Mission scientifique de Mr Ernest Chantre -1881- (6ème partie)

18022021

Sous-directeur du Museum de Lyon, dans la Haute Mésopotamie, le Kurdistan et le Caucase.

VI, Haute Mésopotamie, de Biredjiek à Sowerek / Photographies de Mr le Capitaine Barry

 

 

 

 

 

 

 

 

Mission scientifique de Mr Ernest Chantre -1881- (6ème partie) dans Photos 210120075700501598

Panorama de Biredjick [Birecik], et de l’ Euphrate

 

 

 

 

 

210120075944503303 dans Photos

Panorama de Biredjick sur l’ Euphrate pris de la rive gauche

 

 

 

 

 

210120080230744766

Barque servant à la traversée de l’Euphrate à Biredjick

 

 

 

 

 

210120080517612465

Chameaux près à s’embarquer pour traverser l’Euphrate à Biredjick

 

 

 

 

 

210120080744226049

Une porte des remparts de Biredjick

 

 

 

 

 

210120080951805650

 

21012008120860885

Kurdes de tribus diverses, Biredjick

 

 

 

 

 

210120081338221887

 

210120081526357590

Kurdes de tribus diverses, Biredjick

 

 

 

 

 

21012008230239309

 

210120082520868287

Kurdes de tribus diverses, Biredjick

 

 

 

 

 

21012008273328738

Partie nord-ouest de Biredjick

 

 

 

 

 

210120082945409251

Biredjick et l’Euphrate

 

 

 

 

 

21012008321224357

Partie sud de Biredjick et l’Euphrate

 

 

 

 

 

21012008344683152

Campement français à Biredjick, Euphrate

 

 

 

 

 

210120084742436881

Vue d’ Orfa [Urfa]

 

 

 

 

 

210120085008622281

Orfa, le château et les piliers d’Abraham

 

 

 

 

 

210120085215858253

Lac d’Abraham et mosquée à Orfa

 

 

 

 

 

210120085432513678

 

210120085609344662

Kurdes Barazy, Orfa

 

 

 

 

 

210121083219301205

Une rue du Campement Merdjeri-Khan, Arabes et Kurdes

 

 

 

 

 

210121083242728184

210121083246352414

Arabes et Kurdes du Village de Merdjeri-Khan

 

 

 

 

 

 

210121083841205113

Femmes Arabes et Kurdes à Merdjeri-Khan

 

 

 

 

 

21012108430531385

Monsieur Martin, vice consul de France à Orfa, au milieu de ses travailleurs Arabes et Kurdes à Merdjeri-Khan

 

 

 

 

 

210121084717794106

210121084716732972 

Kurdes Duguerly, Merdjeri-Khan

 

 

 

 

 

210121085206791568

210121085202109697

Kurde Zaza, Sowerek

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Mission scientifique de Mr Ernest Chantre -1881- (5ème partie)

5012021

Sous-directeur du Museum de Lyon, dans la Haute Mésopotamie, le Kurdistan et le Caucase.

 

 

 

 

 

V, Kurdistan, de Bitlis à Bayazid / Photographies de Mr le Capitaine Barry

 

 

 

 

 

 

 

 

Mission scientifique de Mr Ernest Chantre -1881- (5ème partie) dans Photos 201203082018589383

Gorge de la rivière de Bitlis. (Kurdistan)

 

 

 

 

201203082510481349 dans Photos

Pont sur le Bitlis. Faubourg de Zeden à Bitlis. (Kurdistan)

 

 

 

 

201203082727820773

Le vieux château de Bitlis et jonction des affluents formant la rivière de Bitlis. (Kurdistan)

 

 

 

 

201203082936401357

Ville et rivière de Bitlis, faubourg du pont amerdal. (Kurdistan)

 

 

 

 

201203083141301469

Vue du faubourg de Takyclas et du vieux château de Bitlis, prise de la colline de Schouyas. (Kurdistan)

 

 

 

 

201203083429335160

Kurdes Moutkans, Bitlis

 

 

 

 

201203083657440245

Lac de Van, baie de Tadwan, les monts de Nemroud. [Tatvan, Turquie]

 

 

 

 

201203083851649669

Vue générale du rocher et de la forteresse de Van.

 

 

 

 

201203084102321595

Le rocher de la ville de Van.

 

 

 

 

20120308430643099

 

201203084732661195

Le rocher et la ville de Van.

 

 

 

 

201203085008301708

La ville et la citadelle de Van.

 

 

 

 

201203085310210303

Une rue de Van.

 

 

 

 

201203085539666242

La ville et lac de Van, les montagnes de Siphon-Dagh.

 

 

 

 

20120308574757194

Vue du lac de Van et des montagnes au sud du lac.

 

 

 

 

20120308592778

Déjeuner chez des riches Arméniens de Van.

 

 

 

 

 

201203090245613007

 

201203090455487753

 

201203090655910863

Femmes Arméniennes de Van.

 

 

 

 

201203090854606491

Arméniens de Van.

 

 

 

 

 

201204073019935246

Fouilles de Toprakale à 4km de Van, Monsieur Gaillard chef du service télégraphique international de Van.

