Les photos gagnantes du Wildlife Photographer of the Year 2019

10112019

 

 

 

 

 

Le jury du Wildlife Photographer of the Year, le célèbre concours de photographie de nature organisé par le Natural History Museum de Londres, a dévoilé les photos lauréates de son édition 2019. Au total, 19 clichés ont été sélectionnés parmi quelque 48.000 candidatures et récompensés dans les différentes catégories.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les photos gagnantes du Wildlife Photographer of the Year 2019 dans Photos

© Yongqing Ba

 

Le bon moment

Cette scène exceptionnelle a permis au photographe chinois Yongqing Ba de remporter le prix de photographe de l’année 2019. Immortalisée dans les prairies du plateau tibétain du Qinghai, elle montre la confrontation entre une renarde du Tibet, en quête d’un repas à rapporter à ses petits, et une jeune marmotte de l’Himalaya imprudente. Le cliché a également remporté le premier prix ex-aqueo de la catégorie « Comportement : mammifères ».

 

 

 

 

 

 

 

 dans Photos

© Cruz Erdmann

 

Lueur nocturne

Du côté des jeunes photographes, c’est le passionné de l’océan Cruz Erdmann âgé de 14 ans qui a décroché le premier prix grâce à son magnifique portrait d’un calmar iridescent rencontré lors d’une plongée nocturne dans les profondeurs du détroit de Lembeh en Indonésie.

 

 

 

 

 

 

1571295026-face-of-deception-by-ripan-71ce-diaporama

© Ripan Biswas

 

Faux-semblant

Cette créature a peut-être l’air d’une fourmi mais comptez bien ses pattes. Il s’agit d’une araignée-crabe déguisé en fourmi ! Le photographe Ripan Biswas a rencontré ce drôle de spécimen en observant une colonie de fourmis rouges dans le parc national de Buxa en Inde. Plusieurs espèces d’araignées sont connues pour se déguiser en fourmis et s’infiltrer dans les colonies, soit pour se nourrir, soit pour se protéger des prédateurs. Celle-ci semblait avoir choisi la première option. La photo a remporté la catégorie « Portrait animal ».

 

 

 

 

 

 

 

1571295153-image

© David Doubilet

 

Le jardin des anguilles

Plongée dans les profondeurs maintenant avec un drôle de jardin peuplé d’anguilles. Le photographe David Doubilet n’avait jamais vu un tel rassemblement d’anguilles. Grand comme les deux tiers d’un terrain de football, il s’étirait le long d’une pente raide et sablonneuse, au large de Dauin aux Philippines. Il a dû attendre que les anguilles ressortent du sable pour se nourrir du plancton pour déclencher son appareil. La photo a remporté la catégorie « Sous-marin ».

 

 

 

 

 

 

 

1571295520-thomas-easterbrook-wildlife-photographer-of-the-year

© Thomas Easterbrook

 

Surprise bourdonnante

Le jeune Thomas Easterbrook a remporté le premier prix de la catégorie « 10 ans et moins » grâce à ce cliché immortalisé en France d’un moro-sphinx flottant devant une fleur de Salvia, siphonnant le nectar avec sa longue trompe.

 

 

 

 

 

 

1571295658-shangzhen-fan-wildlife-photographer-of-the-year

© Shangzhen Fan

 

Nomades des hauts plateaux

Le photographe Shangzhen Fan a été récompensé dans la catégorie « Les animaux dans leur environnement », pour son cliché montrant un petit groupe d’antilopes du Tibet imprimer sa trace sur le voile de neige qui recouvre les pentes du désert Kumukuli, dans la réserve nationale chinoise d’Altun Shan.

 

 

 

 

 

 

1571295728-manuel-plaickner-wildlife-photographer-of-the-year

© Manuel Plaickner

 

En plein étang

Chaque printemps, depuis plus d’une décennie, Manuel Plaickner suit la grande migration des grenouilles rousses dans le sud du Tyrol, en Italie. Cette fois-ci, il a réussi à trouver l’étang parfait, au bon moment et dans la bonne lumière pour mettre en évidence le phénomène. La photo a remporté le premier prix de la catégorie « Comportement : amphibiens et reptiles ».

 

 

 

 

 

 

1571295817-audun-rikardsen-wildlife-photographer-of-the-year

© Audun Rikardsen

 

Le pays des aigles

 Ce cliché a été capturé par Audun Rikardsen le long de la côte norvégienne où il réside. Il avait installé sur une corniche une grosse branche dans l’espoir qu’elle puisse servir de poste d’observation à un aigle royal. Mission accomplie. La photo a été récompensé dans la catégorie « Comportement : oiseaux ».

 

 

 

 

 

 

 

1571296237-daniel-kronauer-wildlife-photographer-of-the-year

© Daniel Kronauer

 

Comportement: Invertébrés

 Au crépuscule, Daniel a suivi une colonie de fourmis nomades au fur et à mesure de son déplacement, parcourant une distance de 400 mètres à travers la forêt tropicale humide près de la station biologique de La Selva, au nord-est du Costa Rica. Alors qu’il faisait encore noir, les fourmis utilisent leur corps pour construire un bivouac destiné à abriter la reine et les larves.

 

 

 

 

 

 

1571296388-ingo-arndt-wildlife-photographer-of-the-year

© Ingo Arndt

 

Jeu égal

 Après la marmotte et le renard, voici le puma et le lama. La scène a été capturé par le photographe Ingo Arndt dans la région patagonienne de Torres del Paine, au Chili. En quête d’un repas, cette femelle puma n’a pas hésité à s’attaquer à ce lama qui, bien qu’il semble ici en mauvaise posture, a réussi à échapper au prédateur. En se laissant tomber sur lui. Quatre attaques de puma sur cinq finissent ainsi. La photo a remporté la premier prix ex-aequo de la catégorie « Comportement : mammifères ».

 

 

 

 

 

 

1571296483-zorica-kovacevic-wildlife-photographer-of-the-year

© Zorica Kovacevic

 

 Tapisserie de vie

Derrière cette tapisserie naturelle, se cachent les branches orangées et entremêlées d’un cyprès de Monterey observé dans la canopée de Pinnacle Point au sein de la réserve naturelle Point Lobos en Californie. Selon le photographe Zorica Kovacevic, cette minuscule zone côtière protégée est le seul endroit sur Terre où les conditions naturelles sont adéquates pour obtenir cette scène. Si le cyprès de Monterey est un arbre commun, il se distingue ici par sa couleur orangée due en réalité à des algues vertes colorées par des pigments qui utilisent les cyprès pour survivre. Il n’y a qu’à Point Lobos qu’elles sont rencontrées sur ces arbres.

 

 

 

 

 

 

1571296584-luis-vilarino-wildlife-photographer-of-the-year

© Luis Vilariño

 

Création

L’Espagnol Luis Vilariño Lopez a remporté le premier prix de la catégorie « Environnements terrestres » pour ce cliché impressionnant montrant les langues de lave brûlantes issues du volcan Kilauea à Hawaii plonger dans l’océan Pacifique. Le Kilauea est l’un des volcans les plus actifs du monde mais l’éruption qu’il a connue en 2018 était la plus intense de ces 200 dernières années.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les 100 photos sélectionnées pour cette 55e édition du Wildlife Photographer of the Year seront exposées du 18 octobre 2019 au 31 mai 2020 au Natural History Museum de Londres. Elles sont également réunies dans un ouvrage paru en français le 16 octobre aux éditions Biotope.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Martín Chambi – Pionnier de la photographie latino-américaine

31072019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Martín Chambi – Pionnier de la photographie latino-américaine dans Photos 1562064497-d55134e-26315-1a5wdiq

Autoportrait (1922)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Martín Chambi Jiménez ou Martín Chambi de Coaza (né le 5 novembre 1891 près de Puno, dans le village de Coaza. Il meurt le 13 septembre 1973 à Cuzco) Martin Chambi fut l’un des premiers grands photographes autochtones d’Amérique latine.

 

 

Son oeuvre est influencée par l’adoption des conventions issues de la photographie d’art européen. Martin Chambi doit sa réputation à deux traditions photographiques distinctes qu’il maîtrise parfaitement et avec talent. Les effets stylisés du pictorialisme européen et l’utilisation de la lumière dans ses portraits de studio.

Il expose dans les compétitions et salons locaux et dans les foires industrielles. C’est la base de son succès commercial.

 

 

Martín Chambi a mis à nu la complexité sociale de la Cordillère des Andes. Ces images nous placent au cœur du féodalisme montagnard, dans les haciendas des grands propriétaires terriens, avec leurs serviteurs et leurs concubines, comme dans les processions coloniales de foules contrits et ivres.

 

 

 

Les photographies de Chambi capturent tout. Les mariages. Les fêtes et les premières communions. La pauvreté et la jovialité. C’est pourquoi, sans doute sans le vouloir, Chambi est devenu le photographe symbolique de sa race. Il a su capter la voix tellurique de l’homme andin, sa mélancolie millénaire, sa négligence éternelle. Il est sans doute le plus grand photographe post colonial d’Amérique latine du début du 20ème siècle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1562315553-martin-chambi-40 dans Photos

 

 

 

1562315605-la-familia-de-ezequiel-arce-con-su-cosecha-de-papas-martin-chambi-e1504654115313

La famille d’Ezequiel Arce et sa récolte de pomme de terre

 

 

 

 

1562315653-martin-chambi-371
Cusco

 

 

 

1562315704-martin-chambi-oenf-25

 

 

 

 

1562315756-martin-chambi-oenf-6

 

 

 

 

 

 

 

 

Si Martin Chambi a été le premier à enregistrer la lumière péruvienne avec un oeilpost colonial, il est surtout connu pour ses clichés de paysans loqueteux. Pourtant, sa photographie n’est pas misérable. Pas triste du tout. Un peu « nostalgique » tout au plus. Non. Sa photographie est noble. Elle témoigne du quotidien. Du réel.

