein les yeux ?

Les finalistes du concours Photographe Nature de l’Année 2017

 

 

 

  

 

 Les plus belles photos du concours Photographe Nature de l’Année 2017 dans Photos 1507116193-ecureuil

© Mats Andersson / 2017 Wildlife Photographe of the Year

Cet écureuil roux incarne l’esprit de l’hiver. Un matin de février, cet écureuil ferme les yeux, à la recherche de repos entre deux épisodes effrénés de recherche de nourriture.

 

 

 

 

 

1507116609-meduse dans Photos

© Andrey Narchuk/2017 Wildlife Photographer of the Year

 Le ballet des sea angels : Ces invertébrés sont à la fois mâles et femelles. Sur cette photo, ils s’apprêtent à s’insérer mutuellement leurs organes reproducteurs afin de s’auto-reproduire.

 

 

 

 

 

1507116993-renard

© Sergey Gorshkov/2017 Wildlife Photographer of the Year

 Portraits animaux : le renard arctique. Affamé porte fièrement son trophée, volé dans un nid d’oies sauvages. Il cherche un endroit plus sûr pour dévorer son festin.

 

 

 

 

 

1507117018-aigle

© Klaus Nigge/2017 Wildlife Photographer of the Year

 Portraits animaux : Ce pygargue à tête blanche s’est fait tremper jusqu’aux os après plusieurs jours de pluie. Son expression sévère est renforcée par l’objectif du photographe et par la lumière blanche des jours de pluie.

 

 

 

 

 

1507117775-poisson-clown

© Qing Lin/2017 Wildlife Photographer of the Year

 Cette photo montre bien les petits habitants (poissons-clown*) qui squattent à l’intérieur des poissons – qui eux-mêmes squattent les tentacules de l’anémone de mer.

 

*: Chaque poisson-clown a une paire d’yeux supplémentaires à l’intérieur de sa bouche : ceux d’un parasite qui entre dans le poisson et attache ses pattes à la base de la langue du poisson-clown.

 

 

 

 

 

1507118162-phoques

© Laurent Ballesta/2017 Wildlife Photographer of the Year

 Une femelle phoque fait découvrir à son bébé les joies de la nage en eau glacée. Le duo glisse sans effort entre les couches de glace de l’Antarctique.

 

 

 

 

 

1507118427-photo-nature

© Jack Dykinga/2017 Wildlife Photographer of the Year

 Ces cactus saguaro sont emblématiques du désert de l’Arizona. Les racines du cactus forment un labyrinthe juste au-dessous de la surface du sol, qui absorbent la précieuse eau de pluie. Les cactus sont résistants à la sécheresse mais pas au gel : ses branches peuvent geler et se craqueler.

 

 

 

 

 

1507118644-ours

© Ashleigh Scully/2017 Wildlife Photographer of the Year

 Câlin d’ours: Cette femelle ours brun souhaite profiter de la marée basse pour pêcher des palourdes, mais son jeune ourson ne l’entend pas de cette oreille et veut en profiter pour jouer.

 

 

 

 

 

1507118839-tigre

© Steve Winter/2017 Wildlife Photographer of the Year

 Un tigre pris au piège: Les pattes arrière de ce bébé tigre de Sumatra ont tellement été abîmées par un piège qu’il a du être amputé. Le piège a été mis en place par des planteurs de palmier à huile sur l’île de Sumatra, en Indonésie.

 

 

 

 

 

1507118979-hippocampe

© Justin Hofman/2017 Wildlife Photographer of the Year

 Ce cliché a également été pris en Indonésie, au large de l’île de Sumbawa. Le jeune hippocampe a pris pour radeau un coton-tige rejeté dans l’océan. Les cotons-tiges en plastique sont l’un des déchets aquatiques les plus fréquents et difficiles à éliminer.

 

 

 

 

 

1507119148-quetzal

© Tyohar Kastiel/2017 Wildlife Photographer of the Year

 Cette photo a été prise dans la forêt de San Gerardo de Dota au Costa Rica. Le photographe a observé le couple de quetzals pendant plus d’une semaine alors qu’ils apportaient des fruits à leurs oisillons. Les quetzals nichent d’habitude dans la forêt profonde, mais ce couple a choisi un arbre dans une partie plus dégagée de la forêt. Ce qui a permis à Tyohar de profiter de la lumière pour capter les couleurs irisées du mâle quetzal.

