• Accueil
  • > Attributs d'Algérienneté

Tribus et Fractions de Tribus Algériennes – 1879 / en ‘I’

15112018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Iachouben: Fraction de Zerkfaoua, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 
1,422 hab. ; à 27 kil. N.-E. de Fort-National et à 4 kil. de la mer. 

 

 

 

Iakouren ou Iacouren: Fraction des Beni-Ghobri, tribu. Commne indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 410 hab.; à 24 kil. N.-E. de Fort-National, sur le versant N. du Tizi-Oufellah. 

 

 

 

 

laskaren ou Iaskren ou Iskaren: Fraction des Beni-Ouaguenoun, tribu, non érigée en douar-com. Forme une section de la commune mixte de Dellys, arr. de Tizi-Ouzou, canton judiciaire de Dellys. Pop. 2,216 hab.

 

 

Iazougen ou Azouguïne: Fraction des Beni-Ghobri, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 1,288 hab. ; à 20 kil. N.-E. de Fort-National. 


 

 

Iazounen: Fraction des Beni-Sedka-Chenacha, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de
Dellys. Pop. ind. 104 hab,;  à 10 kil. S.-O. de Fort-National et sur la rive droite de l’Oued-bou-Chenacha, aflluent de l’Oued-Sebaou.

 

 

Ibarizen: Fraction de Tigrin, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de. Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind.
152 hab.; à 41 kil. N.-E. de Fort-National et à 4 kil. de la mer.

 

 

Ibedacen: Fraction des Azzouza, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 368 hab.; à 33 kil. N.-E. de Fort-National et sur le versant N.-O. du Djebel-Azzouza, signal géodésique, altitude 1,084 mètres.

 

 

Ibedach: Fraction des Beni-Djenad-el-Ghorb, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.
Pop. ind. 668 hab. ;  à 18 kil. N.-E. de Fort-National et sur le versant S.-O. de Tizi-Bounouane, signal géodésique, altitude 939 mètres.

 

 

Içaad: V. Beni-lçaad, tribu et douar. Commune mixte de Zemmorah, annexe de Zemmorah, canton judiciaire, de Relizane, subd. d’Oran. 

 

 

Icheriden: Fraction des Beni-Iraten-ou-FeIla, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 450 hab.;  à 6 kil. S.-E. de Fort-National et sur la route de cette ville aux Beni-Mansour. Le village kabyle d’Ichériden est situé à 1,055 mètres d’altitude, point géodésique.

 

 

Iddou: V. Ouled-Selama et Beni-Iddou, tribus. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd, d’Aumale.

 

 

Ider: V. Beni-Ider, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djidjelli, subd. de Constantine.

 

 

Idjeb: V. Hidjeb, fraction des Illoula-ou-Mallou, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 138 hab.

 

 

Idjer: V. Beni-Ider, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djidjelli, subd. de Constantine.

 

 

Idjeur-Djebel: V. Beni-ldjeur-Djebel et Sahel, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

ldjeur-Sahel: V. Beni-Idjeur-Djebel et Sahel, tribus. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.

 

Ifenaïen: Fraction des Beni-Iraten-ou-Fella, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 325 hab. ; à 3 kil. E. de Fort-National. Le village kabyle d’Ifenaïen est situé à 719 mètres d’altitude.

 

 

Iferaounen: Fraction des Beni-Ittourar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd, de Dellys. Pop. ind. 500 hab. ; à 19 kil. S.-E. de Fort-National et sur le versant S.-O. du Tamsguida. point géodésique, altitude 1,420 mètres.

 

 

Ifira: Fraction des Beni-Ghobri, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. V. Tamliht,   fraction de la même tribu.

 

 

Ighil-Igoulmimen: Fraction des Beni-Sedka-Ouadia, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 228 hab.; à 8 kil. S.-O, de Fort-National.

 

 

Ighil-ouled-Liane: Fraction des Beni-Mansour, tribu. Commune indigène, cercle canton judiciaire et subd. d’Aumale, annexe, des Beni-Mansour. Pop. ind. 173 hab. ; à 57 kil. N.-E. d’Aumale et sur la rive droite de l’Oued-Sahel.

 

 

Ighil-ou-M’ced ou Ighil-Oumsed: Fraction des Illoulas, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle d’Akbou, subd, de Sétif. Pop, ind. 1,544 hab,; à 7 kil. N.-E. d’Akbou et à 4 kil. sur la rive gauche de l’Oued-Sahel.

 

 

Ighil-ou-Moula: V. Cheurfa et Iril-ou-Moula, tribus. Commune mixte et canton judiciaire de Dra-el-Mizan, arr. de Tizi-Ouzou.

 

 

Ighzer-ou-Guentour: Fraction de la tribu des Beni-Mellikeuch. Commune indigène, canton judiciaire et cercle d’Akbou, subd. de Sétif. Pop. ind. d’Ighzer-ou-Guentour, 1,293 hab.

 

 

Igouchdal: Fraction des Zerkfaoua, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 242 Hab.; à 35 kil. N.-E. de Fort-National.

 

 

Igouffaf ou Igoufaf: Fraction des Beni-bou-Chaïb, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de   Dellys. Pop. ind. 979 hab.; à 12 kil. E. de Fort-National. Le village kabyle d’Igouffa est à 994 mètres d’altitude.

 

 

Igouffen: Fraction des Beni-Fraoucen, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 340 hab. ; à 8 kil. E. de Fort-National. Le village kabyle est situé à 958 mètres d’altitude, point géodésique.

 

 

Iguer-Abd-Haloun: Fraction des Beni-Sedka-Ogdal, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National,  subd. de Dellys. Pop. ind. 529 hab. ; à 12 kil. S.-O. de Fort-National.

 

 

lguer-Amriane: Fraction des Beni-Zikki, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 119 hab. ; à 10 kil. S.-E. de Fort-National.

 

 

Iguergued-Moumen: Fraction des Beni-bou-Chaïb, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys, Pop. ind. 1,178 hab.; à 14 kil. E, de Fort-National et à 3 kil. rive gauche de l’Oued-Boubehir, aflluent du Sebaou.

 

 

Iguer-Madhi: Fraction de Beni-Zikki, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 128 hab; à 28 kil. S.-E. de Fort-National et sur le versant N.-O. du Azerounaït-Zikki, signal géodésique, altitude 1,718 mètres.

 

 

Igueur-Safen et Aït-Terrach: Fractions des Beni-Idjeur-Sahel, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. des deux fractions 425 hab.; à 28 kil. E. de Fort-National et sur la rive droite de l’Oued-bou-Ergrad, affluent de l’Oued-Sebaou.

 

 

Ikhelidjen: Fraction des Beni-Yala, tribu. Commune indigène, cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind. 972 hab. ; à 28 kil. E, d’Akbou.

 

 

Ikhelidjen: Fraction des Beni-Iraten-bou-Adda, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 645 hab.

 

 

Ikni: V. Ouled-bou-Ikni, tribu. Commune mixte et cercle d’Ammi-Moussa, canton judiciaire d’Inkermann, subd. d’Oran.

 

 

Iksllen: Fraction des Aït-Ameur et Tifrat, tribus. Commune indigène, canton judiciaire, cercle de Bougie, subd. de Sétif. Pop. ind. 732 hab, ; à 29 kil. O. de Bougie et à 4 kil. N. du Djebel-ou-Chioun.

 

 

Ilitemi: Fraction des M’chedallah, tribu. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. d’Aumale, annexe de Beni-Mansour. Pop. ind.’137 hab.; à 54 kil. N.-E. d’Aumale.

 

 

Illilten: V. Beni-Illilten, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

Illiten: V. Beni-Illilten, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

IlIouIa-ou-Malou: (Sup. 10,000 hect, env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-National, dont elle forme une section avec la
tribu des Beni-Zikki. Canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys; à 10 kil. S.-E. de Fort-National, confinant au dép. de Constantine. Pop. ind. 3,412. Cette tribu se compose des fraction suivantes: TaboudaAït-AzizLinsellaAït-LhassenAbourérèsIril- 
GuiltounenMazernaAït-Ali-ou-MohandM’zegguenAgoutssine et Hidjeb.

 

 

Illoulas ou Illoulen: (Sup. 6,728 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène, d’Akbou, canton judiciaire et cercle d’Akbou, subd. de Sétif. Pop. 6,520 ind.; à 3 kil. N.-O. d’Akbou et sur la limite E. du point de départ d’Alger. Cette tribu se compose des fractions suivantes : Ouled-Ameur-ou-ZegganTasselentIghil-ou-M’ced et Tifrit.

 

  

Illoulen: V. Illoulas, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle d’Akbou, subd. de Sétif. Pop. 6,520 ind.

 

 

Ilman ou Beni-Ilman: Fraction de la tribu de l’Oued-Ksob, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif. Pop. ind. 1,205 bab, ; à 68 kil. O. de Bordj-bou-Arréridj et sur la limite de dép. d’Alger.

— NOTA : Cette fraction est disignée sous le nom de Beni-S’Iiman, dans la délimitation du canton judiciaire de Bordj-bou-Arréridj.

 

 

Imadalen: Fraction des Iril-Nézekri, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 604 hab. ; à 38 kil, N.-E. de Fort-National.

 

 

Imaïnseren: Fraction des Beni-Iraten-ou-Folla, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd, de Dellys. Pop. ind. 141 hab.

 

 

Immoula: Fraction d’El-Harrach, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle d’Akbou, subd. de Sétif. Pop. ind. 838 hab.; à 20 kil. N.-E. d’Akbou et sur le versant S.-O. du Djebel-Adrarou et à 25 kil. S.-O. de Bougie. 

 

 

 

 

Imoula: V. Ighil-Imoula, tribu. Commune mixte et canton judiciaire de Dra-el-Mizan, arr. de Tizi-Ouzou.

 

 

Imoula: V. Immoula, fraction d’El-Harrach, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle d’Akbou, subd. de Sétif.

 

 

Imoulla: V. Immoula, fraction d’El-Harrach, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle d’Akbou, subd. de Sétif. Pop.,ind. 838 hab.

 

 

Intacen: V. Beni-Intacen, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle  d’Aumale, subd. d’Aumale.

 

 

Iraten-bou-Adda: V. Beni-Raten-bou-Adda ou Beni-Iraten-bou-Adda, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

Iraten-ou-Fella: V. Beni-Raten-ou-Fella ou Beni-lraten-ou-Fella, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

Iril-bou-Ammas: Fraction des Beni-bou-Drar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 966 hab.; à 14 kil. S.-E. de Fort-National, sur le versant N. du Djebel-Tabourth, point géodésique, altitude 1,785 mètres.

 

 

Iril-Bougueni: Fraction des Beni-Menguellet, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 474 hab. ; à 12 kil. S.-E. de Fort-National.

 

 

Iril-bou-Klessa: Fraction des Beni-Idjeur-Sahel, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd.  de   Dellys. Pop. ind. 141 hab.; à 25 kil. N.-E. de Fort-Notional et sur le versant S. du Djebel-Affroun.

 

 

Iril-Guefri: Fraction des Beni-Raten-ou-Fella ou Beni-Iraten-ou-Fella, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 377 hab. ; à2 kil. N.-O. de Fort-National et sur le versant N.-O. du Haddaden, point géodésique, altitude 1,005 mètres.

 

 

Iril-Guiltounen: Fraction des Illoula-ou-Malou, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National. Pop. ind. 250 hab. ;à 24 kil. S.-E. de Fort-National et à 13 kil. N.-O. d’Akbou.

 

 

Iril-Hammad: Fraction des M’chedallah, tribu. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. d’Aumale, annexe de Beni-Mansour. Pop. ind, 230 hab.; à 58 kil. N.-E. d’Aumale, sur le versant S. de Lalla-Khedidja et à9 kil N.-O. du Bordj des Beni-Mansour.

 

 

Iril-Iazouzen ou Ighil-Yazouzen: Fraction des Azzouza, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 305 hab.

 

 

Iril-Igoulmimen: Fraction des Beni-Ittourar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 290 hab. ;  à 18 kil. S.-E. de Fort-National et sur la rive droite de l’Oued-Tagounits, affluent de l’Oued-Sebaou.

 

 

Iril-Imoula ou Ighil-ou-Moula: (Sup. 4,300 hect. env.) Tribu réunie à celle des Cheurfa. Ces deux tribus forment une section de la commune mixte de Dra-el-Mizan, arr. de Tizi-Ouzou, canton judiciaire de Dra-el-Mizan. Pop. tot. 2,763 hab.; à 10 kil. N.-E. de Dra-el-   Mizan.

 

 

Iril-Lemsarat: Fraction des Beni-bou-Mileuk, tribu. Commune indigène, cercle et subd. d’Orléansville, canton judiciaire de Cherchel. Pop. ind. 406 hab.

 

 

Iril-Makhelef: Fraction des Beni-Hassaïn, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 235 hab. .

 

 

Iril-Nezekri ou Iril-N’zekri: (Sup. 4,740 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-National. Canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys; à 24 kil. N.-E. de Fort-National et confinant au dép, de Constantine. Pop. ind. 2,122. La tribu d’Iril-Nézekri se compose des fractions suivantes: ImadalenTabarourtTazga-Ibaggoun ou Tazga-HaggounTaaroust. Aït-Aïdhi et Magoura. Elle forme avec les tribus de TigrinBeni-Hassaïn et Azzouza, une section de la commune indigène de Fort-National.

 

 

Iril-N’tazert: Fraction des Beni-Raten-ou-Fella ou Beni-Iraten-ou-Fella, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 119 hab.

 

 

Iril-ou-Chekride: Fraction des Beni-Kani, tribu. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. d’Aumale, annexe de Beni-Mansour. Pop. ind. 223 hab.

 

 

Iril-Oumsed: V. Ighil-ou-M’ced, fraction des Illoulas, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle d’Akbou, subd.de Sétif. Pop. ind. 1,544 hab.

 

 

Iril-Tiguemounine: Fraction des Beni-Raten-ou-Fella ou Beni-Iraten-ou-Fella, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 301 hab.; à 4 kil. 1/2 S.-E. du Fort-National et sur le versant N.-E. du Aboudid, point géodésique, altitude 1,065 mètres. 

 

 

 

 

Irzer-Ouakour: Fraction des Beni-Ouakour, tribu. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. d’Aumale, annexe de Beni-Mansour. Pop. ind. 542 hab.; à 62 kil. N.-E. d’Aumale et sur le versant S.-E. d’un contre-fort de Lalla-Khredidja et à 12 kil. N.-O. du Bordj des Beni-Mansour.

 

 

lsaad: V. Beni-Içâad, tribu et douar. Commune mixte et annexe de Zemmorah, canton judiciaire de Relizane, subd. d’Oran.

 

 

Isahnounen: Fraction des Beni-Raten-ou-Fella ou Beni-Iraten-ou-Fella, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 106 hab,

 

 

Ishaq du Goufi: V. Beni-Ishaq du Goufi, tribu. Commune indigène d’El-Milia, canton judiciaire et annexe de Collo, subd. de Constantine, arr, jud. de Philippoville.

 

 

Ishaq de l’Oued Guebli: V. Beni-Ishaq de l’Oued-Guebli. Commune de plein exercice de Robertville; canton judiciaire d’El-Arrouch, arr. de Philippeville.

 

 

Iskaren ou Iaskaren: Fraction de l’ancienne tribu des Beni-Ouaguenoun. V. Iaskaren. Commune mixte et canton judiciaire de Dellys, arr. de Tizi-Ouzou.

 

 

Ismeur: V. Ouled-Ismeur, tribu et douar. Commune mixte et cercle d’Ammi-Moussa, canton judiciaire d’Inkermann, subd. d’Oran.

 

 

Isser-Drouh: (Sup. 12,015 hect.) Tribu délimitée et divisée en 4 douars-com. par décret du 29 novembre 1867. V. les douars : Ouled-MedjekanEl-GuiousRaïchaOuled-Aïssa. Commune de plein exercice de Bordj-Menaïel et commune mixte de Palestro et des Issers. Le territoire des Isser-Drouh est à cheval sur les arr. d’Alger et de Tizi-Ouzou.

 

 

Isser-Djedian: (Sup. 6,109 hect.) Tribu délimitée et érigée en 3 douars-com. par décret du 27 octobre 1866. V. les douars-com. de BouberakEl-Djedian et Aïn-Mouder. Arr. de Tizi-Ouzou, canton judiciaire de Bordj-Menaïel. Ces trois douars forment le territoire de la commune de plein exercice de Bois-Sacré, constitué par décret du 23 juillet 1878. 

 

— NOTA : Une petite fraction isolée du douar El-Djedian reste rattachée à la commune mixte des Issers.

 

 

Isser-Gharbi: (Sup. 8,925 hect.) tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 11 août 1866. V. le douar-com. de Isser-el-Ouidan. Commune de plein exercice  de Blad-Guitoun, arr. d’Alger, canton judiciaire de Ménerville. Pop. tot. 2,303 hab. y compris la pop. des fermes d’Issorbourg.

 

 

Isser-Ouled-Smir: (Sup. 7,558 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com par décret du 29 mai 1869. V. le douar-com. de Ouled-Smir. Commune mixte des Isser, canton judiciaire de Bordj-Menaïel, arr. dr Tizi-Ouzou. Pop. tot. 4,228 hab.

 

 

Ittourar ou Aït-Iittourar: V. Beni-Ittourar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

Izarazen: Fraction des Beni-Djennad-el-Ghorb, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 1,099 hab.; à 19 kil. N.-E. de Fort-National et à cheval sur l’Oued-Kliocha.

 

 

Izeraïn: Fraction des Beni-Idjeur-Sahël, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 187 hab.; à 30 kil. N.-E. de Fort-National et sur la limite E. du dép. d’Alger.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 



Tribus et Fractions de Tribus Algériennes – 1879 / en ‘H’

11112018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haabra: V. Kaabra, tribu dess Harrar-Chéraga, aghalik, commune indigène de Tiaret-Aflou, canton judiciaire et cercle de Tiaret, subd, de Mascara. 
 

 

 

Hab-er-Rih: Tribu dépendant de l’aghalik d’Ouargla. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Laghouat, subd. de Médéa. Pop. indi. 991 hab ; au N.-O. de la ville d’Ouargla. 
 

 

 

 

Habibi: V. Beni-Habibi, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djidjelli, subd. de Constantine. Arr. judiciaire de Bougie. 
 

 

 

Haboucha: (Sup. 8,317 hect,) Tribu délimitée et érigée en douar-com, par décret du 27 octobre 1869. V. le douar-com. de Haboucha. Commune mixte de Frendah-Mascara, subd. de Mascara, canton judiciaire de Relizane, Pop. ind, 1,013 hab. 

 

 

 

Hachelfa: Fraction des Ouled-Deïd, tribu et douar. Commune indigène, cercle canton judiciaire et subd. de Médéa. Pop, ind, 531 hab. 

 

 

 

Hachem: (Sup. 5,091 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com, par décret du 31 décembre 1866, V. le douar-com. de Oued-Deurdeu. Commune de plein exercice d’Aïn-Sultan, arr. de Miliana. 

 

 

 

Hachem: Ancienne tribu. (Sup. d’après les plans réguliers dressés par le service topographique 77,173 hect. pour la partie réunie ou territoire civil.) Dans ce chiffre figurent 5,340 hect. de la section de Chouïa, provenant de Ia tribu de Zemoura. Pop. tot. 4,874 hab., savoir : 630 français, 98 Israélites, 142 étrangers et 3,998 ind. La 1ère partie du sén.-cons. a été appliquée à Ia tribu des Hachem., mais le décret de répartition n’a pas été rendu. 
Les Hachem comprenaient autrefois les fractions suivantes : Sidi-EmbarekSounadaEl-AnasserMedjanaCédrata (aussi appelée Ouled-bou-Nab, ou Ouled-Ali-bou-Nab), GuemmourTasseraAïn-TagroutBou-ArréridjAïn-SultanDjaïfa et Guisali, réunies au territoire civil par appl. du décret du 24 décembre 1870, une fraction isolée appelée Oued-Ksob a été laissée sous l’action de l’autorité militaire et se trouve englobée dans la tribu de l’Oued-Ksob. A la suite de leur rattachement au territoire civil les fractions des Hachem ont subi les transformations suivantes ; La fraction de Bou-Arréridj d’une sup. de 5,280 hect,, sup. rectifiée, constituée en commune mixte par arrêté du 6 novembre 1868, a été érigée en commune de plein exercice par décret du 3 septembre 1870. Canton judiciaire de Bordj-bou-Arréridj, arr. de Sétif. Pop. 215 français, 98 Israélites, 125 étrangers et 1,012 ind. Les autres fractions forment, 
avec les villages européens nouvellement installés, dans leur territoire, les 6 sections de la commune mixte de Bordj-bou-Arréridj, savoir : 1ère section : Aïn-Tagrout, centre, sup. 2,154 hect. — 2° section : Bir-Kasdali, centre, sup. 3,130 hect, ; Chauïa, fraction de douar, sup, 1,810 hect,; Cedrata, ou Ouled-Ali-bou-Nab, fraction des Hachem, sup, 7,472 hect. Pop. 68 français, 6 étrangers et 1,810 ind,, pop. 
tot. 1,914 hab, ; ces 2 premières sections ont été recensées ensemble. — 3e section : Sidi-Embarek, centre, sup, 4,719 hect. ; Sidi-Embarek, fraction des Hachem, sup. 1,404 hect.; Bir-Aïssa, centre, sup. 2,720 hect. Pop. 108 français, 5 étrangers et 306 ind,, pop. tot, 539 hab. — 4e section: El-Anasser, centre, sup. 3,121 hect.; El-Anasser, fraction des Hachem, sup, 6,228 hect.; Guemmour, fraction des Hachem, sup. 4,224 hect, ; Bel-Himour et Chenia, centres, sup. 3,723 hect. ; Tassera, fraction des Hachem, sup. 3,600 hect. Pop, 34 français, 4 étrangers et 381 ind., pop, tot. 419 hab, — 5° section: Sounada, fraction des Hachem, sup. 4,508 hect,; Kerbet-el Achir
centre, sup. 3,143 hect, Pop. 10 français et 107 ind,, pop. tot, 117 hab, — 6° section : Medjana, centre, sup, 3,136 hect,; Medjana, fraction des Hachem, sup. 9,336 hect,; Aïn-Sultan, centre, sup, 3,159 hect.; Aïn-Sultan, fraction des Hachem, sup. 4,240 hect, Pop. 111 français, 2 étrangers et 322 ind., pop. tot, 435 hab, Canton judiciaire de Bordj-bou-Arréridj, arr. de Sétif. 

 

— NOTA. : Le territoire des fraction de Guisali et de Djaïfa a été compris dans la formation des sections ci-dessus désignéed, et par suite les noms de ces 2 fractions n’ont pas été maintenus. Les 1,676 ind. des fractions de Sidi-EmbarekSounadaEI-Anasser et Medjana ont été cantonnés dans la tribu du Hodna, dépendant de l’annexe de M’sila, commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif. 

 

 

 

Hachem-Chéraga: (Sup, 78,783 hect. env.) Territoire rattaché à la commune mixte de Frendah-Mascara, canton judiciaire, cercle et subd. de Mascara; à 12 kil. S.-E. de Mascara et sur le chemin de cette ville à Tiaret. Les Hachem-Chéraga sont formés des tribus suivantes : Ouled-Aïssa-bel-Abbès, 1,278 ind.; Mahmid ou Mahmed, 2,485 ind. et Chellog 1,502 ind. 

 

 

 

Hachem-Darough: (Sup. 4,385 hect.) Tribu délimitée et érigée en 2 douars-com. par décret du 4 décembre 1864. V. les douars Hachem-Darough-Fouaga, 1,023 hect. et Hachem-Darough-Tahta, 3,362 hect. Canton judiciaire, et arr. de Mostaganem; à 5 kil. N.-E. de cette dernière ville. 

 

 

 

Hachem-Gheraba: Ancienne organisation. Les Hachem-Gheraba figurent comme tribu dans la délimitation du canton judiciaire de Mascara. 

 

 

 

Hadada: V. El-Haddada, fraction des Beni-Yala, tribu. Commune indigène, cercle et subd, de Sétif, canton judiciaire d’Akbou, arr. judiciaire de Bougie, Pop, ind. 494 hab.

 

 

 

Haddada: V.  El-Haddada, fraction des Ouled-Daoud, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. Pop. ind, 677 hab. 

 

 

 

Haddous: V. Ouled-Haddou, tribu. Commune indigène de Tiaret-Aflou, canton judiciaire et cercle de Tiaret, subd. de Mascara. 

 

 

 

Hadjadja: (Sup. 5,147 hect,) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 8 avril 1868. V. le douar-com. de Hadjadja. Commune mixte et arr. de Mascara. 

 

 

 

Hadjadj ou Harazlia: Tribus et terrains de parcours non soumis à l’appl, du sén.-cons. Rattachés à la commune indigène de Laghouat. Canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd. de Médéa; à 40 kil. S.-E. de Laghouat, à cheval sur le chemin de Laghouat à Guerrara. Les Hadjadj comprennent les fractions suivantes : Ouled-OuarglaOuled-Ounis et El-Metalia. Pop 688 ind, 

 

 

 

Hadj-ben-Alia: V. El-Hadj-ben-Alia, fraction des Ouled-Mohamed-el-M’barek, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de  Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. ind. 99 hab. 

 

 

 

 

Hadjerés: V. Ouled-Sidi-Hadjerés, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale.

 

 

 

Hadjhma: Fraction des Ouled-Allane-Zekri, tribu. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. de Médéa. Pop. ind 475 hab.

 

 

 

Hafaïr: V. Hefaïer, fraction de la tribu des Righa. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. de Médéa. Pop. ind., 254 hab.

 

 

 

Haïdous: Fraction de l’Oued-Abdi, tribu, Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. Pop. ind. 445 hab.;  à 35 kil. N.-E. de Biskra.

 

 

 

Haïtla: (Sup. 8,015 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 31 octobre 1868. V. le douar-com. El-Bord. Commune mixte de Frendah-Mascara, subd. et canton judiciaire de Mascara. Pop. ind. 2,284 hab.

 

 

 

Hallabras: V. Labras, fraction de la tribu des Abid. Commune indigène, cercle canton judiciaire et subd. de Médéa. Pop. ind. 929 hab.

 

 

 

Hallou: V. Bou-Hallou, fraction des Beni-bou-Mileuk, tribu. Commune indigène, cercle et subd, d’Orléansville, canton judiciaire de
Cherchel. Pop. ind. 407 hab. ; à 43 kil. S.-O. de Cherchel et à 46 kil. N.-E. d’Orléansville.

 

 

 

Hallouan: V. Bou-Hallouan, tribu et douar, commune mixte d’Adélia, canton judiciaire et arr. de Miliana.

 

 

 

HalIouya-Chéraga et Gheraha: (Sup, 15,879 hect.) Tribus non érigées en douar-com. Rattachées à la commune mixte d’Ammi-Moussa. Cercle d’Ammi-Moussa, subd. d’Oran, canton judiciaire d’Inkermann; à 45 kil, S.-E. d’Inkermann et à cheval sur l’Oued-Riou. Pop. des Hallouya-Chéraga, 3,185 ind.; pop. des Hallouya-Gheraba, 1,407 ind.

 

 

 

Hamaïlia: Fraction des Ouled-Si-Yahia, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Tebessa, subd. de Constantine Pop. ind. 528 hab.

 

 

 

Hamama: V. Nouader-Hamama, fraction de l’Oued-Abdi, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. Pop. ind. 308.hab.; à 44 kil. S. de Batna et a 45 kil. N.-E. de Biskra. 


 

 

Hameïden: V. Beni-Hameïden, douar. Commune de plein exercice de Bizot, canton judiciaire et arr., de Constantine.

 

 

 

Hamel-Cheurfa: V. Chorfat-el-Hamel, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada, subd, d’Aumale.

 

 

 

Hamid: V. Beni-Hamid, fraction des Oulod-Ali-Achicha, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de La Calle, subd. de Bône. Pop. ind. 162 hab.

 

 

 

Hamid: V. Oued-Hamid, petite fraction des Ouled-Fodhala. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. Pop. ind.
277 hab.

 

 

 

Hamidech: V. Ouled-Hamidech, tribu. Commune indigène et cercle d’El-Milia, canton judiciaire et annexe de Collo, subd, de Constantine, arr. jud. de Philippeville.

 

 

 

Hamil: Fraction des Beni-Ghobri ou Boni-Hobri, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys, Pop. ind. 191 hab.; à 22 kil. N.-E. de Fort-National et au S. du Djebel-Tizi-Oufellah.

 

 

 

Hamma: V. El-Hamma, fraction de la tribu du Bou-Thaleb. Commune indigène, canton, judiciaire, cercle et subd, de Sétif.

 

 

 

Hamma: V. Ouled-Hamma, fraction des Ouled-Ali-ben-Sabor, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de Barika. Pop. ind. 475 hab.

 

 

 

Hammam: V. Ahl-el-Oued et Ahl-el-Hammam, tribus. Rattachées au canton judiciaire de Tlemcen. Subd. de Tlemcen.

 

 

 

Hammam: V. Oued-el-Hammam, tribu. Commune mixte, canton judiciaire et arr. de Mascara.

 

 

 

Hammana: Fraction des Ouled-Khiar, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Souk-Ahras, subd. de Bône. Pop. ind. 1,149 hab. ; à 28 kil. S.-E. de Souk-Ahras.

 

 

 

Hammou: V. Ouled-Hammou, tribu, Commune mixte et cercle de Lalla-Mnghrnia, canton judiciaire et subd. de Tlemcen.

 

 

 

Hamoula: Fraction du Ferdjioua, tribu et kaïdat, Commune indigène, cercle et subd. de Constantine, canton judiciaire de Mila. Pop. ind. 379 hab. à 25 kil. O. de Mila et sur le versant N. du Djebel-bou-Cherf, point géodésique, altitude 1,139 mètres.

 

 

 

Hamradça: V. El-Amradça, petite fraction des Beni-Maâfa de la tribu des Achèche, Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. Pop. ind, 501 hab.; à 38 kil. S.-O. de Batna.

 

 

 

Hamyan: (Sup, 13,807 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 13 avril 1867. V. le douar-com. de Hamyan.  Commune mixte de la Mekerra, canton judiciaire et arr, de Sidi-bel-Abbès.

 

 

 

Hamyan: Ancienne tribu. (Sup. 7,201 hect.) V. Hamyan-Aïada et Hamyan-el-Malah. Commune de plein exercice d’Arzew,   canton judiciaire de St-Cloud, arr. d’Oran. 

 

 

 

 

Hamyan-Aïada: Fraction de l’ancienne tribu des Hamyan, (Sup. 1,342 hect.) Rattachée à la section communale de Damesme. Commune de plein exercice d’Arzew, canton judiciaire de St-Cloud, arr. d’Oran. Pop. comprise dans la commune d’Arzew.

 

 

 

Hamyan-Chafa ou Hamyan-Chaffa: Tribu rattachée à la commune mixte de Sebdou. Cercle de Sebdou, canton judiciaire et subd. de
Tlemcen; à 60 kil. S. de Sebdou et à 100 kil, S. de Tlemcen. Pop. 2,405 ind. Les Hamyan-Chafa se composent des tribus ou fractions suivantes: Beni-MetarrefAkermaBekakra et Ouled-Mansoura.