 

 

 

Chambi adore parcourir les campagnes, son matériel solidement arrimé sur le dos d’une mule. Indien Quechua à la peau mat et au nez aquilin, il parle la langue des gens qu’il rencontre. C’est ainsi qu’il gagne facilement leur confiance et leur demande de poser pour lui. Il photographie souvent les gens seuls, en couple. Au repos ou dans l’action. Son cadre privilégié, la nature au cœur des Andes.

 

 

 

Les groupes ? Il les immortalise aussi bien dans des poses étudiées que dans leur environnement quotidien, offrant ainsi un sentiment d’authenticité à ses photographies. C’est ainsi que Chambi s’installe rapidement à l’avant-garde de la photographie de son époque.

 

 

 

Entre 1920 et 1950, Chambi a amassé une collection importante de photos de différents sites archéologiques, des peuples indigènes et des vues de Cuzco qui a été largement diffusée et présentée dans toute l’Amérique du Sud.

 

 

 

Beaucoup de ces photos, souvent les plus fascinantes, n’ont pas été publiées de son vivant. Sans doute à cause des conventions artistiques limitées de l’époque. Ou plus simplement, en raison de leur aspect non commercial.

 

 

 

 

 

 

 

 

1562315801-martin-chambi-oenf-7

 

 

1562315837-cri-000000242430

 

 

1562316015-chambi4

 

 

1562316042-cargador-de-chicha-en-tinta-1940-e1504654125142

 

 

1562316078-martin-chambi-381

1934 – Cavaliers dans la neige

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TÉMOIGNAGE DE MARTIN CHAMBI

 

 

Martin Chambi a été le premier photographe à photographier son peuple à travers les yeux d’un des siens. Lors d’une de ses expositions à Santiago du Chili et à Viña del Mar, en 1936, il déclara : « J’ai lu qu’au Chili, on pense que les Indiens n’ont pas de culture. Qu’ils sont justes civilisés. Mais qu’ils sont intellectuellement et artistiquement inférieurs aux Blancs et aux Européens. (…) C’est une idée simple. (…) Mon espoir et que témoins impartiaux et objectifs étudient ce point de vue. Je suis un représentant de ma race. Mes compatriotes s’expriment à travers mes photos« 

 

 

 

 

 

 

 

 

 1562316142-martin-chambi-53

 

 

1562316227-martin-chambi-foto-alta-e1504654099922

 

 

1562316250-melhores-fotografos-martin-chambi-e1504654137130

 

 

1562316270-martin-chambi-oenf-21

 

 

1562316293-389f89c9b2d6286325dbf62b01dbfdd5

1933 – La tristeza del hombre andino Cusco

 

 

1562316342-cri-000000242431

 

 

 

1562316368-cri-000000242432

 

 

 

 

1562316392-cri-000000242434

 

 

1562316413-cri-000000242437

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Algérie d’Antan: Les Portes de Villes

25062019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une porte de ville fait partie des fortifications d’une ville. C’était jusqu’à l’Époque moderne le seul moyen de franchir les remparts entourant la ville. Les tours et les portes avaient pour fonction de protéger le cœur de la ville contre des attaques ennemies.

 

Les portes de ville étaient souvent munies d’un pont-levis permettant de franchir un fossé encerclant la ville. Des herses de bois ou de fer, et de solides portes en chêne apportaient une protection supplémentaire.

 

À la fin du XVIIIe siècle, on a commencé à ériger des portes de ville sans fonction militaire, mais par exemple pour les douanes.

 

Aujourd’hui , beaucoup de portes de ville sont devenues l’emblème de ces villes, et jouent un rôle touristique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Remparts et Portes d’Alger

 

Les vieux remparts d’Alger, descendant de la Casbah à la mer, sur une longueur de 750 mètres du côté de Bab-Azzoun, et de 900 mètres du côté de Bab-el-Oued, consistaient en une double et quelquefois une triple muraille bordée de fossés dans certaines parties. Ces murailles couronnées de créneaux , percées de meurtrières et terminées en pyramidions, ont disparu du côté de Bab-Azzoun, dans l’espace compris entre le fort dit Toppanat- el- Beylik, près de l’ancienne porte, et la porte Neuve, et du côté de Bab-el-Oued, entre la Casbah et le lycée ; elles étaient percées de six portes : la porte de la Marine et la porte de la Pêcherie disparues dans le boulevard de la République ; – la porte Neuve, par laquelle l’armée coloniale fit son entrée dans Alger, en 1830, – la porte Sidi Ramdan, ouverte derrière la mosquée du même nom, au N.-O., et démolie avec le rempart ; - la porte d’Azzoun et la porte de l’Oued, démolies. Les deux portes ouvertes dans la Casbah sont de construction française; la porte de France élevée à côté de l’ancienne porte de la Marine a, comme elle, fait place au boulevard de la République.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Algérie d’Antan: Les Portes de Villes  dans Photos 1556956289-803-001-1

Vieil Alger – Porte Bab-El-Oued

 

 

 

 

 

1556956476-sans-titre dans Photos

Porte Bab Azoun

 

 

 

 

 

1556959210-465-001-1

Alger- Rue Porte Neuve

 

 

 

 

 

1557044291-sans-titre

Alger - Porte d’Isly

 

 

 

 

 

1557145816-081-001-1

Alger - Porte de la Casbah

 

 

 

 

 

 

 

 

Les nouvelles fortifications, qui enveloppent les anciennes dans un circuit de près d’une lieue, mais qui agrandissent la ville du fort de Bab-Azzoun au sommet des Tagarins et de la Casbah, sont percées de cinq portes qui sont : au S.-O. la porte d’Azzoun ou plutôt une percée dans les remparts, à côté du fort Ras-Tafoura, près de la mer, et en dehors de laquelle est le lazaret, servant à cet époque de prison pour les femmes. – Un peu au-dessus, la porte monumentale de Constantine ou d’Isly, et la porte du Sahel, par laquelle passe la route d’Alger à Douéra ; au N.-O. , la porte de l’Oued entre l’arsenal de l’artillerie et les ateliers du génie, et la porte Valée près de la Casbah.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1556709448-porte-tlemcen

Ancienne Porte de Tlemcen

 

 

 

 

 

 

1556710271-porte-d-oran

Tlemcen – Porte d’Oran

 

 

 

 

 

 

1556710496-810-001-1

Tébessa - La Porte de Caracalla

 

 

 

 

 

 

1556783713-702-001-1

Bougie - La Porte Sarrazine

 

 

 

 

 

 

1556783841-778-001-1

Biskra - une porte à Sidi M’Cid

 

 

 

 

 

 

 

1556783998-518-001-1

(Larbaâ Nath Irathen/Tizi Ouzou) FORT NATIONAL Porte de Djurjura

 

 

 

 

 

 

1556784173-655-001-1

Oran - La Porte d’Espagne

 

 

 

 

 

 

1556784305-014-001-1

Sétif - Porte de Bougie

 

 

 

 

 

 

1556784957-669-001-1

Mostaganem - La Porte du Fort de l’Est

 

 

 

 

 

 

1556785311-sans-titre

Sidi-bel-Abbès - Porte D’ Oran

 

 

 

 

 

 

1556785524-071-001-1

Blida - Porte D’Alger

 

 

 

 

 

 

1556785660-524-001-1

Aumale- Porte Bou Saada

 

 

 

 

 

 

1556785775-029-001-1

Fort National- Porte du Djudjura

 

 

 

 

 

 

1556786019-888-001-1

Cherchell - La Porte d’Alger

 

 

 

 

 

 

1556786158-909-001-1

Cherchell- Porte de Miliana

 

 

 

 

 

 

1556786272-893-001-1

Medea - La Porte du Nador

 

 

 

 

 

 

1556786371-299-001-1

Mascara - Faubourg et Porte Bab-Ali

 

 

 

 

 

 

1556786527-178-001-1

Aumale - La Porte Sud

 

 

 

 

 

 

1556786630-817-001-1

Ain Salah - Porte Commandant Lambois

 

 

 

 

 

 

1556786865-593-001-1

Bône - Porte Randon

 

 

 

 

 

 

1556788074-417-001-1

Tlemcen - La Porte Boumédine

 

 

 

 

 

 

1556788166-305-001-1

Tebessa - Porte Salomon

 

 

 

 

 

 

1556788590-922-001-1

Laghouat - Porte d’Alger et Avenue Chassaigne

 

 

 

 

 

 

1556788718-485-001-1

1557045020-775-001-1

Medea - la porte de Laghouat

 

 

 

 

 

 

1556788842-sans-titre

Setif - Rue Sillegue et Porte de VOUGIER

 

 

 

 

 

 

1556789013-858-001-1

Blida - Porte d’Alger

 

 

 

 

 

 

1556789112-492-001-1

Blida - Porte Bizot

 

 

 

 

 

 

1556789251-838-001-1

Blida - Porte Bab el Sebt

 

 

 

 

 

 

1556862202-294-001-1

Medea - porte de Blida

 

 

 

 

 

 

1556862323-355-001-1

Mascara - La Porte D’Oran et le quartier des chaussures

 

 

 

 

 

 

1556862489-244-001-1

Bone - La Porte Randon

 

 

 

 

 

 

1556862617-737-001-1

Tlemcen - Porte des Carrières

 

 

 

 

 

 

1556862721-596-001-1

Tebessa - Porte de Constantine

 

 

 

 

 

 

1556862819-555-001-1

Saida -Porte de Mascara

 

 

 

1556862933-798-001-1

Medea - Porte de Laghouat

 

 

 

 

 

 

1556863048-762-001-1

Medea - Porte des Jardins

 

 

 

 

 

 

1556863165-749-001-1

Medea - Porte de Lodi

 

 

 

 

 

 

1556863419-017-001-1

1556863418-027-001-1

Laghouat - Porte d’Alger, Jardin Public

 

 

 

 

 

 

1556863569-999-001-1

Laghouat - Porte de la Séguia

 

 

 

 

 

 

1556863776-066-001-1

Biskra - Porte d’Entrée

 

 

 

 

 

 

1556863874-886-001-1

Batna - Porte de Sétif

 

 

 

 

 

 

1556863973-885-001-1

Batna - la Porte de Biskra

 