 

 

 

 

20120407332426046

Fouilles de Toprakale, acropole assyrienne, à 4km de Van, le vice-consul de Russie et Madame Camsaragan, Monsieur Gaillard chef du service télégraphique international de Van.

 

 

 

 

201204073531806580

 

201204073739944875

Charrue à l’est du Lac de Van.

 

 

 

 

201204074035758643

Foyer d’une maison en ruines au pied du château de Pergri.

 

 

 

 

201204074236989422

 

201204074436189040

 

201204074746327171

Campement de Mousa-hara, chef des kurdes Haidéranly, Vallée de l’ Abaga.

 

 

 

 

 

201204074949717254

Kurdes Haidéranly avec leur chef Mousa-hara, Vallée de l’ Abaga.

 

 

 

 

 

 

201204075350135919

 

201204075139368614 

Kurdes Haidéranly, Vallée de l’ Abaga.

 

 

 

 

 

201204075850273797

 

201204075638657376

Kurdes Haidéranly, Vallée de l’ Abaga.

 

 

 

 

201204080148900173

Panorama de la ville de Bayazid.

 

 

 

 

 

201204080519135538

Intérieur de la mosquée de Bayazid.

 

 

 

 

 

 

 201204080726523123

Entrée de la mosquée de Bayazid.

 

 

 

 

201204081103396623

Intérieur de la cour de la mosquée de Bayazid.

 

 

 

 

201204081336752089

La mosquée et la partie ruinée de Bayazid.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Mission scientifique de Mr Ernest Chantre -1881- (4ème partie)

22112020

Sous-directeur du Museum de Lyon, dans la Haute Mésopotamie, le Kurdistan et le Caucase.

IV, Kurdistan, de Diarbekir à Hazu / Photographies de Mr le Capitaine Barry

 

 

 

 

 

 

 

 

Mission scientifique de Mr Ernest Chantre -1881- (4ème partie) dans Photos 201019075119592856

Partie nord de Diarbekir [Diyarbakir]

 

 

 

 

 

201019075728519903 dans Photos

Campement de Messieurs Chantre et Barry aux portes de Diarbekir [Diyarbakir]

 

 

 

 

 

201019075850345752

Remparts de Diarbekir [Diyarbakir]

 

 

 

 

 

201019080119393283

201019080316555834

201019080518411807

Diarbekir [Diyarbakir] vu du vieux château

 

 

 

 

 

201019081617528556

Diarbekir [Diyarbakir] les ruines du vieux château

 

 

 

 

 

201019081906172171

201019082058324094

Façade ouest de la cour de la mosquée de Diarbekir [Diyarbakir]

 

 

 

 

 

201019082306184739

Côté est de la cour de la mosquée de Diarbekir [Diyarbakir]

 

 

 

 

 

201019082523757781

Côté nord de la cour de la mosquée de Diarbekir [Diyarbakir]

 

 

 

 

 

201019082749165196

Intérieur du sérail de Diarbekir [Diyarbakir]

 

 

 

 

 

201019083004666136

Une rue du bazar de Diarbekir [Diyarbakir]

 

 

 

 

 

201019083316824095

Kurdes Zazas travailleurs de Diarbekir [Diyarbakir]

 

 

 

 

 

201019083534887194

Kurdes Zazas laboureurs de Diarbekir [Diyarbakir]

 

 

 

 

 

201019084110541571

Femmes chrétiennes, arméniennes, Diarbekir [Diyarbakir]

 

 

 

 

 

201019084341317160

Kurde Zaza porteur de bois de Diarbekir [Diyarbakir]

 

 

 

 

 

201019084930305206

201019085119447839

Kurde Tersinn, Diarbekir [Diyarbakir]

 

 

 

 

 

201019085327898033

201019085511137929

Kurde Tersinn, Diarbekir [Diyarbakir]

 

 

 

 

 

201019085714758775

201019085934668255

Kurdes Zazas, Diarbekir [Diyarbakir]

 

 

 

 

 

201019090136705890

20101909034395833

Kurdes Zazas, Diarbekir [Diyarbakir]

 

 

 

 

 

201019090528778728

201019090727361217

Kurdes Zazas, Diarbekir [Diyarbakir]

 

 

 

 

 

201019092724651587

201019092857157625

Kurdes Zazas, Diarbekir [Diyarbakir]

 

 

 

 

 

201019093055238488

201019093317121409

Kurdes Zazas, Diarbekir [Diyarbakir]

 

 

 

 

 

201019093508703111

Kurdes Zazas, Diarbekir [Diyarbakir]

 

 

 

 

 

201019093721440735

Vue de Diarbekir [Diyarbakir] et du Tigre

 

 

 

 

 

201019094728269220

Kurdes Dadas, Cheikh et notables du village de Bismil

 

 

 

 

 

201019094525502509

Ruines de Medja Farkin et nouveau sérail

 

 

 

 

 

201019094942274160

Intérieur de l’Église de Medja Farkin

 

 

 

 

 

201019095153656993

Tours et portes ruinées de Medja Farkin

 

 

 

 

 

20101909540157636

Pont sur le Batman-su, affluent du Tigre

 

 

 

 

 

201019095600531095

Ville de Hazu

 

 

 

 

 

201019095924634988

Environs d’Hazu et entrée des monts Charzan

 

 

 

 

 

201019100135837158

201019100326164277

Kurdes, Hazu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Mission scientifique de Mr Ernest Chantre -1881- (3ème partie)

9102020

Sous-directeur du Museum de Lyon, dans la Haute Mésopotamie, le Kurdistan et le Caucase.