 

 

 

Hamyan-Djembâa: Tribu rattachée à la commune mixte de Sebdou. Cercle de Sebdou, canton judiciaire et subd, de Tlemcen; à 60 kil. S.
de Sebdou et à 100 kil. S. de Tlemcen. Pop. 3,620 ind. marocains, Les Hamyan-Djembâa se composent des tribus suivantes: Ouled-SerourOuled-Messaoud ou Ghiatra-Ouled-MessaoudOuled-Ahmed ou Ghiatra-Ouled-AhmedMeganMeghaouliaOuled-Thounis ou Ouled-TourniFradhaOuled-EmbarekOuled-FarèsSendan et Ouled-Sidi-Ahmed-ben-Medjdoub.

 

 

 

Hamyan-el-Malah: Fraction de l’ancienne tribu des Hamyan. (Sup. 5,919 hect.) Rattachée à la section communale de St-Leu.
Commune de plein exercice d’Arzew, canton judiciaire de St-Cloud, arr. d’Oran. Pop, comprise dans la commune d’Arzew.

 

 

 

Hamza: V. Ouled-Hamza, fraction des Ouled-Ali-ben-Sabor, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd, de Batna, annexe de Barika, Pop, ind, 306 hab,

 

 

 

Hamza: V. Ouled-Hamza, tribu, Commune de plein exercice de Boghar et de Boghari, canton judiciaire de Boghari, arr. d’Alger.

 

 

 

Hamzat: Fraction des Matmata, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Miliana, subd. d’Orléansville, Pop. ind. 487 hab.

 

 

 

Hannacha: (Sup, 4,465 hect,) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 23 septembre 1867. V. le douar-com. de Hannacha. Commune indigène et  subd. de Médéa. Cette tribu ou le douar-com, se compose des fractions suivantes: Ouled-HamoudaOuled-bou-HaliaRanderDra-Saboun, Pop. 1,054 ind.

 

 

 

Hannech: V. Ouled-Hannech, tribu. Commune indigène de Bordj-bou-Arréridj, annexe de M’sila, canton judiciaire et cercle de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif.

 

 

 

Hannencha ou Hanencha: (Sup. 43,871 hect.) Tribu délimitée et divisée en 3 douars-com, par décret du 25 mars 1868. V. les douars Hanencha; Tifech; Zarouria. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Souk-Ahras, subd, de Bône. Pop, tot 9,203 ind.

 

 

 

Haoua: V. Beni-Haoua, tribu. Commune mixte et canton judiciaire de Ténès, arr. d’Orléansville.

 

 

 

Haouabed ou Aouabed ou El-Aouabed: Fraction  des Ouled-Bessem-Chéraga, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville ; à 30 kil. S.-O. de Teniet-el-Had et sur la rive gauche de l’Oued-TemeIat, affluent de l’Oued-Ardjem. Pop. ind. 273 hab.

 

 

 

Haouaït ou Kaouaït: Fraction des Beni-Maïda, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd.   d’Orléansville. Pop. 210 hab.

 

 

 

Haouamed ou Haouammed: (Sup. 87,257 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 3 mai 1869. V. le douar-com. de Haouamed. Rattachée à la commune indigène et au canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale; à 12 kil. E. de Bou-Sâada. Pop,
comprise dans la tribu des Ouled-Feradj. 

 

— NOTA : Cette tribu dépendait autrefois de la province de Constantine.

 

 

 

Haouaoucha: V. El-Haouaoucha, fraction des Ouled-Mohamed-el-M’barek, tribu, Commune indigène, cercle et canton judiciaire de
Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. ind. 136 hab.

 

 

 

Haouara: (Sup, 8,269 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com, par décret du 31 octobre 1868. V. les douar-com. de Haouara ou Haoura. Commune indigène, canton judiciaire et subd. de Médéa. Cette tribu se compose des fractions suivantes: Ouled-ThabetOuled-AmronLaouataOuled-Daoud et Menasseria. Pop. ind.
1,990 hab.

 

 

 

Haouaret: (Sup. 12,090 hect. env,) Tribu dépendant des Sedama. Rattachée à la commune mixte de Frendah-Mascara, cercle de Frendah. subd, de Mascara, canton judiciaire de Tiaret; à 31 kil. S.-O. de Tiaret et à cheval sur les routes de Tiaret, de Mascara et de Saïda. Cette tribu renferme le centre de Frendah. Pop. 194 européens et 1,728 ind. y compris le centre de Frendah.

 

 

 

Haouassenia: Fraction des Ouled-Cheïkh, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Miliana, subd. d’Orléansville.
Pop. ind. 111 hab. ; à 30 kil. S.-O. do Miliana. 

 

 

 

 

Haouïta: V. El-Haouïta, ksar. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd, de Médéa.

 

 

 

Haoura: V. Haouara, tribu. Commune indigène et cercle de  Médéa, subd. de Médéa.

 

 

 

Haracta: (Sup. 490,082 hect.) Tribu délimitée et érigée en 20 douars-com. par décret du 8 juin 1870. V. les douars Aïn-DissAïn-BabouchEl-GournEl-Zerg (Oued-Cherf), Aïn-SnabMouladheïnTouzzelineSidi-R’gheïssOuesssahEl-HassiBou-Haouch (Hammamra), TerraguellMesloulaAïd-Zitoun et Enchir-GhoraïnMedfounF’krinaOulmenGuern-Amar, RahiaEl-Mechlal (MeskianaBaghaï,   M’toussaOued-NiniRas-ZébarAïn-ThouïlaKsar-el-Kelb, et Dalah. Rattachés à la commune indigène d’Aïn-Beïda, canton judiciaire et cercle d’Aïn-Beïda, subd. de Constantine. Cette tribu contourne le territoire de la commune de plein exercice d’Aïn-Beïda.
Cette tribu est divisée en 5 kaïdats, savoir :  El-Beïda ou Aïn-Beïda Aïn-Sedjera ou Aïn-Fedjera Talrent Oum-el-Abeïr et  Settara. Pop. tot. 32,268 ind.

 

 

 

Haracta-Djerma-Dhahra: (Sup. 4,922 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com, par décret du 20 août 1865. V. le douar Haracta-Djerma-Dhahra. Canton judiciaire et commune mixte de Batna, arr. de Constantine. Pop. 211 ind.

 

 

 

Haracta-Djerma-Guebala: (Sup. 2,355 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com, par décret du 20 août 1865. V. le douar Haracta-Djerma-Guebala. Canton judiciaire et commune mixte de Batna, arr. de Constantine. Pop. 150 ind.

 

 

 

Haracta-el-Mader: (Sup. 13,770 hect.) Tribu délimitée et divisée en 4 douars-com. par décret du 21 octobre 1865. V. les douars Ouled-Atsman;  Ouled-ZaïdHermanOuled-bou-Djemah. Canton judiciaire et commune mixte de Batna, arr. de Constantine. Pop. 991 ind.

 

 

 

Haraouat: (Sup. 25,000 hect, env.) Tribu dépendant de l’aghalik du Djendel. Non érigée en douar-com. Rattachée à la commune indigène de Miliana, canton judiciaire et cercle de Miliana, subd. d’Orléansville. Pop. 1,870 ind. Cette tribu se compose des fractions suivantes ; Chekaïmia, 539 ind.; Ouled-Abd-Errahman, 220 ind.; Beni-Galia, 328 ind.; Ouled-Miloud, 423 ind.; Ouled-Fathma, 208
ind. et Ouled-Zian, 140 ind.; à 24 kil. S. de Miliana.

 

 

 

Harartsa: (Sup. 5,440 hect. Tribu délimitée par décret du 1er mai 1859. Rattachée à la commune mixte de Zemmorah, arrêté du Gouverneur général en date du 6 novembre 1868. Annexe de Zemmorah, canton judiciaire de Relizane etsubd. d’Oran; à 14 kil. E. de Relizane, sur le chemin de cette ville à Zemmorah. 

 

— NOTA : Cette tribu jouissant déjà de la vie communale au moment de la délimitation (du 1er mai 1869), n’a pas été érigée en douar-com. La tribu d’Haratsa figure dans la composition territoriale du canton judiciaire de Relizane sous le nom de Zemmorah. — Pop. 1,543 ind.

 

 

 

Harbil: Fraction des Beni-Yala, tribu. Commune indigène, cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou, arr, judiciaire de Bougie. Pop. ind. 1,070 hab. ; à 35 kil. S.-E. d’Akbou, sur le versant N. de Djebel-Djemâa-Bellout.

 

 

 

Harchaoua ou Archoua: Tribu rattachée à la commune mixte de Dra-el-Mizan, arr. de Tizi-Ouzou, canton judiciaire de Dra-el-Mizan. Une partie de la tribu des Ouled-el-Aziz, a été rattachée à cette tribu. Pop. 1,759 hab. Le village de Bou-Haroun a été établi dans la tribu, des Harchaoua.

 

 

 

Harazlia: Terrains de parcours de la commune indigène de Laghouat, subd. de Médéa, canton judiciaire et cercle de Laghouat, V. Hadjadj et Harazlia. Tribus et terrains de parcours.

 

 

 

Harihira: V. El-Harihira, fraction de Tuggurt, tribu, Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 128 hab. ; à 17 kil. de Tuggurt, à 177 kil. S. de Biskra et à 3 kil, E. du chemin reliant ces deux centres.

 

 

 

Haroun: V. Beni-Haroun, azel-beylick. Commune mixte et canton judiciaire de Mila, arr. de Constantine. Pop. 2,538 ind.

 

 

 

Harrach: V. El-Harrach, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire d’Akbou, subd. de Sétif.

 

 

 

Harrar: V. El-Harrar du Chélif, tribu, Commune mixte de l’Oued-Fodda, canton judiciaire de Duperré, arr. d’Orléansville.

 

 

 

Harrar-Chéraga: Aghalik, Son territoire se compose des tribus suivantes, savoir: Ouled-Lakred ouOuled-Lakhed, pop. 1,448 ind.; Ouled-Sidi-Khaled, 2,357 ind.; Ouled-Zian-Chéraga, 479 Ind.; Ouled-Haddou, 562 ind. ; Kaabra, 827 ind.; Ouled-Zouaï, 729 ind.; Ouled-Aziz,
457 ind.; Chaouïa, 490 ind. ; Ouled-bou-Afif, 264 ind.; Ouled-bel-Hoceïn, 401 ind, ; Ouled-Kharroubi, 1,789 ind. ; Ouled-bou-Rennane, 1,201 ind.; Sahari-Chéraga, 967 ind.; Guenadza 244 ind. et la Smala d’Aïn-Kerma, 250 ind. Rattaché à la commune indigène de Tiaret-Aflou. Cercle et canton judiciaire de Tiaret, subd. de Mascara. 

 

 

 

 

Harrar-Gheraba: Le territoire des Harrar-Gheraba se compose des tribus suivantes : Ouled-Zian-Gheraba, 1,371 ind.; Dehalsa, 675 ind.; Ghouadi, 730 ind,; M’rabtin-Gheraba, 370 ind. et Hassinat, 130 ind. Commune mixte de Frenda-Mascara, canton judiciaire de Tiaret, cercle et subd. de Mascara.

 

 

 

Harrid: V. Ouled-Harrid, tribu. Commune mixte, canton judiciaire et arr. de Guelma.

 

 

 

Harid-el-S’beta: V. Ouled-Arid et S’beta, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de La Calle, subd. de Bône.

 

 

 

Hassahas: Azel-Beylik réuni à la terre Habbous de Sidi-Abd-es-Selam. (Sup. tot. 1,384 hect. provenant de l’ancienne tribu des Tréat.) Ce territoire, situé à 38 kil. O. de Bône, est borné: au N. par la tribu des Tréat, à l’E. et au S. par cette même tribu et celle des Ouled-Attia, à
l’O. par les Senhadja. Constitué en douar-com. sous le nom d’Abd-es-Selam, par décret du 29 juin 1870. Pop. recensée avec la tribu des Tréat.

 

— NOTA : Par suite d’une omission, le douar-com. d’Abd-es-Selam, qui se trouve enclavé dans la commune mixte et dans le canton judiciaire d’Aïn-Mokra, n’a été indiqué ni dans Pacte constitutif de la commune mixte d’Aïn-Mokra, ni dans celui du canton judiciaire.

 

 

 

Hassasna: (Sup. 16,121 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décrets des 26 juin 1867 et 20 août 1870. V. le douar-com. de Tilmouni. Commune mixte de la Mekerra, arr. et canton judiciaire de Sidi-bel-Abbès.

 

 

 

Hassasna et partie de Sahari: (Sup. 5,506 hect.) Tribus délimitées et érigées en 2 douars-com. par décrets du 31 octobre 1866 et 11 juillet 1870. V. les douars Messabehia, Commune mixte de Relizane, arr. de Mostaganem. Pop. 1,053 ind. et Ben-Aouda. Commune mixte de Zammorah, subd. d’Oran. Pop 523 ind.

 

 

 

Hassasna-Chéraga: (Sup. 68,610 hect, env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Saïda, canton judiciaire et cercle de Saïda, subd. de Mascara; à 40 kil. S.-E. de Saïda et au N. du Chott-ech-Chergui. Pop. 2,144 ind.

 

 

 

Hassasna-Gheraba: (Sup. 39,880 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Saïda, canton judiciaire et cercle de Saïda, subd. de Mascara; à 40 kil. S.-E. de Saïda et au N. du Chott-ech-Chergui. Pop. 1,466 ind.

 

 

 

Hassein: V. Beni-Hassaïn, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

 

Hassein: V. Beni-Hassein, tribu et douar, commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif.

 

 

 

Hassein: V. Ouled-ben-Hassein ou Ouled-bel-Hocein, tribu dépendant des Harrar-Chéraga. Commune indigène de Tiaret-Aflou, canton judiciaire et ceclr de Tiaret, subd. de Mascara.

 

 

 

Hassen: V. Douï-Hassen, tribu ou douar Tircine. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Saïda, subd. de Mascara.

 

 

 

Hassen-ben-Ali: (Sup. roetiliée 22,759 hect.) Tribu délimitée, et divisée en 6 douars-com, par décrets des 15 juin 1864 et 14 avril 1866, V. les douars : GharabasOuled-BrahimOuled-Mella; Ouled-Ferguen; Ouled-TérifMerachda. Commune mixte de Ben-Chicao canton judiciaire de Médéa, arr. d’Alger. Pop. tot. 5,017 bab., savoir : -104 français, 5 étrangers et 4,908 ind. y compris la pop. du centre   d’Hassen-ben-Ali.

 

— Nota: Le territoire du centre d’Hassen-ben-Alia été prélevé, partie sur le douarde Gharabas et partie sur le douar d’Ouzera.

 

 

 

Hasseni: V. Douï-Hasseni, tribu. Canton judiciaire, cercle et commune indigène de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville.

 

 

 

Hassinat: V. El-Hasinat, grande fraction de la tribu des Chorfat-el-Hamel. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. ind. 338 hab.

 

 

 

Hassinat: (Sup. 16,436 hect. env.) Tribu dépendant des Harrar-Gheraba. Rattachée à la commune mixte de Frendah-Mascara. Cercle de Frendah, subd. de Mascara, canton judiciaire de Tiaret; à 40 kil. S.-O. de Tiaret et sur le versant S.-E. du Djebel-Garda. Pop. 130 ind.

 

 

 

Hattab: V. Beni-bou-Hattab, tribu, Commune indigène et cercle de Miliana, canton judiciaire de Duperré, subd. d’Orléansville.

 

 

 

Hazedj: (Sup. 18,300 hoct.) Tribu délimitée et divisée en 5 douars-com. par décret de 25 avril 1866. V. les douars suivants: MahdidOuled-Ghazzi;  AtamniaNemaïchaOuled-Riab. Commune mixte de la Mekerra, canton judiciaire et arr. de Sidi-bel-Abbès. Pop. 23 français, 31 étrangers et 3,462 ind.

 

 

 

Hédiel: V. Beni-Hédiel, tribu. Commune mixte et cercle de Sebdou, canton judiciaire et subd. de Tlemcen. 

 

 

 

 

Hédifa: Fraction des Ghribs, tribu et douar. Commune indigène, Canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa. Pop. ind: 1,038 hab.

 

 

 

Hadjadjera: V. Nedjadjera, fraction de la tribu des Meraheba. Commune indigène et cercle de Miliana, canton judiciaire de Duperré, subd. d’Orléansville.

 

 

 

Hefaïer: Fraction des Righa, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa. Pop. ind. 251 hab. ; à 8 kil. S.-O. de Médéa.

 

 

 

Hefassa: V. El-Hefassa, fraction des Ouled-Abd-Allah, tribu, Commune indigène, cercle canton judiciaire et subd. d’Orléansville. Pop. ind. 441 hab.

 

 

 

Hellal: V. Beni-Hellal, tribu. Commune indigène de Tiaret-Aflou, annexe d’Aflou, canton judiciaire et cercle de Tiaret, subd. de Mascara.

 

 

 

Hellal: V. Ouled-Hellal, tribu. Commune indigène et cercle de Boghar, canton judiciaire de Boghari, subd. de Médéa.

 

 

 

Heumis: (Sup. 13,832 hect.) tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 24 mars 1.866. V. le douar-com. de Heumis. Commune mixte et canton judiciaire de Ténès, arr. d’Orléansville. Pop. tot. 3,423 hab. 

 

 

 

Hezal: Fraction des Sahari-Ouled-Brahim, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa. Pop. ind. 247 hab.

 

 

 

Hidjeb: Fraction  des Illoula-ou-Malou, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd, de Dellys. Pop. ind. 138 hab.; à 24 kili S.-E. de Fort-Notional,

 

 

 

Hindel: V. Beni-Hindel, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Orléansville.

 

 

 

Hoccin: V. Ouled-bel-Hoccin, tribu. Commune indigène de Tiaret-Aflou, canton judiciaire et cercle de Tiaret, subd. de Mascara.

 

 

 

Hodna: Tribu et kaïdat du cercle de Bordj-bou-Arréridj. Le Hodna se compose des territoires indigènes suivants : 1° les Ouled-Madhi, Ancienne tribu formée de 5 douars-com. : Ouled-si-HamlaOuled-Abd-el-HackOuled-MatougEl-Bribri et Oued-Chellal ; 2° les Ouled-Derradj, Ancienne tribu formée de 9 douars-com. : M’tarfasOuled-DehimMarabtin d’el-DjorfHall-el-DerCoudiat-OuitlenSelmanBraktiasOuled-Ouelha et Ouled-Guesmia3° des 5 fractions de la tribu du Hodna : Ouled-GuenaïmDouar-SaïdatDouar-M’cifOuled-Adi-Dahra et Ouled-Adi-Guebala. Rattachés à la commune indigène de Bordj-bou-Arréridj. Cercle et canton judiciaire de Bordj-bou-Arréridj, annexe de M’sila, subd. de Sétif; à 18 kil. S.-O. de M’sila et à 55 kil. S.-O. de Bordj-bou-Arréridj, confinant au département d’Alger. Pop, 9,817 ind. Dans ce chiffre figurent 1,070 ind. provenant des fractions de Sidi-EmbarekSennadaEl-Anasser et Medjana, de l’ancienne tribu des Hachem. 

 

— NOTA : Le nom de cette tribu (Hodna), ne figure pas dans la composition territoriale, du canton judiciaire de Bordj-bou-Arréridj.

 

 

 

Hodna: Tribu et kaïdat, Territoire rattaché à la commune indigène de Batna, canton judiciaire, cercle et subd, de Batna, annexe de Barika; à 60 kil. O. de Batna et sur la limite E. du Chott-el-Hodna. Pop. tôt. 8,702 ind. Le Hodna de Batna se compose des fractions suivantes ; Ouled-Mahmed et Ouled-Ammar, 1,330 ind; Ouled-Abd-Allah et Ouled-Ahmed, 984 ind. ; Selalha, 992 ind.; T’saalebDramnaOuled-Embarek et El-Ayadhat, 701 ind.; Ouled-Chérifa, 431 ind.; Ouled-el-Amria, 327 ind.; Ouled-sidi-Atsman, 365 ind.; Ouled-ben-DahouaOuled-el-Kodra et Ouled-sidi-Ahmed-ben-Gassem ; 744 ind. ; El-Kechaïch et Ouled-Zmira, 663 ind. ; El-AhezalOuled-AribaEd-DebabhaOuled-sidi- Abd-el-KaderAzel des Ouled-MansourAzel des Ouled-AmorOuled-SaïdOuled-el-HachiOuled-sidi-YahiaEl-MenaïfaEd-Dahahena et Ouled-Brahim-ben-Nedjâa, 2,159 ind.

 

 

 

Homeur: Fraction des Beni-Lent, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville. Pop. ind. 389 hab.

 

 

 

Hora: Fraction des Beni-Idjeur-Sahel, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 310 hab.; à 28 kil. 1/2 E. de Fort-National et sur le versant S.-O. du Djebel-Dzan, point géodésique, altitude 1,643 mètres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Tribus et Fractions de Tribus Algériennes – 1879 / en ‘G’

7112018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gafer: V. Ahel-el-Ghafer, tribu. Commune mixte et cercle de Lalla-Maghrnia, canton judiciaire et subd. de Tlemcen. 

 

 

 

Galia: V. Ouled-Ghalia, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Orléansville. 

 

 

 

Gamra: V. Ouled-Gamra, fraction des Ouled-Sultan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd, de Batna, annexe de 

Barika. 

 

 

 

Gaouaïd: V. El-Gaouaïd, fraction de Ouled-Kraled, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale.   Pop. ind. 62 hab, 

 

 

 

Garaba: V. Gharaba, tribu. Commune mixte de St.-Lucien et de St.-Denis-du-Sig, arr. d’Oran, 

 

 

 

Gardaïa: V. Ghardaïa, ksar et fraction de la confédération des Beni-M’zab. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd. de Médéa. 

 

 

 

Garets: V. Aït-Ahmed-Garets, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd, de Sétif. 

 

 

 

Garta: Fraction des Zibans, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 500 hab.; à 20 kil. E. de Biskra. 

 

 

 

Gassoul ou Ghassoul: V. Rassoul, ksar. Territoire rattaché a la commune mixte de Géryville, cercle de Géryville, canton judiciaire de   Saïda, subd. de Mascara; à 185 kil. S.-E. de Saïda. Pop. 420 ind. 

 

 

 

Ghafer: V. Ahel-el-Ghafer, tribu. Commune mixte et cercle de Lalla-Maghrnia, canton judiciaire et subd. de Tlemcen. 

 

 

 

Ghalia: V. Ouled-Ghalia, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Orlénnsville. 

 

 

 

Gharaba: (Sup. 33,289 hect,) Tribu délimitée et divisée en 6 douars-com. par décret du 2 mars 1867. V. les douars Oum-el-GhelazTouniatAlaïmiaAhel-el-AïdOggazTelilat. Commune mixte de St.-Denis-du-Sig. et de St-Lucien, arr. d’Oran. Oum-el-Ghelaz, Télilat et Touniat, rattachés au canton judiciaire de Ste.-Barbe-du-Tlélat; Oggaz et Ahel-el-Aïd au canton judiciaire de St.-Denis-du-Sig ; Alaïmia au 
canton judiciaire de St.-Cloud. 

 

 

 

Ghardaïa: Ksar et fraction dépendant de la confédération du M’zab ou Beni-M’zab. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd. de Médéa. Pop. ind, 5,807 hab. ; à 130 kil. S.-E. de Laghouat et sur le chemin de cette ville à Ouargla et à El-Goléa. 

 

 

 

Gheddou: V. Beni-Gheddou, tribu. Commune mixte de Relizane, canton judiciaire de Perrégaux, arr. de Mostaganem. 

 

 

 

Ghellaïe: (Sup. 3,751 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 27 octobre 1866. V. le douar-com. Ghellaïe. Commune de plein exercice et canton judiciaire de Blida, arr. d’Alger, 

 

 

 

Ghemamta ou El-Ghemamta: Tribu rattachée à la commune indigène de Tiaret-Aflou, annexe d’Aflou. Canton judiciaire et cercle   de Tiaret, subd. do Mascara. Pop. ind. 475 hab. 

 

 

 

Gheraba: Fraction de Bethaïa, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Miliana, subd. d’Orlénnsville. Pop. ind. 484 
hab.; à 60 kil. S.-O, de Miliana et à 20 kil. N.-O. de Teniet-el-Had. 

 

 

 

Gherazla: (Sup. 11,919 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar par décret du 6 juillet 1870. V. le douar-com. de Gherazla. Commune mixte d’Aïn-Abessa, canton judiciaire et arr. de Sétif. 

 

 

 

Gheribs: V. Ghribs, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa. 

 

 

 

Ghezal: Fraction de l’Oued-Abdi, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, Pop. ind. 190 hab. 

 

 

 

Ghezala: V. Bir-Ghezala, fraction de la tribu de Tababort. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djidjelli, subd. de Constantine. 

 

 

 

Ghlatra-Ouled-Ahmed ou Ouled-Ahmed: Tribu dépendant des Hamyan-Djembâa. Rattachée à la commune mixte et au cercle de 
Sebdou. Canton judiciaire et subd. de Tlemcen. Pop. recensée avec les Hamyan-Djembâa. 

 

 

 

Ghlatra-Ouled-Messaoud ou Ouled-Messaoud: Tribu dépendant des Hamyan-Djembâa. Rattachée à la commune mixte et au cercle de 
Sebdou. Canton judiciaire et subd. de Tlemcen. Pop. recensée avec les Hamyan-Djembâa.  

 

 

 

Ghobri: V. Beni-Ghobri, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. 

 

 

 

Ghomérian: Fraction des Ouled-Khebbeb, tribu. Rattachée à la commune indigène et à l’Annexe de Fedj-Mezala, subd. de Constantine, canton judiciaire de Mila; à 20 kil. S.-O, de cette dernière ville. Pop, ind. 2,105 hab, 

 

 

 

Ghomérian:  V. Beni-Ghomérian, tribu et douar. Commune mixte de l’Oued-Fodda, canton judiciaire de Duperré, arr. d’Orléansville. 

 

 

 

Ghossel: Ancien aghalik. V. Aghalik des Ghossels. Canton judiciaire et arr. de Tlemcen. 

 

 

 

Ghouadi ou Rouadi: (Sup. 32,094 hect. env.) Tribu dépendant des Harrar-Gheraba. Rattachée à la commune mixte de Frendah-Mascara. Cercle et subd, de Mascara, canton judiciaire de Tiaret; à 75 kil. S.-O. de cette dernière ville. Pop. ind. 736 hab. 

 

 

 

Ghoufirat: (Sup. 10,981 hect, Ancienne tribu délimitée et divisée en 4 douars-com. par décret du 6 avril 1867. V. les douars Ghoufirat-el-BahriGhoufirat-el-GuebliGhoufirat-DaniGhoufirat-Sefissifa. Arr, et canton judiciaire de Mostaganem. 

 

 

 

 

Ghouïni: V. Ouled-Ghouïni, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa.

 

 

Ghobri: V. Beni-Ghobri, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

Ghraffin: V. Chebabta et Raffin, fraction des Messaba, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna.

 

 

Ghribs: (Sup. 16,038 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 15 janvier 1868. V. le douar-com. de Ghribs. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa. Pop. ind. 3,509 hab. Cette tribu se compose des fraction suivnntes : Beni-RachedHedifaOuled-Ali et Ouled-Magenel.

 

 

Goléah: V. Chamba d’El-Goleah et Mouadi, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd. de Médéa.

 

 

Gouadeha: Fraction des Arab-Chéraga, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Biskra, subd. de Batna. Pop, ind. 317   hab.

 

 

Gouadi (Orthographe d’après la délimitation du canton de Tiaret.): V. Ghouadi, tribu. Commune mixte de Frendah-Mascara, subd. et cercle de Mascara, canton judiciaire de Tiaret.

 

 

Goufi: V. Beni-Ishaq du Goufi, tribu. Commune indigène et cercle d’El-Milia, canton judiciaire et annexe de Collo, subd. de Constantine, Arr. judiciaire de Philippeville.

 

 

Gouïni: V. Ouled-Ghouïni, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa.

 

 

Gouïssem: V. Ouled-Gouïssem, fraction des Ouled-Oum-el-Akhoua, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa.

 

 

Gouraya et Arhbal ou Aghbal: Tribus. Rattachées à la commune mixte de Gouraya. Canton judiciaire de Cherchel, arr. d’Alger; à 24 kil. O. de Cherchel.  Une partie du territoire de Gouraya a été remise au Service de la colonisation pour rétablissement du village du même nom. Les tribus de Gouraya et d’Arhbal forment chacune une section de la commune mixte de Gouraya. Pop. : 2,882 hab. pour Gouraya, tribu et village ; 1,723 hab. pour Arhbal, tribu.

 

 

Gribs: V. Ghribs, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa.

 

 

Grich: V. Damber et Grich, fraction des Arab-Chéraga, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna.

 

 

Guebli: V. Sahël-Guebli, tribu. Commune indigène, cercle et subd. de Sétif, canton  judiciaire d’Akbou.

 

 

Guedadcha: Fraction des Aziz, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville. Pop. ind. 180 hab.

 

 

Guemar: Fraction des Messaba, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd, de Batna. Pop. ind. 3,315 hab.;  à  180 kil. S.-E. de Biskra, sur la route de cette ville à El-Oued.

 

 

Guembouck ou Kambouk: Fraction de Sahel Guebli, tribu. Commune indigène, cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind. 184 hab.; à 37 kil, S.-E. d’Akbou.

 

 

Guemmour: Fraction de l’ancienne tribu des Hachem. Commune mixte et canton judiciaire de Bordj-bou-Arréridj, arr. de Sétif. V. Hachem, tribu. 


 

 

Guenadza ou Knadsa ou Kenadssa: (Sup, des terres labourables 481 hect. env.) Tribu dépendant de l’aghalik des Harrar-Chéraga.   Rattachée à la commune indigène de Tiaret-Aflou, annexe d’Aflou, cercle et canton judiciaire de Tiaret, subd. de Mascara ; à 70 kil. S.-E. de Tiaret, sur l’Oued-bou-Radja, affluent du Chélif. Pop. 244 ind.

 

 

Gueragla: V. El-Gueragla, fraction des Ouled-Ghalia, tribu. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. d’Orlénnsville. Pop. ind, 460 hab,

 

 

Gueraïdj-Ouled-Aïssa ou Ouled-Aïssa et Gueraïdj: Tribu dépendant du territoire de Lagounz. Rattachée à la commune indigène de Tiaret-Aflou. Canton judiciaire et cercle de Tiaret, annexe d’Aflou, subd. de Mascara; à 180 kil. S. de Tiaret, à 25 kil. S.-E. de Géryville et sur la rive gauche de l’Oued-Seggueur. Pop. 623 ind.

 

 

Guerara ou Guerrara: Ksar. Le ksar fait partie de la confédération des Beni-M’zab. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd, de Médéa. Pop. ind. 2,291 hab,; à 150 kil. S.-E. de Laghouat et sur le chemin de cette ville à Ouargla et sur la rivière de Chab-bou-Aïcha.

 

 

Guerbès: (Sup. 3,092 hect.) Ancienne tribu. Rattachée à la commune mixte de Jemmapes. Canton judiciaire de Jemmapes, arr. de Philippeville; à 24 kil. N.-E. de Jemmapes  et sur le littoral. Pop. Ind. 220 hab. 