 

 

 

 

 

1556864075-871-001-1

Batna - l’Avenue de la République et Porte de Sétif

 

 

 

 

 

 

1556864203-506-001-1

Tlemcen - Porte Route de Mansourah

 

 

 

 

 

 

 

1556864337-118-001-1

1556864880-805-001-1

Setif - Rue et porte de Constantine

 

 

 

 

 

 

1556864435-100-001-1

Setif - La porte de Bougie

 

 

 

 

 

 

1556864536-398-001-1

Medea - Porte romaine

 

 

 

 

 

 

1556864654-333-001-1

Mascara - Porte de Mostaganem

 

 

 

 

 

 

 

1556864778-178-001-1

Zenaga - Une Porte de Zenaga

 

 

 

 

 

 

1556864977-781-001-1

Setif - Porte de Biskra

 

 

 

 

 

 

 

1556865215-596-001-1

1556865121-628-001-1

Setif - la Mosquée, la Porte d’Alger et l’Hôtel de Ville

 

 

 

 

 

 

1556865277-317-001-1

Orleansville - Porte de Ténès

 

 

 

 

 

 

1556865858-857-001-1

Miliana - Porte du Zaccar

 

 

 

 

 

 

1556865953-985-001-1

Khanga Sidi Nadji - la Porte Principale

 

 

 

 

 

 

1556866075-739-001-1

El Ateuf, environs de Ghardaïa - Porte de la Ville

 

 

 

 

 

 

1556866182-338-001-1

Bougie - le Chemin de la Porte Fouka

 

 

 

 

 

 

1556866276-531-001-1

Bône - Porte des Cazarins

 

 

 

 

 

 

1556866371-408-001-1

Bône - Porte des Caroubiers

 

 

 

 

 

 

1556866936-404-001-1

Bône - Porte des Karesas

 

 

 

 

 

 

1556867032-165-001-1

Tyout (Ain Sefra) – Entrée de la Porte

 

 

 

 

 

 

1556867135-164-001-1

Tyout (Ain Sefra) – Sortie de la Porte

 

 

 

 

 

 

1556867236-134-001-1

Tolga - Une porte

 

 

 

 

 

 

1556867337-016-001-1

Sidi Okba - La porte du village

 

 

1556867498-626-001-1

Djelfa - Porte de Laghouat

 

 

 

 

 

 

1556867575-535-001-1

Dellys - Porte d’Alger

 

 

 

 

 

 

1556867679-562-001-1

1556867777-548-001-1

Guelma - Porte hackett

 

 

 

 

 

 

1556868658-360-001-1

Ghardaia - La porte des forgerons

 

 

 

 

 

 

1556868768-995-001-1

Philippeville - La poste la Douane et la porte de Stora

 

 

 

 

 

 

1556868970-945-001-1

1556868881-971-001-1

Philippeville - La porte de Constantine

 

 

 

 

 

 

 

1556872258-567-001-1

Alger - Porte de Telemly

 

 

 

 

 

 

 

1556872363-529-001-1

Mostaganem - Porte des Medjers

 

 

 

 

 

 

 

1556872498-527-001-1

Mostaganem - Fontaine de la porte de Mascara – arabes en prière

 

 

 

 

 

 

1556872614-334-001-1

Mascara - Porte de Lagoub

 

 

 

 

 

 

 

1556872736-332-001-1

Mascara - Porte de Bab-ali

 

 

 

 

 

 

1556872909-123-001-1

Fort-National - Porte d’Alger

 

 

 

 

 

 

1556873294-882-001-1

1556873406-878-001-1

Aumale - La porte d’Alger

 

 

 

 

 

 

 

1556873579-620-001-1

Medea - porte romaine

 

 

 

 

 

 

 

1556873672-676-001-1

Guerrara M’Zab - la Porte d’Entrée du Village Mozabite

 

 

 

 

 

 

 

1556873784-801-001-1

Bougie - Porte du Fort Ab del Kader

 

 

 

 

 

 

 

1556874025-213-001-1

Bougie - Bejaia - Porte Fouka

 

 

 

 

 

 

 

1556874148-119-001-1

Sétif - La Porte d’Aumale

 

 

 

 

 

 

 

1556874266-945-001-1

Medea - Porte du Marabout Sidi Saraouich

 

 

 

 

 

 

 

1556874465-945-001-1

El Kantara - La Porte d’Or

 

 

 

 

 

 

 

1556874597-455-001-1

Cherchell - Porte de Ténès, sortie de la ville

 

 

 

 

 

 

 

1556874764-783-001-1

Adrar - Porte de Reggan

 

 

 

 

 

 

1556950844-900-001-1

Bone - La Porte des Karesas

 

 

 

 

 

 

1556951479-sans-titre

Mascara - Porte d´ Oran

 

 

 

 

 

 

1556951673-370-001-1

Sidi-Bel-Abbes - La Porte d’Oran

 

 

 

 

 

 

1556951861-645-001-1

Mila - porte Romaine

 

 

 

 

 

 

1556952046-640-001-1

Biskra. Sidi-Okba - Porte d’entrée

 

 

 

 

 

 

1556952238-789-001-1

Bougie (Bejaia) – Près la Porte Fouka

1556952370-058-001-1

Mostaganem - Porte de la ville

1556953597-736-001-1

Mostaganem - La Porte de Mascara

 

 

 

 

 

 

1556953762-214-001-1

Tiaret - La Porte de la Redoute

1556954599-169-001-1

Sidi-Ferruch - La Porte du Fort

 

 

 

 

 

 

1556956565-661-001-1

Oran - Porte d’entrée

 

 

 

 

 

 

1556956907-426-001-1

Tebessa - La Porte de Constantine

 

 

 

 

 

 

1556957189-439-001-1

Batna - Porte de Constantine

 

 

 

 

 

 

1556957368-962-001-1

Aumale - La Porte de Médéa

 

 

 

 

 

 

1556957480-584-001-1

Orleansville - Ancienne Porte de Ténès

 

 

 

 

 

 

1556957658-182-001-1

1556961011-025-001-1

Arzew - La Porte de Mostaganem

 

 

 

 

 

 

1556958736-145-001-1

Cherchell - Porte d’Alger

 

 

 

 

 

 

1556958933-882-001-1

Dra-El-Mizan - Porte d’Alger

 

 

 

 

 

 

1556959074-957-001-1

Tebessa - Porte de l’Horloge et cours Léca

 

 

 

 

 

 

1556959631-957-001-1

Medea - Vue sur Le Monument aux Morts et La Porte de Sodi

 

 

 

 

 

 

1556959856-078-001-1

Ouargla - Porte de Ghardaia

 

 

 

 

 

 

1556959997-548-001-1

1556960910-752-001-1

Fort National - Porte d’Alger sous la neige

 

 

 

 

 

 

1556960104-564-001-1

Tébessa - La Porte Constantine

 

 

 

 

 

 

1556960220-482-001-1

Beni-Abbès - Porte d´entrée

 

 

 

 

 

 

1556960504-617-001-1

Mascara - Porte de Tiaret

 

 

 

 

 

 

1556960653-085-001-1

Ain Safra - Porte de Djenien Bou-Resg

 

 

 

 

 

 

1556960826-622-001-2

El- Hadjeb (Biskra) – Porte Lory

 

 

 

 

 

 

1556961247-679-001-1

Adrar - Porte de Colomb Bechar

 

 

 

 

 

 

1556961765-007-001-1

In Salah - Avenue du Capitaine Pein et Porte D´Aoulef

 

 

 

 

 

 

1556961962-774-001-1

Djelfa - Porte de Bou Saada

 

 

 

 

 

 

1556976055-626-001-1

Tiaret - Porte de Mascara

 

 

 

 

 

 

1556976190-148-001-1

Blida - Porte Bab El Rabba

 

 

 

 

 

 

1556976283-938-001-1

Tiout - Entrée de la porte principale

 

 

 

 

 

 

1557043963-594-001-1

Oran - La Porte de Tlemcen

 

 

 

 

 

 

1557044509-975-001-1

Tlemcen - La porte de Méchouar

 

 

 

 

 

 

1557044636-389-001-1

Laghouat - Porte de la Seguia

 

 

 

 

 

 

1557045285-857-001-1

Tlemcen Rue et Porte de Mascara

 

 

 

 

 

 

1557045398-486-001-1

Sidi Bel Abbes - La porte de dava

 

 

 

 

 

 

1557045568-581-001-1

Djelfa - Porte d’Alger

 

 

 

 

 

 

1557045663-986-001-1

Tébessa - La porte d’entrée de la ville

 

 

 

 

 

 

1557045790-893-001-1

Cherchell la porte d’entrée de la ville

 

 

 

 

 

 

1557046051-610-001-1

Sidi Bel Abbes - Porte de Mascara

 

 

 

 

 

 

1557046195-457-001-1

1557047607-334-001-1

Saida - Porte Redoute

 

 

 

 

 

 

1557046828-369-001-1

Medea - Porte de la Citadelle

 

 

 

 

 

 

1557046938-460-001-1

Medea - Marabout et Porte Saharaoui

 

 

 

 

 

 

1557047053-224-001-1

Adrar - La mosquée Fougaras et porte de Colomb-Béchar

 

 

 

 

 

 

1557047553-213-001-1

Oran - Porte du Santon

 

 

 

 

 

 

1557047966-070-001-1

1557047965-955-001-1

Sidi Bel-Abbes - Porte de Tlemcen

 

 

 

 

 

 

1557048114-021-001-1

Arzew - Porte D’Oran

 

 

 

 

 

 

1557048354-889-001-1

Adrar - La Porte de Timimoun

 

 

 

 

 

 

1557048480-858-001-1

Batna - Porte du Camp

 

 

 

 

 

 

1557048569-014-001-1

Sidi Bel Abbes - Porte de Daga

 

 

 

 

 

 

1557048687-129-001-1

Guelma - La Nouvelle Porte de Bône

 

 

 

 

 

 

1557049029-949-001-1

Miliana - La Porte d’Orléansville

 

 

 

 

 

 