III, Caucase. Arménie, Géorgie, Osséthie, etc. / Photographies de Mr le Capitaine Barry 

Mission scientifique de Mr Ernest Chantre -1881- (3ème partie) dans Photos 200326073429747839 Arméniens, Choulaveri [Shulaveri]           200326073942533948 dans Photos Arménien, Tiflis [Tbilissi]           200326074349389043 Barbier Arménien           200326074759553173 200326075005507004 Arménien, Tiflis [Tbilissi]             200326075522177421 200326075522324778 Arménien scaphocéphale, Tiflis [Tbilissi]           200326080308479530 200326080309891585 Arménien, Tiflis [Tbilissi]           200326081001703851 200326081001417111 Persan, Tiflis [Tbilissi]           200326090124489422 200326090125668811 Persan scaphocéphale, Tiflis [Tbilissi]         200326090512590345 Berceau arménien           200326091226941296 Arméniennes, Tiflis [Tbilissi]       200326091640387962 200326091641284136 Ossèthe [Ossète], Koban           200326092236164261 200326092237271296 Ossèthe [Ossète], Koban           200326095358315532 Ossèthe [Ossète], Koban           200326095801749254 Ossèthes [Ossètes]           200326105004869622 Ossèthes [Ossètes], Wladikavkaz [Vladikavkaz]           200326105341954859 Kabardiens           200326105655583963 Nobles Géorgiens           200327072632470019 Kacheti [Kakheti, Géorgie]           200327073016856440 Femmes Toushines           200327073314678446 Chewsours           20032707361822197 Suanets (Goitreux), Tchoukoul           200327073857846111 Prêtre Gouriel, Ozourgeti [Ozurgeti]             200327074106233254             200327074318731414 Ishaves           200327074615623674 Chewsours           200327074858576194 Chewsours en costume de guerre           200327075301349142 200327075517318575 Mingrelien, Poti           20032707591925502 200327075920634344 Laze, Batoum             200327081840896932 200327081841255617 Laze, Batoum           20032708254375115 200327082543551686 Laze, Batoum           200327083006817624 200327083007317056 Laze, Batoum        




Mission scientifique de Mr Ernest Chantre -1881- (2ème partie)

23072020

Sous-directeur du Museum de Lyon, dans la Haute Mésopotamie, le Kurdistan et le Caucase.

 

 

 

 

 

II, Syrie septentrionale, d’Alep au pont de Kersun / Photographies de Mr le Capitaine Barry

 

 

 

 

Mission scientifique de Mr Ernest Chantre -1881- (2ème partie) dans Photos 200524072404445156

Vue de la ville d’Alep(Syrie)

 

 

 

 

 

200524072932788674 dans Photos

Tour et partie de la citadelle d’Alep

 

 

 

 

200524073503971594

Tour des portes et pont du château d’Alep

 

 

 

 

200524073904521247

Une Mosquée à Alep

 

 

 

 

 

200524074327514800

Intérieur de la Maison Sader à Alep

 

 

 

 

200524080638709532

Tour et porte d’entrée de la citadelle d’Alep

 

 

 

 

 

200524080939560849

Une rue à Alep

 

 

 

 

200524081554556629

Le château et la ville d’Alep

 

 

 

 

200524083033401208

 

200524083323845831

Kurde – Alep

 

 

 

 

 

2005240846204247

 

200524084621283476

Kurde – Alep

 

 

 

 

 

200524085028224263

 

200524085028385269

Kurde – Alep

 

 

 

 

 

200524095353456898

 

200524095354702791

Kurde – Alep

 

 

 

 

 

200524095945366088

 

200524095946105432

Kurde – Alep

 

 

 

 

200524102957816240

 

200524102957658932

Kurde – Alep

 

 

 

 

 

20052412011169404

 

200524120112286042

Kurde – Alep

 

 

 

 

 

 

200524121123208112

 

200524121123814429

Kurde – Alep

 

 

 

 

 

 

200524121810770032

 

200524121810625919

Kurde. Zaza – Alep

 

 

 

 

 

 

200524122549478090

 

200524122549810259

Kurde. Zaza – Alep

 

 

 

 

 

200524123204908345

 

200524123205795982

Kurde. Zaza – Alep

 

 

 

 

 

 

200524123545898272

 

200524123546102555

Kurde. Zaza – Alep

 

 

 

 

 

200524123821610763

Kurde. Zaza – Alep

 

 

 

 

 

200524124020279858

Pont de Kersun

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Mission scientifique de Mr Ernest Chantre -1881- (1ère partie)

5062020

 Sous-directeur du Museum de Lyon, dans la Haute Mésopotamie, le Kurdistan et le Caucase.