 

 

 

 

Guerfa: V. Bled-Guerfa, tribu et kaïdat. Commune indigène et cercle d’Aïn-Beïda, canton judiciaire de Guelma, subd. de Constantine, arr. judiciaire de Bône. Pop. ind. 7,032 hab.

 

 

Guergour: V. El-Guergour, fraction des Ouled-Amar-ben-Ali, tribu. Commune indigène, cercle et canton  judiciaire de La Calle, subd. de   Bône, Pop. ind. 517 hab.

 

 

Guergour: (Sup. 2,193 hect,) Tribu et kaïdat, Territoire rattaché à la commune indigène de Sétif, Cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou ; à 40 kil, S.-E. d’Akbou et sur l’Oued-Boussellam, affluent de l’Oued-Sahel. Cette tribu se compose des fractions suivantes : Beni-OussinOuled-SebâaOuled-Kebeb ou Ouled-KhebbebTrounat-ech-ChabâaGuergueriaEl-Merabtine. Pop. ind, 2,927 hab.

 

 

Guergueria: Fraction du Guergour, tribu et kaïdat, Commune indigène, cercle et subd, de Sétif, canton judiciaire d’Akbou, arr, judiciaire
de Bougie, Pop, ind, 906 hab.

 

 

Guerrara ou Guerara: Ksar dépendant de la confédération des Beni-M’zab. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Laghouat, subd. de Médéa. Pop ind. 2,291 hab. ; à 150 kil. S.-E. de Laghouat, sur le chemin de cette ville à Ouargla et sur la rivière du Chob-bou-Aïcha.

 

 

Guesmia: V. Ouled-Guesmia, fraction des Ouled-Aïffa, tribu. Commune indigène, cercle et Canton judiciaire de Djolfa, subd. de Médéa. Pop. ind. 412 hab.

 

 

Guetarnia: V. Cheurfa-el-Guetarnia, tribu. Commune mixte et canton judiciaire de St-Denis-du-Sig, arr, d’Oran.

 

 

Guettaf: V. M’khalif-el-Djorb-el-Guetatfa ou M’khalif-el-Djorb-el-Guettaf, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de   Laghouat, subd. de Médéa.

 

 

Guettera: Fraction de la tribu des Mouïas. Non érigée en douar-com. Rattachée comme section à la commune mixte de Mila. Canton judiciaire de Mila, arr. de Constantine. Pop. 48 Français et 1,589 ind. ; à 14 kil. N.-E. de Mila et sur la rive droite de l’Oued-Rummel et de l’Oued-Smendou.

— NOTA : Une partie du territoire de Guettara a été livrée à la colonisation pour l’installation des fermes isolées de Dar-el-Fouïni,

 

 

Guifcer ou Guifser: Fraction des Ouled-Abd-el-Djebar, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif. Pop. ind. 1,522 ind. ; à 25 kil. S.-O. de Bougie.

 

 

Guillounen: V. Iril-Guillounen, fraction des Illoula-ou-Malou, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 256 hab.

 

 

Guisali: Fraction de l’ancienne tribu des Hachem. V. Hachem, tribu. Commune mixte et canton judiciaire de Bordj-bou-Arréridj, arr.   de Sétif.

 

 

Guitaïn: V. El-Guitaïn, fraction des Ouled-Amar-ben-Ali, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de La Calle, subd. de Bône.

 

 

G’zel-Ouled-Moumen: V. Ouled-Moumen, tribu. Commune indigène de Tiarat-Aflou, annexe d’Aflou, canton judiciaire de Tiaret, subd, de Mascara, Pop, 751 ind. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Tribus et Fractions de Tribus Algériennes – 1879 / en ‘F’

3112018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fadhel: V. Ouled-Amor-ben-Fadhel, fraction des Achèche, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. Pop. ind, 715 hab.  

 

 
 
 
 
 
Fadhel: V. Ouled-Fadhel, fraction des Achèche, tribu. tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. Pop.   ind, 954 hab. 

 

 
 
 
 
 
Fadhel: V. Ouled-Fadhel, fraction du Sahel-Guebli, tribu. Commune indigène, cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind. 230 hab. 

 

 
 
 
 
 
Farès: V. Ouled-Farès, tribu. Commune mixte de Malakoff, canton judiciaire et Arr. d’Orléansville.

 
 
 
 
 
 
Farès: V. Ouled-Farès, tribu. Commune indigène de Tiaret-Aflou, canton judiciaire et cercle de Tiaret, subd. de Mascara, 

 

 
 
 
 
 
Farès: V. Ouled-Farès, tribu, Commune mixte et cercle de Sebdou, canton judiciaire et subd. de Tlemcen.

 

 
 
 
 
 
Farès-ben-Rabah: V. Ouled-Farès-ben-Rabah, fraction de Zab-Chergui, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle de Biskra, subd. de Batna. 

 

 
 
 
 
 
Farfar: Fraction des Zibans, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 522 hab.

 
 
 
 
 
 
Fatem: V. Beni-Fathem, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Miliana, subd. d’Orléansville. 

 

 
 
 
 
 
Feddloum: V. Beni-Feddloum, fraction des Ouled-Ali-Achicha, tribu, Commune indigène, cercle et canton judiciaire de La Calle, subd, de Bône. Pop. ind. 131 hab. 

 

 
 
 
 
 
Fedhala: V. Ouled-Fedhala, fraction des Achèche, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de  Batna, subd, de Bntna. Pop. ind. 1,458 hab. 

 

 
 
 
 
 
Fedj-Moussa: Tribu de l’ancien kaïdat de l’Edough. (Sup, 7,200 hect,) Rattachée à la commune mixte d’Aïn-Mokra, Canton judiciaire d’Aïn-Mokra, arr. de Bône; à 16 kil. N.-O. d’Aïn-Mokra et sur le littoral. Pop. recensée avec la tribu des Senahdja: 4 français et 2,133 ind. 
 
— NOTA. — Cette tribu renferme l’Azel Fedj-Moussa, concédé à la Société générale nigérienne et rattaché à la commune de plein exercice d’HerbilIon, canton judiciaire d’Aïn-Mokra, arr. de Bône. 

 

 
 
 
 
 
Fedjoudj: (Sup. 4,361 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 21 mars 1870. V. le douar-com. de Fedjoudj.  Commune mixte, canton judiciaire et arr. de  Guelma; à 10 kil. N.-O. de Guelma et sur la route départementale de Philippeville à Guelma. Pop. ind. 1,448 hab. y compris les Beni-Addi, douar-com. 

 

 
 
 
 
 
Feliach: V. Filiach, fraction de la tribu des Zibans. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna.

 
 
 
 
 
 
Felkaï aussi appelée Kerrata: V. Beni-Felkaï, tribu. Commune indigène, annexe et canton judiciaire de Takitount, cercle et subd. de Sétif, arr. de Bougie. Pop. ind, 474 hab. 

 

 
 
 
 
 
Fenaïa: (Sup. 6,960 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Bougie, cercle et canton judiciaire de Bougie, subd. de Sélif. Pop. ind. 4,182 hab,; à 24 kil, S.-O. de Bougie, sur la rive gauche de l’Oued-Sahël. Cette tribu se compose des fractions suivnntes : Fenaïn-Ait-Abbou et Fenaïn-bou- Nejdanem

 

 
 
 
 
 
Fenaïn-Ait-Abbou ou Ait-Abbou des Fenaïn : Fraction de la tribu des Fenaïa. (Sup. 5,760 hect, env.) Rattachée à la commune indigène   de Bougie. Canton judiciaire et cercle de Bougie, subd, de Sétif; à 24 kil. S.-O. de Bougie et sur la rive gauche de l’Oued-Sahel, Pop. ind, 1,703 hab. 

 

 
 
 
 
 
Fenaïn-bou-Nejdanem: (Sup, 1,200 hect, env.) Fraction de la tribu des Fenaïa. (Sup. 5,760 hect, env.) Rattachée à la commune indigène   de Bougie. Canton judiciaire et cercle de Bougie, subd, de Sétif; à 28 kil. S.-O. de Bougie et sur la rive gauche de l’Oued-Sahel, Pop. ind. 2,479 hab, 

 

 
 
 
 
 
Ferada ou El-Ferhada: V. Fradah, tribu. Commune mixte et cercle de Sebdou, canton judiciaire et subd. de Tlemcen.
 
 
 
 
 
 
 
Feradj: V. Ouled-Feradj, fraction des Mabdid, tribu. Commune indigène, cercle et canton  judiciaire de Bordj-bou-Arréridj, annexe de M’sila, subd. de Sétif. Pop. ind. 752 hab.  

 
 
 
 
 
 
Feradj: V. Ouled-Feradj, tribu. Commune indigène, cercle et canton  judiciaire de Bou-Sâada, subd, d’Aumale. 
 
 
 
 
 
 
Feraga: V. Ferraga, tribu, Commune mixte et canton judiciaire de St.-Denis-du-Sig, arr. d’Oran, 

 

 
 
 
 
 
Ferahna: Fraction des Brarcha, tribu. Commune indigène, cercle, et canton judiciaire de Tebessa, subd. de Constantine. Pop, ind. 688 hab. 

 

 
 
 
 
 
Feratis: Fraction des Beni-Mahousen, tribu. Commune indigène, cercle do Milianah, subd. d’Orlénnsville, Pop. ind. 235 hab. 

 

 
 
 
 
 
Ferdjan ou Ferdjani: Fraction des Messaba, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop ind. 385 hab. ; à 190 kil. S.-E. de Biskra sur la frontière de Tunis et au S. du Chott-Khalla, extrémité O. de Chott-el-Ghorsa, de la régence de Tunis, 

 

 
 
 
 
 
Ferdjioua: Tribu et kaïdat. Cette tribu comprend les fractions suivantes: Roussia, 1,199 hab. ; Zmala, 1,094 hab. ; Merabtines, 335 hab.; Ras-Ferdjioua, 1,060 hab,; Ouled-Renan, 463 hab, ; Ouled-Belkheïr, 380 hab. ; Ouled-Rebla, 1,090 hab.; Ouled-Yacoub, 396 hab.; Menasseria, 480 hab,; Ouled-Ahmed, 281 bab.; Cheurfa, 720 hab.; Chouarfa, 360 hab.; Ouled-M’bark, 280 hab, ; Beni-Foughal, 138 hab. ; Beni-Messâad, 565 hab. ; Arb-el-Oued-Chéraga, 607 hab. ; Arb-el-Oued-Ghaba, 599 hab. ; En-Noura, 400 hab.; Meslia-Arb-el-Oued, 353 hab.; Meslia-bou-Hani, 250 hab,; Hamoula, 379 hab.; Zéranma et Mentoura, 618 hab. ; Chaddia, 820 hab. Commune indigène et annexe de Fedj-Mezala, canton judiciaire de Mila, subd. de Constantine. Pop. tot, de la tribu et du kaïdat 12,867 hab, ; à 75 kil, O. de Constantine et à 35 kil. O, de Mila, 

 

 
 
 
 
 
Ferdjioua: V. Ras-Ferdjioua, fraction du Ferdjioua, tribu. Commune indigène et annexe de Fedj-Mezala, canton judiciaire de Mila, subd. de Constantine. Pop. ind, 1,069 hab. 

 

 
 
 
 
 
Ferguen: V. Beni-Ferguen, tribu. Commune indigène et cercle d’El-Milia, canton judiciaire de Mila, subd, de Constantine. 

 

 
 
 
 
 
Ferha: V. Ouled-Ferha, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd, d’Aumnle. 

 

 
 
 
 
 
Ferkan: Ksar. Territoire rattaché à la commune indigène de Tebessa, cercle et canton judiciaire de Tebessa, subd. de Constantine Pop. ind. 381 hab.; à 115 kil. S.-O, de Tebessa et près de la rive gauche de l’Oued-Djerech, affluent du Chott-Asloudj. 

 

 
 
 
 
 
Ferna: Fraction des Beni-bou-Yacoub, tribu et douar. Commune mixte de Ben-Chicao, canton judiciaire de Médéa, arr, d’Alger. Pop. ind, 447 hab. ; à 25 kil, E. de Médéa et sur les versants N.-E. du point géodésique Kef-er-R’mel. Altitude 1,240 mètres. 

 

 
 
 
 
 
Ferradj: V. Ouled-Feradj, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. 

 

 
 
 
 
 
Ferraga: (Sup. 12,550 hect.) Tribu délimitée et divisée en deux douars-com. par décret du 10 juin 1866. V. les douars-com. de   Ferraga,   et Atba-Djellaba. Commune mixte et canton judiciaire de St.-Denis-du-Sig, arr. d’Oran. 

 

 
 
 
 
 
Ferroukha: (Sup. 2,222 hect,) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 27 octobre 1866. V. le douar-com. de Ferroukha.  Commune de plein exercice de Souma, arr. d’Alger. 

 

 
 
 
 
 
Fetatcha: V. El-Fetatcha, petite fraction des Beni-Mâafa de la tribu des Achèche. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. Pop. ind. 260 hab. 

 

 
 
 
 
 
Fezara: Fraction des Ouled-Zian, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind, 620 hab. 

 

 
 
Filfila: V. Arb-Filfila, tribu et douar. Commune de plein exercice de Philippeville, canton judiciaire de Jemmapes, Arr.-de Philippeville.

 

 
 
 
 
 
Filiach: Fraction des Zibans, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 254 hab ; à 5 kil. S.-E, de Biskra et près de la rive gauche de l’Oued-Biskra. 

 

 
 
 
 
 
Filkane: V. Agueni-Filkane, fraction des Beni-Zikki, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Fort-National, subd. de    Dellys. Pop, ind, 94 hab. 

 

 
 
 
 
 
Flah: V. Ouled-Flah, fraction de l’Oued-Bousselm, tribu. Commune indigène et annexe de Fedj-Mezala, canton judiciaire de Mila. subd, de Constantine. Pop. ind. 732 hab.; à 38 kil. S.-O, de Mila et sur le versant N, du Djebel-Chendou. 
 
 
 
 
Flik: V. Beni-Flik, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Fort-National, subd. de Dellys.

 
 
 
 
Flissa-Mekira ou Mekira: (Sup. 5,500 hect, env.) Tribu rattachée à la commune mixte de Dra-eI-Mizan, canton judiciaire de Dra-el-Mizan, arr. de Tizi-Ouzou ; à 12 kil. N.-O. de Dra-el-Mizan, sur la route d’Alger à Dra-el-Mizan. Pop. tot. 5,234 hab.

 
 
 
 
Flissa-M’zala ou M’zala: Ancienne tribu. Rattachée à la commune mixte et au canton judiciaire de Dra-el-Mizan, arr. de Tizi-Ouzou. 
 
— NOTA ; Une partie du territoire de cette tribu a été prélevée pour l’installation du village de Tizi-R’nif. Pop. tot, 4,789 hab.

 
 
 
 
Flisset-el-Bahr ou Fliset-el-Bahr: (Sup. 2,270 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-National, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd, de Dellys; à 22 kil. N. de Fort-National et sur le littoral. Cette tribu se compose des fractions suivantes : Aït-ZéraraTifraAït-Aïmed et Aït-Zouaou. Pop. ind. 5,860 hab. 
 
— NOTA : Les Flisset- el-Bahr forment une section de la commune indigène de Fort-National,

 
 
 
 
Flous: V. Ouled-Ali-ben-Flous, fraction des Beni-Oudjana, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Khenchela, subd. de Batna. Pop. ind. 260 hab.

 
 
Fouaksia: V. El-Fouaksia, fraction des Ouled-Kraled, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd.    d’Aumale, Pop, ind. 160 hab.

 
 
 
 
Foughal: V. Beni-Foughal, tribu et kaïdat. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djidjelli, subd. de Constantine. Pop. ind. 6,312 hab.

 
 
Foughal: V. Beni-Foughal, fraction du Ferdjioua, tribu. Commune indigène et annexe de Fedj-Mezala, canton judiciaire de Mila, subd. de Constantine. Pop. ind. 138 hab.

 
 
 
 
Foughala: Fraction des Zibans, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 100 hab.; à 38 kil. S.-O. de Biskra et au S, du Djebel-Mendjenaïb.

 
 
 
 
Fourhala: V. Foughala, fraction des Zibans, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna.

 
 
 
 
Fradha ou El-Ferada: Tribu dépendant des Hamyan-Djembâa. Rattachée à la commune mixte et au cercle de Sebdou, canton judiciaire et subd. de Tlemcen. Pop. comprise dans les Hamyan-Djembâa.

 
 
 
 
Friha: Fraction des Beni-Ourtilane, tribu. Commune judiciaire, cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind,. 1,971 hab,; à 20 kil E. d’Akbou et sur la rive gauche de l’Oued-bou-Sellam.

 
 
 
 
Frikat: V. El-Frikat, fraction du Bou-Thaleb, tribu. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. de Sétif, Pop. ind, 277 hab.

 
 
 
 
Frikat: (Sup. 2,300 hect. env.) Ancienne tribu. Rattachée à la commune mixte de Dra-el-Mizan, arr. de Tizi-Ouzou, canton judiciaire de Dra-el-Mizan; à 8 kil. S.-O. de cette dernière ville et sur la route nationale d’Alger à Constantine. Pop. 2,505 hab.

 
 
 
 
F’taït et Abadlia: Grande fraction de la tribu de l’Oued- R’ir. Rattachée à la commune indigène de Biskra, subd, de Batna. Pop. ind, 366   hab. Les F’taït et Abadlia se composent des fractions suivantes : El-KohelEl-Biod et Ouled-Kéliss
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 



Tribus et Fractions de Tribus Algériennes – 1879 / en ‘E’

30102018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ech-Chaïr: V. Oued-Chaïr, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. 

 

 
 
 
 
 
Ed-Debebha: Fraction du Hodna, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de Barika. les Ed-Debebha ont été recensés avec les fractions suivantes de la même tribu : El-AhezalOuled-AribaOuled-Sidi-Abd-el-KaderAzel des Ouled-MansourAzel des Ouled-AmorOuled-SaïdOuled-el-HachiOuled-Sidi-YahiaEl-MenaïfaEd-Dehahena et Ouled-Brahim-ben-Nedjaa. Pop. tôt. 2,159 ind. 

 

 
 
 
 
 
Ed-Debaz: Fraction des Ouled-Laouar et El-Mehach, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa. Pop. ind. 148 hab.  

 

 
 
 
 
 
Ed-Debba: V. El-Debba, fraction du Sahel-Guebli, tribu. Commune indigène, cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind. 244 hab. 

 

 
 
 
 
 
Ed-Dehahena: Fraction du Hodna, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de Barika. Pop. ind, 2,159 hab, y compris les fractions suivantes de la même tribu: El-AhezalOuled-AribaOuled-Sidi-Abd-el-KaderAzel des Ouled-MansourAzel des Ouled-AmorOuled-SaïdOuled-el-HachiOuled-Sidi-YahiaEl-MenaïfaEd-Debabha et Ouled-Brahim-ben-Nedjaa.  

 

 
 
 
 
 
Ed-Dis: Fraction des Ouled-Sidi-Brahim, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. 
ind. 392 hab. ; à 9 kil. N. de Bou-Sâada. 

 

 
 
 
 
 
Edifa: V. Hédifa, fraction des Ghribs, tribu et douar. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa. 

 

 
 
 
 
 
Edough: Ancienne tribu et ancien kaïdat. Son territoire comprenait les fractions suivantes : Beni-MhamedSenhadjaGuerbès et Beni-Mérouan. Toutes ces tribus font partie du territoire civil. Arr. de Bône et de Philippeville. 

 

 
 
 
 
 
Eghris-Chéraga: V. Ahl-Eghris-Gheraba et Chéraga, tribu. Commune mixte, canton judiciaire et arr. dr Mascara. 

 

 
 
 
 
 
Eghris-Gheraba: V Ahl-Eghris-Gheraba et Chéraga, tribu. Commune mixte de Mascara, canton judiciaire et arr. de Mascara. 
 
 
 
 
 
 
 
El-Ababsa: Fraction de la tribu des Ouled-Mohamed-el-M’barek. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop, ind, 212 hnb. 

 

 
 
 
 
 
El-Abbès: V. Ouled-el-Abbès, tribu. Commune mixte et cercle d’Ammi-Moussa, subd. d’Oran. 

 

 
 
 
 
 
 
El-Abbès: V. Ouled-el-Abbès, tribu. Commune mixte de Cassaigne, canton judiciaire d’Inkermann, arr. de Mostaganem. 

 

 
 
 
 
 
El-Abbès: V. Ouled-el-Abbès, tribu. Commune mixte de Frendah-Mascara, canton judiciaire et subd. de Mascara. 

 

 
 
 
 
 
El-Abd-Elli: V. Ouled-Sidi-el-Abd-Elli, tribu et douar. Commune mixte et arr. de Tlemcen, canton judiciaire de Lamoricière. 

 

 
 
 
 
 
El-Abed: V. Teniet-el-Abed, fraction de la tribu de l’Oued-Abdi, Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd, de Batna. Pop. ind. 302 hab. ; à 35 kil, S. de Batna, sur la rive gauche de l’Oued-Abdi. 

 

 
 
 
 
 
El-Abiod-Sidi-Cheïkh: Tribu et ksar. Rattachés à la commune mixte et au cercle de Géryville, canton judiciaire de Saïda, subd. de Mascara; à 230 kil. S.-O. de Saïda et à 90 kil. S.-O. de Géryville, sur le chemin de Géryville à l’oasis de Figuig (Maroc), Pop. ind. 684 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Achach: Fraction de la tribu des Ammar-Kaddou. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind, 84 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Achi: V. Ouled-el-Hachi, fraction de la tribu du Hodna, Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de 
Barika. 

 

 
 
 
 
 
El-Adjama: V. Adjama, tribu et douar. Commune mixte et cercle d’Ammi-Moussa, subd. d’Oran. 

 

 
 
 
 
 
El-Adjira: V. El-Hadjira,Fraction de la tridu de Temacin et Saïd-Ouled-Ahmor. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop, ind, 633 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Adouïa: Fraction de la tribu de Zouggara. Commune indigène, cercle et subd. d’Orléansville, canton judiciaire de Cherchel. Pop. 
ind. 256 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Aggoun: V. Ouled-el-Aggoun, fraction de la tribu des Ouled-bou-Abdallah. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa. Pop. ind. 569 hab.; à 30 kil. N.-E. de Djelfa et sur le chemin de cette ville à Bou-Sâada. 

 

 
 
 
 
 
El-Ahezal: Fract. de la tribu du Hodna. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de Barika. Les El-Ahezal ont été recensés avec les Ed-Debabha et diverses autres fractions de la même tribu. Pop. tot. 2,151 ind. 

 

 
 
 
 
 
El-Ahania: V. El-Hania, fraction des ksours de Djelfa. subd. de Médéa, Pop. ind. 250 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Aïaïda: Fraction de la tribu des Ouled-Khiar. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Souk-Ahras, subd. de Bône. Pop. ind, 963 bab. 

 

 
 
 
 
 
El-Aïchi: V. Ouled-el-Aïchi, fraction de la tribu des Ouled-Yahia-ben-Salem. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa. 

 

 
 
El-Akoum: V. El-Hakoum, fraction des Abid, tribu, Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa. Pop. ind, 570 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Alalma ou Allema: Fraction des Douaïrs, tribu ou Rétal, douar. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa, sur la rive gauche de l’Oued-Serouane. 

 

 
 
 
 
 
El-Alaouna: V. Zerara-el-Alaouna, fraction des Zab-Chergui, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cerc, de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 662 bab. 

 

 
 
 
 
 
El-Aliem ou El-Allem: Tribu dépendant du kaïdat de Tababort, rattachée à la commune indigène de Djidjelli, canton judiciaire et cercle de Djidjelli, subd. de Constantine, Pop. 601 hab, ind. 

 

 
 
 
 
 
El-Alia et Taïbet-el-Gueblia: Fraction de la tribu des Ouled-Sahïa. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 366 hab, El-Alia à 246 kil. S.-O. de Biskra, à 86 kil. S.-O. de Tuggurt et 10 kil. S. du Chott-Mouïlah; Taïbet-el-Gueblia, à   205 kil. S.-E. de Biskra, à 35 kil. E, de Tuggurt et sur le chemin de Temacin à El-Oued, 

 

 
 
 
 
 
El-Amouassa: Fraction du Bou-Thaleb, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Sétif. Pop. ind. 908 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Amra: Petite fraction des Beni-Barbar de la tribu du Djebel-Chéchar. Commune indigène, cercle et canton juiciaire de Biskra, 
subd.de Batna. Pop. recensée avec Zaouïa-Sidi-Messaoud et Tizougrin, fractions de la même tribu, 379 hab. ; à 120 kil. N.-E. de Batna et sur l’Oued-Taounsit. 

 

 
 
 
 
 
EI-Amradça: Petite fraction des Beni-Mâafa de la tribu des Achèche. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd, de Batna. Pop. ind. 501 hab. ; à 38 kil. S.-O. de Batna et à 10 kil. E. de la route nationale de Stora à Biskra. 
 
 
 
 
 
 
 
El-Amria: V. Ouled-el-Amria, Fraction du Hodna, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. annexe de Barika. Pop iud. 327 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Anatra ou Anatra: (Sup. 7,820 hect. env.) Tribu rattachée à la commune mixte et à l’annexe de Zemmorah. Canton judiciaire de Relizane, subd. d’Oran; à 12 kil. S. de Relizane et sur la rive gauche de l’Oued-Mina, affluent de l’Oued-Chélif. Pop, 664 ind. 

 

 
 
 
 
 
El-Aneb: Fraction des Beni-Ferah, tribu rattachée à la commune mixte de Miliana. Cercle de Miliana, canton judiciaire de Duperré, subd. d’Orléansville. Pop. ind. 2,175 bab.; à 10 kil. N.-O. de Duperré, 

 

 
 
 
 
 
El-Anoual ou Ennouel: Fraction du Bou-Thaleb, tribu et kaïdat. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Sétif.; à 50 kil. S. de celle ville. Pop. ind. 384 bab. 

 

 
 
 
 
 
El-Aouaïs: Fraction de la tribu des Ouled-Cheïkh. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Miliana, subd. d’Orlénnsville, 
Pop. ind. 460 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Aouana: Tribu et kaïdat comprenant les fractions suivantes : Ouled-Teben et Ouled-bou-BekerOuled-M’ahmed et El-KherachaOuled-Sâad et Beni-Sefkal et Beni-Khezer. Tribu rattachée à la commune indigène de Djidjelli. Cercle et canton judiciaire de Djidjelli, subd. de Constantine. Pop. 2,347 ind. ; à 20 kil. S.-O. de Djidjelli, 

 

 
  
 
 
 
El-Aouïta: V. El-Haouita, ksar. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd. de Médéa. 

 

 
 
 
 
 
El-Araf: Fraction de la tribu des Beni-Yala. Commune indigène, cercle et subd, de Sétif. Canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind. 508 hab; à 38 kil. E. d’Akbou. 

 

 
 
 
 
 
El-Arara: Fraction de la tribu des Ouled-Khiar. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Souk-Ahras, subd, de Bône, Pop. 
ind. 440 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Arbâa: Fraction des Beni-Ferah, tribu. Rattachée à la commune indigène de Miliana, cercle de Miliana, canton judiciaire de Duperré, subd. d’Orléansville. Pop. ind 2,257 hab. ; à 20 kil. N, de Duperré et sur le versant N. du Djebel-Lari, point géodésique, 
1 ,055 mètres d’altitude. 

 

 
 
 
 
 
El-Arbâa: V. Ouled-el-Arbaâ, fraction des Ouled-Sultan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de Barika. 

 

 
 
 
 
 
El-Arbâa: Fraction de la tribu de l’Oued-Abdi. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. Pop. ind. 336 hab.; à 27 kil. S.-O. de Batna et à 16 kil. E. du village d’Aïn-Touta, 

 

 
 
 
 
 
El-Arbaouat: V. Arbaouat, ksar, Commune mixte et cercle de Géryville, canton judiciaire de Saïda, subd. de Mascara. 

 

 
 
 
 
 
El-Ardjem: Fraction de la tribu des Ouled-bou-Sliman. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd, d’Orléansville; sur la rivière du même nom et sur la limite O. du dép. d’Alger. Pop. ind. 1,039 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Aria: V. Ouled-el-Aria, fraction de la tribu des Ouled-el-Ghouïni. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd, de Médéa. Pop. ind. 559 hnb. 

 

 
 
 
 
 
El-Arrach: V. El-Harrach, tribu. Commune indigène d’Akbou, canton judiciaire et cercle d’Akbou, subd. de Sétif. 

 

 
 
 
 
 
El-Asfel: V. Teskifin-el-Asfel, fraction de la tribu de l’Oued-Abdi. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. Pop. ind. 150 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Asfel: V. El-Ksar-el-Asfel, fraction de Ia tribu de l’Oued-Abdi. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, Pop. ind. 143 hab, 

 

 
 
 
 
 
El-Assafla: Ksar et tribu. Territoire rattaché à la commune indigène, au cercle et au canton judiciaire de Laghouat, Subd. de Médéa; à 12 kil. E. de Laghouat et sur le chemin d’Ouargla. Le ksar d’El-Assafla comprend Ia fraction de Meghazi, Pop. ind. 163 hab. 
 
 
 
 
 
 
El-Assakria: Fraction de la tribu des Abaziz. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa. Pop, ind. 467 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Atatfa: Fraction de la tribu des Beni-Ouazan. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Orléansville. Pop. ind. 249 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Ateuf: Ksar de la confédération du M’zab ou des Beni-M’zab. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Laghouat, subd. de Médéa. Pop. ind. 1,228 hab. ; à 170 kil. S.-E. de Laghouat et à 5 kil. S.-E. de Ghardaïa, sur Ia rive gauche de l’Oued-M’zab. 

 

 
 
 
 
 
El-Atsamna: Petite fraction des Ouled-Fedhala de la tribu des Achèche, Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd, de Batna. Pop. ind. 958 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Ayaïda: V. El-Aïaïda, fraction des Ouled-Khiar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Souk-Ahras, subd. de Bône. Pop. ind. 963 hab. 
 
 
 
 
 
 
 
El-Azaïl: V. Azaïl, tribu. Commune mixte et cercle de Sebdou, subd, et canton judiciaire de Tlemcen. 

 

 
 
 
 
 
El-Aziz: V. Ouled-el-Aziz, tribu. Rattachée 1 partie à la commune indigène d’Aumale, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale et partie à la commune mixte de Dra-el-Mizan, canton judiciaire de Dra-el-Mizan, arr. de Tizi-Ouzou. 

 

 
 
 
 
 
El-Bahr: Fraction des Ouled-Mohamed-el-M’barek, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale, Pop. ind. 89 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Badessa: Fraction de la tribu des Ouled-Sliman, Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale, Pop. ind, 186 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Bahï ou El-Bahr: Fraction de la tribu des Ouled-Mohamed-el-M’barek, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada, subd. d’Aumnle. Pop. ind. 89 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Begara ou El-Begra: Fraction des Ouled-Toaba, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd, de Médéa. Pop. ind. 756 hab.; à 90 kil. S. de Djelfa et sur l’Oued-Djedi. 