1557049114-687-001-1

Sétif - Mariage Arabe prés de la Porte d’Alger

 

 

 

 

 

 

1557049277-143-001-1

Beni Ounif - Porte d’entrée du camp d’El Ardja

 

 

 

 

 

 

1557049511-216-001-1

Philippeville - Le Port des bateaux pêcheurs et la Porte de Stora

 

 

 

 

 

 

1557049622-293-001-1

Guelma - Porte de Constantine et vue générale

 

 

 

 

 

1557144165-523-001-1

1557061190-277-001-1

Bône - La Porte du Fort de la Cigogne et l’Hôpital Militaire

 

 

 

 

 

 

1557061385-257-001-1

Adrar - Porte de Boubernous 1961

 

 

 

 

 

 

1557061652-999-001-1

Setif - Les Bains Romains et la Porte de Bougie

 

 

 

 

 

 

1557061921-779-001-1

Adrar - Porte Sud

 

 

 

 

 

 

1557062071-638-001-1

Mascara - Vue générale prise de la gare et Porte D’Entrée

 

 

 

 

 

 

1557062470-702-001-1

1557063085-007-001-1

Ouargla - La Porte Carbillet

 

 

 

 

 

 

1557062565-236-001-1

1557063170-762-001-1

Nemours - Caserne et Porte de Nedromah

 

 

 

 

 

 

1557062666-085-001-1

Nemours - Entrée de la Ville, Porte Ouest

 

 

 

 

 

 

1557062826-127-001-1

Oran - Porte du Château Neuf

 

 

 

 

 

 

1557062931-900-001-1

Guelma - une porte

 

 

 

 

 

 

1557063327-297-001-1

Medea - Porte des Arcades Romaines

 

 

 

 

 

 

1557063603-435-001-1

Orleansville (Chlef) – Porte de la Pépinière

 

 

 

 

 

1557063842-838-001-1

Nemours - La Porte Touente et le Lavoir

 

 

 

 

 

 

1557064072-011-001-1

Laghouat - La porte Bab-El-Oued

 

 

 

 

 

 

1557064180-875-001-1

Médéa -Porte des Aqueducs

 

 

 

 

 

 

1557064333-525-001-1

Tebessa - La Porte de la Casbah – Soldat sentinelle animation

 

 

 

 

 

 

1557064627-310-001-1

Jemmapes - La Rue Négrier, Porte de Bône

 

 

 

 

 

 

1557064899-927-001-1

Philippeville - Porte Stora

 

 

 

 

 

 

1557144451-026-001-1

Tebessa - Porte de Souk Ahrras

 

 

 

 

 

 

1557144597-sans-titre

El Kantara (Biskra) – Porte du Village

 

 

 

 

 

 

1557145175-093-001-1

Oran - La Porte des Planteurs

 

 

 

 

 

 

1557145405-676-001-1

1557145597-244-001-1

Biskra - Porte du Desert ou D’Or, Gorges D’ El-Kantara

1557145716-948-001-1

Tiaret - Porte du Camp Baraqui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Portes de Constantine

 

 

 

Cette ville, presque entièrement entourée de rochers, a la forme d’un ovale allongé dans la partie qui est tournée vers le sud-ouest. Dans cet espace long de 5 à 600 mètres, il y a trois portes; celle de l’ouest se trouve à l’angle saillant, sur le point le plus élevé du contrefort, et où les rochers cessent d’être continus et de former une enceinte naturelle. On nomme cette porte Bab el Djedid; le chemin d’Alger y aboutit. Celle du centre s’appelle Bab el Oued, ou de la Rachba : elle conduit vers le sud, et peut faire gagner par un embranchement le chemin d’Alger, dit du Garb. La troisième porte, nommée el Djabia (et el Geaori), communique avec la rivière el Rumel; elle est dominée par la porte et le rempart Bab el Oued.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1556783343-525-001-1

Constantine- Porte du Pont El Kantara

 

 

 

 

 

 

1556788298-139-001-1

Constantine - Pont et porte El Kantara

 

 

 

 

 

 

 

1556955994-784-001-1

Constantine – Vue de la Porte Djabia

 

 

 

 

 

 

1556956786-840-001-1

Constantine - La Porte de La Casbah

 

 

 

 

 

 

1556961396-350-001-1

Constantine – Porte Bab El Djabia

 

 

 

 

 

 

1557046475-sans-titre

Constantine – Théâtre et porte Djébiah

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces trois portes sont réunies par une muraille antique haute de 30 pieds, souvent sans fossé ; entre ces portes sont des batteries élevées, armées de quelques canons pour battre les approches de la ville. En avant de ces portes, il y a, sur le contrefort qui se lie au Coudiat Aty, un faubourg peu étendu (comme celui de Babazoun), habité par des artisans et des marchandes. On y tient les marchés de certaines productions, les autres denrées se vendent en ville. Au-delà du faubourg, sont diverses habitations, une mosquée, des foudoucks et les vastes écuries du bey; on y voit beaucoup de ruines antiques, des jardins entourés de haies ou de petits murs, beaucoup de tombeaux et quelques santoas.

 

 

 

Le reste de l’enceinte est formé par des murailles antiques, peu solides et sans terrassement. Des maisons sont adossées quelquefois contre ces murs, qui, élevés sur des rochers à pic, présentent une bonne défense.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Le Sérail Ottoman au XVIIIe siècle

20052019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Costumes Turcs de la cour et de la ville de Constantinople en 1720 peintes en Turquie par un artiste Turc.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Sérail Ottoman au XVIIIe siècle  dans Photos 1551346242-ahmediii

Le grand seigneur [Ahmed III], avec son porte épée et son porte manteau

 

 

 

 

 

 

 

1551346403-pages dans Photos 

Pages de la première chambre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551346594-f12-1

Figures de musiciennes turques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551346758-f13-1 

Sultane avec ses serviteurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551346928-f16-1

Kazi-asker, ou président de guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551347020-f17-1 

Mufti, ou chef de la loi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551347155-f20-1 

Le grand vizir 

 

 

 

 

 

 

 

1551347251-f21-1 

Le Tchaouch-bachi, ou chef des huissiers

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551347375-f24-1 

[Bostangi]-bachi ou chef des jardiniers

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551347496-f25-1 

Dolaptchi, ou fontainier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551347612-f28-1

Kizlar-Agasi [eunuque noir], ou surintendant des filles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551347721-f29-1

Écrivain [du surintendant des filles]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551347824-f32-1 

Capidgilar-kiayassi, ou introducteur du [grand seigneur]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551347920-f33-1 

Portier

 

 

 

 

 

 

 

1551348060-f36-1 

Tulbend-agasi, ou Porte-turban

 

 

 

 

 

 

 

 

1551348152-f37-1

Seray-agasi, ou chef des eunuques blancs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551348248-f40-1 

Itch-hazinedari, ou trésorier du sérail

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551348347-f41-1

[Itch-oghlan], ou pages

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551348438-f44-1 

Ibriktar, ou Porte-[aiguière]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551348548-f45-1

Zuluflu-baltadgi, ou valet de pied

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551348655-f48-1

Tchetri-humayoun, ou Porte-parasol 

 

 

 

 

 

 

 

1551348764-f49-1

[Dogangi], ou fauconnier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551348879-f52-1 

Lieutenant du [Bostangi]-bachi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551348970-f53-1 

Adgemi-oglani, ou ceux qui fendent du bois et bêchent la terre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551349093-f56-1

Janissaire

 

 

 

 

 

 

 

1551349188-f57-1

Cuisinier des janissaires

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551349294-f60-1 

Khalaik, ou esclave allant par les rues avec sa [maîtresse]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551349379-f61-1

Sokak ghezen auret, ou femme turque allant par les rues

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551349473-f64-1

Vreke-ichleyen, ou fileuse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551349561-f65-1 

Nakich-ichleyen, ou brodeuse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551349652-f68-1

Kuilu roum, ou [paysan] grec

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551349729-f69-1 

Kuilu roum aureti, ou [paysanne] grecque

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551349830-f72-1

Roum papazi, ou papas grec

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551349912-f73-1 

Roum patrighi, ou patriarche grec

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551350001-f76-1 

Ychoudi, ou Juif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551350094-f77-1

Ychoudi karisi, ou femme juive

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551350182-f80-1 

Ermeni patrighi, ou patriarche arménien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551350279-f81-1 

Bir ermeni karisi ile, ou arménien avec sa femme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551350376-f84-1

Ghentch mussulman, ou jeune turc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551350705-f85-1 

Mussulman kizi, ou jeune turque

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551350794-f88-1

Bektachi dervich, ou [derviche] voyageant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551350875-f89-1

Mevlevi dervichi, ou [derviche tourneur]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551350985-f92-1 

Ermeni karisi, ou femme arménienne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551351069-f93-1 

Badnadgi, ou arménien qui blanchit les murailles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551351161-f96-1 

Hamal, ou [porteur]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551351270-f97-1 

Saka, ou porteur d’eau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551351435-f100-1

Achtchi, ou cuisinier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551351519-f101-1 

Achtchi-bachi, ou chef des cuisiniers

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1551351710-f104-1 

[Mosquée de Soliman le Magnifique]

 

  

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

  

 

 

  

 

 

 

 

  

 

 

  

 

 

 

 




La ville fantôme Pripiat

10042019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La ville fantôme Pripiat dans Photos 1544697263-mandatory-credit-photo-by-rex-6706-diaporama

 

  

 

 

A 1h23 le matin du 26 avril 1986, le réacteur numéro quatre de la centrale nucléaire de Tchernobyl explose.

 

 Pripiat, la ville la plus proche de la centrale, est toujours ville morte et le restera encore des milliers d’années.

 

 

 

 

 

 

 

1548503345-2072330-c513d74ed73667c11dbd2ba9d2db5940-wm dans Photos

1548503345-2072332-fc5f7bd1c48c7d610c4e4c7f285db223-wm

 Photo: En haut, une photo non datée de la ville quand elle était encore habitée. En bas, la ville le 13 avril 2006.