 

 

 

I, Syrie septentrionale. Vallée de l’Oronte et d’Antioche à Srir / Photographies de Mr le Capitaine Barry

 

 

 

 

 

 

 

 

Mission scientifique de Mr Ernest Chantre -1881- (1ère partie) dans Photos 200327092817761020

Femmes arabes. Kosséir, Vallée de l’ Oronte (Syrie)

 

 

 

 

200327101703985038 dans Photos

Le Château de la ville Homs

 

 

 

 

20032710202448778 

Une Porte de la ville de Homs

 

 

 

 

200327102334256396

 

200327102654732329

La ville et les Jardins de la ville de Hama

 

 

 

 

200327102925386278

Vue de la ville de Hama

 

 

 

 

200327103541393875

Vue de Hamah . L’ Oronte et ses Jardins

 

 

 

 

200327105343384358

Les Norias de Hamah sur l’Oronte

 

 

 

 

200328074550469127 

Caravansérail et village de Khan Cheik Khoun

 

 

 

 

20032807493143550

Groupe d’Arabes, Khan Cheikh Khoun

 

 

 

 

200328075818618544 

La Tour et la Cour du Caravansérail de Khan Cheik Khoun

 

 

 

200328080304914583

Vue de la Citerne de Khan Cheik Khoun, Campement de Torcy, Campement Chantre et Barry

 

 

 

 

 

 

 

200328080653837207 

200328081015203769

Ruine de El Barrah (Syrie)

 

 

 

 

200328081355409294

Cheikh de Mézerat, Hadji Pacha, Hommes et enfant Turcs (Syrie)

 

 

 

 

200328081738833798

Les Porte de Fer à Antioche (Syrie)

 

 

 

 

200328082100804871

Famille d’Anshariés d’ Antioche

 

 

 

 

200328083056960296

Jeune Mariée Anshariée, son mari, son frère, sa mère d’ Antioche

 

 

 

 

200328084330420335

 

20032808441413730

Ansharié, Antioche

 

 

 

 

 

 

200328084755985343

Cheikh Soliman, Ali Ismaïl son fils et un serviteur, Anshariés d’ Antioche

 

 

 

 

200328085013259625

Anshariés, Antioche

 

 

 

 

200328091748811324

Partie Nord du Tunnel creusé par les Romains pour amener les eaux à Séleucia (Syrie)

 

 

 

 

200328092052602637

 

200328092447876818

Tombeaux Creusés dans les Rochers à Séleucia

 

 

 

 

200328092917548369

 

200328093159766130

Sarcophage en marbre découvert à Séleucia, Antioche

 

 

 

 

200328093528742115

Statue trouvée dans les fouilles de Séleucia

 

 

 

 

200328094306519395

Port El-Minah, Oronte, Mont Cassius

 

 

 

 

200328094640334343

Vue du Pont de El-Restau, sur Oronte

 

 

 

 

200328094939315860

Village de Herem, plaine d’ Antioche

 

 

 

 

200328095350280890

Château de Kislar-Séraï, Province d’Alep (Syrie)

 

 

 

 

200328095626417729

Temple Grec sur des cryptes à Dana

 

 

 

 

200328095951799653

 

200328100242210513

Vue des ruines du Village de Srir, Province d’Alep

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Les Kalashs:

18042020

Peuple polythéiste vivant à cheval entre le Pakistan et l’Afghanistan

 

 

 

 

 

 

Le peuple Kalash vit dans les vallées de Bumburet, Rumbur et Birir, dans la région de la ville de Chitral, à la frontière entre le Pakistan et l’Afghanistan. Contrairement aux autres populations de la région, les Kalashs sont polythéistes, ils croient en plusieurs dieux. Leurs rituels religieux, leurs vêtements et leur apparence sont particuliers. La population Kalash est composée d’environ 4 mille âmes. La région où ils vivent était autrefois appelée Kafiristan (le pays des mécréants).

 

 

 

 

 

 

Photos: ©Muhammed Semih Uğurlu – Anadolu Ajansı

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Kalashs:  dans Photos 200319073812970521

 

 

 

 

200319073811650277 dans Photos

 

 

 

 

200319074218358644

 

 

 

 

200319074219503790

 

 

 

 

200319074805485197

 

 

 

 

200319074806612443

 

 

 

 

thumbs_b2_55eee5f4e602f1799a1da97b3d7aa75b

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




1990-1995 : Algérie, chronique photographique

9032020

 

 

 

 

 

 

Un beau-livre de photographies en noir et blanc retraçant des faits saillants de l’actualité algérienne entre 1990 et 1995 fixés par l’objectif de Ammar Bouras a été publié récemment sous le titre « 1990-1995, Algérie, chronique photographique ».

 

 

 

 

 

 

 

1990-1995 : Algérie, chronique photographique dans Photos 191205082851100179

 

 

 

 

 

 

 

Edité chez Barzakh, l’ouvrage de 237 pages, préfacé par l’universitaire Malika Rahal, se veut un témoin des manifestations, marches, meetings,grèves, ou encore des événements sportifs et culturels qui ont marqué ces années.

 

Pour l’année 1990, le photographe a choisi de revenir sur la marche organisée au mois de mai à Alger par le Front des forces sociales (FFS) et le retour en Algérie de Hocine Aït Ahmed, d’immortaliser la visite à Alger de Nelson Mandela trois mois après sa libération des geôles de l’apartheid, ou encore montrer la foule venue accueillir l’ancien président de la République Ahmed Ben Bella.