 

 
 
 
 
 
El-Beïda (Le kaïdat d’) ou Aïn-el-Beïda: se compose des douars-com. de: El-HassiOulmenFkrinaEl-Zerg et Oued-Nini. Pop. du kaïdat, 5,856 hab. ind. Commune indigène d’Aïn-Beïda, canton judiciaire et cercle d’Aïn-Beïda, subd. de Constantine. 

 

 
 
 
 
 
El-Bekakia: Grande fraction de la tribu de Chorfat-el-Hamel. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Elle se compose des petites fractions suivantes : Mohamed-ben-el-BekariAhmed-ben-MiloudSrir-ben-Ahmed et Ouled-bou-Addi. Pop. tot. 520 ind. 

 

 
 
 
 
 
El-Bekkouch: V. Ouled-el-Bekkouch, fraction des Abaziz, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de   Médéa. 

 

 
 
 
 
 
El-Bessir: V. Ouled-el-Bessir, fraction des Ouled-Ahmed, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. 
d’Aumale. Pop. ind. 236 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Biod: Fraction des F’taït et Abadlia, grande fraction de la tribu de l’Oued-R’ir. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de   Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 122 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Bordj: Fraction des ksours de Djelfa. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa, Pop. ind. 21 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Bordj: Fraction des Zibans tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 811 hab. ; à 38 kil. S.-O. de Biskra et à 10 kil. de la rive droite de l’Oued-Djedi, 
 
 
 
 
 
 
El-Bou-Haï: Fraction des Ouled-Ameur-Dahra, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. ind. 93 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Bou-Zidi: V. Ouled-Sâad-el-bou-Zidi, fraction des Ouled-Mohamed-el-M’barek, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. ind. 323 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Bradja: Petite fraction des Beni-Imloul de la tribu du Djebel-Chéchar. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 319 hab, 
 
 
 
 
 
 
El-Coudiat: V. El-Koudia, fraction des Beni-Yala, tribu. Commune indigène, cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind. 487 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Chéraga ou Ouzera-el-Chéraga: Fraction d’Ouzera, tribu et douar. Commune mixte de Ben-Chicao, arr, d’Alger, canton judiciaire de Médéa, Pop. ind. 1,408 hab.; à 11 kil. E. de Médéa, sur la rive droite de l’Oued-Ouara. 

 

 
 
 
 
 
El-Debaba: V. Ed-Debabha, fraction du Hodna, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de Barika. 

 

 
 
 
 
 
El-Debaz: V. Ed-Debaz, fraction des Ouled-Laouar et El-Mehach, tribus. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa. Pop. ind. 148 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Debba: Fraction du Sahel-Guebli, tribu. Commune indigène, cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind. 244 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Dehahenna: V. Ed-Dehahena, fraction du Hodna, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de Barika. 

 

 
 
 
 
 
El-Diss: V. Ed-Dis, fraction des Ouled-Sidi-Brahim, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. 392 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Djaballah: V. El-Yaballah, fraction des Ouled-Toaba, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djelfa, subd. de Médéa. Pop. ind. 802 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Djanah: Petite fraction des Ouled-Moulet de la tribu de l’Oued-R’ir. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 178 hab.; à 148 kil. S.-E. de Biskra, 

 

 
 
 
 
 
El-Djebar: V. Ouled-Abd-el-Djebar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd, de Sétif. 

 

 
 
 
 
 
El-Djebbar: V. Ouled-Abd-el-Djebbar, fraction des Ouled-Soltan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de Barika.
 
 
 
 
 
 
 
El-Djebila: Fraction des Beni-Hindel, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Orléansville. Pop. ind. 607 hab. ; à 38 kil. S.-K. d’Orléansville et sur la rive gauche de l’Oued-Larba. 

 

 
 
 
 
 
El-Djeblia: Fraction des Ouled-bou-Sliman, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd, d’Orléansville, Pop. ind. 769 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Djedian: V. Isser-el-Djedian, tribu. Commune de plein exercice de Bois-Sacré, canton judiciaire de Bordj-Menaïel, arr. de Tizi-Ouzou. 

 

 
 
 
 
 
El-Djenah: (Sup. 2,331 hect.) Dépendant du Kaïdat de la Plaine. Tribu délimitée et érigée en douar-com, par décret du 18 janvier 1868, V. le douar El-Djenah. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djidjelli, subd. de Constantine. 

 

 
 
 
 
 
El-Djorb: V. M’khalif-el-Djorb (Ouled-Mohamed), tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd. de Médéa. 

 

 
 
 
 
 
El-Djorb: V. M’khalif-el-Djorb (Guetatfa), tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd. de Médéa. 
 

 

 
 
 
 
 
El-Djouaba: Fraction des Ouled-Abd-Allah, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd, d’Orléansville, Pop. ind. 802 hab. 
 
 
 
 
 
 
El-Fehoul: Tribu de l’ancien aghalik des Ghossels. (Sup. 8,800 hect.) Tribu rattnchée à Ia commune mixte de Tlemcen. Canton judiciaire 
et arr. de Tlemcen; à 30 kil, N. de Tlemcen et à cheval sur l’Oued-Isser, affluent de Ia Tafna. Pop. 1,200 hab. 
 
— NOTA : Les concessions Fritz, annexe de Ia commune de plein exercice de Tlemcen, sont enclavées dans le territoire d’El-Fehoul. 

 

 
 
 
 
 
El-Ferada: V. Fradha, tribu. Commune mixte et cercle de Sebdou, canton judiciaire et subd. de Tlomcen. 

 

 
 
 
 
 
El-Fetatcha ou Fetatcha: Petite fraction des Beni-Mâafa de la tribu des Achèche. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. Pop. ind. 260 hab.; à 35 kil. S.-O. de Batna et à 6 kil. E. de la route nationale de Stora à Biskra prés du lieu-dit : Les Tamarins. 

 

 
 
 
 
 
El-Fouaksia: Fraction des Ouled-Kraled, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. ind. 100 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Fougani: V. El-Ksar-el-Fougani, fracion, de l’Oued-Abdi, tribu. Commune indigène, cercle et subd. de Batna. Pop. ind. 162 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Fougani: V. Teskifin-el-Fougani, fraction de l’Oued-Abdi, tribu. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. de Batna. Pop. ind. 88 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Frikat: Fraction de la tribu de Bou-Thaleb. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de. Sétif. Pop. ind. 277 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Gaouaïd: Fraction des Ouled-Kraled, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. ind. 62 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Ghememta: V. Ghemamta, tribu. Commune indigène de Tiaret-Aflou, cercle de Tiaret, subd. de Mascara. 

 

 
 
 
 
 
El-Gheraba ou Gheraba: Fraction des Abid, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa, Pop, ind, 192 hab. ; à 35 kil. S.-E. de Médéa. et sur la rive gauche de l’Oued-Hakoum. 

 

 
 
 
 
 
El-Gheraba ou Ouzera-el-Gheraba: Fraction de Ouzera, tribu et douar. Commune mixte de Ben-Chicao, canton judiciaire de Médéa, arr. d’Alger. Pop, ind. 1,298 hab. 
 
 
 
 
 
 
El-Ghrib: Fraction du Tamelaht, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Orléansville. Pop. ind. 501 hab. ; à 48 kil. S.-E. d’Orléansville, sur la rive droite de l’Oued-Temelat, 

 

 
 
 
 
 
El-Gueragta: Fraction des Ouled-Ghalia, tribu, Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Orlénnsville. Pop. ind. 400 hab. ; à 45 kil. S.-E. d’Orléansville et sur la rive gauche de l’Oued-Larba. 

 

 
 
 
 
 
El-Guergour: Fraction des Ouled-Amar-ben-Ali, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de La Calle, subd. de Bône. Pop. ind. 517 hab. ; à 22 kil. S.-O. de La Calle et sur l’Oued-Guergour. 

 

 
 
 
 
 
El-Guetatfa ou M’khalif-el-Djorb-el-Guetatfa: Fraction du M’khalif-Djorb, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de   Laghouat, subd. de Médéa. Pop. ind. 166 hab. 
 
 
 
 
 
 
El-Gultaïn ou El-Gultoum: Fraction des Ouled-Amar-ben-Ali, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de La Calle, subd. de Bône. Pop. ind. 1,148 hab. ; à 30 kil. S. de La Calle. 

 

 
 
 
 
 
El-Haddada ou EI-Hadada: Fraction des Beni-Yala, tribu. Commune indigène, cercle et subd. de Sétif. Canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind. 494 hab. 
 
 
 
 
 
El-Haddada: Fraction des Ouled-Daoud, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. Pop ind. 677 hab. 
 
 
  
 
 
 
 
 
El-Hachi: V. Ouled-el-Hachi, fraction du Hodna, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de Barika. 
 
 
 
 
 
 
El-Hadj: V. Ouled-Sidi-el-Hadj, fraction des Ouled-ben-Allia, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa. Pop. ind. 547 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Hadj: V. Ouled-el-Hadj, fraction des Ouled-Reggad-Gheraba, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa. Pop. ind. 376 hab.; à 32 kil, S.-O. de Djelfa. 

 

 
 
 
 
 
El-Hadjaress: Fraction des Souamas ou Soama, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif, annexe de M’sila, Pop. ind. 198 hab. 

 

 
 
 
 
 
EI-Hadj-ben-Ahmed: Petite fraction des Ouled-Si-Ali de la tribu de Chorfat-el-Hamel. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale, Pop. ind. 113 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Hadj-ben-Atia: Fraction des Ouled-Mohamed-el-M’barek, tribu. Commune indigène canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada, subd. d’Aumale, Pop, ind. 99 hab. 

 

 
 
 
 
 
EI-Hadj-el-Aouïn-ben-Belgassem: Petite fraction des Ouled-Si-Ali de la tribu de Chorfat-el-Hamel, Commune  indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale, Pop. ind. 413 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Hadjira: Fraction de Temacin et Saïd-Ouled-Ahmor, tribus, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 633 hab. ; à 255 kil. S.-O. de Biskra et sur le chemin de cette ville à Ouargla. 

 

 
 
 
 
 
El-Hakoum: Fraction des Abid, tribu, Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa. Pop. ind. 570 hab. ; à30 kil. S.-E. de Médéa et sur la rive droite de l’Oued-Hakoum. 

 

 
 
 
 
 
El-Hamel-Cheurfa: V. Chorfat-el-Hamel, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada, subd. d’Aumale.

 

 
 
 
 
 
El-Hamma: Fraction du Bou-Thaleb, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Sétif. Pop. ind. 293 hab. à 55 kil, S. de Sétif, sur Ia rive gauche de l’Oued-Sisli ou de l’Oued-Magra, affluent N. du Chott-el-Hodna.

 

 
 
 
 
 
El-Hammam: V. Oued-el-Hammam, tribu. Commune mixte, canton judiciaire et arr. de Mascara.

 

 
 
 
 
 
El-Hanada: Fraction des Beni-Hindel, tribu. Commune indigène, Canton judiciaire, cercle et subd. d’Orléansville. Pop, ind. 860 hab.

 

 
 
 
 
 
El-Hania: Fraction des Ksours de Djelfa. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa. Pop. ind, 250 hab. ; à 62 kil. S.-E. de Djelfa et sur Ia rive gauche de l’Oued-Dammed, affluent rive-gauche de l’Ouod-Djedi. 

 

 
 
 
 
 
El-Haouaoucha: Fraction des Ouled-Mohamed-el-M’barek, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop, ind. 136 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Haouïta ou El-aouëta: Tribu et ksar rattachés à la commune indigène de Laghouat. Canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd, de 
Médéa; à 30 kil. S.-O. de Laghouat et sur le chemin stratégique de cette ville à Géryville. Le ksar d’EI-Haouïta comprend Ia frnction des Ouled-el-Mahsar, Pop. tot. 403 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Harihira ou Harrira: Fraction de Tuggurt, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna, Pop. ind, 128 hab.; à 180 kit. S.-E, de Biskra et à 10 kil. N. de Tuggurt. 
 
 
 
 
 
 
El-Harrach: (Sup, 2,500 hect, env.) Tribu rattachée à la commune indigène d’Akbou. Canton judiciaire et cercle d’Akbou, subd, de Sétif ; à 20 kil. N.-E. d’Akbou et sur l’Oued-bou-Sellam, affluent du Sahël. Cette tribu se compose des fractions suivantes : M’zitaTizertAguemounBeni-MohaliAït-ou-MaouchAït-KriarAdjissaTrounaImmoula. Pop, tot. 7,155 hab. ind. 

 

 
 
 
 
 
El-Harrar-du-Chélif: (Sup. 4,445 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 31 décembre 1866. V. le douar-com. d’El-Harrar-du-Chélif. Commune mixte de l’Oued-Fodda, arr. d’Orléansville, canton judiciaire de Duperré. Pop. ind. 875 hab.
 
 
 
 
 
 
El-Hasinate: Grande fraction dépendant de Ia tribu de Chorfat-el-Hamel. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Elle se compose, des petites fractions suivantes : Ahmed-ben-Mohamed et Djab-Allah-ben-Atia. Pop, tôt. 338 ind. 
 
 
 
 
 
 
EI-Hefassa: Fraction des Ouled-Abd-Allah, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Orléansville, Pop. ind. 441 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Heïmar: V. Ouled-el-Heïmar, fraction des Ouled-Zian, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd, de Médéa. Pop. ind. 86 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Hiran ou El-Hiram: V. Ksar-el-Hiran, centre indigène et tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd. de Médéa. 
 
 
 
 
 
 
 
El-Houamed: Fraction des Ouled-Zian, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna, Pop. ind. 348   hab. 

 

 
 
 
 
 
El-lbel: V. Aïn-el-lbel, fraction des ksours de Djelfa. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa. 

 

 
 
 
 
 
El-Iran: V. Ksar-el-Hiran. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd. de Médéa. 

 

 
 
 
 
 
El-Kaki: V. Ouled-el-Kaki, fraction des Ouled-Si-Ahmed, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa. Pop. ind. 340 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Kaki: V. Ouled-el-Kaki, fraction des Ouled-Oum-el-Akhoua, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djelfa, subd,   de Médéa. Pop. ind. 236 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Kalâa ou Kolâa: Fraction des Beni-Khelili, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 449 hab.; à 10 kil. E, de Fort-National, sur la rive gauche de l’Oued-Zara, affluent rive gauche du Sebaou. 

 

 
 
 
 
 
El-Kammès: V. Ouled-el-Khammès, fraction des Ouled-Sultan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd, de Batna, annexe de Barika. 

 

 
 
 
 
 
El-Kasseriou: V. Kasserou, azel domanial. Territoire dépendant de l’ancienne tribu de Zoul. Commune mixte de Batna, arr, de   Constantine, canton judiciaire de Batna, Pop. 74 ind. 

 

 
 
 
 
 
El-Kechaïch: Fraction du Hodna, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de Barika, Pop. ind. 663 hab. y compris les Ouled-Zmira, fraction de la même tribu. 

 

 
 
 
 
 
El-Kedim: V. Sebaou-el-Kedim, ancienne tribu. Commune mixte des Issers, canton judiciaire de Bordj-Menaïel, arr, de Tizi-Ouzou, 

 

 
 
 
 
 
El-Kef: V. Kef, tribu. Commune mixte et cercle de Sebdou, canton judiciaire et subd. de Tlemcen. 

 

 
 
 
 
 
El-Kenancha: V. El-Khenancha, fraction des Ouled-Ghalia, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. l’Orléansville. Pop. ind. 198 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Keracha: V. Ouled-Mahmed et El-Kheracha du kaïdat et de la tribu d’El-Aouana, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djidjelli, subd. de Constantine. Pop. ind. 820 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Kérakia: Fraction des Ouled-Ahmed, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. 
ind. 216 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Kerarib: Fraction des Beni-Hassen, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa. Pop. ind, 343 hab.; 
à20 kil. S. de Médéa et sur les versants N. du Djebel-Hammam-Seran. 

 

 
 
 
 
 
El-Keraria: Fraction de M’sila, kaïdat et tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bordj-bou-Arréridj, annexe de M’sila, subd. de Sétif. Pop. ind. 1,386 hab.; à12 kil. E. de M’sila et 40 kil. S. de Bordj-bou-Arréridj. 

 

 
 
 
 
 
El-Kerby: V. Ouled-el-Kerby, fraction des Ouled-el-Ghouïni,  tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de 
Médéa. Pop. ind. 521 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Khammès: V. Ouled-el-Khammès, fraction des Ouled-Soltan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et sibd. de Batna, annexe de Barika. 

 

 
 
 
 
 
El-Khenancha: Fraction du Dahra (d’Alger), tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Orléansville. Pop. ind.278 hab. ; à 54 kil. N.-O. d’Orléansville et sur la rive gauche de l’Oued-Aberi. 

 

 
 
 
 
 
El-Khenancha: Fraction des Ouled-Ghalia, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Orléansville. Pop, ind. 198 hab. 

 

 
 
 
 
 
El-Kheracha ou El-Kherraïcha: V. Ouled-M’ahmed et El-Kheracha de la tribu et du kaïdat d’El-Aouana. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djidjelli, subd. de Constantine. Pop. ind, 820 hab. ;  à 20 kil. S.-O. do Djidjelli, sur la rive gauche de l’Oued-el-Kébir. 

 

 
 
 
 
 
El-Kherarib: V. El-Kerarib, fraction des Beni-Hassen, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa. Pop. ind. 343 hab.; à 20 kil. S. de Médéa et sur le versant N. du Djebel-Hammam-Seran.

 
 
 
 
 
 
El-Kodra: V. Ouled-el-Kodra, fraction du Hodna, tribu. Commune indigène, canton judiciaire; cercle et subd, du Batna, annexe de Barika. 

 

 
 
 
 
 
El-Kohel: Petite fraction de Ftaït et Abadlia de la tribu et du kaïdat de l’Oued-R’ir, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd, de Batna, Pop, ind. 132 hab, 

 

 
 
 
 
 
El-Korn: Fraction des Beni-Menguellet, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd, de Dellys. Pop. ind. 128 hab. 
 
 
 
 
 
 
El-Kouaba: Fraction des Ouled-Kraled, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. ind. 137 hab.

 
 
 
 
El-Kouadrya: Fraction des Ouled-Abd-el-Kader, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa. Pop. ind. 627 hab.

 
 
 
 
El-Koudia: Fraction des Azzouza, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind, 331 hab,;  à 33 kil. N.-E. de Fort-National, à 2 kil. de la rive droite de l’Oued-Sidi-Ahmed-ou-Youssef.

 
 
 
El-Koudia: Fraction des Beni-Yala, tribu, Commune indigène, cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind. 487 hab.; à 33 kil, S.-E. d’Akbou et sur la rive droite du Chabet-Temlel.

 
 
 
 
El-Ksar ou El-Kseur: Fraction du Zab-Chergui, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 104 hab.; à 85 kil. E de Biskra, sur la rive gauche de l’Oued-el-Arab,

 
 
 
 
El-Ksar-el-Asfel: Fraction de l’Oued-Abdi, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. Pop. ind. 143 hab.

 
 
 
 
El-Ksar-el-Fougani: Fraction de l’Oued-Abdi, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. Pop. ind. 162 hab.

 
 
 
 
El-Ksar-el-Oustani: Fraction de l’Oued-Abdi, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. Pop. ind.  117 hab.

 
 
 
 
El-Kseub: V.Oued-el-Kseub, ancienne tribu, Canton judiciaire de Bordj-Menaïel, arr, de Tizi-Ouzou.

 
 
 
 
El-Kseur: V. El-Ksar, fraction du Zab-Chergui, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop, ind, 104 hab,

 
 
 
 
El-K’sour: Fraction dépendant du kaïdat et de la tribu de l’Oued-Ksob, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif. Pop, 956 ind. ; à 24 kil. S.-O, de Bordj-bou-Arréridj, sur la rive droite de l’Oued Ziatine, affluent rive droite de l’Oued-Ksob.

 
 
 
 
El-Lhalha: Fraction des Ouled-Daoud, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd, de Batna, Pop. ind, 853 hab.;  à 40 kil. S, de Batna et sur la rive gauche de l’Oued-Abdi.

 
 
 
 
Elil-Zeggar: Fraction de la tribu des Beni-Toufout. Rattachée à la commune indigène et au cercle d’El-Milia. Canton judiciaire et annexe de Collo, subd. de Constantine. Pop. 2,704 ind.

 
 
 
 
EL-Madassi: V. Ouled-el-Madassi, fraction du Bou-Thaleb, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Sétif. Pop.
ind. 602 hab.

 
 
 
 
El-ma-Guechtoun: Fraction des Beni-Flik, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd, de Dellys. Pop. ind. 420 hab.; à 29 kil. N.-E. de Fort-National, sur le versant E. du Tamgout, point géodésique. Altitude 1,278 mètres.

 
 
 
 
El-Mahadia: Fraction des Ouled-Ahmed, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop.
ind. 172 hab.

 
 
 
 
El-Mahalis: Fraction des Beni-Hindel, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd, d’Orléansville. Pop, ind, 490 hab.

 
 
 
 
El-Mahsar: V. Ouled-el-Mahsar, fraction d’El-Haouïta, ksar et tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd. de Médéa. Pop. ind. 403 hab. y compris le ksar d’El-Haouïta; à 36 kil. S.-O, de Laghouat et sur le chemin stratégique de ce centre à  Géryville.

 
 
 
 
El-Maïa: Ksar dépendant de la commune indigène de Tiaret, annexe d’Aflou, cercle et canton judiciaire de Tiaret, subd. de Mascara;  à l’intersection des routes de Géryville, de Djelfa, de Laghouat et des Ouled-Sidi-Cheïkh. Pop. recensée avec le ksar Tadjerouna, 431 bab. ind.

 
 
 
 
 
El-Maïn: Fraction des Beni-Yadel, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif. Pop. 2058 ind.; à 29 kil. de Bordj-bou-Arréridj et sur la rive gauche de l’Oued-Mahadjar, affluent rive gauche de l’Oued-Boussellam..

 
 
 
 
El-ma-N’taguena: Fraction des Beni-Hassaïn, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys, Pop. ind. 330 hab.; à 37 kil. N,-E. de Fort-National, sur le versant N. de  Djebel-Guermou, point géodésique, Altitude 1,149 mètres.

 
 
 
 
El-M’chach: V. Ouled-Laouar et El-Mchache, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djelfa, subd. de Médéa.

 
 
 
 
El-Mehache: Fraction des Ouled-Laouar et El-Mehache, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa. Pop. ind, 328 hab,

 
 
 
 
El-Meharzia: Fraction du Dahra d’Alger, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Orlénnsville. pop. ind. 234 hab. ; à 40 kil. N.-O. d’Orlénnsville, entre le Djebel R’sas et le Djebel Alior et sur l’Oued-Aberi.

 
 
 
 
El-Mekhaldia: Fraction des Ouled-bou-Sliman, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Orléansville. Pop. ind. 390 hab.

 
 
 
 
El-Menacir ou El-Menacer: Fraction des Beni-Oudjana, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Khenchela, subd, de Batna. Pop. ind. 412 hab,

 
 
 
 
El-Menaïfa: Fraction du Hodna, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de Barika. Pop, ind. 2,159 hab. y compris El-AhezalOuled-AribaEd-Debabha, Ouled-sidi-Abd-el-Kader, Azel des Ouled-MansourAzel des Ouled-AmorOuled-SaïdOuled-el-HachiOuled-sidi-YahiaEd-DehahenaOuled-Brahim-ben Nedjaâ, fractions de la même tribu.

 
 
 
 
El-Menaneda: Fraction du Djebel-Mesaad, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale, Pop. ind. 80 hab.

 
 
 
 
El-Merabtine: Fraction du Guergour, tribu. Commune indigène, cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind. 436 hab.

 
 
 
 
El-Merahena: Fraction des Ouled-Khiar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Souk-Ahras, sub. de Bône. Pop. ind,
1,206 hab.

 
 
 
 
El-Meraksa: Fraction de Roumana, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale, Pop. ind. 315   hab.

 
 
 
 
El-Merazig: Fraction des Ouled-Zian, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd. de Médéa. Pop. ind. 137 hab.

 
 
 
 
El-Méridj: Fraction des Ouled-si-Yahia-ben-Thaleb, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Tebessa, subd. de Constantine. Pop. ind. 111 hab.; à 44 kil. N.-E. de Tebessa et sur l’Oued-Horrihir, affluent de l’Oued-Mellègue et sur la frontière tunisienne.

 
 
 
 
El-Mesloub: Fraction des Beni-Fraoucen, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.
Pop. ind. 532 hab,; à 10 kil. N.-E. de Fort-National.

 
 
 
 
El-Messilia: Fraction des Beni-Foughal, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djidjelli, subd. de Constantine. Pop. ind 640 hab.; à 23 kil. S. de Djidjelli, sur Ia rive droite de l’Oued-Missia. 

 
 
 
 
El-Metalia: Fraction des Hadjadj, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd. de Médéa. Pop. ind. 181 hab.

 
 
 
 
El-Misser: Fraction des Beni-Iraten-ou-Fella, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et crercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 372 hab.

 
 
 
 
El-Mohahib: Fraction des Ouled-Laouar et El-Mehach, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa. Pop. ind. 213 hab.

 
 
 
 
El-Mostefa-ben-el-Bar: Fraction des Ouled-Mohamed-el-M’barek, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. ind. 126 hab.

 
 
 
 
El-Mouadi et Ouled-Moktar: Petites fraction des Ouled-Moulet du kaïdat et de la tribu de l’Oued-R’rir. Commune indigène   canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 137 hab.

 
 
 
 
El-Moualid: Fraction des Arab-Chéraga, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd, de Batna. Pop. ind. 579 hab.

 
 
 
 
El-Mostefa-ben-el-Bahr: V. El-Mostefa-ben-el-BarFraction des Ouled-Mohamed-el-M’barek, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. ind. 126 hab. 

 
 
 
 
El-Nodour: V. En-Nadour, fraction du Tababort, tribu et kaïdat. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djidjelli, subd. de Constantine. Pop. ind. 664 hab.

 
 
 
 
El-Naïm: V. En-Naym, fraction des Ouled-Laouar et El-Mehach, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa, Pop. ind. 205 hab.

  
 
El-Naoum: V. Ouled-el-Naoum, fraction des Ouled-Sidi-Zian, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. Ind. 185 hab.

 
 
 
 
El-Niouf: V. En-Niouf, fraction des Ouled-Laouar et El-Mehach, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa. Pop, ind. 149 hab.

 
 
 
 
El-Ouadia: Fraction des Beni-Afeur et Djimla, tribu et kaïdat, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djidjelli, subd. de
Constantine. Pop. ind. 1,076 hab.; à 25 kil. S. de Djidjelli et sur la rive droite de l’Oued-Missia.

 
 
 
 
El-Ouassa: V. Ouled-el-Ouassa, fraction de Bou-Thaleb, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Sétif. Pop. ind, 623 hab. 
 
 
 
 
 
 
El-Ouata: V. Ouled-Debah et El-Ouata, petites fraction des Ouled-Moulet de la tribu de l’Oued-R’ir. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna, Pop. ind. 184 hab.

 
 
 
 
El-Oudania: Fraction du Djebel-Mesâad, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop.
ind. 221hab.

 
 
 
 
El-Oudja: V. Arab-el-Oudja, petite fraction des Beni-Imloul de la tribu du Djebel-Chéchar. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Biskra, subd. de Batna.

 
 
 
 
El-Oudja ou El-Ouladja: Fraction de la tribu des Beni-Toufout. Rattachée à la commune indigène et au cercle d’El-Milia. Canton judiciaire et annexe de Collo, subd. de Constantine. Pop, 2,604 ind.

 
 
 
 
El-Oued: V. Zèribet-el-Oued, fraction des Zab-Chergui, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 882 hab. y compris la Zmala du Kaïd ; à 72 kil. E, de Biskra, au confluent de l’Oued-el-Arab et de l’Oued-Guechtane.

 
 
 
 
El-Ouendoura-Siar: Fraction du Djebel-Chéchar, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 332 hab. ; à 120 kil. E. de Biskra et sur la rive droite de l’Oued-Bidjer.

 
 
 
 
El-Oueta: V. Laouata, fraction du douar-com. de Haouara. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd, de Médéa. Pop. ind.
588 hab. ; à 18 kil. S. de Médéa, sur la rive droite de l’Oued-Kerahach ou Oued-el-Had, affluent rive droite du Chélif.

 
 
 
 
El-Ouïfi: V. Ouled-el-Ouïfi, fraction des Ouled-Soltan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd, de Batna, annexe de Barika. Pop. ind. 354 hab. y compris les Ouled-bou-Ziza et les Ouled-Saïd-ben-Mohamed, fractions de la même tribu.

 
 
 
 
El-Oulach ou Oulach: Fraction des Ammar-Khaddou, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna, Pop. ind, 239 hab, ; à 45 kil, N,-E. de Biskra, sur la rive gauche de l’Oued-Mansof.

 
 
 
 
El-Ouladja: V. El-Oudja, fraction des Beni-Toufout, tribu. Commune indigène d’El-Milia, annexe et canton judiciaire de Collo, subd.
de Constnntine.

 
 
 
 
El-Ouastani: V. El-Ksar-el-Oustani, fraction de l’Oued-Abdi, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. Pop. ind. 117 hab.

 
 
 
 
El-Ouzana ou Ouzana: Tribu, (Sup, 11,199 hect.) Fraction de l’ancienne tribu des Beni-Sliman. Non érigée en douar-com. Rattachée à Ia commune indigène de l’Arba. Subd. d’Alger à 36 kil. S. de l’Arba et à cheval sur l’Oued-lsser et sur Ia rive droite de l’Oued-el-Malah. Pop. ind. 1,935 hab. Cette fraction dépend des Beni-Maloum et Melouane, tribus,

 
 
 
 
El-Rebia: V. Ouled-et-Rebia, fraction des Ouled-Ahmed,  tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd.
d’Aumale. Pop. ind. 209 hab.

 
 
 
 
El-Rechaïch: V. El-Kechaïch, fraction du Hodna, tribu. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd, de Batna, annexe de Barika.

 
 
 
 
El-Reddada: Fraction des Sahari-Khobeïzat, tribu. Commune Indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa, Pop. ind. 96 hab.

 
 
 
 
El-Reddada: Fraction des Ouled-Sidi-Younès, tribu. Commune Indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa, Pop. ind. 174 hab,

 
 
 
 
El-Reguig: V. Ouled-el-Reguig, fraction des Ouled-Ahmed, tribu. Commune Indigène, canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada, subd.
d’Aumale. Pop, ind. 256 hab.

 
 
 
 
El-Rekha: V. Oum-er-Rekha, fraction de l’Oued-Abdi, tribu. Commune Indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. Pop. ind. 259 hab.

 
 
 
 
El-Rezous ou El-Rérous: Fraction des Beni-Fraoucen, tribu. Commune Indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys, Pop. ind, 146 hab,; à 7 kil. E. de Fort-National.

 
 
 
 
El-Robeh: Fraction des Ouled-Mohamed-el-M’barek, tribu. Commune Indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd, d’Aumale, Pop. ind, 105 hab.

 
 
 
 
El-Souigate: V. Es-Souigate, fraction des Ouled-Mohamed-el-M’barek, tribu. Commune Indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd, d’Aumale, Pop. ind, 231 hab. ; à 50 kil, S.-O, de Bou-Sâada.