 

 

 

La ville de Pripiat a été construite dans les années 1960 pour abriter toutes les familles des ouvriers de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Tout y est installé pour le bien-être des habitants: écoles, jardins, cinéma, centres sportifs, théâtre, magasins…

 

 

 

 

 

 

 

 

1548504384-prypiat-ukraine-720x511

Le centre-ville de Pripiat n’est installé qu’à 3 km de la centrale nucléaire.

 

 

 

 

 

 

1548504810-image

Les constructions sont toutes de style soviétique.

 

 

 

 

 

 

 

1548504995-pripyat-chernobylskaya-aes-reuters-rtxyx84

Le point le plus pollué de la ville est le lieu où se tient encore la grande roue qui n’a pas eu le temps d’être inaugurée. La fête foraine devait s’ouvrir au public le 1er mai 1986.

 

 

 

 

 

 

La récupération des eaux de pluie de la ville se fait juste sous la fête foraine, c’est pour cela que le plus haut taux de radioactivité se situe à cet endroit.

 

 

 

 

 

 

1548505573-366720726

Lors de la catastrophe nucléaire, un peu plus de 49.000 personnes vivaient dans cette ville.

Les habitants n’ont été évacués que trente heures après la catastrophe. Les autorités leur ont demandé de ne prendre que le strict nécessaire pour trois jours.

 

 

 

 

 

 

 

1548506707-mandatory-credit-photo-by-julian-07cb-diaporama-fb56d

Ils ne sont jamais revenus. Au début, tous les objets du quotidien restaient présents mais au fur et à mesure, les pillages ont commencé malgré la dangerosité des objets radioactifs.

 

 

 

 

 

 

 

1548507283-chernobil-7

Des traces de la vie d’avant restent malgré les années comme gravées dans la pierre. Les objets qui restent le plus souvent sont des jouets pour enfants qui n’intéressent pas les pilleurs.

 

 

 

 

 

 

 

pripyat_etageres-5770

Des livres sont encore sur les étagères.

 

 

 

 

 

 

 

1548507900-a0071

Un masque à gaz dans une crèche. Pendant l’évacuation, beaucoup de véhicules de secours ou du matériel ont été laissés sur place car intransportables par leur rayonnement radioactif.

 

 

 

 

 

 

 

1548508048-chernobyl

Des chaussures dans un jardin d’enfant de la ville.

 

 

 

 

 

 

 

1548508363-chernobyl-1

Les habitants, pensant revenir, n’ont pas emporté avec eux leurs souvenirs de famille.

 

 

 

 

 

 

 

1548508504-6570-trtworld-gallery-342813-380765

Dans l’hôpital abandonné de Pripiat, un portrait de Lénine est toujours accroché au mur.

 

 

 

 

 

 

 

Les peintures du centre culturel de Pripiat

 

 

 

 

Si vous désirez vous rendre à Pripiat ou à Tchernobyl, il vous faut déjà et avant tout avoir plus de 18 ans et ne pas être enceinte. Tous les opérateurs qui peuvent effectuer les visites déclinent toute responsabilité si des maladies surviennent plus tard.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il faut aussi que vous soyez en possession d’une autorisation du gouvernement ukrainien pour pénétrer dans la zone.

 

 

 

 

 

 

 

1548509049-41969-hr

Une fois sur place, vous n’aurez qu’entre 20 et 30 minutes pour visiter Pripiat, pour limiter votre exposition à la radioactivité omniprésente.

 

 

 

 

 

 

1548509157-terk-edilmis-en-etkileyici-mekanlar-2-47792-b

Sur le mur d’une des écoles de Pripiat, on peut encore lire: «Nous vivons dans le pays de Lénine.»

 

 

 

 

 

 

 

 

1548509240-view-of-an-underpass-8d2d-diaporama

Bien que la visite de Pripiat soit très réglementée, les graffitis commencent à remplir la ville morte.

 

 

 

 

 

 

 

1548509344-10744651984-a3559faafc-b

Un graffiti sur l’un des immeubles vides de la ville.

 

 

 

 

 

 

 

1548509425-view-of-empty-houses-f9a5-diaporama

La façade d’une maison.

 

 

 

 

 

 

40698_313613_1000x700

Le centre sportif de Pripiat.

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

  

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 




65 Photos Avant/Après Montrant l’évolution du monde avec le temps

25022019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est fou comme les choses peuvent changer en quelques années ! Aujourd’hui, on vous propose de découvrir des dizaines de photos qui peuvent dater de plus de 100 ans pour certaines, comparées aux mêmes clichés aujourd’hui. Un avant/après spécial, mais très original tant certaines photos sont épatantes. L’architecture qui évolue, la nature qui reprend ses droits, l’occupation pendant la Seconde Guerre Mondiale, toutes les photos sont marquantes et racontent des histoires. On vous laisse découvrir ces 65 photos dans cet avant/après qui montre l’évolution du temps.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

65 Photos Avant/Après Montrant l’évolution du monde avec le temps  dans Photos 1544697877-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-11-5a0d6d6f4f69a-700

Rysstad – Norvège 1888/2013

 

 

 

 

 

 

 

 

1544698132-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-1-5a0d61d5474e7-700 dans Photos

Seljestadjuvet, Odda – Norvège 1887/2014

 

 

 

 

 

 

 

 

1544698179-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-22-5a0d82b38e8d1-700

Statue De Luther, Dresde – Allemagne 1958/2014

 

 

 

 

 

 

 

1544698245-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-7-5a0d69d71bad9-700

Quai Des Nations, Paris – France 1900/2017

 

 

 

 

 

 

 

1544698281-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-8-5a0d6ab209f54-700

Pripyat – Ukraine 1986/2016

 

 

 

 

 

 

 

1544698346-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-6-5a0d690839d2a-700

Hofbräuhaus, Munich – Allemagne 1910/2017

 

 

 

 

 

 

1544698381-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-52-5a0d70c794a63-700

Glacier Chaney – États-Unis 1911/2005

 

 

 

 

 

 

 

1544698418-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-108-5a0d6ea756f7a-700

Poznan – Pologne 1945/2017

 

 

 

 

 

 

 

1544698451-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-102-5a0d69e071bc0-700

Le Moulin Rouge, Paris – France 1900/2016

 

 

 

 

 

 

 

1544698483-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-43-5a0d841a17c5a-700

 

Le Reichstag – Allemagne 1945/2012

 

 

 

 

 

 

 

 

1544698575-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-47-5a0d6b874d6fc-700

La Tour Eiffel, Paris – France 1910/2016

 

 

 

 

 

 

 

1544698618-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-5-5a0d657b34716-700

Mont Saint-Michel – France 1908/2016

 

 

 

 

 

 

 

1544698647-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-37-5a0d6db77e9a2-700

Hammerfest – Norvège 1889/2004

 

 

 

 

 

 

 

1544698674-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-50-5a0d6f924b774-700

Marcin Street, Poznan – Pologne 1945/2017

 

 

 

 

 

 

 

1544698702-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-107-5a0d6df66238c-700

Osnabrück – Allemagne 1904/2016

 

 

 

 

 

 

1544698731-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-15-5a0d7064dacca-700

Pont Alexandre III, Paris – France 1900/2017

 

 

 

 

 

 

1544698765-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-60-5a0d76c954777-700

Frauenkirche, Dresde – Allemagne 1897/2010

 

 

 

 

 

 

 

1544698800-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-23-5a0d83abb8da9-700

Gare Centrale D’osnabrück – Allemagne 1965/2015

 

 

 

 

 

 

 

1544698837-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-103-5a0d6a939f9d0-700

Rue Nowomiejska, Lodz – Pologne 1874/2016

 

 

 

 

 

 

 

1544698870-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-38-5a0d6dd6c206c-700

Église Saint Gervais-Saint-Protais, Paris – France 1918/2017

 

 

 

 

 

 

 

1544698901-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-63-5a0d7b27278f9-700

Église Évangélique Saint Mathieu, Lodz – Pologne 1937/2017

 

 

 

 

 

 

 

1544698934-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-110-5a0d7e0a2dcf5-700

Karlstor, Munich – Allemagne 1910/2017

 

 

 

 

 

 

1544698967-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-24-5a0d8466302fa-700

Osnabrück – Allemagne 1953/2015

 

 

 

 

 

 

 

1544699002-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-46-5a0d69a23d7b8-700

Kjeåsen – Norvège 1927/2008

 

 

 

 

 

 

 

1544699030-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-45-5a0d845ad050a-700

Cologne – Allemagne 1945/2011

 

 

 

 

 

 

 

1544699063-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-114-5a0d847df3871-700

Église Saint Nicolas, Berlin – Allemagne 1939/2013

 

 

 

 

 

 

 

1544699102-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-9-5a0d6b8456c14-700

Poznan – Pologne 1977/2016

 

 

 

 

 

 

 

1544699131-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-33-5a0d6d21863eb-700

Edifice Sultan Abdul Samad, Kuala Lumpur – Malaisie 1941/2016

 

 

 

 

 

 

 

1544699160-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-44-5a0d843b6e509-700

Hôtel De Ville De Paris 1871/2014

 

 

 

 

 

 

 

1544699189-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-65-5a0d8238b214e-700

Lycée Osnabrück – Allemagne 1870/2015

 

 

 

 

 

 

 

1544699237-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-68-5a0d85c8c410b-700

Déjeuner En Haut D’un Building New York 1932 / Londres 2011

 

 

 

 

 

 

 

1544699277-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-70-5a0d8a1287203-700

Glacier Shepard – Etats-Unis 1913/2005

 

 

 

 

 

 

 

1544699313-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-117-5a0d86e9195cd-700

Notre Dame De Paris 1850/2016

 

 

 

 

 

 

 

1544699344-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-66-5a0d832650473-700

Les Troupes Japonaises Avancent Dans Kuala Lumpur En Malaisie 1942 / Kuala Lumpur En 2016

 

 

 

 

 

 

 

w_then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-12-5a0d6e235592b-700

Place Des Victoires, Paris – France 1914/2017

 

 

 

 

 

 

 

1544699411-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-116-5a0d860c3b2fd-700