 

Plusieurs clichés, pris pour le compte du journal Alger républicain, sont dédiés aux différents événements (conférences et marches organisées en 1991 en soutien à l’Irak lors de la première guerre du Golfe) et autres meetings de partis politiques activant à l’époque.

 

D’autres photographies prises la même années montrent des compétitions sportives, des galas artistiques ainsi que des portraits d’artistes, de sportifs et de journalistes dont Mohamed Fellag, Noureddine Morceli et Said Mekbel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

191205083133599457 dans Photos

Marche du FIS. Photo prise depuis la Maison de la presse. Alger, juin 1991.

« Ammar Bouras a été photojournaliste. Entre 1988 et 1993, après son installation à Alger, il a travaillé pour plusieurs journaux. Même après avoir quitté le métier de journaliste, il a continué de photographier. Plus remarquable encore aux yeux de l’historienne que je suis, quelles qu’aient été les circonstances de sa vie professionnelle, il a toujours conservé tous ses négatifs, constituant une archive exceptionnelle, soigneusement ordonnée chronologiquement. Cette archive, dont je ne connais pas d’équivalent, constitue une sorte de chronique photographique de la vie du pays. » (Extrait de la préface de l’historienne Malika Rahal)

 

 

 

 

 

 

191205083353995477

Défilé de mode à l’hôtel El Aurassi, Alger, le 20 mai 1992.

« Quand je regarde mes photos – et c’est un constat sans prétention –, je les vois comme le témoignage d’une période où il y avait un mélange, une confusion, une khalouta [mélange] incroyable (dans le bon sens du terme), un véritable foisonnement : les islamistes prêchaient, les étudiants des Beaux-Arts faisaient de l’art sans se soucier de ce qui allait se passer, songeant que ce qui était en train d’arriver, tous ces bouleversements, serait de toute façon sûrement plus porteurs que la période du parti unique. » (Extrait de l’interview d’Ammar Bouras)

 

 

 

 

 

 

 

19120508371127254

Le chef du gouvernement de l’époque, Sid Ahmed Ghozali, durant la campagne des législatives. Minifestival de jeux d’échecs. Alger, le 13 décembre 1991.

« Ces années, ce sont les années d’avant, les années du début, celles de l’entrée dans la violence des années 1990. Nous sommes dans les mois qui suivent les émeutes d’octobre 1988 et leur répression, et l’ouverture démocratique qui voit la création ou la légalisation de nombreux partis, parmi lesquels le Front islamique du salut (FIS), le Front des forces socialistes (FFS), le Parti de l’avant-garde socialiste (PAGS)… C’est la fin du parti unique. » (Extrait de la préface de l’historienne Malika Rahal)

 

 

 

 

 

 

 

191205083648282940

Motard de la police algérienne, place de Tafourah à Alger, novembre 1991.

« Mon projet de fin d’études s’intitulait : ‘‘La photo : de la lumière à la plastique’’. C’était vraiment ça, la possibilité d’écrire avec la lumière, d’agir sur le monde, d’avoir ce pouvoir d’arrêter des choses, d’en enlever, d’en ajouter. C’était vraiment un jeu de pouvoir. » (Extrait de l’interview d’Ammar Bouras)

 

 

 

 

 

 

 

191205083702986048

Nelson Mandela, trois mois après sa libération, est l’invité d’honneur de l’Algérie, engagée dès son indépendance dans la lutte du peuple sud-africain contre l’apartheid. Coupole du 5 Juillet, Alger, le 16 mai 1990.

« L’ouverture politique en Algérie entre alors en résonance avec les revendications démocratiques dans les pays du monde arabe – elle est le seul pays du Maghreb et du Moyen-Orient à connaître un tel bouleversement politique – et les transitions politiques des pays d’Afrique : en quelques années, ce sont plus de trente pays du continent qui ont connu des transformations politiques, dont la plus spectaculaire est la fin du régime d’apartheid en Afrique du Sud, où Nelson Mandela est libéré en février 1990. » (Extrait de la préface de l’historienne Malika Rahal)

 

 

 

 

 

 

 

191205084207878259

Marche du Rassemblement pour la culture et la démocratie, le RCD. Alger, le 24 octobre 1991.

« Avant, c’était plus facile. J’ai des photos prises devant l’APN [Assemblée populaire nationale], je pouvais prendre des photos de n’importe quel angle, sans me poser trop de questions. Mais ensuite, sortir un appareil photo, c’était comme prendre une arme. On pouvait être agressé par n’importe qui, même si le sujet de la photo était la Grande Poste ou la place des Martyrs. » (Extrait de l’interview d’Ammar Bouras)

 

 

 

 

 

 

 

191205084231818500

Rassemblement de femmes. Cinéma L’Afrique. Alger, le 9 janvier 1992.

« Alors même que commencent les assassinats, on retrouve encore l’ébullition de ces années. La sélection des images par ordre chronologique rappelle à quel point la vie quotidienne a continué d’être intense et même joyeuse alors que la violence, déjà, était là. L’histoire ne peut se raconter sans tenir compte de cette concomitance car il a continué à y avoir, même au milieu des attentats et des tueries, une vie artistique, sportive, collective et une résistance à la spirale de la violence. » (Extrait de la préface de l’historienne Malika Rahal)

 

 

 

 

 

 

 

 

191205084212805786

Marche Front des forces socialistes (FFS) contre la bipolarisation FLN-FIS. Boulevard Zighout Youcef, Alger, le 31 mai 1990.