 

 

 

 

 

1507119333-lynx

© Laura Albiac Vilas/2017 Wildlife Photographer of the Year

 Laura Albiac a sillonné la Sierra de Andujar en Espagne à la recherche des lynx, et a eu la chance de tomber sur un couple dès le deuxième jour. Les lynx se reposaient au bord d’une route.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Aurès, Algérie, 1935-1936, photographies de Thérèse Rivière

22092017

 

 

 

Dans les années 1930 une enquête sur l’Aurès, financée par l’International African Institute de Londres et confiée à Thérèse Rivière, élève de Marcel Mauss et sœur de G. -H. Rivière, le fondateur du Musée des arts et traditions populaires. Celle-ci séjourna sur son terrain de recherche de 1934 à 1936 et en rapporta, outre plusieurs centaines d’objets qui allèrent enrichir le Musée de l’homme, une collection de photographies et quelques textes dont l’un, consacré à l’« habitation chez les Ouled Abderrahman » et publié à l’origine dans la revue Africa (1938).

 

 

 

 

Aurès, Algérie, 1935-1936, photographies de Thérèse Rivière dans Photos 1504608857-16-572724

Thérèse Rivière chez les Ouled Abderrahman

 

 

 

 

Les photographies sont groupées en dix sections : paysages, portraits; terroirs, canaux, jeux de printemps; semailles, fertilité, récoltes; ruchers, moulins; nourritures; travail de la laine; tissages; travail du bois, vanneries; fêtes des hommes; fêtes des saints. Les légendes qui les accompagnent ont été rédigées par Thérèse Rivière à l’occasion d’une exposition qui se déroula à Paris en 1943.

 

 

 

 

 

 

1504608958-16-572720 dans Photos

Une femme va à la source. Septembre 1937, Monts Aurès, Population Ouled Mansour.

Mission Thérèse Rivière et Germaine Tillion dans les Aurès Décembre 1934-1937

 

 

 

 

 

1504678073-182269-le-gardien-du-grenier-collectif-et-de-l-oasis

Le gardien du grenier collectif et de l’oasis, 17 septembre 1935, Aurès, douar Tadjmout, Rhanime. Ouled Abderrahman

 

 

 

 

 

 

1504678189-183208-les-gorges-de-m-chounech

Les gorges de M’chounech, 7 mai 1936

 

 

 

 

 

 

1504678292-182698-bain-des-garcons

Bain des garçons, 14 juillet 1936, Douar. Menaa

 

 

 

 

 

 

1504678411-119088-guelaa-citadelle-de-kebach-photo-inedite

Guelaa (citadelle) de Kebach, 02 juin 1935

 

 

 

 

 

 

1504678507-182281-titre-d-origine-foret-du-djebel-mezbel-douar-tadjemout-aures

Forêt du djebel mezbel (douar tadjemout)

 

 

 

 

 

 

1504678587-182126-terres-irriguees-a-oulja-el-khadra

Terres irriguées a Oulja El Khadra, Paysage de cultures du lieu de résidence de l’ancien Caïd TAHRAOUI Laaroussi, du Douar de Tadjmout

 

 

 

 

 

 

1504677077-16-572731

Marché annuel. Tiskifine. Chaouia. Fin du marché. Après midi du 26 août 1936.

 

 

 

 

1504677154-16-572727

Fête de mariage (Ferradji Mohamed). Parade des hommes alternent avec danses des femmes.
5 Juillet 1936, département de Biskra, Douar Tadjmout, 

 

 

 

 

 

 

1504677245-16-572730

Mariage Zelmat Zohra. Une parente et sa mère en costume de fête. 5 Novembre 1936, département de Biskra, Douar Menaa, village d’Amentane, 

 

 

 

 

 

1504677332-16-572728

Jambières tricotées en laine blanche portées par les hommes. Sandales en vieux pneu. 17 Août 1935, département de Biskra, Douar Tadjmout, 

 

 

 

 

 

 

1504677428-16-572729

Femme portant une outre. Monts Aurès

 

 

 

 

 

 

1504677504-16-572732

Pèlerinage du djebel Bous : Les msmda chantent et tournent en cercle sur la terrasse d’une maison. 26 Août 1936

 

 

 

 

 

 

1504677580-16-572735

Récolte des dattes : Tri des dattes sur les terrasses des maisons. D. Menaa, 2 Novembre 1936

 

 

 

 

 

 

1504677684-16-572733

Bébé emmailloté : garçon. D. Menaa, 4 Décembre 1936

 

 

 

 

 

 

1504677766-16-572734

Mariage Saddok-Rhamsa : Après le repas les danses sont données sur la terrasse de la maison du fiancé. D. Menaa, 4 Octobre 1936

 

 

 

 

 

 

1504677838-16-572726

Djebabri Mohamed ben Mohamed joue de la flûte de roseau. Juillet 1935, Prise de vue réalisée dans le département de Biskra, Douar Tadjmout, population Ouled Abderrahman.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







Homeofmovies |
Chezutopie |
Invit7obbi2812important |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trucs , Astuces et conseils !!
| Bien-Être au quotidien
| Cafedelunioncorbeilles45