Lodz – Pologne 1887/2015

 

 

 

 

 

 

 

1544699439-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-32-5a0d6cdb2f37a-700

Warmenhuizen – Hollande 1950/2016

 

 

 

 

 

 

 

1544699466-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-34-5a0d6d5580b21-700 

Klodny – Pologne 1900/2013

 

 

 

 

 

1544699584-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-35-5a0d6d7091fb4-700

L’viv – Ukraine 1943/2017

 

 

 

 

 

 1544699617-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-47-5a0d8c9c5a554-700

Rue Karl Johan – Norvège 1899/2007

 

 

 

 

1544699656-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-101-5a0d68ac9d171-700

Pavillon Des Nations, Paris 1900/2017

 

 

 

 

 

 

 

1544699691-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-62-5a0d79c00bf68-700

La Maison Ludwig, Lodz – Pologne 1873/2015

 

 

 

 

 

 

 

1544699724-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-111-5a0d803a50d3e-700

Francfort – Allemagne 1910/2017

 

 

 

 

 

 

 

1544699762-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-25-5a0d853869c41-700

Musée National Du Textile, Kuala Lumpur – Malaisie 1971/2016

 

 

 

 

 

 

 

1544699796-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-10-5a0d6cd897a6c-700

La Tour Eiffel, Paris 1888/2017

 

 

 

 

 

 

 

1544699832-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-36-5a0d6d91b447a-700

 Pont Notre-Dame – France 1910/2017

 

 

 

 

 

 

 

1544699871-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-71-5a0d8b01785a7-700

La Porte De Brandebourg, Berlin – Allemagne 1976/2005

 

 

 

 

 

 

 

1544699908-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-40-5a0d6e523230c-700

Rue De Rentforter – Allemagne 1945/2017

 

 

 

 

 

 

 

1544699942-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-13-5a0d6edd6821a-700

Plage De Portobello, Edimbourg – Ecosse 1919/2016

 

 

 

 

 

 

 

1544699979-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-109-5a0d6ff621b44-700

Glacier Svartisen – Norvège 1989/2017

 

 

 

 

 

 

 

1544700015-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-53-5a0d731b73fad-700

Osnabrück – Allemagne 1914/2013

 

 

 

 

 

 

 

1544700638-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-113-5a0d8238c4083-700

Notre Dame De Paris 1944/2017

 

 

 

 

 

 

1544700684-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-42-5a0d83dc7a33c-700

Kyrkö Mosse, Suède 1980/2015

 

 

 

 

 

 

1544700720-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-67-5a0d8477d4e94-700

Opéra De Hanoi – Vietnam 1945 – 2015

 

 

 

 

 

 

1544700759-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-115-5a0d850a38983-700

Ounty Courthouse De Saint Louis, Illinois – Etats Unis 1865/2015

 

 

 

 

 

 

 

1544700786-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-48-5a0d6c20f21ad-700

Poznan – Pologne 1936/2017

 

 

 

 

 

1544700826-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-49-5a0d6ea1c4bdc-700

Rue De Rivoli À Paris 1900/2016

 

 

 

 

 

 1544700870-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-14-5a0d6fd050639-700

Porte De La Victoire, Munich – Allemagne 1925/2017

 

 

 

 

 

 1544700899-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-54-5a0d744185428-700

Osnabrück – Allemagne 1953/2015

 

 

 

 

 

1544700930-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-112-5a0d812a1178a-700

La Seine Depuis Le Pont De L’alma À Paris 1900/2017

 

 

 

 

1544700961-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-49-5a0d8cde16ce4-700

Checkpoint Charlie – Allemagne 1961/2009

 

 

 

 

 

1544701063-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-51-5a0d8d0e09e3a-700

Centre Commercia Del Saint Stephen – Irlande 2004/2013

 

 

 

 

 

1544701090-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-106-5a0d6d3d62864-700

Poznan – Pologne 1968/2017

 

 

 

 

 

 1544701119-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-69-5a0d871098683-700

Rue saint Placide – Paris 1944/2016

 

 

 

 

 

1544701153-w-then-and-now-pictures-changing-world-rephotos-41-5a0d6e6db6ebd-700

Nordkap – Norvège 1975/2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Guerre du Rif (1921-1926) ©Agence Rol

12012019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Guerre du Rif (1921-1926) ©Agence Rol dans Photos 1542620199-les-troupes-rifaines

Les troupes rifaines sur les pentes à gauche de l’oued Ouizert1926

 

 

 

 

 

 

 

 

1542620378-region-au-nord-de-taza dans Photos

Région au Nord de Taza, maison incendiée - 1926

 

 

 

 

 

 

 

 

1542620515-poste-de-rifains 

Poste de rifains au nord de Taza1926

 

 

 

 

 

 

 

 

1542620670-camp-desroches

Camp Desroches au Nord de Taza [un dirigeable au centre du camp] – 1926

 

 

 

 

 

 

 

1542620868-mitrailleuse

1542621028-mitrailleuse  

1542621375-mitrailleuses

Mitrailleuses à Ain Aicha1925

 

 

 

 

 

 

 

 

1542621491-prisonniers

Prisonniers espagnols et 3 Sénégalais évadés des Riffains  – 1925

 

 

 

 

 

 

 

 

1542621654-ministres

[De g. à d.] Si Mohamed Abd el Krim, ministre des affaires étrangères du Riff, Si Ben Ali, ministre de la guerre du Riff – 1924

 

 

 

 

 

 

 

1542621787-le-fanion

Le fanion de poste de Ain Lenh qui fut assiégé 18 jours  – 1925

 

 

 

 

 

 

 

 

1542621945-ancien-poste

Au nord de Taza, l’ancien poste du djebel Asdem – 1926

 

 

 

 

 

 

 

 

1542622071-troupes-senegalaises

Troupes sénégalaises à Ain Aicha1925

 

 

 

 

 

 

 

 

1542622200-le-caid

Le caïd de Beni Zeroual [à droite], blessé – 1925

 

 

 

 

 

 

 

 

1542622331-au-nord-de-taza

Au Nord de Taza, le poste de la Kelaa – 1926

 

 

 

 

 

 

 

 

 1542622479-les-generaux

Les généraux Serigny et Daugan 1925

 

 

 

 

 

 

 

 

 1542622630-nord-de-taza

Nord de Taza, poste de surveillance sur le djebel Asdem – 1926

 

 

 

 

 

 

 

 

1542622759-sentinelle

Sentinelle surveillant Bibane – 1925

 

 

 

 

 

 

 

 

1542622898-camion

Camion transformé en auto-mitrailleuse – 1924

 

 

 

 

 

 

 

1542623150-avec-la-colonne-freydenberg 

Avec la colonne Freydenberg au Maroc  – 1925

 

 

 

 

 

 

 

 

 1542623367-le-general-primo-de-rivera

Le général Primo de Rivera félicite le chef de la Légion espagnole à Malsusi 1925

 

 

 

 

 

 

 

 

1542623516-residence

Résidence du frère d’Abd El Krim à Adjir, prise par les Espagnols – 1925

 

 

 

 

 

 

 

 

 1542623665-general-primo-de-rivera

Général Primo de Rivera et infant d’Espagne Don Alfonso d’Orléans – 1925

 

 

 

 

 

 

 

 

1542623784-le-general-san-jurjo

Le général San Jurjo, commandant la place de Melilla et d’Alhucemas, causant avec deux prisonniers espagnols évadés des Riffains – 1925

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

  

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Armée Russe, 1892 / © Les frères De Jough Edouard & Francis

29112018

 

 

 

 

 

Armée Russe, 1892 / © Les frères De Jough Edouard & Francis  dans Photos 1540209247-nicolas-2

 

1540208937-nicolas dans Photos

Le Grand Duc Nicolas (futur Nicolas II)

 

 

 

 

 

 

 

 

1540209657-boris

Le Grand Duc Boris Vladimirovitch en tenue d’officier de Dragons

 

 

 

 

1540210057-gardier

Grenadier du palais en grande tenue

 

 

 

 

 

1540210231-grenadier

Grenadier du palais

 

 

 

 

1540210423-grenadiers

Cle des Grenadiers du palais

 

 

 

 

 

 

1540210630-grenadiers

Grenadiers du palais

 

 

 

 

 

 

1540210881-cavaliers

Cavaliers de la garde: Escorte personnelle du Tsar (Cosaques du Terek et du Kouban)

 

 

 

 

 

1540211310-officiers

Officiers de l’Escorte personnelle du Tsar

 

 

 

 

1540211506-cavaliers

Cavaliers de la garde: Trompettes de l’Escorte personnelle du Tsar

 

 

 

 

 

1540211722-ecole-militaire

Ecole militaire de Wladimir

 

 

 

 

1540212073-coprs-pages

Corps des Pages

 

 

 

 

 

1540231567-ministre-de-guerre

Ministre de la guerre, le Général Vannovski

 

 

 

 

 

 

1540282235-nicolas-2

Le grand Duc Nicolas, commandant la 2ème division de cavalerie de la garde, et les chefs de régiments de la division

 

 

 

 

 

1540282513-cavaliers-imperatrice

Cavalerie de la garde, Régiment des chevaliers-gardes de l’Impératrice Maria-Feodorovna

 

 

 

 

 

 

 

1540283048-cavalier-garde

Cavalier de la garde

 

 

 

 

 

1540283216-cavalier-garde

 

1540283440-tenue-parade

Cavalier de la garde: Officier en grande tenue de parade à cheval

 

 

 

 

1540283596-offocier

Cavalerie de la garde: Officier des gardes à cheval

 

 

 

 

1540283753-infanterie

Infanterie de la garde, Régiment Pavlovsky: Lieutenant en grande tenue

 

 

 

 

1540284018-regiment

Régiment des cuirassiers de l’Empereur: Peloton en tenue de parade

 

 

 

 

1540284392-officiers

Officier en petite tenue          -      Officier en grande tenue

Régiment des cuirassiers de l’Empereur

 

 

 

 

1540284590-escardon

Escadron en tenue de campagne: Cuirassiers de l’Empereur

 

 