« C’est une période, une séquence de notre histoire, qu’on a presque oubliée, trop vite. Quand je regarde ces photos, je me dis qu’on n’a pas tiré de leçons. Les choses étaient presque visibles, presque flagrantes et personne ne s’en rendait compte, on était en plein dedans, on découvrait la démocratie, le multipartisme, l’altérité, etc. » (Extrait de l’interview d’Ammar Bouras)

 

 

 

 

 

 

 

191205084230145566

En marge d’une marche. Alger, le 24 octobre 1991.

« Ce qui ‘’fait’’ passé, plus encore que les événements rapportés de loin par les photos, ce sont les détails plus anecdotiques, les vêtements – les incroyables blousons à épaulettes de l’époque et les survêtement de la Sonitex –, les coupes de cheveux qu’on n’oserait plus avec les brushing vaporeux des années 1980, les moustaches et les barbes, les foulards autour du cou. Comme partout, c’est la mode, en somme, qui nous date le plus intimement et crée la distance d’avec le passé. » (Extrait de la préface de l’historienne Malika Rahal)

 

 

 

 

 

 

 

191205084836589029

Bassin du complexe sportif du 5 Juillet. Alger, le 20 février 1991.

« Alors même que commencent les assassinats, on retrouve encore l’ébullition de ces années. La sélection des images par ordre chronologique rappelle à quel point la vie quotidienne a continué d’être intense et même joyeuse alors que la violence, déjà, était là. L’histoire ne peut se raconter sans tenir compte de cette concomitance car il a continué à y avoir, même au milieu des attentats et des tueries, une vie artistique, sportive, collective et une résistance à la spirale de la violence. Il est difficile parfois de regarder les photos sans penser à ce qui viendra après. » (Extrait de l’interview de la préface de l’historienne Malika Rahal)

 

 

 

 

 

 

 

191205084842206368

Marche des étudiants algériens en soutien à l’Irak. Alger, le 20 janvier 1991.

« Ce qui frappe dans les photographies, c’est l’ébullition et l’omniprésence des corps dans la rue. Elles nous en font même entendre les voix. Ordonnée ou joyeuse, en deuil lors d’un enterrement, en colère, la foule est partout. » (Extrait de l’interview de la préface de l’historienne Malika Rahal)

 

 

 

 

 

 

 

 

191205084856297937

Gala pour la Journée nationale de l’étudiant. École des beaux-arts. Alger, le 19 mai 1993.

« Quand j’étais étudiant, de 1988 à 1994, et avant le 5 octobre 1988, il y avait des bals masqués de fin d’année, des fêtes du 19 mai célébrant la journée de l’étudiant, des happenings… Après les émeutes, c’est plutôt devenu un lieu de revendication, d’engagement et de lutte. Les associations, les partis politiques venaient participer à des événements à l’école pour protester contre la torture ou l’islamisme ; l’établissement est devenu un lieu de rayonnement pour une pensée autre que celle qui dominait au dehors. Un lieu hors du temps, ‘’hors Alger’’. » (Extrait de l’interview d’Ammar Bouras)

 

 

 

 

 

 

 

19120508490524551

Salle de sport Harcha. Alger, le 19 janvier 1993.

« Les photos révèlent des corps, dont l’habillement devient message politique. C’est un temps de l’engagement des corps ». (Extrait de la préface de l’historienne Malika Rahal)

 

 

 

 

 

 

 

191205093257427403

Quelques minutes après l’assassinat du président Mohamed Boudiaf. Annaba, le 29 juin 1992.

« Boudiaf, c’est l’expérience la plus difficile et la plus traumatisante pour moi. Il était en visite présidentielle à Annaba. On m’y a envoyé. Boufarik, avion militaire et go. C’était ma première couverture présidentielle. Donc je suis parti… Mais je ne sais pas comment parler de ce moment… » (Extrait de l’interview d’Ammar Bouras)

 

 

 

 

 

 

 

191205093310838143

Enterrement de Djilali Liabes, figure intellectuelle respectée, assassiné, la veille, devant chez lui à Kouba. Alger, le 17 mars 1993.

« Un jour, plus tard, on pourra réaliser une boucle temporelle pour revenir sur ce moment sidérant, le repenser, le transformer en un geste créateur ou même en faire l’histoire. Déclencher alors pour saisir une image – même floue –, c’est dire qu’on ne sera pas perpétuellement paralysé par la violence. » (Extrait de la préface de l’historienne Malika Rahal)

 

 

 

 

 

 

 

191205093310589790

Photos prises dans les territoires de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), lors d’un voyage de solidarité effectué par les étudiants des Beaux-Arts et certains artistes algériens, pour marquer leur soutien au Front Polisario, en conflit avec le Maroc autour de la souveraineté du Sahara occidental. Mars 1992.