 
 
 
 
El-Thiour ou Oum-el-Thiour: Fraction de l’Oued R’rir, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 21 bab.; à 78 kil. S.-E. de Biskra, sur le chemin de cette ville à Tuggurt et à 5 kil. N.-O. du chott Merouan.
 
 
 
 
 
 
El-Traïffa: Fraction des Ouled-Abd-el-Kader, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa. Pop.
ind, 384 hab.

 
 
 
 
El-Yab-Allah: Fraction des Ouled-Toaba, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa. Pop.
ind 802 hab.

 
 
 
 
El-Zahaf: V. Ouled-ez-Zahaf, fraction des Ouled-Sidi-Zian, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. 
d’Aumale, Pop. ind. 146 hab.

 
 
 
 
El-Zahahfa: V. Ez-Zahahfa des Ouled-Daoud, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. Pop. ind. 1,719 hab.

 
 
 
 
Embarek: V. Sidi-Embarek, fraction et Hachem, tribu. Commune mixte et canton judiciaire de Bordj-bou-Arréridj, arr. de Sétif. 

 
 
 
 
Embarek:  V. Ouled-Embarek, fraction du Hodna, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de   Barika.

 
 
 
 
Embarek:  V. Ouled-Embarek, fraction des Ouled-Soltan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de   Barika.

 
 
 
 
Embarek:  V. Ouled-Embarek, fraction des Ouled-Reggad-Chéraga, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa. Pop. ind. 485 hab.

 
 
 
 
Encer: V. Ouled-Encer, fraction des Beni-Oudjana, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Khenchela, subd. de Batna. Pop. ind. 276 hab.

 
 
 
 
En-Nadour: Fraction de la tribu et du kaïdat du Tababort.  Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djidjelli, subd. de   Constantine. Pop. ind, 664 hab,

 
 
 
 
En-Naym: Fraction des Ouled-Laouar et El-Mehach, tribu.  Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd, de Médéa.
Pop. ind. 205 hab.

 
 
 
 
En-Nehar: V. Ouled-en-Nehar, tribu. Commune mixte et cercle de Sebdou, canton judiciaire et subd. do Tlemcen.

 
 
 
 
En-Niouf: Fraction des Ouled-Laouar et El-Mehach, tribu. ommune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd, de Médéa.
Pop. ind. 149 hab.

 
 
 
 
Ennouel: V. El-Anoual, fraction de la tribu et du kaïdat du Bou-Thaleb, Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Sétif. Pop. Ind. 384 hab.

 
 
 
 
En-Noura: Fraction du Ferdjioua, tribu. Commune indigène et annexe de Fedj-Mezala, subd. de Constantine, canton judiciaire de Mila. Pop. ind. 400 hab.

 
 
 
 
Ensser: V. Ouled-Encer, fraction des Beni-Oudjana, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Khenchela, subd. de Batna. Pop. ind. 276 hab.

 
 
 
 
Entila: Fraction des Ksours de Djelfa. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa. Pop. ind. 152 hab. ;
à 65 kil. S.-O. de Djelfa et sur le chemin stratégique de Laghouat à Bou-Sâada.

 
 
 
 
Er-Reddada ou El-Reddada: Fraction des Sahary-Khobeïzat, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa. Pop. ind. 90 hab.

 
 
 
 
Er-Rekha: V. Oum-er-Rekha, fraction de l’Oued-Abdi, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle et subd. de Batna. Pop. ind. 259 hab.

 
 
 
 
Erhab: V. Ouled-Erhab, petite fraction des Ouled-Fedhala de la tribu des Achèche. Commune indigène, canton judiciaire cercle et  subd. de Batna. Pop. 223 hab.

 
 
 
 
Es-Souigate: Fraction des Ouled-Mohamed-el-M’barek, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada, subd.
d’Aumale. Pop. ind. 231 hab. ; à 50 kil. S.-O. de Bou-Sâada.

 
 
 
 
Eulma: (Sup. 45,091 hect.) Tribu délimitée et divisée en 5 douars-com. par décret du 5 mai 1869. V. les douars
Bellâa ; Mérioud (en deux parties); Sakra ; Baser ; Tella. Commune mixte des Eulmas, Arr. de Sétif, canton judiciaire de St.-Arnaud.

 
 
 
 
Eulma-Kehakeha: (Sup. 2,903 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 24 juillet 1869. V. le douar-com, de Khanguet-Sabath. Commune mixte et canton judiciaire de l’Oued-Zenati, arr, de Constantine.

 
 
 
 
Eulma-Khecha: Ancienne tribu, (Sup, 9,600 hect, env.) Non érigée en douar-com. Forme une section de la commune mixte de Bône ; à 20 kil. O. de Mondovi et au S. du lac Fezzara, Pop. 1,230 ind.

 
 
 
 
Eulma-Messala: (Sup. 19,450 hect,) Tribu délimitée et divisée en 4 douars-com. par décret du 4 mars 1868. V. les douars Ouled-Braham, rattaché à la commune de plein exercice de Bizot, Canton judiciaire et arr. de Constantine; Ouled-Sbikha, et Sferjela, rattachés à la commune de plein exercice de Condé-Smendou. Canton judiciaire et arr. de Constantine; Oued-Ref-Ref, commune de plein exercice d’El-Arrouch, canton judiciaire d’El-Arrouch arr. de Philippovllle. 
 
 
 
 
 
 
Eulmi: V. Aourir-ou-Eulmi, fraction des Beni-Yala, tribu. Commune indigène, cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind. 396 hab. ; à 30 kil S.-E. d’Akbou, sur la rive gauche du Tacift-Tarsouit et sur le versant N. du Dra-Igdem, signal géodésique, altitude
1,033 mètres.

 
 
 
 
Ezal: V. Hezal, fraction des Sahari-Ouled-Brahim, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa. Pop. ind.
247 hab.

 
 
 
 
Ez-Zahahfa: Fraction des Ouled-Daoud, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Btana. Pop. ind. 1,719 hab. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 



Tribus et Fractions de Tribus Algériennes – 1879 / en ‘D’

26102018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dâan: V. Ouled-Dâan, fraction des Ben-Daoud ou Beni-Daoud, tribu, Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif. Pop. ind. 1,404 hab. 

 

 

 

Daho: V. Ouled-Sidi-Daho, tribu. Commune mixte, canton judiciaire et arr. de Mascara. 

 

 

 

Dahra d’Alger: (Sup. 9,400 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène d’Orléansville. Canton judiciaire, cercle et subd.   d’Orlénnsville; à 42 kil. N.-O. d’Orléansville, sur le littoral, et confinant au département d’Oran. Pop, ind. 1,977 hab. Cette tribu se   composedes fractions suivantes : MeghachouOuled-Bou-ZidOuled-Abd-el-KaderEl-KhenanchaEl-MeharziaSouhalia et Ouled-Bel-Kassem. 

 

— NOTA : Le Dahra était divisé autrefois en 2 fractions : les Cheurfa et les Ouled-Younés. 

 

 

 

Dahra d’Oran: (Sup, 34,235 hect. env.) Ancienne division. La Dahra comprenait les tribus suivantes : AchachaZérifaOuled-KheloufDjebaïlia et Souhalia et Tazgaït. Commune mixte et canton judiciaire de Cassaigne, arr, de Mostaganem ; à 12 kil. N.-E. de Cassaigne, sur le littoral et confinant au département d’Alger, Pop. ind. 8,121 hab. 

 

 

 

Dahra: V. Ameur-Dahra, tribu. arr. de Sétif. 

 

 

 

Dahra: V. Righa-Dahra, tribu. Subd. de Sétif. 

 

 

 

Dahra: V. Haracta-Djerma-Dahra, tribu. Commune mixte de Batna, arr. de Constantine. 

 

 

 

Daïa ou Daya: Fraction des Ouled-Ammar, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville. Pop. ind. 107 hab. 

 

 

 

Damber: (Sup. 4,095 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 28 octobre 1868. V. le douar-com des Damber. Commune de l’Oued-Atménia, arr. de Constantine, canton judiciaire  de l’Oued-Atménia. Pop. tot. 700 hab. 

 

 

 

Damber et Grich: Fraction des Arab-Cheraga, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind, 123 hab. 

 

 

 

Daoua: V. Ouled-ben-Dahoua, fraction du Hodna, tribu et kaïdat. Commune indigène, cercle et subd. de Batna, annexe de Barika. Pop. ind. recensée avec les Ouled-el-Kodra et les Ouled-Sidi-Ahmed-ben-Gacem, fractions de Ia même tribu : 744 hab, 

 

 

 

Daoud: V. Ouled-Daoud, fraction de Bled-Guerfa, tribu et kaïdat. Commune indigène et cercle d’Aïn-Beïda, canton judiciaire de Guelma, subd. de Constantine. Pop, ind. 1,365 hab. 

   

 

 

Daoud: V. Ouled-Si-Daoud, fraction de l’Oued-Bousselah, tribu et kaïdat. Commune indigène et annexe de Fedj-Mezala, canton judiciaire de Mila, subd. de Constantine. Pop, ind. 200 hab. 

 

 

 

Daoud: V. Ben-Daoud ou Beni-Daoud, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bordj-bou-Arréridj, subd. de 
Sétif. 

 

 

 

Daoud: V. Ouled-Daoud, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. 

 

 

 

Daoud: V. Ouled-Daoud, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Saïda, subd. de Mascara, 
 

 

 

Daoud: V. Ouled-Si-Daoud ou Ouled-Sidi-Daoud, tribu. Commune indigène et cercle de Boghar, canton judiciaire de Boghari, subd. de Médéa. 

 

 

 

Darna: Fraction de la tribu des Beni-bou-Drer. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys, Pop, ind, 566 hab. ; à 15 kil. S. de Fort-National. 

 

 

 

Daya: V. Daïa, fraction de la tribu des Ouled-Ammar. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville. 

 

 

 

Deahenna: V. Ed-Dehahena, fraction du Hodna, tribu et kaïdat. Commune indigène, cercle et subd, de Batna, annexe de Barika. 
 

 

 

Debabha: V. Ed-Debabha, fraction du Hodna, tribu et kaïdat. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de Barika. 
 

 

 

Debila: Fraction des Messaba, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 509 hab.; à 185 kil. S.-E. de Biskra et à 20 kil. N.-E. d’EI-Oued, centre indigène. 

 

 

 

Defelten: V. Ouled-Defelten, tribu et douar, Commune mixte d’Ammi-Moussa, cercle d’Ammi-Moussa, subd. d’Oran, canton   judiciaire d’Inkermann. 

 

 

 

 

Dehahena: V. Ed-Dehahena, tract, du Hodna, tribu et kaïdat. Commune indigène, cercle et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

 

 

Dehalsa: (Sup. 23,311 hect. env.) Tribu dépendant des Harrar-Gheraba, rattachée à la comune. mixte de Frendah-Mascara, cercle de
Frendah, subd, de Mascara, canton judiciaire de Tiaret; à 80 kil. S.-O, de Tiaret et au N.-E. du Chott-ec-Chergui, Pop, ind. 675 hab.

 

 

 

Dehemcha: (Sup. 11,191 hoct. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Takitount, canton judiciaire et annexe de Takitount, cercle, et subd. de Sétif, arr. judiciaire de Bougie; à 18 kil. S.-E. de Takitount et sur le chemin stratégique du Djidjelli à Sétif. Pop. ind. 2,498 hab. Cette tribu se compose des fractions suivantes : MaouïasTakenentOuled-M’barek et Ouled-Talha.

 

 

 

Dehemza: V. Ouled-Dehemza, fraction de la tribu des Ouled-Sultan. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de Barika. Pop. recensée avec les Ouled-ben-Aïcha et les Ouled-Sliman, fractions de Ia même tribu, 122 ind.

 

 

 

Dehimat: V. Titteri, Souhary et Deïmat, tribus. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Médéa, subd. de Médéa. 


 

 

Dcïd: V. Ouled-Dcïd, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa.

 

 

 

Dcïd-Souhary: V. Ouled-Dcïd-Souhary, fraction de la tribu de Titteri, Souhary et Deïmat. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. de Médéa.

 

 

 

Deïmat: V. Titteri, Souhary et Deïmat, tribus. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd, de Médéa.

 

 

 

Demmed: Fraction des Ksours, centres indigènes et tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djelfa, subd. de Médéa.   Pop. ind. 487 hab. ; à 03 kil. S.-E. de Djelfa et sur l’Oued-Demmed, affluent rive gauche de l’Oued-Djedi,

 

 

 

Demza: V. Ouled-Dehemza, fraction des Ouled-Sultan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe   de Barika, Pop. ind. 121 hab., y compris les Ouled-ben-Aïcha et les Ouled-Sliman, fractions de la même tribu.

 

 

 

Derdjin: V. Beni-Derdjin, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Orlénnsville.

 

 

 

Dergoun: V. Beni-Dergoun, tribu. Commune mixte et annexe de Zemmorah, subd. d’Oran.

 

 

 

Derradj: V. Ouled-Derradj, tribu. Commune indigène et canton judiciaire de Bordj-bou-Arréridj, annexe de M’sila, subd. de Sétif.

 

 

 

Derradj: V. Ouled-Derradj, tribu, Commune mixte et canton judiciaire d’El-Arrouch, arr. de Philippeville.

 

 

 

Derradj-Chéraga: V, Ouled-Derradj-Chéraga, tribu. Ancienne organisation. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Batna, annexe do Barika, subd. de Batna.

 

 

 

Derragha-Chéraga ou Derraga-Chéraga: Tribu rattachée à la commune mixte de Géryville, cercle de Géryville, canton judiciaire de Saïda, subd. de Mascara. Pop. ind. 1,494 hab.

 

 

 

Derragha-Gheraba ou Derraga-Gheraba: Tribu rattachée à la commune mixte de Géryville, cercle de Géryville, canton judiciaire de Saïda, subd. do Mascara. Pop. ind. 892 hab,

 

 

 

Dia: V. Ouled-Dhia, tribu. Commune indigène de Souk-Ahras, canton judiciaire et cercle de Souk-Ahras, subd. de Bône.

 

 

 

Dieb: V. Ouled-Dieb, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de La Calle, subd. de Bône.

 

 

 

Dirah-Inférieur (l’aghalik du): Comprend les tribus de : Ouled-SelamaOuled-Si-AmeurOuled-Abd-AllahOuled-Ali-ben-DaoudOuled-Sidi-AïssaOuled-Sidi-Hadjérès et Selamats. Commune indigène, cercle et subd, d’Aumale. Pop. ind. 10,157 hab.

 

 

 

Dirah-Supérieur (l’aghalik du): Comprend les tribus des Ouled-DrisOuled-BarkaOuled-MériemDjouab et les douars-com. Ouled-FerahOued-Mamora et Ouled-bou-Arif. Pop. do l’aghalik 10,308 ind. Cercle et subd. d’Aumale.

 

 

 

Djaballah: V. Ouled-Djabalah, fraction des Ouled-Sultan, tribu. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

 

 

Djeballah-ben-Atia: Petite fraction d’El-Hasinate de la tribu de Chorfat-el-Hamel. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. ind. 108 bab.

 

 

 

Djafeur. V. Djafra-ben-Djafeur, tribu. Commune mixte et cercle de Daya, canton judiciaire de Sidi-bel-Abbès, subd. de Tlemcen.

 

 

 

Djafra ou Djaffra: Fraction des Beni-Yadel, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif. Pop. ind. 1,839 hab.; à 30 kil. N.-O. de Bordj-bou-Arréridj et sur la rive gauche de l’Oued-Mahadjar, affluent du Sahel. 

 

 

 

 

Djafra-ben-Djafeur: Tribu. (Sup. 73,604 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 30 novembre 1867. V, le douar-com. de Oued-Sfioun. Commune mixte et cercle de Daya, canton judiciaire de Sidi-bel-Abbès, subd. de Tlemcen. Pop. ind, 2.004 hab.

 

— NOTA : 1,100 hect. de forêt ont été prélevés sur le douar Oued-Sfioun et rattachés à Ia commune mixte de la Mekerra; arr, de Sidi-bel-Abbés.

 

 

 

Djafra-Chéraga: (Sup. 121,833 hect. env.) Kaïdat et tribu. Rattachés à la commune indigène de Saïda, cercle et canton judiciaire de Saïda, subd. de Mascara; à 6 kil. S.-O. de Saïda et sur la rive gauche de l’Oued-Adouan. Pop. ind. 4,049 hab. Les Djafra-Chéroga se composent des tribus ou fractions de tribus suivantes.: OuabibaOuled-Daoud et Maalif.

 

 

 

Djafra-Thouama-et-M’hamid: (Sup. 127,038 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 31 octobre 1868. V. le douar-com. de Oued-Taourira. Commune mixte de Daya, subd. de Tlemcen, canton judiciaire de Sidi-bel-Abbès. Pop. ind. 2,264 hab.

 

 

 

Djahnit: V. Djanith, fraction de la tribu des Beni-Yadel. Commune indigène, canton judiciaire et cerc de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif. Pop. ind. 1,595 hab,

 

 

 

Djaïdat: V. Ouled-Djaïdat, fraction des Ouled-si-Ahmed, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djelfa, subd, de Médéa.  Pop. ind. 375 hab.

 

 

 

Djaïfa: Ancienne fraction des Hachem. V. Hachem, tribu. Commune mixte et canton judiciaire de Bordj-bou-Arréridj, arr. de Sétif.

 

 

 

Djama: Fraction de l’Oued-R’ir, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna, Pop, ind. 295 hab. ; à 145 kil. S.-E. de Biskra et 3 kil. E. de la route de Biskra à Tuggurth.

 

 

 

Djanah: V. El-Djanah, petite fraction des Ouled-Moulet de la tribu de l’Oued-R’ir, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de   Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 178 hab.

 

 

 

Djanith ou Djahnit: Fraction de la tribu des Beni-Yadel. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif; à 24 kii. N.-O. de Bordj-bou-Arréridj, et sur la rive gauche de l’Oued-Mahadjar, affluent du Sahel. Pop. ind. 1,595 hab.

 

 

 

Djdour: Fraction des Allaouna, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Tobossa, subd. de Constantine. Pop ind. 317 hab.

 

 

 

Djebabra: Fraction des Ouled-Ali-Achicha, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de La Calle, subd. de Bône. Pop, ind. 181 hab.

 

 

 

DjebaïIla: Fraction des Biban, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif. pop, ind, 2,309 hab,; à 18 kil. N.-O..de Bordj-bou-Arréridj et sur le versant N.-O. de Dra-el-Melouan , point géodésique, altitude 1,691 Mètres.

 

 

 

Djehala: (Sup. 21,875 hect.)Tribu délimitée et érigée en un douar-com, par décret du 10 omit 1868. V, le douar-com. de Chouachi.   Commune mixte et canton judiciaire e Cassaigne, arr. de Mostoganem. Pop, ind. 2,832 hab. Une partie du territoire, de ce douar a été
livrée à la colonisation pour l’installation des centres européens de CassaigneBosquet et Aïn-Ouillis, Pop. des centres : Cassaigne 204 français, 1 israélite, 4 étrangers et 57 ind.; Bosquet .220 français et Aïn-Ouillis 34 français et 1 étranger.-

 

 

 

Djebala ou Djebala-Aïn-Tolba: (Sup. 11,502 hect. env,) Tribu. Rattachée à la commune mixte de Nemours, canton judiciaire et cercle de Nemours, subd. de Tlemcen. Pop. 2,318 ind.; à 12 kil. S.-E. de Nemours, sur le chemin de cette ville à Tlemcen.

 

 

 

Djebala: (Sup. 3,091 hect,) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com, par décret du 27 octobre 1869, V. le douar-com. de Boulfau. Commune indigène d’El-Milia, subd. de Constantine, canton judiciaire de Mila, cercle d’El-Milia. Pop. ind. 3,053 hab. Le douar de Boulfau dépend du kaïdat des Ouled-Aouat.

 

 

 

Djebalah: V, Ouled-Djabalah, fraction des Ouled-Soltan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de Barika. Pop. ind. recensée avec les Ouled-bou-Harkat et les Ouled-Ali-ben-Mohamed, fractions de Ia même tribu. Pop. tôt. 373 hab.

 

 

 

Djebarra: V. Ouled-Djebarra, tribu. Commune mixte et canton judiciaire d’EI-Arrouch, arr. de Philippeville.

 

 

 

Djebbar: V. Ouled-Abd-el-Djebar, fraction des Ouled-Soltan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna,   annexe de Barika.

 

 

 

Djebel-Baten: Tribu dépendant des Ouled-Feradj. Tribu et kaïdat. Rattachés à la commune indigène, au canton judiciaire et au cercle de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. ind. 2,878 hab. Cette tribu est formée des fractions suivantes : Ouled-AtiaOuled-ben-BahiaOuled-KerfalOuled-Abd-el-RahimOuled-SaïdOuled-si-AmeurOuled-ben-DjeddouOuled-SalemOuled-bou-el-FaradiOuled-bel-Kassem,  Ouled-Bel-AbbasOuled-Ahmed-ben-AbdallahOuled-el-M’barekOuled-OuaïlaOuled-el-KriderOuled-SaïdanOuled- 
Mohamed et Ouled-lzza. Son territoire s’étend depuis le Zahrez-Chergui (lac), jusqu’à 20 kil. S. de Bou-Sâada.

 

 

 

Djebel-Chéchar: Tribu rattachée à la commune indigène de Biskra. Canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna; à 100 kil. E. de
Biskra, sur l’Oued-el-Arab et sur le chemin de Biskra à Khenchela,-Pop. ind. 6,132 hab. Cette tribu se compose des 8 grandes fractions ou tribus suivantes : 1° Achach, 1,312 ind.; 2° Beni-lmloul, 1,351 ind.; 3° Beni-Barbar, 379 ind.; 4° Ouled-Maafa, 1,210 ind.; 5° El-OuendouraSiar, 332 ind.; 6° Ouled-Amran, 622 ind.; 7° Tebi-Ahmed, 255 ind.; 8° Khanga-Sidi-Nadji, 668 ind.

 

 

 

Djebel-Louhe ou Djebel-el-Louh: Fraction des Matmata, tribu. Commune indigène do Miliana, subd, d’Orléansville. V, Matmata, tribu.

 

 

 

Djebel-Meharga: Grand kaïdat composé des tribus de Roumana et des Ouled-Sliman. Cercle de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. tot. du grand kaïdat 1,488 ind.

 

 

 

Djebel-Mesaad: Tribu dépendant du kaïdat et de la tribu des Ouled-Feradj. Rattachée à la commune indigène de Bou-Sâada. Subd, d’Aumale, canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada. Le Djebel-Mesaad se compose des fractions suivantes: Ouled-DjaberOuled-BarkateOuled-AtsmanEI-OudaniaEl-MenanedaOuled-SetitaOuled-MereddefOuled-SaïdiOuled-ben-Amou et Ouled-Mohamed. Pop. ind. 1,617 hab. y compris 45 hab. ind. de la zmala du Djebel-Mesaad.

 

 

 

Djedaoua: Fraction de Arab-Chéraga, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 460 hab. 


 

 

Djeddi: V. Ouled-Djeddi, fraction de Ouled-Abd-el-Kader, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djelfa, subd. de   Médéa.

 

 

 

Djedour: V. Djdour, fraction des Allaouna, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Tebessa, subd. de Constantine. Pop. ind. 317 hab.

 

 

 

Djelel: V. Ouled-Djelel, fraction de la tribu des Brarcha. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Tebessa, subd. de Constantine.  Pop. ind, 753 hab.

 

 

 

Djelil: V. Ben-Djelil, fraction des Ouled-Abd-el-Djebar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd, de
Sétif. Pop. ind. 2,093 hab.

 

 

 

Djellal: V. Ouled-Djellal, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna.

 

 

 

Djemâa-Saharidj: Fraction des Beni-Fraoucen, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 2,076 hab. ; à 8 kil. N.-E. de Fort-Notional.

 

 

 

Djemba: V. Hamyan-Djemba, tribu. Commune mixte et cercle de Sebdou, canton judiciaire et subd. de Tlemcen.

 

 

 

Djemorah ou Djemora: Fraction des Ouled-Zian, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 701 hab. ; à 18 kil. N.-E. de Biskra et sur la rive gauche de l’Oued-Abdi.

 

 

 

Djenad-el-Bahr: V. Beni-Djenad-el-Bahr, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

 

Djenad-el-Cheurg: V. Beni-Djenad-el-Cheurg, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

 

Djenad-el-Ghorb: V. Beni-Djenad-el-Ghorb, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Fort-National, subd. deDellys.

 

 

 

Djendel: (Sup. 22,272 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 11 avril 1866, V. le douar-com. de Djendel. Commune indigène de Miliana, canton judiciaire et cercle de Miliana, subd. d’Orléansville. Pop. 4,090 ind.

 

 

 

Djendel: (Sup. 5,105 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 14 octobre 1867, V. le douar Aïn-Nechma. Commune mixte d’Aïn-Mokra, arr. de Bône, canton judiciaire d’Aïn-Mokra et de Jemmapes. Pop. recensée avec la tribu des Ouled-Attia, 7 Français,
6 Étrangers et 1,756 Ind.

 

 

 

Djendel (Aghalik du): Cet aghalik se compose des douars-com. suivants; DjendelOued-TelbenetBeni-FathemZeddineOued-DjelidaOued-Ouaguenay et Bou-Rached et des tribus des MatmataBeni-MahousenHaraouatOuled-CheikhKhobbazaBethaïaBeni-bou- 
HattabBeni-bou-DouanBeni-Ferah et Ahl-el-Oued. Cercle de Miliana, subd. d’Orléansville. Pop, ind. de l’aghalik 35,806 hab. 

 

 

 

 

Djendel (Bach-aghalik du): Son territoire est formé des tribus des Beni-SoumeurOuled-Sidi-SlimanSouaïahSiouf et Aziz. Pop. tot. du Bach-aghalik, 8,251 hab. Cercle de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville.

 

 

 

Djerah: Fraction de l’ancienne tribu des Beni-Messaoud ou du douar Zâatit, Commune mixte de Ben-Chicao, canton judiciaire de Médéa, arr. d’Alger. Pop. ind. 991 hab. ; à 20 kil. N.-E. de Médéa, sur le versant E. du Sidi-Messaoud, point géodésiqur, altitude 1,498 mètres.

 

 

 

Djermouna: (Sup. 3,351 hect,) Tribu délimitée et érigée en douar-com, par décret du 9 octobre 1869. V. le douar Djermouna. Commune indigène de Takitount, subd. et cercle de Sétif, canton judiciaire et annexe de Takitount.

 

 

 

Djeurf: Fraction des Brarcha, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Tebessa, subd. de Constantine. Pop. ind. 93 hab. ; à 85 kil. S.-O. de Tebessa, sur la rive droite de l’Oued-Hallaïl ou Oued-Djerech.

 

 

 

Djimla: V. Beni-Afer et Djimla, tribu et kaïdat. Commune indigène de Djidjelli, canton judiciaire et cercle de Djidjelli, subd. de   Constantine; à 35 kil. S.-E. de Djidjelli et sur le chemin de cette ville à Sétif et sur l’Oued-Djindjin. Pop. 5,501 ind.

 

 

 

Djoglaf: V. Ouled-Djoglaf, petite fraction des Ouled-Sassi de la tribu des Ouled-Zékri. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. recensée avec les Ouled-Youïou, fraction de la même  tribu, 513 hab.

 

 

 

Djouab: (Sup. 3,995 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène d’Aumale. Cercle, canton judiciaire et subd. d’Aumale; à 20 kil. O. de cette ville, au S. de la route d’Aumale à Médéa et à l’O. du Djebel-bou-Sedar, point géodésique. Pop. ind. 1,485 hab.

 

 

 

Djouaba: V. El-Djouaba, fraction des Ouled-Abd-Allah, tribu. Commune indigène, cercle canton judiciaire et subd. d’Orléansville, Pop, ind. 802 hab.

 

 

 

Djouambla: Fraction des Beni-Afer et Djimla, tribu et kaïdat. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djidjelli, subd. de Constantine. Pop, ind. 1,300 hab.

 

 

 

Djouïdat: (Sup. 4,244 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 4 novembre 1868. V. le douar-com. de Djouïdat.   Commune mixte et cercle de Lalla-Maghrnia, subd. de Tlemcen. Pop. ind. 280 hab.

 

 

 

Douaïr: Fraction des Ouled-Ammar, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville. Pop. ind. 120 hab.; à 39 kil. S.-O. de Teniet-el-Had, sur l’Oued-Gorid, affluent rive droite de l’Oued-Ardjem.

 

 

 

Douair: (Sup. 116,832 hect.) Tribu délimite et divisée en 4 douars par décret du 22 novembre 1869. V. les douars Sidi-BakhtiBou-HadjaOued-BerkechOued-Sebbah. Commune mixte d’Aïn-Temouchent, arr. d’Oran.

 

 

 

Douair: (Sup. 9,740 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 25 mai 1870. V, le douar-com. de Retal. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd, de Médéa, Cette tribu se compose des fractions suivantes : Ouled-Rabeh-Ahl-el-OuedOuled-Rabeh-Ahl-el-ReguebTittery et El-Alalma. Pop. lot.- 1,206 hab,

 

 

 

Douair-Flitta: (Sup. 8,380 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 24 février 1869. V. le douar-com. de Douair-Flilta. Commune mixte de Relizane, arr, de Mostaganem.

 

 

 

Douala: V. Beni-Douala. Commune mixte, canton judiciaire et arr, de Tizi-Ouzou.

 

 

 

Douar-M’cif: Fraction du Hodna, tribu et kaïdat. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif, annexe de M’sila. Pop. ind, 1,341 bab.; à 85 kil. S. de Bordj-bou-Arréridj et à 10 kil. S. du Chott-el-Hodna.

 

 

 

Douar-Saïdat: Fraction du Hodna, tribu et kaïdat. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bordj-bou-Arréridj, annexe de M’sila, subd. de Sétif. Pop. ind. 1,938 hab.

 

 

 

Douëla: V. Beni-Douala, tribu. Commune mixte, canton judiciaire et arr, de Tizi-Ouzou.

 

 

 

Douï-Hassen: Tribu réunie à celle des Ouled-Brahim, V. Ouled-Brahim, tribu. Commune indigène de Saïda, canton judiciaire et cercle de Saïda, subd. de Mascara.

 

 

 

Douï-Hasseni: (Sup. 6,328 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Teniet-el-Had, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd, d’Orléansville ; à 20 kil. S.-E. de Teniet-el-Had et à cheval sur le chemin de Boghar à Tiaret. Pop. ind, 1,107 hab. Cette tribu se compose des fractions suivantes : Ouled-bou-SouarBedarnaOuled-SlimanOuled-Faïd ou Ouled-Faïr et Ouled-Ali. 

 

 

 

 

Douï-Thabet: (Sup. 20,022 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com, par décret du 22 avril 1868. V. le douar-com. Douï-Thabet. Commune mixte de Saïda, canton judiciaire et cercle de Saïda, subd. de Mascara. Pop. ind. 1,158 hab. 


 

 

Dram ou El-Dram: Fraction des Ouled-Abd-el-Kader, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djelfa, subd, de Médéa. Pop. iud. 299 bab.

 

 

 

Dramenna: (Sup. 5,143 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 21 juillet 1866. V le douar-com. Dra-Menna.  Commune mixte et arr. de Bône, canton judiciaire de Mondovi.