 

 

1540285288-cavalerie-imperatrice

Litavrchtchick: Timbalier du régiment des cuirassiers de l’Impératrice Maria Feadorovna

 

 

 

 

1540285529-capitaine 

Cuirassiers de l’Impératrice Maria Feadorovna: Capitaine en grande tenue d’hiver 

 

 

 

 

1540285712-construction-pont

Construction d’un pont militaire en présence de S. M. l’Empereur

 

 

 

 

1540285863-cuirassier

Cuirassiers de l’Impératrice Maria Feadorovna: Escadron de la garde 

 

 

 

 

1540288306-gendarmerie

Cavalerie de la garde, Gendarmerie de compagne: Capitaine en grande tenue

 

 

 

 

1540288449-gendarmerie

Cavalerie de la garde, Gendarmerie de compagne: Lieutenant en grande tenue

 

 

 

 

1540288598-commandant

Cavalerie de la garde: général A. Stroukov ancien commandant des lanciers de l’Impératrice, Inspecteur général de la remontre

 

 

 

 

1540289188-lancier

Cavalerie de la garde, Lanciers de l’Impératrice Maria Feadorovna: Cavalier en tenue de service

 

 

 

1540381872-hussard

Cavalerie de la garde, Hussards de Grodno: Officier en grande tenue d’hiver

 

 

 

 

1540382144-adjoints

Hussards de la garde de Grodno: Adjudants

 

 

 

 

1540382376-poste-hussards

Poste de Hussards

 

 

 

 

1540383141-hussards

Hussards de Grodno: Officier et Adjudant

 

 

 

 

1540383473-hussards

 

1540383837-hussards

Cavalerie de la garde, Hussards de Grodno à g. (Varsovie). Hussard de l’Empereur (Tsarskoïe Selo)

 

 

 

 

1540383997-grenadiers

Cavalerie de la garde, Régiment des grenadiers à cheval

 

 

 

 

1540384164-marichal

Cavalerie de la garde, Grenadier à cheval: Maréchal des logis en grande tenue

 

 

 

 

1540384382-cavalerie-garde

Cavalerie de la garde, Sotnia des cosaques de l’Oural: Cosaques en tenue d’exercice

 

 

 

 

1540448131-cosaques

Cavalerie de la garde, Cosaques de l’Ataman, du grand duc Héritier en tenues variées

 

 

 

 

1540448482-soldats

Infanterie de la garde, Régiment Préobrajensky: Types de soldats du régiment

 

 

 

 

1540448767-cosaques

Cavalerie de la garde, Cosaques de l’Empereur -Cosaques de Don: Fanfare du régiment

 

 

 

 

1540448979-dragons

Dragons de la garde, Groupe des officiers du régiment

 

 

 

 

1540449139-colonel

Artillerie de la garde, Colonel d’artillerie de camp de l’empereur en grande tenue

 

 

 

 

1540449447-aide-camp

Artillerie de la garde, Aide de camp de origade en grande tenue

 

 

 

 

1540449662-infanterie

Infanterie de la garde: Le grand duc Constantin Constantinovitch, commandant le régiment Préobrajensky ; Le général prince Obolensky, commandant la 1 ère division d’Infanterie de la garde ; Généraux de brigade et Officiers supérieurs de la division

 

 

 

 

1540451665-officiers-infanterie

Officiers d’infanterie de la garde avec « Cesarevitch »

 

 

 

 

1540455806-officiers

Garde Impériale, Officiers

 

 

 

 

1540456141-infanterie

Infanterie de la garde, Régiment Sémionovsky : Groupe des Officiers de régiment

 

 

 

 

1540456511-soldats

Infanterie de la garde, Régiment Sémionovsky : Soldats

 

 

 

 

1540456684-infanterie

Changement de la sentinelle auprès de la caisse du régiment

 

 

 

 

1540457096-bataillon

Infanterie de la garde, Bataillon mixte de la garde

 

 

 

 

1540457258-sous-officier

Infanterie de la garde, Régiment Préobrajensky: Sous officier en tenue de compagne

 

 

 

 

1540457394-soldats

Infanterie de la garde, Régiment Préobrajensky: Soldats en tenues diverses

 

 

 

 

1540457544-infanterie-fete

Régiment d’infanterie de la garde: Fête du régiment avec le Tsar et la Tsarine

 

 

 

 

1540458367-defille-parade

Infanterie de la garde, Régiment Pavlovsky: Bataillon défilant la parade

 

 

 

 

1540459034-cosaque-oural

Infanterie de la garde, Sotnia des cosaques de l’Oural: Officier en tenue de service

 

 

 

 

1540459229-cosaque

Cosaque du Don

 

 

 

 

1540459369-cosaques-oural

Le régiment des Cosaques de l’Oural (Kiev): Fanfare du régiment

 

 

 

 

1540459502-cosaque-siberien

Cosaque du Transbaikal (sibérien) en tenue de ville

 

 

 

 

1540459641-cosaque-oural

Cosaque de l’Oural

 

 

 

 

1540459750-cosaque-oural

Cosaque de l’Oural

 

 

 

 

1540554754-colonel

Cosaque du Kouban: Colonel du régiment Khopierskiy en grande tenue

 

 

 

 

1540555854-tatare

Cosaque Tatare

 

 

 

 

1540556004-cosaques-oural

Cosaques de l’Oural: Sotnia revenant de l’exercice

 

 

 

 

1540556178-1er-regiment

1er régiment des cosaques d’Orenbourg

 

 

 

 

1540556317-officier

1er régiment des cosaques d’Orenbourg: Officier en grande tenue

 

 

 

 

1540556467-artillerie

Artillerie de la garde: exercice à feu

 

 

 

 

1540556591-artillerie

Artillerie

 

 

 

 

1540556680-artillerie

Artillerie

 

 

 

 

1540556798-officier

Officier de la 4 ème Batterie de la 10 ème brigade d’artillerie à Lodz

 

 

 

 

1540557032-regiment-dragon

Cavalerie, Régiment de dragons de Novgorod N° 28 du Roi de Westerburg: Escadrons en colonnes

 

 

 

 

1540557323-officier

Cavalerie, Régiment de dragons de Kiev N° 27 du Prince de Galles: Officier de dragons en tenue de compagne

 

 

 

 

1540557521-armuriers

Cavalerie, Régiment de dragons de Mitava N° 42: Armuriers du régiment

 

 

 

 

1540557716-cavalerie

Cavalerie

 

 

 

 

1540557863-bataillon

1er Bataillon des chasseurs du Caucase - Tiflis

 

 

 

 

1540558030-infanterie 

Infanterie

 

 

 

 

1540558119-infanterie

Infanterie

 

 

 

 

1540558218-infanterie

Infanterie de ligne, Régiment d’Infanterie de Tiraspol N°131: Exercice de compagnie au camp de Kiev 

 

 

 

 

1540558453-infanterie

Infanterie de la garde, Bataillon mixte de la garde 

 

 

 

 

1540578258-infanterie

Infanterie de ligne, 151 ème régiment d’Infanterie de Piatigorsk

 

 

 

 

1540578975-infanterie

Infanterie de ligne, 37 ème régiment d’Infanterie d’Iekaterinbourg

 

 

 

 

1540579470-officier

Officier d’infanterie de la mer noire

 

 

 

 

1540579754-officiers

Officiers des sapeurs

 

 

 

 

1540580117-officiers

Officiers

 

 

 

 

1540581289-officiers

Infanterie: Officiers de l’armée du Caucase

 

 

 

 

1540581472-colonel

Cosaques du Don: Colonel en grande tenue

 

 

 

 

1540581715-officier

66 ème Régiment d’infanterie: Officier

 

 

 

 

 

1540582660-bataillon

1er Bataillon des chasseurs de fer: Sentinelle en tenue d’hiver 

 

 

 

 

1540583234-vladimir

Grande Duchesse Wladimir et ses enfants (Boris le premier à gauche, André le premier à droite) 

 

 

 

 

1540583939-officiers

Les Officiers Étrangers aux grandes manœuvres 

 

 

 

 

1540584087-fete

Fête du régiment avec le Tsr et la Tsarine  

 

 

 

 

1540584234-uniforme

Infanterie de la garde, Régiment Préobrajensky: Uniforme sous Alexandre Ier

 

 

 

 

1540584531-uniforme

Infanterie de la garde, Régiment Préobrajensky: Uniforme du régiment lors de sa fondation par Pierre le Grand (1683)

 

 

 

 

1540584706-tambour

Infanterie de la garde, Régiment Préobrajensky: Tambour Major sous Alexandre II

 

 

 

 

1540584844-soeurs

Sœurs de charité

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




La pietà de Bentalha

16102018

 

 

 

 

 

La pietà de Bentalha, La pietà d’Alger, La Madone de Bentalha, La Madone en enfer. Ce sont là quelques titres ou légendes qui ont accompagné et interprété la photo de Hocine Zaourar réalisée en pleine décennie noire, le 23 septembre 1997 et qui fut largement publiée dans la presse internationale. 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui, on considère que le massacre perpétré à Bentalha a été le plus sanglant. On parle de 600 morts. il est devenu le fait emblématique de la décennie noire. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La pietà de Bentalha dans Photos 1536854625-xvm9b2ceb64-3d36-11e6-a8f6-7243454d717f

Oum Saâd, «la Madone de Bentalha» HOCINE ZAOURAR/AFP 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bentalha est une petite ville située dans la grande banlieue d’Alger. Un commando s’y introduit dans la nuit du 22 au 23 septembre 1997 et se livre à une épouvantable tuerie, détruisant les maisons et tuant leurs occupants avec sauvagerie. 