« Chacun luttait à sa manière ; la tolérance, la vie étaient là. Ce que je n’arrive presque plus à trouver maintenant, comme si l’opportunisme avait pris le pas sur l’engagement. Je ne suis pas nostalgique pour autant, j’ai toujours préféré le « ici et maintenant » ». (Extrait de l’interview d’Ammar Bouras)

 

 

 

 

 

 

 

191205093315739578

« Les photographies prises d’un poste de télévision, sous le titre ‘’اعترافات إرهابي’’ [Confessions d’un terroriste]. Dans le poste, une émission de télévision au cours de laquelle les terroristes font leurs ‘’aveux’’, sous la forme d’un récit circonstancié de leur parcours terroriste. J’ai voulu qu’Ammar Bouras évoque pour moi le moment où ces photos ont été prises. Il se souvient d’une voix off qui interrogeait l’homme, et demandait : ‘’Comment tuiez-vous ?’’ Réponse : ‘’Nous égorgions’’. Mais la voix insiste à plusieurs reprises pour avoir plus de détails. Jusqu’à ce que l’homme finisse par expliquer : « Nous prenions la tête, et avec le couteau nous tranchions la gorge. » Et dans le même temps, il mime : saisir la tête par les cheveux pour la ramener en arrière, et trancher la gorge d’un côté à l’autre. « Le choc », dit simplement Ammar. » (Extrait de la préface de l’historienne Malika Rahal).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Concert à Alger 1889

29012020

 

 

 

 

 

«Concert à Alger»  Album de 77 photos de types algérois, présenté à l’exposition universelle de 1889 à ParisDes collections du prince Roland Bonaparte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Concert à Alger 1889  dans Photos 1573715985-sans-titre

 

 

 

 

1573716139-sans-titre dans Photos

 

 

 

 

1573716253-sans-titre

 

 

 

 

1573716335-sans-titre

 

 

 

 

1573720533-sans-titre

 

 

 

 

1573720661-sans-titre

 

 

 

 

1573720874-sans-titre

1573720972-sans-titre

Mathilde née à Alger, fille de Mosifico

 

 

 

 

1573721133-sans-titre

1573721239-sans-titre

Fathima 9 ans, née à Blidah

 

 

 

 

1573721351-sans-titre

1573721443-sans-titre

1573721534-sans-titre

Mesgïch (Isaac) 24 ans, né à Alger

 

 

 

 

 

1573721623-sans-titre

1573721726-sans-titre

Caïd 22 ans, né à Alger, garçon de café

 

 

 

 

 

1573721816-sans-titre

1573721916-sans-titre

Mohamed 30 ans, Alger, cordonnier

 

 

 

 

 

1573722460-sans-titre

1573722651-sans-titre

Chaoul Durand 24 ans, né à Constantine, musicien (violoniste)

 

 

 

 

 

1573722762-sans-titre

1573722866-sans-titre

Kaddour 28 ans, Alger, passementier (Aissaoua)

 

 

 

 

 

1573723133-sans-titre

1573723203-sans-titre

Mamer 27 ans, né à Oran, Maquignon, garçon de café

 

 

 

 

1573723294-sans-titre

1573723457-sans-titre

Lounis Abbelrahmam 28 ans, algérien, musicien

 

 

 

 

 

1573723531-sans-titre

1573723710-sans-titre

Aim Chétrite 45 ans, Alger, menuisier (Israélite)

 

 

 

 

 

1573723802-sans-titre

1573723898-sans-titre

Nathan 58 ans, Alger, employé de bureau (Israélite)

 

 

 

 

 

1573724053-sans-titre

1573724160-sans-titre

Bassar 24 ans, Alger, Aïssaoua passementier

 

 

 

 

 

1573724329-sans-titre

1573724437-sans-titre

Laban Seror (musicien), né à Alger, 30 ans

 

 

 

 

 

1573724524-sans-titre

1573724616-sans-titre

Bassan 22 ans, Alger, garçon cafetier

 

 

 

 

 

1573724741-sans-titre

1573724800-sans-titre

Bag Ali 28 ans, né à Alger, Kaouadji

 

 

 

 

 

1573724911-sans-titre

1573724994-sans-titre

Abd el Kader 45 ans, (algerie)

 

 

 

 

 

 

1573725108-sans-titre

1573725245-sans-titre

Abraham [Smortjean] né à Alger, 55 ans, musicien, (mari du n° 5)

 

 

 

 

 

1573725330-sans-titre

1573725419-sans-titre

Brahim ben Aïssac 31 ans, né à Ghardaïa (Mozabite)

 

 

 

 

 

1573725542-sans-titre

1573725619-sans-titre

Yoube 29 ans, né à Alger, bijoutier Aissaoua

 

 

 

 

 

1573725712-sans-titre

1573725793-sans-titre

Salah 31 ans, Sénégal, passementier

 

 

 

 

 

1573725874-sans-titre

1573725962-sans-titre

Kaddour 26 ans, né à Alger, cordonnier

 

 

 

 

 

1573726063-sans-titre

1573726173-sans-titre

Bhal 29 ans, Sénégal, vannier

 

 

 

 

 

1573797832-sans-titre

1573797927-sans-titre

Mohamed 23 ans, né à Alger, garçon de café

 

 

 

 

 

1573798040-sans-titre

1573798157-sans-titre

Djouar agée de 38 ans, né à Milianah, (Israélite, couturière)