 

 

 

Dramena: Fraction du Hodna, tribu et kaïdat. Commune indigène, cercle et canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de Barika.Pop. ind, 701 hab. y compris les Ouled-Embarek, fraction de la même tribu.

 

 

 

Dra-Saboun: Fraction des Hanancha, tribu et douar. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa, Pop. ind.
270 hab.; à 15 kil. S.-O. do Médéa et sur la rive gauche de l’Oued-Harbène, affluent rive droite de Chélif.

 

 

Dréat: Fraction de l’Oued-Ksob, tribu et kaïdat. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif.   Pop. ind. 956 hab. ; à 29 kil. S.-O. de Bordj-bou-Arréridj et sur le versant S. du Djebel-Dréat, point géodésique, altitude 1,802 mètres.

 

 

 

Dreïssa: Fraction des Ouled-Sidi-Salah, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 129 hab.

 

 

 

Dreïssa: Fraction des Arab-Gheraba, tribu, Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 127 hab. 


 

 

Driss: V. Ouled-Driss, fraction des Bou-Azid, tribu, Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bordj-bou-Arréridj, annexe de M’sila, subd de Sétif. Pop. ind. de la tribu 924 hab.

 

 

 

Dro ou Drauh: Fraction des Zibans, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind, 245 hab.; à 12 kil. N.-E. de Biskra. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Tribus et Fractions de Tribus Algériennes – 1879 / en ‘C’

22102018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Caïdat de Ia Plaine: V. Kaïdat de la Plaine, Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djidjelli, subd. de Contantine. Pop. tot. du kaïdat 5,171 bab. 

 

 

 

Cedratas ou Sedrata: Tribu et kaïdat composés des tribus ou fractions suivantes ; Beni-OudjanaCedratas et Ouled-bou-Afia, d’une pop. tôt. de 5,102 hab. Rattachés à la commune indigène et au cercle d’Aïn-Beïda, subd. de Constantine. 

 

— NOTA . Les noms de la tribu et de ses fractions ne figurent pas dans la composition territoriale des cantons judiciaire de Guelma et d’Aïn-Beïda. 

 

 

 

Cedratas ou Sedrata:  Fraction des Cedratas, tribu et kaïdat. Commune indigène et cercle d’Aïn-Beïda, subd. de Constantine. Pop. ind. 3,410 hab. 

 

 

 

Chaâ: V, Ouled-ben-Chaâ, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Laghouat, subd. de Médéa. Pop. ind. 897 hab. 

 

 

 

Chaabna: V. Ouled-Chaabna, fraction des Ouled-Soltan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de Barika. 

 

 

 

Chaât: V. Aïn-Amar-ou-Chatt, ksar de l’aghalik d’Ouargla, Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Laghouat, subd. de 
Médéa. Pop. ind. 379 hab.; à 5 kil. E. du centre indigène d’Ounrgla. 

 

 

 

Chabaa: V. Trounal et Chebâa, fraction du Guergour, tribu. Commune indigène, cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou, arr. judiciaire de Bougie. Pop. ind. 767 hab. 

 

 

 

Chabet-Cheurfa: Tribu comprenant tout le territoire du douar-com. de Cherfa. Rattachée à la commune mixte d’Aïn-Abessa, sous le nom de Cherfa, douar-com. Canton judiciaire et arr. de Sétif. Pop. ind. 1,069 hab. La tribu de Chabet-Cheurfa se compose des fractions suivantes : Ouled-TouïdjineOuled-el-AdjalOuled-si-Salem et Ouled-Ammar ; à 21 kil, N.-O. de Sétif. 

 

 

 

Chaddia: Fraction du Ferdjioua, tribu, Commune indigène et annexe de Fedj-Mezala, subd. de Constantine, canton judiciaire de Mila. Pop. ind, 820 hab. 

 

 

 

Chafa: V. Hamyan-Chafa, tribu. Commune mixte et cercle de Sebdou, canton judiciaire et subd, de Tlemcen. 

 

 

 

Chaffa: V. Ouled-Chafa, tribu et douar. Commune mixte, canton judiciaire et arr, de Mostaganem. 

 

 

 

Chaffia ou Cheffia: V. La Cheffia, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de La Calle, subd. de Bône. 

 

 

 

Chagroun: V. Bouchagroun, fraction des Zibans, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire do Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 419 hab. 

 

 

 

 

Chaïb: V. Ouled-AmeurOuled-Chaïb, fraction des Arab-Chéraga, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Biskra, sub. de Batna. Pop. ind. 748 hab.

 

 

Chaïb: V. Ouled-MahmedOuled-SoltanOuled-Chaïb, fraction des Arab-Gheraba, tribu Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 357 hab. 


 

 

Chaïr: V. Oued-Chaïr, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. 


 

 

Chamba d’El-Goléah: Tribu comprise dans le Chambâa-el-Mouadhi du kaïdat de Metlili. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd. de Médéa; à 350 kil. S. de Laghouat et sur la route de Metlili à El-Goléah. Pop. recensée avec les Chamba-el-Moundhi, 617 ind.

 

 

Chamba de Metlili ou Chamba de Metlili-ou-Berrezga: Kaïdat, ksar et tribu. Rattachés à la commune indigène de Laghouat, canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd. de Médéa; à 200 kil. S.-E. de Laghouat, sur la route de cette ville à El-Goléah. Le ksar de Metlili est situé à 130 kil. S.-E. de Laghouat. Les Chamba de Metlili se composent des fractions suivantes : Metliliksar, 673 ind. : Ouled-Abd-el-Kader, 1,132 ind, ; Ouled-Allouch, 1,029 ind. et Chamba-Mouadhi, 617 ind. 


 

 

Chamba-Mouudhi: Fraction des Chamba de Metlili, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd. de Médéa. Pop. 617 ind. ; à 250 kil. S. de Laghouat.

 

 

Chamba-d’Ouargla: Tribu et aghalik . Rattachés à la commune indigène de Laghouat. Canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd. de Médéa; à 200 kil. S.-E. de Laghouat et à cheval sur l’Oued-Mia. L’aghalik d’Ouargla se compose des fractions suivantes, savoir : 1° Ouargla, ville divisée en trois fractions : Beni-Brahim, 359 hab. ; Beni-Ouaggin, 588 hab. ; Beni-Sissin, 602 hab.; tot. de la ville 1,549 hab. ;  Aïn-Adjadja et Sidi-Khaniled, ksar, 294 hab. ;  Aïn-Amar-ou-Chott, ksar, 379 hab.;  N’goussa, ksar, 667 hab.;  Rouïssat ou
Ghouïssat, ksar, 227 hab, ;  Beni-Thour, ksar, 788 hab. ;  Mekhadma, 1,405 hab.;  Saïd-Atba, 1,314 hab.;  Oued-Smaïn,, 365 bab. ; 10° Hab-er-Rih, 991 hab.

 

— NOTA : La ville d’Ouargla est située à 300 kil. S.-E. de Laghouat.


 

 

 

Chamokh: V. Ouled-Chamokh, fraction des Allaouna, tribu, Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Tebessa, subd. de 

Constantine, Pop. ind. 621 hab.

 

 

Chana: V. Ouled-Chana, fraction des Ouled-Khaled, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. Ind. 122 hab.

 

 

Chaoufa-M’ta-Balloul: V. N’cheurfa-N’bahloul, fraction des Beni-Ghobri. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 1,103 hab.

 

 

Chaouïa: (Sup. des terres labourables, 800 hect.) Tribu dépendant des Harrar-Chéraga. Rattachée à la commune indigène de Tiaret-.Aflou, Cercle et canton judiciaire de Tiaret, subd. de Mascara; à 45 kil. S. de Tiaret et sur la rive gauche de l’Oued-Medrissa,
affluent du chott Ech-Chergui. Pop, ind. 496 hab.

 

 

Chareb: V. Ouled-bou-Chareb, fraction des Ouled-bou- Abd-Allah, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djelfa, subd. de Médéa. Pop. ind. 421 hab.

 

 

Charef: V. Ouled-Charef, fraction des Ouled-Sidi-Zian, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd.   d’Aumale. Pop. ind. 109 hab. 


 

 

Chebabta et Rallin: Fraction des Messaba, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 663 hab.

 

 

Chebana: V. Beni-Chebana, tribu. Commune indigène, cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou.

 

 

Chebanna: V. Beni-Chebana, fraction des Beni-Chebana, tribu. Commune indigène, cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind. 1,761 hab. 


 

 

Cheflla: V. La Cheflla, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de La Calle, subd. do Bône.

 

 

Cheïbout: V. Ouled-Cheïbout, fraction des Ouled-Abd-el-Kader, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djelfa, subd, de Médéa. Pop. iud. 496 hab.

 

 

Cheikh: V. Ouled-Cheikh, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Miliana, subd. d’Orléansville.

 

 

Cheïkh: V. Ouled-Cheïkh-Ouled-Beïda, fraction des Ouled-Oumhani, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djelfa,   subd. de Médéa. Pop. ind. 412 hab. 


 

 

Chekaïmia: Fraction d’Haraouat, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Miliana, subd. d’Orlénnsville. Pop. ind.
539 hab.

 

 

Chekkala: (Sup. 10,100 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 27 octobre 1869. V. le douar-com. de   Chekkala. Commune mixte et cercle d’Ammi-Moussa, subd. d’Ora, canton judiciaire d’Inkermann. Pop. 1,269 hab.

 

 

Chekkeur: V. Ouled-Checkeur, fraction de Bou-Thaleb, tribu et kaïdat. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. de Sétif.   Pop. ind, 250 hab.

 

 

Chekor: V. Ouled-Chekor, fraction des Brarcha, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Tebessa, subd. de Constantine, Pop. ind. 505 hab.

 

 

Chekride: V. Iril-ou-Chekride, fraction des Beni-Kani, tribu. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. d’Aumale, annexe des Beni-Mansour, Pop. ind. 223 hab.

 

 

Chelafa: (Sup. 8,218 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com, par décret du 20 mai 1868. V. le douar-com. de Chelafa. Arr. de   Mostaganem, commune mixte et canton judiciaire de Mostaganem, Pop. tot. 2,012
hab.

 

 

Chelih: V. Ouled-Chelih, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Batna, subd. de Batna.

 

 

Chellala: V. Ksar-Chellala, tribu et ksar. Commune indigène et cercle de Boghar, canton judiciaire de Boghari, subd. de Médéa.

 

 

Chellala-Dahrania: Tribu et ksar. Rattachés à Ia commune mixte et au cercle de Géryville, canton judiciaire de Saïda, subd. de Mascara; à 200 kil. S. de Saïda et à 100 kil. S.-O. de Géryville, sur le chemin de Géryville à Souf-el-Kesser (Maroc). Pop. ind. 280 hab. 


 

 

Chellala-Gueblia: Tribu et ksar. Rattachés à la commune mixte et au cercle de Géryville, canton judiciaire de Saïda, subd. de Mascara; à
200 kil. S. de Saïda et à 95 kil. S.-O. de Géryville, sur le chemin de Géryville à Souf-el-Kesser (Maroc). Pop. ind. 100 hab.

 

 

Chellam: V. Aït-ou-Chellam, fraction des Beni-Ghobri, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind, 71 hab.

 

 

Chellog: (Sup. 14,512 hect. env.) Tribu dépendant des Hachem-Chéraga. Rattachée à la commune mixte de Frendah-Mascara, canton judiciaire, cercle et subd. de Mascara. Pop. ind. 1,502 hab. ; à 40 kil. E. de Mascara et sur la rive droite de l’Oued-Abd, affluent de l’Oued-Mina.

 

 

Chemna: V. Ouled-Chemna, fraction des Brarcha, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Tebessa, subd. de   Constantine. Pop. ind. 361 hab.

 

 

Chenacha: V. Beni-Sedka-Chenacha, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

Chenachena: Fraction des Ouled-Zian, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind, 604 hab.

 

 

Chenaf: V. Ouled-Chenaf, fraction des Ouled-Allane-Béchich, tribu. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. de Médéa. Pop. ind. 224 hab.

 

 

Chenata: V. Ouled-Chenata, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa.

 

 

Chenatra:  Fraction des Khobbaza, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Miliana, subd, d’Orléansville, Pop. ind,
184 hab.

 

 

Chennoua ou Chenoua: (Sup. 11,444 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 22 février 1868. Rattachée à la commune de plein exercice de Cherchel. Canton judiciaire de Cherchel, arr. d’Alger; à 65 kil. S.-O. d’Alger et à 5 kil. E. de Cherchel, sur l’Oued-Nador et sur le littoral, Pop. tôt. 2,043 hab. 

 

— NOTA : Une partie de cette tribu a été livrée à la colonisation pour l’installation du village du Nador.

 

 

Cheraba: V. Ouled-Cheraba, fraction des Ouled-Aïffa, tribu, Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djelfa, subd. de Médéa. Pop. ind. 179 hab.

 

 

Cherachera: Fraction du Bou-Thaleb, tribu. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. de Sétif. Pop. ind, 571 hab.

 

 

Cheraouïa: Fraction des Beni-Iraten-ou-Fella, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys,   Pop. ind. 384 hab,

 

 

Cherarda: Fraction des Ouled-Ammar, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville,
Pop. ind. 143 hab.

 

 

Cherf: V. Ouled-Cherf, fraction de l’Oued-Boussellah, tribu, Commune indigène et annexe de Fedj-Mezala, subd. de Constantine, canton judiciaire de Mila. Pop. ind. 1,272 hab.

 

 

Chergui: V. Zab-Chergui, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna.

 

 

Chéria: Fraction des Beni-Yala, tribu. Commune indigène, cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind. 761 hab. ; à 35 kil. S.-E. d’Akbou et à 4 kil, de la rive droite du Chabet-Temlel. 

 

 

 

 

Chérif: V. Ouled-Chérif, fraction des Ouled-si-Ahmed, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djelfa, subd. de Médéa. Pop. ind. 579 hab.

 

 

Chérif: V. Ouled-Chérif-Chéraga, tribu. Commune indigène de Tiaret-Aflou, cercle et canton judiciaire de Tiaret, subd. de Mascara.

 

 

Chérif: V. Ouled-Chérif-Gueraba, tribu. Commune indigène de Tiaret-Aflou, cercle et canton judiciaire de Tiaret, subd. de Mascara.

 

 

Chérifa: V. Ouled-Chérifa, fraction du Hodna, tribu. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de Barika. Pop. ind. 431 hab.

 

 

Chérik: V. Ouled-Chérik, fraction des Ouled-si-Ahmed, tribu, Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djelfa, subd. de Médéa. Pop. ind. 398 hab.

 

 

Chetihat: Fraction des Sahari-Ouled-Brahim, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa. Pop. ind. 426 hab.

 

 

Chetma: Fraction des Zibans, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 386 hab, ; à 7 kil. E, de Biskra et sur le chemin de cette ville au ksar Farkane, par Zeribet-el-Oued.

 

 

Cheurfa: Fraction des Ammar-Khaddou, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 271 hab.

 

 

Cheurfa: Fraction du douar-com. d’Oued-Seghouan, ancienne tribu des Abid. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. de Médéa. Pop, ind. 216 hab.

 

 

Cheurfa: (Sup. 2,600 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène d’Aumale, annexe des Beni-Mansour. Canton judiciaire, cercle et subd, d’Aumale; à 68 kil. N.-O. de cette ville, sur la rive gauche de l’Oued-Sahel et au N. de la route des Beni- Mansour à Bougie. Cette tribu se compose des fractions suivantes : Aït-KichouAït-Rahmoun et Aït-Bouhou. Pop. ind. 895 hab.

 

 

Cheurfa aussi appolée Cheurfa du Sud: De l’ancienne tribu des Beni-Sliman. (Sup. 12,300 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de l’Arba, annexe et canton judiciaire de l’Arba, subd. d’Alger; à 34 kil. S.-O. de l’Arba et sur la rive droite de l’Oued-Isser. Pop. ind. 5,104 hab.

 

 

Cheurfa: Ancienne tribu. (Sup. 5,839 hect. env.) Rattachée à la commune mixte de Bône, canton judiciaire de Mondovi, arr, de Bône. Pop. 540 hab. ; à 14 kil. O. de Mondovi,

 

 

Cheurfa: Fraction des Beni-bou-Hattab, tribu. Commune indigène et cercle de Miliana, canton judiciaire de Duperré, subd, d’Orléansville. Pop. ind. 161 hab.

 

 

Cheurfa: V. Chabet-Cheurfa, tribu. Commune mixte d’Ain-Abessa, arr. et canton judiciaire de Sétif,

 

 

Cheurfa: Fraction du Ferdjioua, tribu, Commune indigène et annexe de Fedj-Mezala, canton judiciaire de Mila, subd, de Constantine. Pop, ind. 720 hab.

 

 

Cheurfa-Dahra ou Cheurfa du Nord: (Sup. 11,298 hect,) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 12 octobre 1868. V. le douar Guerrouma. Commune indigène, canton judiciaire et annexe de l’Arba,
subd. d’Algor. Pop. ind. 3,840 hab.

 

 

Cheurfa-el-Guetarnia: (Sup. 17,779 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 20 novembre 1867. V. le douar Aïn-Cheurfa. Commune mixte de St-Denis-du-Sig, arr. d’Oran, canton judiciaire de St-Denis-du-Sig. Pop. tot. 3,249 hab.

 

 

Cheurfat-el-Hamel: V. Chorfat-el-Hamel, tribu du kaïdat des Ouled-Feradj. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. ind. 1,444 hab.

 

 

Cheurfa et Iril-Imoula ou Cheurfa et Ighil-ou-Moula: (Sup. 4,300 hect. env.) Tribus rattachées à la commune mixte de Dra-el-Mizan, arr, de Tizi-Ouzou, canton judiciaire de Dra-el-Mizan; à 16 kil. N.-E. de ce dernier centre. Pop. tôt. 2,763 hab. Les deux tribus réunies forment une section de la commune mixte de Dra-el-Mizan.

 

 

Cheurfa-N’bahloul: V. N’cheurfa-N’bahloul, fraction des Beni-Ghobri, tribu. Commune indigène, cercle, et canton judiciaire de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 1,103 hab.

 

 

Cheurfa et Ouled-Younès: Ancienne division de la tribu du Dahra. Commune indigène d’Orléansville, subd, cercle et canton judiciaire d’Orléansville. V. Dahra, tribu.

 

 

Cheybout: V. Ouled-Cheybout, fraction des Ouled-Abd-el-Kader, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djelfa, subd. de Médéa. Pop. ind. 496 hab.

 

 

Chiebna: (Sup. 6,479 hect. env.) Dépendant du kaïdat de l’Oued-el-Hadjar. Tribu rattachée à la commune indigène de la Calle, cercle et canton judiciaire de La Calle, subd, de Bône; à 38 kil. S.-O, de La Calle, sur le chemin de cette drrnière ville à Souk-Ahras. Cette tribu se compose des fractions suivantes: Ouled-AbidOuled-Gossem et Ouled-bou-Cedra. Pop. ind. 1,527 hab,

 

 

Chikr: V. Ouled-Sidi-Chikr, fraction de Roumana, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd, d’Aumale. Pop. ind, 70 hab.

 

 

Chir: Fraction d’Oued-Abdi, tribu, Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd, de Batna. pop. ind. 490 hab.

 

 

Chitiouï: V. Ouled-Chitiouï, petite fraction des Ouled-Rahma de la tribu des Ouled-Zekri. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 506 hab,

 

 

Chorfat-el-Hamel: Tribu-dépendant du kaïdat des Ouled-Feradj. Rattachée à la commune indigène de Bou-Sâada, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale; à 10 kil. S.-O, de Bou-Sâada et à cheval sur la route de ce dernier centre à Djelfa. -Pop, ind. 1,444 hab, Cette tribu se compose des 3 grandes fractions suivantes : 1° Ouled-Si-Ali formée des petites fractions de : El-Hadj-el-Aouïn-ben-bel-GassemEl-Hadj-ben-Ahmed et Bel-Gassem-ben-el-Arbi. Pop. 586 ind. ; 2° Hassinate ou El-Hasinate formée des petites fractions de : Ahmed-ben-Mohamed et Djab-Allah-ben-Atia. Pop. 338 ind. ; 3° El-Bekakia, formée des petites fractions de : Mohamed-ben-el-BékariAhmed-ben-MiloudS’rir-ben-Ahmed et Ouled-bou-Addi. Pop. 520 ind.

 

 

Chouala ou Chouaoula: (Sup, 8,745 hect. env.) Tribu rattachée à la commune mixte de Zemmorah. Annexe de Zemmorah, subd. d’Oran,
canton judiciaire de Relizane; à 40 kil. S.-E, de cette dernière ville et sur l’Oued-El-Mell ou Oued-Riah, Pop. ind. 1,068 hab.

 

 

Chouarfa: Fraction du Ferdjioua, tribu. Commune  indigène et annexe de Fedj-Mezala, canton judiciaire de Mila, subd. de Constantine. Pop. ind. 360 hab.

 

 

Chouchada: Territoire désigné comme tribu dans la composition territoriale du canton judiciaire de Tebessa, subd. de Constantine. 

 

— NOTA: Le nom de cette tribu ne figure pas au tableau du dénombrement de 1876.

 

 

Chouchaoua: (Sup. 17,430 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène d’Orléansville. Canton judiciaire, cercle et subd.   d’Orléansville; à 20 kil. S.-E. de ce centre. Pop. tot. 2,279 ind. Cette tribu est divisée en 2 fractions : Temdrara et Chouchaoua.

 

 

Chouchaoua: (Sup. 8,549 hect.) Fraction de la tribu des Chouchaoua. Rattachée à la commune indigène, au cercle, au canton judiciaire et à la subd, d’Orléansville ; à 20 kil. S.-E. de cette ville et à cheval sur l’Oued-Fodda, affluent du Chélif. Pop. 1,004 ind.

 

 

Chouck: V. Ouled-Chouck, fract du Sahel-Guebli, tribu, Commune indigène, cercle et subd, de Sétif, canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind, 194 hab,

 

 

Choulla: Fraction des Beni-bou-Mileuk, tribu. Commune indigène, cercle et subd. d’Orléansville, canton judiciaire de Cherchel, Pop. ind. 399 hab.

 

 

Colla ou Kolla: Fraction dépendant de la tribu des Beni-Yadel, Commune Indigène, canton judiciaire et cercle de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif. Pop. 2,125 ind. ; à 28 kil. N.-O. de Bordj-bou-Arréridj, et sur la rive gauche de l’Oued- Colla, affluent de l’Oued-Mahadjar.

 

 

Collo: (Sup. 173 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 27 novembre 1867. V. le douar-com. de Collo. Com. mix. et canton judiciaire de Collo, arr. de Philippeville.

 

— NOTA: Cette tribu renferme la ville de Collo, chef-lieu du canton judiciaire et de la commune mixte du même nom.

 

 

Confédération du M’zab aussi appelée Beni-M’zab: Son territoire est composé des ksours suivants : Berryan, pop. ind. 2,946 hab.; Ghardaïa, 5,807 hab.; Beni-lsguen, 2,204 hab. ; Melika, 739 hab. ; Bou-Noura, 837 hab,; El-Ateuf. 1,228 hab. ; Guerara, 2,291 hab, Pop. tôt, 16,052 hab. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Laghouat, subd. de Médéa.

 

 

Coudia: V. El-Koudia, fraction des Azzouza, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 331 hab,

 

 

Coudiat: V. Koudiate, fraction des Aziz, tribu, Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Teniet-el-Had, subd, d’Orléansville.
Pop. ind. 140 hab.

 

 

Cristel: V. Krichtel. (Sup. 2,700 hect.) Territoire et centre indigène rattachés à la commune de plein exercice de Saint-Cloud, canton judiciaire de Saint-Cloud, arr, d’Oran. Pop. comprise dans la commune de Saint-Cloud ; à 8 kil. N.-O. de Saint-Cloud et
sur le littoral. — Constitution de la propriété indigène (loi du 26 juillet 1873). Situation des travaux au 1er juillet 1877. Le dépôt du dossier (article 13 de la loi) a été effectué le 11 juin 1877.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

  

 

 

 

  

 

 

 

  

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 



Tribus et Fractions de Tribus Algériennes – 1879 / en ‘B’

18102018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Baahta:  V. Bahata, fraction de l’ancienne tribu des Beni-Sliman, dépendant des Beni-Sliman-Gheraba (nouvelle organisation). Non érigée en douar-commune. Rattachée à la commune indigène de l’Arba, annexe et canton judiciaire de l’Arba, subd. d’Alger. Pop, 833 ind.

 

 

Babor: (Sup. 33,600. hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Takitount. Canton judiciaire et annexe de Takitount, cercle et subd. de -Sétif; à 10 kil. N.-E. de Takitount, sur le Versant N.-E. du Djebel-ben-Zerib et S.-E. du Djebel-Babor. La tribu des Babor (ou kaïdat) se compose des fractions sui-
vantes: BaborBeni-SaïdOuled-bou-HarratzBeni-ZoundaïRichia Beni-AzizBeni-Medjellet-Arbaoun. Pop. ind. 7,360 hab,

 

 

Babor: Fraction du Babor, tribu Commune indigène, canton judiciaire et annexe de Takitount, arr. judiciaire de Bougie, cercle et subd. de Sétif. Pop. ind. 1,321 hab.

 

 

Babta: V. Babla, fraction de l’Oued-Ksob. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif.

 

 

Badès: Fraction des Zab-Chergui. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop, 325 ind.; à 85 kil. E. de Biskra et sur la rive gauche de l’Oued-el-Arab, aflluent du lac Farfaria.

 

 

Badessa: V. El-Badessa, fraction des Ouled-Sliman du grand kaïdat du Djebel-Meharga. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. ind. 186 hab.

 

 

Baghdoura: (Sup. 4,326 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-commune par décret du 23 avril 1866. V. le douar de Baghdoura. Commune mixte et canton judiciaire de Ténès, arr. d’Orléansville Pop. tot. 1,461 hab.

 

 

Bahalil: Fraction des Beni-Kani, Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale, annexe des Beni-Mansour. Pop. ind. 542 hab. ; à 68 kil. N.-E. d’Aumale et sur la limite du dép. d’Alger.

 

 

Bahata: Fraction de l’ancienne tribu des Beni-Sliman. Sup. 9,400 hect. Dépendant du kaïdat des
Beni-Sliman-Cheraba, Non érigée en douar-com. Rattachée à la commune indigène de l’Arba, Annexe et canton judiciaire de l’Arba, subd. d’Alger. Pop. 833 ind.; à 22 kil. S.-O. de l’Arba.

 

 

Bahour ou Bohour: V. Ouled-Bohour, fraction du Zab-Chergui. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop, 615 ind., y compris la pop. des Ouled-Farès-ben-Rabah.

 

 

Bahr: V. Beni-Djenad-el-Bahr, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

Bahr: V. El-Bahr, fraction des Ouled-Mohamed-el-M’barek. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. ind. 89 hab.

 

 

Bahr: V. Flisset-el-Bahr, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

Bakhita: V. Ouled-Bakhita, fraction des Sahary-Khobéïzat, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djelfa, subd. de Médéa, Pop. ind. 257 hab.

 

 

Bakhir: V. Ouled-Bakir, fraction des Ouled-Khaled du kaïdat de l’Ouled-Chaïr. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. ind. 141 hab.

 

 

Bakir: V. Ouled-Bakir, fraction des Ouled-Khaled du kaïdat de l’Oued-Chaïr. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. ind. 107 hab.

 

 

Balaghr: V. Ouled-Balaghr, tribu. Commune mixte de Daya, canton judiciaire dee Sidi-bel-Abbés et cercle de Daya, subd. de Tlemcen.

 

 

Bali ou Bahli: Fraction de l’Oued-Abdi, Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. Pop. 208 ind. ; à 31 kil. S.-E. de Batna, sur la rive gauche de l’Oued-Abdi, affluent de l’Oued-Biskra. 

 

 

Barbacha: Fraction des Ouled-Abd-el-Djebar. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd, de Sétif. Pop. ind, 1.810 hab, ; à 24 kil. S.-O. do Bougie, .sur la route stratégique de Bougie à Sétif et au S. du territoire de colonisation de l’Oued-Amizour.

 

 

Baréroul: Fraction des M’chedallah. Commune indigène, canton judiciaire, cercle, et subd. d’Aumale, annexe des Beni-Mansour. Pop. ind. 99 hab.


 

 

Barka: V. Ouled-Barka, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd, d’Aumale.

 

 

Barkat: V. Ouled-Barkat, tribu. Commune mixte de Zemmorah, annexe, de Zemmorah cercle et subd, d’Oran, canton judiciaire de Relizane.

 

 

Barrania: V. Berrania, tribu, commune mixte d’Aïn-M’Iila, canton judiciaire des Ouled-Rahmoun, arr, de Constantine.

 

 

Batna: (La kaïdat de) se compose des tribus de Lakhdar-AlfaouïaOuled-ChelihTlets el Zouï. Toutes ces tribus ont été délimitées et érigées en douar-commune. Pop. ind. du kaïdat, 5,177 bab.

 

 

Béchar: Fraction des Beni-Ittourarr, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 130 hab. ; à 17 kil, S.-E, de Fort-National,

 

 

Bechiah: V. Ouled-Bechiah, fraction des Ouled-Dhia, tribu et kaïdat. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Souk-Ahras, subd,  de Bône. Pop. ind. 1,662 bab.

 

 

Béchir: V. Beni-Béchir, tribu ou douar Aïn-Ghorab. Commune pleine exercice de St-Charles, arr. de Phillppeville, canton judiciaire d’El-Arrouch.

 

 

Béchir: V. Beni-Béchir, ancienne tribu ou douar El-Alba. Commune mixte et canton judiciaire de Collo, arr. de Philippeville.

 

 

Bedarna: Fraction des Beni-bou-Yacoub, tribu et douar. Commune mixte de Beni-Chicao, canton judiciaire, de Médéa, arr, d’Alger. Pop. ind. 366 hab. ; à 22 kil. N.-E. de Médéa et sur l’Oued-Bedarna; aflluent de l’Harrach. 

 

 

 

 

Bedarna: Fraction de Douï-Hasseni. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville. Pop. ind. 217 bab, 

 

 

 

Begara: V. El-Begara, fraction des Ouled-Toâba. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djelfa, subd. de Médéa. 

 

 

 

Behira-ThouïIa: (Sup. 17,292 hect.) Tribu délimite et divisée en 2 douars-communes par décret du 18 novembre 1868. V. les douars Ouled-Dreïd et El-Hezebri. Commune mixte d’Aïn-M’lila, canton judiciaire des Ouled-Rahmoun arr. de Constantine. Pop. tôt. 3,071 hab. 

 

 

 

Bekakia: V. El-Bekakia, grande fraction du Chorfat-el-Hamel, Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Sâada, subd. d’Aumale, Pop. ind. 520 hab. 

 

 

 

Bekakra: Tribu dépendant des Hamyan Chafa. Rattachée à la commune mixte et au cercle de Sebdou, canton judiciaire et subd, de Tlemcen. Le chiffre de la pop. est compris dans celui des Hamyan-Chafa. 

 

 

 

Bel-Abbès: V. Ouled-Aïssa-bel-Abbès, tribu. Commune mixte de Frendah-Mascara, canton judiciaire et subd, de Mascara. 

 

 

 

Bel-Adi: V. Ouled-bel-Adi, fraction des Ouled-Sultan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de Barika. 