 

 

Informés des événements, quelques journalistes arrivent sur les lieux vers 9 heures du matin. « Il y avait une confusion extrême , raconte Hocine Zaourar, dont les propos sont rapportés par Michel Guerrin dans le journal Le Monde, les façades étaient cramées, ça sentait le brûlé. J’ai dû être interpellé quatre ou cinq fois par les policiers en civil, au point de ne pouvoir sortir mon boîtier. Les corps des victimes étaient entreposées dans une école, impossible à approcher, avant d’être enterrées à l’abri des regards.«  

 

 

Un autre journaliste Algérois raconte: «  Les massacres ont eu lieu la nuit. Quand vous arrivez le matin, le sang est encore frais sur les murs (…). Mais, à moins d’avoir un complice dans la sécurité ou chez les pompiers, on ne voit jamais les victimes. » Ces dernières remarques expliquent l’attachement des photographes qui couvrent ces événements à trouver les victimes. Un journaliste d’El Watan raconte à Michel Guerrin qu’il a réussi à pénétrer dans le cimetière de Bentalha, il a compté les tombes fraîches et en a dénombré 252, tandis que la police annonçait 85 morts. 

 

Les accès à la ville étant impossibles, Hocine Zaourar se rend à l’hôpital Zmiri d’El-Harrach où les blessés ont été transportés. Beaucoup ne survivront pas. Dans la cour de l’hôpital les familles, (une centaine de personnes, surtout des femmes) attendent les nouvelles et scrutent la liste des blessés décédés que l’on affiche périodiquement à l’extérieur. C’est là, dans cette cour d’hôpital, que Hocine Zaourar photographie une femme qui vient d’apprendre la mort de son frère et de sa famille. Par précaution, il retire immédiatement la pellicule de son boîtier et la mêle à d’autres dans son sac, puis il introduit un autre film dans son appareil. Peu après, il sera interpellé par un policier qui saisira plusieurs pellicules. Par chance, celle sur laquelle se trouve la photo est préservée. 

 

 

Hocine Zaourar rentre à Alger. A 15h 22, ce 23 septembre, le cliché signé AFP est diffusé par l’agence parisienne avec la mention ‘en priorité‘. La plupart des grands quotidiens français, anglais, espagnols, italiens diffuseront la photo le lendemain à la une, ainsi que l’International Herald Tribune, le Washington Post, et le Los Angeles Times. Mais aucuns des 10 quotidiens indépendants d’Alger, qui disposent de leurs propres photographies réalisées par leurs reporters. 

 

La plupart des photos prises en Algérie à l’époque sont réalisées par moins d’une vingtaine de journalistes intrépides, très jeunes et qui travaillent pour la presse indépendante algéroises. Très peu de photos sortent du pays. L’Agence France Presse et l’Associated Press travaillent sur place avec une équipe restreinte.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 1536854665-114990-hocine-zaourar-photographe dans Photos

Hocine Zaourar (Birmandreis, 18 décembre 1952 – ) dit Hocine est un photographe photojournaliste algérien. 
Hocine a publié sa première photo en 1979 dans la revue Afrique No 1. Hocine a travaillé pour les agences Sipa, Reuters, AFP. il aussi artiste photograhe avant d’arrivée au photo journalisme entre 1972 et 1984. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au moment des faits, Hocine Zaouarar est l’unique photographe salarié de l’antenne algéroise de l’AFP. Il travaillent seul pour ne pas risquer la vie d’autrui. 

 

La photographie de 23 septembre va connaître un singulier destin puisque non seulement elle sera très largement diffusée par la presse internationale (700 journaux l’ont publiée) mais elle sera aussi couronnée par des prix prestigieux. La World Press, notamment, la consacre meilleure photo de l’année 1997. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
                            

 




Algérie d’antan: L’école arabe

6092018

 

 

 

 

 

Situation de l’enseignement avant 1830: 

 

 

L’enseignement primaire s’adressait aux enfants de 6 à 10 ans environ, auxquels on enseignait dans un local généralement attenant à la mosquée, le Coran, les principes élémentaires de l’Islam, des notions de lecture et d’écriture. L’enseignement secondaire était donné aux enfants de 10 à 15 ans dans des locaux attenants à la mosquée ou dans des zaouïas. On enseignait la lecture, les commentaires du coran et des notions élémentaires de grammaire. L’enseignement supérieur était réservé aux étudiants aux âges très divers appartenant le plus souvent à des familles lettrées ou vouées à la vie religieuse. Le programme comportait: droit, jurisprudence, théologie, hadith, parfois des notions de géographie, d’histoire et d’astronomie. 

 

Par ailleurs Henri Weiler note: « Il n’y avait à Alger, ni ailleurs rien qui pût faire songer aux universités musulmanes d’El Azhar du Caire, de la Zitouna de Tunis, de la Qaraouyine de Fès. Il n’y avait véritablement aucune organisation de l’instruction publique, mais on donnait de nombreux cours surtout religieux.«  

 

 

 

 

 

Après 1830: 

 

La France s’intéressa d’abord à l’enseignement secondaire qui devait fournir ultérieurement les cadres nécessaires à l’enseignement de l’arabe. Trois medersas furent crées, en 1850 à Médéa, Tlemcen et Constantine. Par la suite la medersa de Médéa fut transférée à Blida, puis à Alger et finalement à Ben Aknoun. Ces medersas ont été transformées en ‘lycées d’enseignement franco-musulmans’ en 1950. 

 

Le rôle des medersas était de former des cadres pour l’enseignement de l’arabe, pour la justice (cadi, bachadel, adel) et accessoirement pour le culte (muphti, imam). Le corps de mouderrès fut créé en 1851. Les matières qu’ils devaient enseigner dans les mosquées étaient: langue et littérature arabe (obligatoire), théologie, droit canonique et civil (facultatif). A partir de 1889, l’enseignement de l’arabe dans les Ecoles Primaires indigènes devient obligatoire. L’arabe dialectal était enseigné à raison de 2h 30 par semaine dans les cours préparatoires, élémentaires et moyens et l’arabe classique une heure par jour, dans les écoles qui préparaient au concours d’entrer dans les medersas. Les futurs instituteurs recevaient à l’Ecole Normale de Bouzaréah la formation correspondante. En 1938 les mouderrès furent autorisés à remplacer ces instituteurs pour l’enseignement de l’arabe. En 1949, la fusion des enseignants A et B (anciens enseignants européen et musulman) unifia les programmes dans toutes les écoles primaires. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Algérie d'antan: L'école arabe dans Photos 1529241847-s-l1600

Algérie – Ecole Arabe: Taleb recopiant le Coran – 1900 

 

 

 

 

 

 

 

 

1529242058-s-l1600 dans Photos

 

 

 

 

 

 

1529242112-s-l1600

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1529242173-s-l1600

Ecole arabe – Biskra

 

 

 

 

 

 

 

 

1529242315-s-l1600

 

 

1529242395-s-l1600

 Tlemcen, Medersa - 1895

 

 

 

 

 

 

 

1529242315-s-l16003

Tlemcen, grande nef de la Medersa – 1885

 

 

 

 

 

 

 

1529242701-s-l16002

 Ecole Arabe, Alger - 1880

 

 

 

 

 

 

 

1529242791-s-l1600

Maître d’école arabe

 

 

 

 

 

 

 

1529242963-s-l16002

 Constantine, école professionnelle Arabe de Mme Sausserote – 1900

 

 

 

 

 

 

 

1529243067-s-l1600

Biskra, Ecole Arabe - 1930

 

 

 

 

 

 

 

1529243173-s-l1600

1529243603-s-l1600

(Photochromie) 

 Algérie, école arabe – 1900

 

 

 

 

 

 

 

1529243269-s-l1600

Mostaganem, école arabe - 1910

 

 

 

 

 

 

 

1529243502-cee48igewk-kgrhqmokjue0qt3zt7cbnqulq2dwq-12

Miliana, nouvelle école arabe – 1900

 

 

 

 

 

 

 

1529243714-s-l1600

 Alger, La Medersa: Ecole Supérieur Arabe.

 

 

 

 

 

 

 

1529243903-s-l1600

Ecole arabe dans le désert

 

 

 

 

 

 

 

1529243991-s-l1600

Alger, La Medersa: Ecole Supérieur Arabe – 1947

 

 

 

 

 

 

 

1529244146-cee-y0q-mk-kgrhqyokm8ez4eg6eiqbnqus-pcc-12

Miliana, Écoliers à la nouvelle école arabe - 1900

 

 

 

 

 

 

 

1529244448-s-l1600

Ecole Arabe en Kabylie

 

 

 

 

 

 

 

1529244808-s-l1600

 Ecole indigène

 

 

 

 

 

 

 

1529244900-s-l1600

 Algérie, Une Ecole Indigène

 

 

 

 

 

 

 

1529245101-s-l1600

 Aumale, école indigène

 

 

 

 

 

 

 

1529245332-s-l1600

 

 

 

 

 

 

 

1529245463-s-l16002

Constantine, mosquée et école musulmane de Salah Bey, sur la place Négrier - 1895

 

 

 

 

 

 

 

1529245794-s-l1600

 

 

 

 

 

 

 

 

1529245951-s-l1600

 École Nomade Saharienne – 1954

 

 

 

 

 

 

 

1529246091-s-l1600

 Une école arabe

 

 

 

 

 

 

 

1529246239-s-l1600

Alger,  enfants dans une école arabe

 

 

 

 

 

 

 

1529246407-s-l1600

 Enfants à l’étude dans une école indigène.

 

 

 

 

 

 

 

1529246619-s-l1600

 Tlemcen, la medersa – 1900

 

 

 

 

 

 

 

 

1529246752-s-l1600

Constantine,  intérieur de la medersa

 

 

 

 

 

 

 

s-l1600 

Aumale, La Médersa

 

 

 

 

 

 

 

1529246914-s-l1600

Constantine, La Médersa

 

 

 

 

 

 

 

 

1529247062-s-l1600

 Tlemcen, un coin de la medersa

 

 

 

 

 

 

 

1529247124-s-l1600

 Alger - Entrée de la Médersa

 

 

 

 

 

 

 

1529247268-s-l1600

 Constantine, La Medersa - 1900

 

 

 

 

 

 

 

1529247347-s-l1600

Alger, La Medersa – 1900

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







Homeofmovies |
Chezutopie |
Invit7obbi2812important |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trucs , Astuces et conseils !!
| Bien-Être au quotidien
| Cafedelunioncorbeilles45