 

 

 

 

 

 

1573798268-sans-titre

1573798450-sans-titre

Yamina 15 ans, née à Alger, (couturière et danseuse) (Israélite) 

 

 

 

 

 

1573798544-sans-titre

1573798651-sans-titre

Esther [...] 21 ans, couturière (Israélite), sœur de la précédente Yamina   

 

 

 

 

 

 

1573798810-sans-titre

1573798965-sans-titre

Bouria 26 ans, née à Alger, fabriq. Des nattes

 

 

 

 

 

1573799067-sans-titre

1573799183-sans-titre

Atika 21 ans, née à Alger, couturière

 

 

 

 

 

 

1573799330-sans-titre

1573799407-sans-titre

Zara Leksik 35 ans, née à Congtantines, couturière

 

 

 

 

 

1573799508-sans-titre

1573799578-sans-titre

Sultana 36 ans (Israélite)

 

 

 

 

 

1573799690-sans-titre

1573799762-sans-titre

Kamisf 28 ans, née à Tiaret (Oran) couturière (Israélite)

 

 

 

 

 

 

1573799869-sans-titre

1573799935-sans-titre

Yasmina 25 ? Ans, née à Tizzi, Ouzzou (kabyle) danseuse, fileuse

 

 

 

 

 

1573800128-sans-titre

1573800287-sans-titre

Curkia 17 ans, née à Sétif

 

 

 

 

 

 

1573800390-sans-titre

1573801024-sans-titre

Koiga 20 ans, né à Alger, vendeur de pain

 

 

 

 

 

 

1573801136-sans-titre

1573801209-sans-titre

Fathma 39 ans, Soudan, vendeuse de pain à Alger

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Algérie d’antan: Barbier Arabe

20122019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Algérie d’antan: Barbier Arabe  dans Photos 3885199d6d067e3793c3c54c011b1fed

Barbier Arabe – Alger 1870

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parmi les lieux de réunion que les Maures fréquentent beaucoup , surtout les curieux et ceux qui se mêlent de politique, ce sont les boutiques des barbiers, qui se trouvent en très grand nombre. Les boutiques des marchands, non seulement à Alger mais dans toutes les villes de Barbarie, sont des trous dans le mur qui ont deux mètres de profondeur et un de large , et que le marchand remplit presque entièrement quand il est accroupi dedans. Mais celles des barbiers sont plus vastes : elles ont quatre et cinq mètres de long sur deux et même trois de large; tout autour règne une banquette en planches pour asseoir les amateurs. Elles sont assez proprement tenues, décorées de tous les instruments du métier accrochés au mur , et de plusieurs tableaux faits en Barbarie , qui représentent presque tous des combats maritimes glorieusement soutenus par les corsaires algériens.

 

 

Pendant toute la journée , ces boutiques sont remplies par ceux qui viennent se faire raser la tête , peigner la barbe , et par un grand nombre d’oisifs qui y viennent pour tuer le temps et apprendre des nouvelles. On les voit assis gravement sur les banquettes, écouter avec beaucoup d’attention le barbier qui raconte ce qu’il sait et même ce qu’il ne sait pas, tout en rasant une tête, ou en voltigeant et gesticulant quand il n’a point de pratique. C’est chez les barbiers qu’ont été organisés plusieurs complots dont le but était l’extermination des Français , et de là que sont partis presque tous les avis donnés au Bey de Titterie , avant que les français ne l’eussent fait prisonnier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1573036615-711-001-1 dans Photos

Barbier Arabe

 

 

 

 

1573036824-573-001-1

Oran – Barbier Maure 1902

 

 

 

 

 

1573036924-591-001-1

 

 

 

 

 

 

1573037377-890-001-1

 

 

 

 

1573038187-855-001-1

Barbier Maure

 

 

 

 

 

 

1573038666-sans-titre

Barbier Maure et Mozabite

 

 

 

 

 

 

1573038785-150-001-1

 

 

 

 

 

 

1573039039-834-001-1

Mostaganem – Barbier Arabe

 

 

 

 

 

 

1573039352-342-001-1

 

 

 

 

 

 

1573041123-535-001-1

 

 

 

 

 

 

1573041227-544-001-1

Un Barbier Arabe en pleine Action – Belle Animation de 1906

 

 

 

 

 

 

1573041445-451-001-1

 

 

 

 

 

 

1573041972-084-001-1

 

 

 

 

 

 

1573042127-516-001-1

 

 

 

 

 

 

1573042215-926-001-1

 

 

 

 

 

 

1573042366-sans-titre

 

 

 

 

 

 

1573042492-457-001-1

 

 

 

 

 

 

1573042760-534-001-1

Rare!!! Kabylie – Barbier en plein air en 1913

 

 

 

 

 

 

1573042929-929-001-1

 

 

 

 

 

 

1573043029-046-001-1

Barbier Kabyle (en plein air )

 

 

 

 

 

 

1573039147-461-001-1

 

 

 

 

 

 

1573043136-225-001-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







Homeofmovies |
Chezutopie |
Invit7obbi2812important |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trucs , Astuces et conseils !!
| Bien-Être au quotidien
| Cafedelunioncorbeilles45