 

 

 

Bel-Afou: V. Ouled-bel-Afou, tribu et douar. Rattachés à la commune mixte de Duquesne, sous le nom de Taher (centre en voie de peuplement). canton judiciaire de Djidjelli, arr. de Bougie. 

 

 

 

Bel-Aïd: V. Beni-bel-Aïd, tribu et douar. Commune indigène et cercle d’El-Milia, canton judiciaire de Mila, subd. de Constantine. 

 

 

 

Belalla ou B’lalla: Fraction des Ouled-Si-Yahia. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Tebessa, subd. de Constantine Pop. 1,046 ind. 

 

 

 

Belbara: Fraction de M’chedellah. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale, annexe de Beni-Mansour. Pop. ind. 237 hab. 

 

 

 

Belgassem: V. Ouled-Belgassem, fraction des Ouled-Sultan. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de Barika. 

 

 

 

Belgassem-ben-el-Arbi: Petite fraction des Ouled-Si-Ali du kaïdat de Chorfat-el-Hamel. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. ind. 60 hab. 

 

 

 

Bel-Ghafer: V. Ahel-el-Gafer ou Ahl-bel-Ghafer, tribu, Commune mixte et cercle de Lalla-Maghrnia, subd. de Tlemcen. 

 

 

 

Bel-Hassen: V. Beni-bel-Hassen, tribu. Canton judiciaire, annexe et commune indigène de l’Arba, subd. d’Alger. 

 

 

 

Belkassem-ben-AIi: V. Ouled-Belkassem-ben-Ali, fraction des Ouled-Rechaïch. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Khenchela, subd. de Batna. 

 

 

 

Belkassem-ben-Yahia: V. Ouled-Belkassem-ben-Yahia des Ouled-Sultan-Dahra et Guebala. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. de Batna. 

 

 

 

Bel-Kheir: V. Ouled-Si-bel-Kheir de la tribu des Achèche, Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. de Batna. 

 

 

 

Bel-Kir ou Bel-Khir: V. Ouled-bel-Khir de la tribu des Ouled-Sultan. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de Barika. 

 

 

 

Bellil: V. Ouled-Bellil, tribu et douar. Commune mixte de Bouhira, cercle canton judiciaire et subd. d’Aumale. 

 

 

 

Bellil: V. Ouled-Bellil, nom d’une fraction du douar-commune d’EI-Kantara, Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 812 hab. 

 

 

 

Ben-Affan: V. Ouled-ben-Affan, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire du Tiaret, subd. de Mascara. 

 

 

 

Ben-Aïcha: V, Ouled-ben-Aïcha des Ouled-Sultan-Dahra et Guebala, tribu. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de Barika. 

 

 

 

Ben-Ali: V. Hassen-ben-Ali, tribu. Commune mixte de Ben-Chicao, canton judiciaire de Médéa, arr. d’Alger. 

 

 

 

Beni-Abbas ou Beni-Abbès: Fraction des Beni-Ouassif, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys, Pop. ind. 1.129 hab. ; à 9 kil. S. de Fort-National. 

 

 

 

Beni-Abbès: (Sup. 36,467 hect.) Ancienne tribu délimitée et divisée en 5 douars-communes par décret du 13 mars 1869. V. les douars Tazemalt (com. mix. d’Akbou) ; Tigrine Boni Aït-R’zine et Mouqua. Commune indigène, canton judiciaire et cercle d’Akbou, subd. de Sétif. 

 

— NOTA : Le douar Mouqua est désigné quelquefois sous le nom d’Aït-Abd-Allah. La pop. ind. des Beni-Abbés, moins le douar Tazemalt, est de 12,840 hab. Le douar do Tazemelt forme une section de la commune mixte d’Akbou. 

 


 

 

Beni-Abbès: Fraction des Beni-Sliman. Commune indigène, canton judiciaire et annexe de Takitount,   subd. et cercle de Sétif. Pop, 919 ind. 

 

 

 

Beni-Abbès: V. Beni-Abbas, fraction des Beni-Ouassif, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 1,129 hab. 

 

 

 

Beni-Abd-Allah: Fraction du Sahel-Guebli, tribu. Commune indigène, cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind. 401 hab. ; à 48 kil. E. d’Akbou et à 30 kil. N.-O. de Sétif, sur la route stratégique de Sétif à Bougie et sur le versant N.-O, du Bou-Hamar, point géodésique, altitude 1,237 mètres. 

 

 

 

Beni-Abed: (Sup. 3,825 hect. env.) Tribu rattachée à la commune mixte et au cercle de Nomours. Canton judiciaire et subd. de Tlemcen. 

 

 

 

 



Beni-Abibi: V. Beni-Habibi, tribu. Rattachée à la commune indigène de Djidjelli. Canton judiciaire et cercle de Djidjeli, subd. de Constantine. 

 

 

 

Beni-Achache: Fraction des Boni-Yala, tribu. Commune indigène, cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind. 1,070 hab. 

 

 

 

Beni-Addi: (Sup. 4,728 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en 1 douar-commune par décret du 18 novembre 1869. V. le douar Beni-Addi. Commune mixte, canton judiciaire et arr, de Guelma. 

 

 

 

Beni-Adjez: V. Beni-Yadjès, fraction des Beni-Foughal, tribu. Commune indigène de Djidjelli, canton judiciaire et cercle de Djidjelli, subd. de Constantine 

 

 

 

Beni-Adjissa: V. Adjissa, fraction des Ouled-Abd-el-Djebar, Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bougie, subd. de Sétif. 

 

 

 

Beni-Afer et Djimla ou Beni-Afeur et Djimla: Tribu et kaïdat rattachés à la commune indigène de   Djidjelli, subd. de Constantine; à 35 kil. S.-E; de Djidjelli, sur le chemin de cette ville à Sétif et sur 
l’Oued-Djindjïn. Cette tribu se compose des fractions suivantes : Aftis et Ouled-ArabOuled-M’doura et Ouled-ZmaraEl-OuadiaDjouambiaOuled-bou-Souar et Ouled-MahmedOuled-Saïd et Beni-HasseinOuled-Mars et Ouled-Aïssa, d’une pop. tot, de 5,501 ind. 

 

 

 

Beni-Afif: Fraction des Beni-Chebana, tribu, Commune indigène, cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind. 1,296 hab ; à 30 kil. E. d’Akbou et sur la rive gauche de l’Oued-Boussellam. 

 

 

 

Beni-Ahmed: (Sup. 12,529 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-commune, par décret du 27 octobre 1866. V, le douar-commune de Oued-Telbenet. Subd. d’Orléansville, commune indigène, canton judiciaire et cercle de Miliana. Pop. 3,245 ind. 

 

 

 

Beni-Ahmed: (Sup. 4,798 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-commune par décret du 27 octobre 1866. V. le douar-commune de M’rabol-Moussa. Commune mixte de Duquesne, canton judiciaire de Djidjelli, arr. de Bougie. Une partie de ce douar a été livrée à la colonisation  pour l’installation des fermes isolées de M’rabol-Moussa. Pop. 37 Français, 594 ind. 

  

 

 

Beni-Aïcha: (Sup. 4,648 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en 2 douars-communes par décret du 12 octobre 1868. V. les douars-commune de El-M’cid ; Tamendjar. Commune indigène et cercle d’El-Milia, subd. de Constanline, canton judiciaire de Mila. Pop. 1,561 ind. 

 

— NOTA : Ces deux douars forment le cheïkat indépendant des Boni-Aïcha. 

 

 

 

Beni-Aïche: Fraction de Ouzera, tribu et douar. Commune mixte de Ben-Chicao, canton judiciaire de Médéa, arr. d’Alger. Pop. ind. 1,428 hab.; ;à 13 kil. N.-E. de Médéa, sur l’Oued-Djer ou Oued-bou-Beker, affluent de la Chiffa. 

 

 

 

Beni-Aïdel ou Beni-Aydel: (Sup. 35,500 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène d’Akbou. Canton judiciaire et cercle d’Akbou, subd, de Sétif; à 4 kil. E. d’Akbou, sur l’Oued-Sahel et l’Oued- 
Boussellam, affluent du précédent, Cette tribu se compose des fractions suivantes: AmalouMahfoudaBou-HamzaTizi-AïdelOuled-Sidi-YahiaSeddouk et Ouled-Nouah. Pop. ind. 10,027 hab. 

 

 

 

Beni-Aïssa: Fraction de La Cheflla, tribu du kaïdat de l’Oued-bou-Hadjar. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de La Calle, subd. de Bône. Pop. 1,088 ind. 

 

 

 

Beni-Aïssi: (Sup. 4,600 hect. env.) Tribu rattachée à la commune mixte de Tizi-Ouzou. Canton judiciaire et arr, do Tizi-Ouzou; à 10 kil. S.-E. de cette ville Pop. Tot. 3,971 hab. 

 

 

 

Beni-Aïssi: Fraction des Beni-Yala-Chéraga, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale, annexe des Beni-Mansour. Pop. ind, 511 hab. ; à 44 kil. N.-E, d’Aumale entre l’Oued-Berdi et l’Oued-Gouïa, affluents rive gauche de l’Oued-Sahel. 

 

 

 

 

Beni-Aïssi ou Beni-bou-Aïssi: V. Beni-Melloul, tribu et Aït-Ouurets-ou-Ali, douar. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif.

 

 

Beni-Amar: (Sup. 13,579 hect.) Tribu dépendant du kaïdat de l’Oued-el-Kébir, délimitée et érigée en douar-commune par décret du 29 septembre 1867. V. le douar Beni-Amar. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de La Calle, subd, de Bône. Pop. ind. 1,005 hab.

 

 

Beni-Amar: (Sup, 30,900 hect,) Ancienne tribu délimitée et divisée en 2 douars-communes par décret du 17 octobre 1869. V. les douars-communes Oued-el-Berdi et Aïn-Hazem. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale, Pop. tôt. 4,095 hab.

 

 

Beni-Amran: (Sup. 6,800 hect. env.) Tribu rattachée à la Commune indigène de Bougie. Canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif; à 18 kil. N.-O. de Bougie, sur la rive droite de l’Oued-
Eddas et sur le littoral. Pop, ind. 1,030 hab.

 

 

Beni-Amran: (Sup. 6,575 hect.) Ancienne tribu délimitée et constituée en douar-commune par décret du 27 novembre 1867. V. le douar Bou-Kéram. Commune indigène, canton judiciaire et annexe de l’Arba, subd. d’Alger.

 

 

Beni-Amran: (Sup. 17,432 hect,) Ancienne tribu délimitée et érigée en 4 douars-communes par décret du 31 octobre 1868. V. les douars-communes de Beni-MeklaOued-ChenderRouafa ; Beni-Chenacha

 Le douar Beni-Mekla a été rattaché à la commune pleine exercice et au canton judiciaire de Bordj-Menaïel, arr. de Tizi-Ouzou. Pop. tot. 3,913 hab. Les 3 autres à la commune mixte des Issers et au canton judiciaire de Bordj-Menaïel, arr. de Tizi-Ouzou. Pop. des 3 douars de la commune mixte 10,778 hab. ind.

 

 

Beni-Amran-Djebala: (Sup. 12,221 hect.) Ancienne tribu dépendant du kaïdat des Beni-Amran-Djebala, délimitée et érigée en 3 douars-communes par décret du 14 octobre 1867. V. les douars-communes de CheddiaMelletin, appelé aussi Oum-Tlétin ; Rekkada. Le premier rattaché à la commune mixte de
Duquesna, canton judiciaire de Djidjelli, arr. de Bougie et les deux derniers à la commune indigène de Djidjelli, subd. de Constantine, canton judiciaire et cercle de Djidjelli.La délimitation du kaïdat des Beni-Amran-Djebala comprend les douars de Melletin, de Rekkada, de Tazia et Tabellout. Pop. tot, du kaïdat 4,981 hab.

 

 

Beni-Amran-Selfla: (Sup. 3,766 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-commune par décret du 5 juin 1869. Rattachée à la commune mixte de Duquesne, canton judiciaire de Djiiljelli, arr. de Bougie. V. le douar Djindjin. Le territoire du douar Djindjin a été livré,  en totalité, au service de la colonisation pour l’établissement des villages de Strasbourg et do Tahïr.

 

 

Beni-Amrous: (Sup. 2,208 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar par décret du 27 novembre 1868. V. le douar Beni-Amrous. Commune mixte, canton judiciaire et arr. de Bougie.

 

 

Beni-Aroun: V. Beni-Haroun, azels domaniaux, Commune mixte et canton judiciaire de Mila, arr. de Constantine,

 

 

Beni-Attafs ou Beni-bou-Attaf: (Sup, 1,200 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-National, Canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys; à 14 kil. S.-E. de Fort-National, sur la route de cette ville aux Beni-Mansour. Pop. 2,124 ind. Les Beni-Attafs se composent des fractions
suivantes: Beni-Sâada et Beni-Daoud et forment, avec les tribus des Beni-bou-Akkach et des Beni-bou-Drar, une section de la commune indigène de Fort-National.

 

 

Beni-Aydel: V. Beni-Aïdel, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire d’Akbou, subd. de Sétif.

 

 

Beni-Aziz: Fraction du Babor. Commune indigène, canton judiciaire et annexe de Takitount, cercle et subd, de Sétif. Pop. 920 ind.

 

 

Beni-Barbar: Fraction des Ouled -Khiar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Souk-Ahras, subd. de Bône. Pop. 1,787 ind.

 

 

Beni-Barbar:  Fraction du Djebel-Chéchar, tribu. Commune indigène et cercle de Biskra, subd. de Batna. Les Beni-Barbar se composent des petites fractions suivantes : El-AmraZaouiaSidi-Messaoud et Tizougarin. Pop. 711 ind.

 

 

Beni-Bechir: (Sup. 6,992 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-commune par décret du 10 août. 1868. V. le douar-commune de El-Atba. Commune mixte et canton judiciaire de Collo, arr. de Philippeville. Pop. ind. 1,983 hab.

 

 

Beni-Béchir: Tribu. V. Beni-Mehenna et Beni-Béchir, anciennes tribus. Arr. de Philippoville.

 

 

Beni-bel-Acène: V. Beni-bel-Hassen, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville.

 

 

Beni-bel-Acène: V. Beni-bel-Hassen, tribu. Commune indigène, annexe et canton judiciaire de l’Arba, subd. d’Alger. 

 

 

 

 

Beni-bel-Aïd: (Sup. 4,151 hect,) Ancienne tribu dépendant du kaïdat de l’Oued-Zhour, délimitée et érigée en douar-commune par décret du 27 octobre 1866. V. le douar-commune de Beni-bel-Aïd.
Commune indigène et cercle d’El-Milia, subd. de Constantine, canton judiciaire de Mila. Pop. ind. 2,627 hab.

 

 

Beni-bel-Hassen: (Sup. 4,300 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de l’Arba. Canton judiciaire et annexe de l’Arba, subd, d’Alger ; à 26 kil. S.-E. de l’Arba, sur la rive gauche de l’Oued-Isser. Pop. 2728 hab.

 

 

Beni-bel-Hassen ou Beni-Lassen: (Sup. 3,766 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Teniet-el-Had. Canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville; à 30 kil. S.-O. de Teniet-el-Had, ou sud du Djebel-Zaccar, point géodésique. Cette tribu se compose des fractions suivantes: 
Ouled-SaïdKeradjidjRezazgaKenanechaOuled-Si-AhmedOuled-ben-Ameur et Ouled-Melah. Pop. tot. 1,648 ind.

 

 

Beni-bou-Addou ou Bou-Addou: (Sup. 2,000 hect, env,) Tribu rattachée à la commune mixte de Dra-el-Mizan. Arr. de Tizi-Ouzou, canton judiciaire de Dra-El-Mizan ; à 18 kil. E. de cette dernière ville, sur le chemin de Dra-El-Mizan à Fort-National, Pop. tot. 2,065 hab.

 

 

Beni-bou-Aïssi: V. Beni-Melloull et Beni-bou-Aïssi, tribus. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif. Pop. 2,183 ind.

 

 

Beni-bou-Akkach: Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-National. Canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys ; à 12 kil. S. de Fort-National, sur le versant N. du Djebel-Jurjura. Pop. 2,762 ind. Les Beni-bou-Akkach se composent des fractions suivantes : ZahknounTiguemounine,
Tiroual et Ouled-Sidi-Atsman. Cette tribu, réunie à celles des Béni-Attafs et des Béni-bou-Drar, forment une section de la commune indigène de Fort-National.

 

 

Beni-bou-Attab: V. Beni-bou-Hattab, tribu. Commune indigène et cercle de Miliana, canton judiciaire de Duperré, subd, d’Orléansville.

 

 

Beni-bou-Attaf: V. Beni-Attaf, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

Beni-bou-Beker: Fraction des Ouled-Abd-el-Djebar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif. pop. ind. 827 hab. ; à 30 kil, S.-O. de Bougie, sur l’Oued-Amazin, affluent, rive droite, de l’Oued-Sahel.

 

 

Beni-bou-Chaïb ou Bou-Chaïb:  Sup. 3,000 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-National, commune judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys ; à 16 kil, E. de Fort- National, et sur la rive gauche de l’Oued-Sebaou. Pop, 4,299 ind. Cette tribu se compose des fractions suivantes : SouamaAït-ZellalAït-Zellal-ben-RezIiIguergued-Moumen et Igouffaf, et forme, avec les tribus des Béni-Yahia et des Beni-Menguellet, une section de la commune indigène de Fort-National.

 

 

Beni-bou-Douan: Tribu rattachée à la commune indigène et au cercle de Miliana. Subd. d’Orléansville, canton judiciaire de Duperré ; à 30 kil. S.-O. de Duperré, sur le versant N.-E. de Dra-Messooud,
signal géodésique. Pop. 2,359 ind. Cette tribu se compose des fractions suivantes : Beni-MessaïBeni-tlaïSebabenaKechachtaTikezalMedjaïrKhezara et Aouadja.

 

 

Beni-bou-Drer ou Beni-bou-Drar: (Sup. 1,200 hect. env,) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-National. Canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys ; à 16 kil. S.-E. de Fort-National et sur le versant N. du Djebel-Jurjura. Pop. 4,887 ind. Les Beni-bou-Drar se composent des
fractions suivantes: Iril-bou-AmmasTala-N’TazertBou-AdnanDarnaAït-ou-AbbaneAït-Ali-ou- Harzoun, et forment, avec les tribus des Beni-Attaf et des Beni-bou-Akkach, une section de la commune indigène de Fort-National.

 

 

Beni-bou-Gherdan: (Sup. 2,000 hect. env,) Tribu rattachée à la commune mixte de Dra-El-Mizan. Arr. de Tizi-Ouzou, canton judiciaire de Dra-El-Mizan; à 12 kil, S.-E. de cette dernière ville. Pop. tôt, 1,749 hab.

 

 

Beni-bou-Hattab ou Beni-bou-Attab:  (Sup. 7,500 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Miliana. Cercle de Miliana, subd. d’Orléansville, canton judiciaire de Duperré; à 40 kil. S.-O. de cette dernière ville. Pop, 923 ind, Cette tribu se compose des fractions suivantes : Ouled-MâamarTifélikineCheurfaBeni-Djerten et Beni-bou-Setour.

 

 

Beni-bou-Ichem: Fraction des Beni-bou-Mileuk, tribu. Commune indigène, cercle et subd. d’Orléansville, canton judiciaire de Cherchel, Pop, ind. 143 hab. 

 

 

 

 

Beni-bou-Khennous: (Sup. 19,657 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène d’Orléansville. Canton judiciaire, cercle et subd. d’Orléansville ; à 24 kil. S.-E. de cette ville, entre l’Oued-Lar (Oued-Sly) et l’Oued-Larba (Oued-Fodda), affluents du Chélif, Pop, 3,963 ind. Cette tribu se compose des fractions suivantes : ZelamtaOuled-AïssaOuled-bou-HouaRiabat et Berkan.

 

 

Beni-bou-Kni: (Sup, 4,994 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-commune par décret.du 31 décombre 1866. V. le douar-commune de Beni-Boukni. Commune mixte de l’Oued-Fodda, canton judiciaire de Duperré, arr. d’Orléansville. Pop. 1,248 ind.

 

 

Beni-bou-Messaoud: (Sup. 3,349 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée on douar-com. par décret du 24 avril 1867, V. le douar-com. Oued-Soummam. Commune mixte, canton judiciaire et arr, de Bougie. Pop. 2,624 hab. ind.

 

 

Beni-bou-Mlleuk: (Sup. 6,820 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène d’Orléansville. Cercle et subd. d »Orléansville, canton judiciaire de Cherchel ; à 50 kil. S.-O, de cette dernière ville, 
sur la rive droite de l’Oued-Dahmous. Cette tribu se compose des fractions suivantes : Iril-LemsaratChoullaBeni-bou-IchemRazlia et Bou-Hallou. Pop. 1,768 ind.

 

 

Beni-bou-Naïm: (Sup. 5,925 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com, par décret du 27 février. 1867. V. le douar de Arb-Guerra. Pop. ind. 2,018 hab. Rattaché, par arrêté du 24 avril 1878, à la commune mixte de Collo, canton judiciaire de Collo, arr. de Philippeville.

 

 

Beni-bou-Naïm-Sfisfa: (Sup. 709 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 14 avril 1866. V. le douar Beni-bou-Naïm-Sfisf. Commune de Robertville, arr. de Philippeville, canton judiciaire d’El-Arrouch.

 

 

Beni-bou-Saïd: (Sup. 31,457 hect. env.) Tribu rattachée à la commune mixte de Lalla-Maghrnia. Cercle, de Lalla-Maghrnia, canton judiciaire de Nomours, subd. de Tlemcen ; à 40 kil. S. de Nemours, et confinant à l’empire du Maroc. Cette tribu renferme le contre minier de Gar-Rouban. Pop. ind.
1,774 hab. Pop, du centre de Gar-Rouban, 12 Français, 6 Israélites et 40 Étrangers.

 

 

Beni-bou-Setour: Fraction des Beni-bou-Hattab, tribu. Commune indigène et cercle de Miliana, subd. d’Orléansville, canton judiciaire de Duporré. Pop, ind. 139 hab.

 

 

Beni-bou-Sliman: Tribu rattachée à la commune indigène de Biskra. Canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna ; à 20 kil. N.-E. de Biskra, sur POued-Biraz et sur le chomin de Biskra à Aïn-Beïda. Pop. tot. 6,061 hab. ind. Cette tribu se compose des fractions suivantes, savoir : Ouled-Abderrahman,
Ouled-SlimanBen-HamzaArch-DjerallahOuled-Abd-er-Rezeg, Ouled-KassemTkout, et des douars-com. de M’chounech et Rassira,

 

 

Beni-bou-Yacoub: (Sup. 10,578 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 12 mai 1869. V. le douar-com. de Beni-bou-Yacoub. Commune mixte de Ben-Chicao, arr. d’Alger, canton
judiciaire de Médéa. Cette tribu ou le douar-com. se compose des fractions suivantes : Ouled-bou  HezziMadalaOuled-TurkiFernaOuled-MeguebelOuled-AmeurOuled-AliBedarna et Merabtine  . Pop. 3,758 hab. ind.

 

 

Beni-bou-Youssef: (Sup. 2,400 hect, env,) Tribu rattachée à la commune indigène de Takitount. Canton judiciaire et annexe de Takitount, subd. de Sétif; à 24 kil. N. de Takitount, sur la rive droite de
l’Oued-Agrioun et au S. de la tribu des Beni-Segoual. Pop. ind. 330 hab.

 

 

Beni-bou-Youssef: (Sup. 3,500 hect. env,) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-National. Canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys; à 12 kil. S.-E. de Fort-National et sur la route de cette ville aux Beni-Mansour, Pop. 3,064 ind. Cette tribu se compose des fractions suivantes : Taourirt-AmranTiferdoudTazroutAin-Soltan et Aït-Khelifa et forme, avec la tribu des Akbils, une section de la commune indigène de Fort-National.

 

 

Beni-bou-Zegar: Fraction de Khobbaza, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Miliana, subd. d’Orléansville. Pop. ind. 314 hab.

 

 

Beni-Brahim: (Sup. 8,399 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 6 octobre 1869. V. le douar-com. de Bou-Hamdane. Canton judiciaire, commune mixte et arr, de Guelma.

 

 

Beni-Brahim: Fraction des Arab-Chéraga, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop, ind. 266 hab. 

 

 

 

 

Beni-Brahim: Fraction des Beni-Yala, tribu. Commune indigène, cercle et subd, de Sétif, canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind. 1,364 hab,; à 32 kil. E. d’Akbou et sur la rive gauche de l’Oued-Boussellam.

 

 

Beni-Brahim: Fraction d’Ouargla, ville. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd. de Médéa. Pop. ind. 359 hab.

 

 

Beni-Caïd ou Beni-Kaïd: (Sup. 1,596 hect.) Ancienne tribu dépendant du kaïdat de Bou-Chorf,  délimitée et érigée en douar-com. par décret du 21 octobre 1869. V. le douar-com. de El-Akbia. Commune indigène et cercle d’El-Milia, canton judiciaire de Mila, subd, de Constantine. Pop. ind, 1,010 hab.

 

 

Beni-Caïd: V. Beni-Kaïd, tribu. Commune mixte et arr. de Bône, canton judiciaire de Mondovi,

 

 

Beni-Caïd: V. Beni-Kaïd, tribu et douar. Commune plein exercice de Djidjelli, canton judiciaire de Djidjelli, arr. de Bougie.

 

 

Beni-Chaïb: (Sup. 4,031 hect, env,) Tribu rattachée à la commune indigène de Teniet-el-Had. Canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville ; à 20 kil. O. de Teniet-el-Had et sur la rive droite de l’Oued-Arba (Oued-Fodda), affluent du Chelif, Cette tribu se compose des fractions suivantes : Ouled-SendaBeni-SadanaBeni-DjzouliBeni-RalbaMessarirOuled-SettiMebatenine et Negor. Pop. tôt. 1,641 ind.

 

 

Beni-Chebana: (Sup. 10,600 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigènede Sétif. Cercle et subd, de Sétif. Canton judiciaire d’Akbou ; à 22 kil. E. de ce centre. Cette tribu se compose des fractions suivantes : Beni-ChebanaBeni-AfifBeni-Djomati et Beni-Oudjehane. Pop. ind. 5,202 hab.

 

 

Beni-Chebana: Fraction des Bzni-Chebana, tribu et kaïdat. Commune indigène, cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind. 1,761 hab.; à 30 kil. E. d’Akbou et à cheval sur l’Oued-Boussellam,
affluent du Sahel.

 

 

Ben-Daoua ou Ben-Dahoua: V. Ouled-ben-Dahoua, fraction du Hodna, tribu. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de Barika,

 

 

Ben-Daoud ou Beni-Daoud: (Sup. 37,290 hect. env.) La tribu des Ben-Daoud comprend les fractions des Ouled-Sidi-Brahim-bou-BekerOuled-AliOuled-TrifOuled-Taïr et Ouled-Dâan. Rattachée à la commune indigène de Bordj-bou-Arréridj. Canton judiciaire et cercle de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif;  à 40 kil. O. de Bordj-bou-Arréridj et confinant au dép. d’Alger, Pop. tôt. 5,073 ind.

 

 

Beni-Daoud: Fraction des Beni-Attaf, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys, Pop. ind. 1,281 hab.; à 17 kil. S.-E. de Fort-National, sur l’Oued-Djemâa.

 

 

Beni-Daoud: V. Ben-Daoud, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif.

 

 

Beni-Derdjin: (Sup. 4,722 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-com, par décret du 10 août 1868. V. le douar Beni-Derdjin. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. d’Orléansville, Pop. 1,478 ind.

 

 

Beni-Dergoun ou Beni-Dergoul: (Sup. 5,554 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 20 novembre 1867. V. le douar-com. Beni-Dergoun. Commune mixte et annexe de
Zammorh, subd. d’Oran, canton judiciaire de Relizane, Pop. ind. 1,851 hab.

 

 

Beni-Djaad: Kaïdat. Son territoire est formé des tribus des Ouled-SelimMetennan et Ouled-Sidi-Salem. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. d’Aumale. Pop, tôt. 7,552 hab. ind.

 

 

Beni-Djelil: Fraction des Ouled-Abd-el-Djebar, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif. Pop. ind. 2,093 hnb. ; à 28 kil. S.-O. de Bougie et sur la rive gauche de l’Oued-Amazin, affluent rive droitedu Sahel,

 

 

Beni-Djemati: Fraction des Beni-Chebana, tribu et kaïdat. Commune indigène, cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind. 631 hab. ; à 35 kil, E. d’Akbou et sur la rive gauche de l’Oued-
Boussellam, affluent du Sahel.

 

 

Beni-Djenad-el-Bahr ou Beni-Djennad-el-Bahr: (Sup. 2,470 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-National. Cercle et canton judiciaire de Fort-National, subd. de Dellys; à 20 kil. N.-E. de Fort-National, sur le chemin de Dellys à Bougie. Pop. ind. 2,322 hab. Cette tribu se compose des fractions suivantes : Taboudouch et Aït-Ighzer et forme une section de la commune indigène de Fort-National avec les tribus de Beni-Djenad-el-Cheurg et Beni-Djenad-el-Ghorb.

 

 

 

 

Beni-Djenad-el-Cheurg ou Beni-Djennad-el-Cheurg: (Sup. 8,305 hect, env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-National. Cercle, et canton judiciaire de Fort-National, subd. de Dellys; à 18 kil. N.-E. de Fort-National. — Pop. ind. 5,170 hab. Cette tribu se compose des fractions suivantes:
Aït-el-AdourAït-bou-AliArérib, TaguerciftTala-N’Taguena et forme une section de Ia commune indigène de Fort-National , avec les tribus de Béni-Djenad-el-Bahr et Beni-Djenad-el-Ghorb.

 

 

Beni-Djenad-el-Ghorb ou Beni-Djennad-el-Ghorb: (Sup. 8,362 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-National. Cercle et canton judiciaire de Fort-National, subd. de Dellys; à 18 Kil. N.-E. de Fort-National. — Pop, ind. 5,343 hab. Cette tribu se compose des fractions suivantes:
IzarazenAbizarAït-MâamarIbedachAït-Mira et Timizar et forme une section de la commune indigène de Fort-National avec les tribus des Beni-Djenad-el-Bahr et Beni-Djenad-el-Cheurg.

 

 

Beni-Djerten: Fraction des Ouled-Bessam-Chéraga, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville. Pop. ind, 251 hab.

 

 

Beni-Djerten: Fraction des Beni-bou-Hattab, tribu. Commune indigène et cercle de Miliana, canton judiciaire de Duporré, subd. d’Orléansville, Pop. ind. 188 hab.

 

 

Beni-Djzouli ou Beni-Dzouli: Fraction des Beni-Chaïb, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle, de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville. Pop. ind. 270 hab. ; à 24 kil. O. de Teniet-el-Had et sur la rive gauche de l’Oued-Feroussa.

 

 

Beni-Douala ou Beni-Douela ou Douëla: (Sup. 1,450 hect. env.) Tribu rattachée à la commune mixte de Tizi-Ouzou, Canton judiciaire et arr. de Tizi-Ouzou ; à 6 kil. S.-E. de cette ville. Pop. lot. 3,130 hab.

 

 

Beni-Douëla: V. Beni-Douala, tribu. Commune mixte, canton judiciaire et arr. de Tizi-Ouzou.

 

 

Beni-Ediel: V. Beni-Hédiel, tribu. Commune mixte et cercle de Sebdou; canton judiciaire et subd. de Tlemcen.

 

 

Beni-Ellal: V. Beni-Hellal. Commune indigène de Tiaret-Aflou, cercle et canton judiciaire de Tiaret, subd. de Mascara.

 

 

Beni-el-Mey: Fraction de l’Oued-Bousselah, tribu. Commune indigène et annexe de Fedj-Mezala, subd. de Constantine, canton judiciaire de Mila. Pop. 837 ind.

 

 

 

Beni-Fadhel: V. Ouled-Amar-ben-Fadhel, fraction de la tribu des Achèches. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna.

 

 

Beni-Fathem: (Sup. 9,295 hect,) Ancienne tribu délimitée et érigée en douor-com. par décret du 4 novembre 1868, V. le douar-com. de Beni-Fathem. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Miliana, subd. d’Orléansville. Pop. 1,869 ind.

 

 

Beni-Feddloum: Fraction des Ouled-Ali-Achicha, tribu du kaïdat de l’Oued-el-Kebir. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de La Calle, subd. de Bône. Pop. 131 ind.

 

 

Beni-Felkaï ou Kerrata: (Sup. 6,600 hect.) Tribu rattachée à la commune indigène de Takitount, Canton judiciaire et annexe de Takitount, subd. de Sétif, à 8 kil. N. de Takitount et sur la rive droite, de l’Oued-Agrioun, Pop. ind. 474 hab. Le service de la colonisation a établi dans cette tribu le centre de Kerrata, en voie de peuplement,

 

 

Beni-Ferah: Fraction des Ouled-Zian, tribu. Commune indigène et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop, 2,111 ind.

 

 

Beni-Ferah: tribu. Commune indigène et cercle de Miliana, canton judiciaire de Duperré, subd, d’Orléansville. Pop, ind, 4,432 hab, ; à 10  kil. N. de Duperré. Cette tribu se compose des fractions suivantes: El-Aneb et El-Arbâa.

 

 

Beni-Ferguen: (Sup. 4,913 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 20 juillet 1867. V. le douar-com. de Beni-Ferguen. Commune indigène et cercle d’El-Milia, canton judiciaire de Mila, subd. de Constantine. Pop, ind. 2,713 hab. Les Beni-Ferguen font partie du kaïdat de l’Oued-Zhour.

 

 

Beni-Fetah: V. Beni-F’tah, tribu. Commune indigène et cercle d’El-Milia, canton judiciaire de Mila, subd. de Constantine.

 

 

Beni-Flik: (Sup. 7,640 hect. onv.) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-National. Canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys ; à 20 kil. N.-E. de Fort-National, et sur le chemin de Tizi-Ouzou à Bougie. Pop, ind. 2,373 hab. Cette tribu se compose des fractions de : Tifrit-Naït-el-HadjElma-Guechtoun, Tirilt-bou-KsasBou-MansourLekrarTiguerourineTiguenatinAït-bou-SlimanAït-Aïssi et Kissoum. Elle forme avec la tribu de Zerkfaoua, une section de la commune indigène de Fort-National.

 

 

Beni-Foughal: Fraction du Ferdjioua, tribu. Commune indigène et annexe de Fedj-Mezala, canton judiciaire de Mila, subd de Constantine, Pop. 138 ind. 

 

 

 

 

Beni-Foughal: Tribu rattachée à la commune indigène de Djidjelli. Canton judiciaire et cercle de Djiljelli, subd. de Constantine ; à 20 kil, S.-O. de Djijelli, et sur l’Oued-Missia, affluent de l’Oued-Djindjin. Cette tribu se compose des fractions suivantes: Ouled-Abd-AllahOuled-el-M’rabotOuled-OuaretsOuled- 
TaharEl-MessiliaBeni-OurzedinBeni-Medjaled et Beni-Yadjis. Pop. ind. 6,342 hab.

 

 

Beni-Fouzech et Beni-Riman: Tribus dépendant des Oulhassa-Chéraga et Gheraba, Le territoire de chacune de ces tribus est divisé en deux par l’Oued-Tafna. Les parties situées sur la rive droite (autrefois Oulhassa-Chéraga) ont été rattachées au territoire civil, comme section de la commune mixte de Tlemcen, canton judiciaire et arr. de Tlemcen. Les Beni-Fouzech civils renferment le centre de Beni-Saf. Les parties situées sur la rive gauche, désignées sous le nom d’Oulhassa-Gheraba, ont été rattachées à la commune mixte de Nemours, cercle de Nemours, canton judiciaire et subd. de Tlemcen — les premières, à 34 kil. N. de Tlemcen, pop. 1,350 hab. ind. ; les secondes, à 32 kil. N.-O, de Tlemcen, pop, 1,977 hab. ind.

 

— NOTA: Le centre de Beni-Saf possède une pop. de 183 Français, 5 Israélites, 924 Étrangers et 2 ind. La loi du 20 juillet 1873 (Constitution de la propriété indigène) a été appliquée aux Beni-Fouzech du territoire civil. Situation au 1er juillet 1877 : Sup. 9,500 hect, Lots constatés, 347. Sup. tot. des
deux tribus 11,550 hect.

 

 

Beni-Fraoussen ou Beni-Fraoucen: (Sup. 4,000 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-National, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys; à 4 kil. N.-E. de Fort-Notional, et sur la rive gauche de l’Oued-Sebaou, Pop. ind. 6,469 hab, Cette tribu se compose des
fractions suivantes : Djemâa-SaharidjAït-MokkiMahmoudIgouffonBou-ZahrirEl-RezousMaouïaTizi-Naït-ZergaAmazoulAït-Mansour-ou-AliAgouni-bou-AfirEl-MesloubTaourirt-AdenTaliouïn ot Aït-Moussa-ou-Braham, et forme, avec les Beni-Khelili, une section de la commune indigène de Fort-National.

 

 

Beni-F’tah: (Sup. 3,811 hect.) Cheïkat indépendant. Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com.
par décret du 10 avril 1869. V. le douar Beni-F’tah. Commune indigène et cercle d’El-Milia, subd. de Constantine, canton judiciaire de Mila. Pop. 1,701 ind.

 

 

Beni-Galia: Fraction des Haraouat, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Miliana, subd. d’Orléansville. Pop. ind. 328 hab.

 

 

Beni- Ghalba: V. Beni-Relba, Fraction des Beni-Chaïb, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville. pop, ind. 108 hab.

 

 

Beni-Ghecha ou Beni-Guecha: Fraction de la tribu du kaïdat des Ouled-Khebbeb. Commune indigène et annexe de  Fedj-Mezala, subd. de Constantine, canton judiciaire de Mila;  à 18 kil, S.-O. de cette dernière ville. Pop. ind. 1,187 hab.

 

 

Beni-Gheddou: (Sup. 12,155 hect,) Ancienne tribu délimitée et érigée en deux douars-com. par décret du 24 avril 1867. V. les douars-com. de El-Ghomeri, et Sidi-Sâada. Canton judiciaire do Perrégaux,
commune mixte de Relizane, arr. dr Mostaganem 

 

— NOTA : Une partie du territoire d’El-Ghomeri a été prélevée pour les besoins de la colonisation. Création du contre de Ghomeri.

 

 

Beni-Ghezlli: Fraction des Beni-Iddeur, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djidjelli,  subd. de Constantine. Pop. 897 ind.

 

 

Beni-Ghobri ou Beni-Robri: (Sup. 13,880 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-
National, subd. de Dellys; à 18 kil. N.-E. de Fort-National, et sur la rive droite du Sebaou. Pop. ind. 6,794 hab. Cette tribu se compose des fractions suivantes : Tizi-N’tridetIakourenHamilAït-ChebelMeknéaTabbourtAït-ou-ChellamAourirAït-IsâadN’cheurfaT’bahloulAït-bou-HiniJazougen et Tamliht. Les Beni-Ghobri forment une section de la commune indigène de Fort-National.

 

 

Beni-Ghomérian: (Sup. 4,558 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 29 septembre 1867. V. le douar-com. de Beni-Ghomérian. Commune mixte de l’Oued-Fodda, arr. d’Orléansville, canton judiciaire de Duperré. Pop. ind. 1,807 hab.

 

 

Beni-Guecha: V. Beni-Ghecha. Commune indigène et annexe de Fedj-Mezala, subd. de Constantine, canton judiciaire de Mila. Pop. 1,187 ind.

 

 

Beni-Guecha: Fraction du Nador, tribu et kaïdat. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Souk-Ahras, subd. de Bône. Pop. ind. 1,625 hab. 


 

 

Beni-Habibi: (Sup. 7.491 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en deux douars-com. par décret du 21 Décembre 1867. V. les douars-com. de HayenOum-Aghrioun. Commune indigène, cercle
et canton judiciaire de Djidjelli, subd. de Constantine. Ces deux douars font partie du kaïdat de la Plaine. Pop. ind. 1,578 hab.

 

 

Beni-Hafod ou Beni-Afod: Fraction des Beni-Yala, tribu. Commune indigène, cercle ett subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind. 906 hab. ; à 24 kil. E. d’Akbou, sur Ia rive droite de l’Oued-Mahadjar.

 

 

Beni-Haï: Fraction des Beni-bou-Douan. tribu. Commune indigène et cercle de Miliana, canton judiciaire de Duperré, subd. d’Orléansville. Pop. ind. 386 hab.

 

 

Beni-Halima: V. Ouled-Sidi-ben-Halima ou Ouled-Sidi-bou-Alima, tribu. Commune mixte et cercle de Frendah-Mascara. Canton judiciaire de Tiaret, subd. de Mascara,

 

 

Beni-Hamdoune: Fraction des Beni-Kani, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et subd. d’Aumale, annexe des Beni-Mansour. Pop. ind. 354 hab. ; 68 kil. N.-E. d’Aumale et sur la limite E. du dép. d’Alger.

 

 

Beni-Hamid ou Beni-Amid: Fraction des Ouled-Ali-Achicha, tribu du kaïdat de l’Oued-el-Kébir. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de La Calle, subd. de Bône. Pop. 162 hab. ind.

 

 

Beni-Hammad ou Beni-Hamed: Fraction du M’chedallah, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale, annexe des Beni-Mansour, Pop. ind. 223 hab. ; à 50 kil, N.-E. d’Aumale, sur la rive gauche de l’OuedBordi, affluent de l’Oued-Sahel (rive gauche).

 

 

Beni-Hamou: Fraction des Boni-Messaoud ou douar Zâatit. Commune mixte de Ben-Chicao, canton judiciaire de Médéa, arr. d’Alger, Pop. ind. 304 hab.

 

 

Beni-Haoua: (Sup. 12,629 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com par décret du 15 juin 1869. V. le douar-com. de Beni-Haoua. Commune mixte et canton judiciaire de Ténés, arr  d’Orléansville. Pop. tot. 3,278 hab.

 

 

Beni-Haroun: (Sup. 6,513 hect.) Azels beylicks. Territoire rattaché à la commune mixte de Mila. Canton judiciaire de Mila, arr. de Constantine; à 15 kil. N. de Mila, au confluent de l’Oued-Kébir et de l’Oued-Endja et sur le chemin de Mila à El-Milia. Pop. tot, 2,538 hab.

 

 

Beni-Hassaïn ou Beni-Haçaïn: (Sup. 4,600 hect.) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-National. Canton judiciaire de Fort-National, subd. de Dellys ; à 36 kil. N.-E. de Fort-National et
sur la limite E. du dép. d’Alger. Pop. ind. 534 hab. Cette tribu se compose des fractions suivantes ; Talla-MallaElma-N’TaguenaTizerouïnIril-Makhelef, Bou-Naman et Tirzert et forme, avec les tribus de Tigrin, Azzouza et Iril-Nezekri, une section de la commune indigène de Fort-National.

 

 

Beni-Hassein et Ouled-Saïd: Fraction des Beni-Afeu r et Djimla. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djidjelli, subd. de Constantine. Pop. 572 ind. 


 

 

Beni-Hassein: (Sup, 4,278 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 24 juin 1870. V. le douar Beni-Hassein. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif. Pop. ind. 808 hab.

 

 

Beni-Hassein: V. Beni-Hassaïn, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

Beni-Hassein ou Beni-Hassen: (Sup. 16,219 hect.) Tribu non érigée en douar-com. Rattachée à la commune indigène de Médéa. Cercle, canton judiciaire et subd. de Médéa, Pop. 2,329 ind ; à 24 kil. S.-E, de Médéa, Cette tribu se compose des fractions suivantes: Ouled-Saïd, 483 ind.; El-Korabib,
343 ind. ; Ouled-Mennâa, 284 ind. ; Ouled-Ameran, 362 ind. ; Mezoïa, 258 ind. ; Ouled-Sidi-Yacoub, 166 ind., et Beni-Righas, 433 ind.

 

 

Beni-Hayane: Tribu formée du douar-com. d’El-Meddad. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville. Pop. ind. 3,185 hab. Située à la limite O, de la commune plein exercice de Teniet-el-Had ; à 5 kil. O. env. de cette ville.

 

 

Beni-Hédiel: (Sup. 9,994 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décrot du 29 avril 1868. V. le douar-com. de Aïn-Ghoraba. Commune mixte et cercle de Sebdou, canton judiciaire et subd. de Tlemcen. Pop. ind. 1,285 hab.

 

 

Beni-Hellal (ancienne division): Le territoire de Beni-Hellal comprenait les tribus suivantes : Ouled-Yacoub-Chéraga et GherabaZorara-Chéraga et GherabaOuled-Yacoub-Ghaba. Commune indigène de Tiaret-Aflou, annexe d’Aflou, canton judiciaire et cercle de Tiaret, subd. de Mascara.

 

 

Beni-Henni: V. Beni-Yenni, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 3,998 hab. 

 

 

 

 

Beni-Hindel: (Sup. 7,300 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène d’Orléansville. Canton judiciaire, cercle et subd, d’Orlénnsville ; à 30 kil. S.-E. de cette ville, sur le versant S.-O. du Djebel-Ouarsenis, point géodésique. Cette tribu se compose des fractions suivantes: El-HanadaEl-Mahalis et El-Djeblia. Pop. ind. 1,957 hab.

 

 

Beni-Içaad ou Beni-Issâad: (Sup. 8,184 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 27 ootobre 1869. V. le douar-com. de Beni-Içaad ou Beni-Issâad. Canton judiciaire de Relizane, annexe et commune mixte de Zommorah, subd. d’Oran, Pop. ind. 1,701 hab.

 

 

Beni-Iddeur: d’après la carte du dépôt de la guerre. Benl-Ider: d’après le canton. Beni-Idjer, d’après la commune indigène. Beni-ldeur d’après le tableau du recensement. Cette tribu se compose dos fractions suivantes : Ouled-KhelasOuled-TalebTahariaOuled-Allel et Beni-Ghezelli. Pop. ind. 5,171 hab. Tribu rattachée à la commune indigène de Djidjelli, canton judiciaire et cercle de Djidjelli, subd. de Constantine ; à 22 kil. S.-E. de Djidjelli, sur le chemin stratégique de Djidjelli à Mila et A l’E. du Bordj-Fedj-el-Arba.

 

 

Beni-Iddou: V. Ouled-Selama et Beni-Iddou, Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale.

 

 

Beni-Idjeur-Djebel et Sahël: (Sup. 13,900 hect. env,) Tribus rattachées à la commune indigène de Fort-National, Canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys; à 26 kil. E. de Fort-National et sur la limite E. du dép. Les Beni-Idjeur-Djebel se composent des fractions suivantes : Bou-Zeggan,
TaourirtAït-AkhelifAït-AïchaMehaggaOuled-Sidi-Ameur-ou-El-HadjTifrit et Bouaoun. Pop. ind. 2,005 hab. Les Beni-Idjeur-Sahël se composent des fractions suivantes : TazeroutIzeraïnIril-bou-KiessaSahelAït-SaïdTakouchtHoraAït-TerrachIgueur-SafenAharik et Aït-Salah. Pop. ind. 2,805 hab. Ces deux tribus forment une section de la commune indigène de Fort-National. Pop. tot. 4.810 hab.

 

 

Beni-Idjeur-Sahël: Tribu. V. Beni-Idjeur-Djebel et Sahel. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

Beni-Illilten ou Aït-Illilten: (Sup. 1,500 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-National. Canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys; à 2o kil. S.-E. de Fort-National et confinant au dép. de Constantine. Cette tribu se compose des fractions suivantes : AzrouTarzoutTiflikountTizirtTaourirt-AmrousZoubégaTakhelidjt-IadadenAït-Aïssa-ou-Yahia ,Takhelidjt-Naït-AtsonTirourda et Aït-Abd-Allah et forme avec la tribu des Beni-Ittourar une section de la commune indigène de Fort-National. Pop. ind. 3,069 hab.

 

 

Beni-Ililten: V. Ben-Illilten, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 3,069 hab.

 

 

Beni-Imloul: Fraction du Djebel-Chéchar, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Biskra, subd. de Batna. Les Beni-Imloul se composent de : Arab-el-OudjaArab-el-Bordj, Ouled-MoussaOuled-Aïssa et El-Bradja, petites fractions.

 

 

Beni-Intacen ou Beni-Ithacen: (Sup. 30,600 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène d’l'Aumale. Canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale ; à 24 kil. E. de cette ville, sur la limite E. du
dép. Pop. ind. 1,661 hab. Les Beni-Intacen font partie de l’aghalik d’Ouennoura.

 

 

Beni-Inthacen: Tribu de l’aghalik d’Ouennoura. V. Béni-Intacen, tribu, Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. d’Aumale. Pop, ind. 1,661 hab.; à 24 kil. E. d’Aumale, sur la limite du dép.

 

 

Beni-Iraten-bou-Adda ou Beni-Raten-bou-Adda: (Sup. 11,500 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-National. Cercle et canton judiciaire de Fort-National, subd. de Dellys. Au N.-O. do Fort-Nntional et sur la route de cette ville à Tizi-Ouzou et à Dellys. Les Beni-Iraten-bou-
Adda se composent des fractions suivantes : AdeniTamazirt, Aït-YacoubAït-Saïd-ou-ZegganAït-HalliAït-AggueAzouzaAguemounAït-AtelliAït-FrahTaourirt-Amokrane et Ikhelidjen et forment une section de la commune indigène de Fort-National, Pop. ind. 9,075 hab,

 

 

Beni-Iraten-ou-Fella ou Beni-Raten-ou-Fella:  (Orthographe du tableau du dénombrement,) Tribu rattachée comme section à la commune indigène de Fort-National. Canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Elle se compose des fractions suivantes : AboudaArousIfenaïenAgouni-bou-RorTablabaltTaddert-ou-FellaTaddert-bou-AddaTaguemount-IadadenIsahnounenEl-MisserTaceft-GuezraAït-MeraouIril-TiguemouninAït-Mimoun, IcheridenAguemoun-AzemTazaImaïnserenAfenson, Tirilt-el-Hadj-AliTaguemount-GouadfelIril-Guefri, Agouni-DjilbaneTizi-RachedIril-N’tazert et Cheraouïa. Pop. ind. 5,527 hab. 

 

 

 

 

Beni-Irguen: (Ancienne organisation.) Le nom de cette tribu ne figure plus dans la composition territoriale du canton judiciaire et de la commune indigène de Fort-National.

 

 

Beni-lsguen ou Beni-lsguène: Ksar dépendant de la confédération du M’zab, V. Beni-M’zab, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd. de Médéa. Pop. ind. 2,204 hab.; à 177 kil. S.-E. de Laghouat et à 2 kil. 1/2 S.-E. de Ghardaïa et sur la rive droite de l’Oued-M’zab.

 

 

Beni-lshaq du Goufi: (Sup. 7,089 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 31 décembre 1866. V. le douar-com. d’Arb-el-Goufi. Commune indigène et cercle d’El-Milia, subd. de
Constantine, annexe et canton judiciaire de Collo. Pop. ind. 1,900 hab. Commune-douar forme un cheïkat indépendant connu sous le nom d’Arb-el-Goufi.

 

 

Beni-lshaq de l’Oued-Guebli: (Sup. 12,403 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com, par décret du 27 février 1867. V. le douar-com. de Arb-Estaïha. Commune de Robertville. Canton judiciaire d’El-Arrouch, arr. de Philippoville.

 

 

Beni-Issâad ou Beni-Içaâd: (Sup, 8,184 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 27 octobre 1869. V. le douar Beni-Issad. Rattachée à la commune mixte de Zammorah. Annexe de Zammorah, canton judiciaire de Relizane, subd. d’Oran ; à 44 kil. S.-E. de Relizane et sur le
chemin de cette ville à Tiaret. Pop. 1,701 ind

 

 

Beni-Ittouragh ou Aït-Ittourar: Tribu. V. Beni-Ittourar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys,

 

 

Beni-Ittourar ou Aït-Ittouragh: (Sup. 3,000 hect, env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-National. Canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys; à 20 kil. S.-E. de Fort-National et sur la limite E. du dép, d’Alger, Pop. ind. 5,225 hab. Cette tribu se compose des fractions suivantes:
AfhirIril-IgoulmimenAskeurKerrouchTizi-GuefrèsAït-Youcef-ou-AliAït-el-MansourIferaounenAït-ArbiTikilsaSoumeurAït-N’zarAït-Ali-ou-YahiaTaourirt-Aït-Ali-ou-NaceurBechar et Aït-Ouassas et forme avec la tribu des Beni-Illilten une section de la commune indigène de Fort-National.

 

 

Beni-Kaïd: (Sup. 3,139 hect.) Ancienne tribu érigée en douar-com. par décret du 28 juillet 1866. Rattachée à la commune de Djidjelli. Canton judiciaire de Djidjelli, arr. de Bougie. V. Beni-Kaïd.

 

 

Beni-Kaïd: (Sup, 3,421 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar par décrets des 10 et 30 avril 1870. V. le douar El-Aouara et Rirouëla, partie d’El-Aouara. Commune mixte de Bône et commune plein exercice de Penthièvre et de Nechmeya, arr. de Bône, canton judiciaire de Mondovi.

 

 

Beni-Kaïd: (Sup. 1,590 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. V, Beni-Caïd, tribu ou douar-com. d’El-Akbia. Commune indigène et cercle d’El-Milia, canton judiciaire de Mila, subd. de Constantine.

 

 

Beni-Kaled: V. Beni-Khaled, tribu. Commune mixte et cercle de Nemours, subd. de Tlemcen.

 

 

Beni-Kani: (Sup. 5,400 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène d’Aumale. Annexe des Beni-Mansour, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale ; à 65 kil, N.-E. de cette ville, sur la route, de Fort-National aux Beni-Mansour. Cette tribu se compose des fractions suivantes : TakerbouztSelloumTiksiridenBahalil, Iril-ou-Chekride et Beni-Hamdoun. Pop. ind. 2,261 hab.

 

 

Beni-Karoun: V. Beni-Khoran, fraction des Oulod-Abd-el-Djebar, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bougie, subd. de Sétif. Pop, ind. 553 hab.

 

 

Beni-Kef: V. Kef, tribu. Commune mixte et cercle de Sebdou, canton judiciaire et subd. de Tlemcen.

 

 

Beni-Khaled ou Beni-Khellad: Orthographe du tableau du dénombrement 1876, Tribu. Commune mixte et cercle de Nemours, canton judiciaire et subd. de Tlemcen. Pop. ind. 2,005 hab. Les Beni-
Khaled se composent des tribus ou fractions suivantes : AbeghaïnBeni-Abed et Nousfachour.

 

 

Beni-Khalfoun: (Sup. 11,305 hect. env.) Tribu rattachée à la commune mixte de Palestro. Canton judiciaire de Ménerville, arr. d’Alger;  à 20 kil. S.-E. de Ménerville, sur la rive droite de l’Oued-Isser. Pop. ind. 4,334 hab. Une partie du territoire des Beni-Khalfoun a été prélevée pour l’installation des villages de Chabet-el-Ameur et de Palestro.

 

 

Beni-Khalifa ou Beni-Khelifa: (Sup. 1,100 hect. env.) Tribu rattachée à la commune mixte de Tizi-Ouzou. Canton judiciaire et arr. de Tizi-Ouzou; à 8 kil. O. de cette dernière ville et sur la route d’Alger à Fort_National. Pop. tôt. 2,250 hab. 

 

 

 

 

Beni-Khatel ou Beni-Khateb: Fraction des Ouled-Abd-el-Djebar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif. Pop. ind. 1,125 hab.; à 20 kil. S.-O, de Bougie, sur la rive gauche de l’Oued-Amazin, affluent rive droite du Sahel. 

 

 

Beni-Khelili: (Sup. 2,000 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-National. Canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys; à 8 kil. N.-E. de Fort-Notional, sur le chemin de cette ville à Bougie, Pop. ind, 3,109 hab. Les Beni-Khelili se composent des fractions suivantes : MoriraAkaronBou-YalaTamdelitAgoulmineEl-KalaâSahaëlAït-HichemBou-AchirTizi-bou-Aman et Aït-Khir. Cette tribu réunie à celle des Beni-Fraoussen, forment une section de la commune indigène de Fort-National.

 

 

Beni-Khettab: (Sup, 20,508 hect.) Ancienne tribu délimitée et divisée en 3 douars-com, par décret du 4 mars 1868. V. les douars-com. de : Ouled-Yaya; Ouled-RebahYamiden. Commune indigène et  cercle d’El-Milia, subd. de Constantine, canton judiciaire de Mila. La réunion de ces 3 douars-com, forme la cheïkat indépendant des Beni-Khettab, Pop, de la tribu 5,728 ind.

 

 

Beni-Khettab-Gheraba: (Sup. 6,062 hect.) Dépendant du kaïdat des Beni-Amran-Djebala. Ancienne tribu délimitée et érigée en 2 douars-com. par décret du 20 novembre 1867. V. les douars-com. de TaziaTabellout. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djidjelli, subd. de Constantine, Pop. 2,140 ind.

 

 

Beni-Khezer: Fraction d’El-Aouana, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle do Djidjelli, subd. de Constantine. Pop. 435 ind.

 

 

Beni-Khoran ou Beni-Koran ou Beni-Karoun: Fraction des Ouled-Abd-el-Djebar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif. Pop. ind. 553 hab. ; à 20 kil. S.-O. de Bougie et sur l’Oued-Berri, affluent rive droite du Sahel.

 

 

Beni-Koufi ou Beni-Koufli ou Beni-Koutfi: (Sup. 2,800 hect. env.) Tribu rattachée comme section à la commune mixte de Dra-el-Mizan, arr. de Tizi-Ouzou. Canton judiciaire de Dra-el-Mizan ; à 8 kil. S.-E. de ce dernier centre. Pop. tôt. 1,640 hab.

 

 

Beni-K’siIa et M’zala: (Sup. 6,000 hect. env.) Tribus rattachées à la commune indigène de Bougie. Canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif; à 32 kil. N.-O. de Bougie et sur le littoral. Pop,
ind. 2,841 hab.

 

 

Beni-Lassen: V. Beni-bel-Hassen. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville.

 

 

Beni-Lent: (Sup. 7,004 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Teniet-el-Had. Canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd. d’Orlénnsville; à 48 kil. S.-O. de Teniet-el-Had, et sur la
route stratégique de Tiaret à Teniet-el-Had. Cette tribu se compose des fractions suivantes: HomeurBeni-ZouraghSbaâOuled-bou-NeharAouameurOuled-bel-ArbiOuled-Oued-Fellah. Pop. ind. 2,221 hab.

 

 

Beni-Louma: (Sup. 5,420 hect. env.) Tribu rattachée à la commune mixte et à l’annexe de Zemmorah et subd, d’Oran. Canton judidiaire de Relizane; à 44 kil. S.-E. de cette ville. Pop. ind. 2,135 hab.

 

 

Beni-Maâfa: Grande, fraction de la tribu des Achèches rattachée à la commune indigène de Batna. Canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. Pop. ind. 761 hab. Les Beni-Maâfa se composent des petites fractions d’El-Amradça et d’EI-Fetatcha.

 

 

Beni-Maameur ou Beni-Mammar: (Sup. 4,422 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 12 octobre 1868. V. le douar-com, de Beni-Maameur. Rattachée par partie à la commune indigène de Djidjelli, subd. de Constantine et partie à la commune mixte de Duquesne, territoire de colonisation de Tahér. La portion dépendant de la commune indigène de Djidjelli fait partie du kaïdat de la Plaine. Sa pop. est de 1,128 ind.

 

 

Beni-Mahammed: V. Beni-M’hamed. Ancienne tribu, Commune mixte et canton judiciaire d’Aïn-Mokra, arr. de Bône, Pop, 1,559 hab. y compris la pop. des Beni-Mérouan.

 

 

Beni-Mahmoud ou Beni-M’hamoud: (Sup. 1,600 hect. env.) Tribu rattachée comme section à la commune mixte de Tizi-Ouzou. Canton judiciaire et arr. de Tizi-Ouzou; à 12 kil. S.-E. de cette ville. Pop. tot. 3,808 hab.

 

 

Beni-Mahousen: Cette tribu se compose des fractions de Bessaïlia et Feratis. Rattachée à la commune indigène et au cercle de Miliana. Subd. d’Orléansville. On place cette tribu au N. du douar Chemla et entre les tribus des Beni-Maraheba et des Beni-Sliman; à 20 kil. N.-O. de Duprrré. Pop. ind, 400 hab.

 

— NOTA : Le nom de cette tribu ne figure pas dans Ia composition territoriale du canton judiciaire de Duperré.

 

 

Beni-Maïda: (Sup, 10,009 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Teniet-el-Had. Canton judiciaire et cercle de Teniel-el-Had, subd. d’Orléansville ; à 38 kil. S.-O. de Teniet-el-Had, sur la
route de cette ville à Tiaret et sur le versant N.-E. du point géodésique du Djebel-Sedra-Zilène. Cette tribu se compose des fractions suivantes: Ouled-ben-KhalifaOuled-si-Ahmed-ben-AliOuled-KhroufKrouel-ChéragaKrouel-GherabaOuled-YoussefOuled- ben-FeredjOuled-BrahimOuled-Allah,  Ouled-TemaïtHaouaït et Ouled-Mansour. Pop. ind. 3,118 hab.

 

 

Beni-Maloum et Melouane: tribus comprenant la fraction d’EI-Ouzana de l’ancienne tribu des Beni-Sliman. Rattachée à la commune indigène de l’Arba. Annexe et subd. d’Alger. Pop, 1,935 ind. ; à 22 kil. S. de l’Arba et sur Ia rive gauche de l’Oued-Melah. 

 

—. NOTA : Le nom de Beni-Maloum ne figure pus dans la composition territoriale du canton judiciaire de l’Arba

 

 

Beni-Maned: (Sup. 3,600 hect, env.) Tribu rattachée à la commune mixte de Dra-el-Mizan. Arr. de Tizi-Ouzou, canton judiciaire de Dra-el-Mizan ; à 10 kil. S.-O. de ce dernier centre et à cheval sur l’Oued-Isser. Pop. ind. 1,013 hab.

 

 

Beni-Mansour: (Sup. 9,150 hect, env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Bougie. Canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif; à 40 kil. S.-O. de Bougie et au N;-E. du Djebel-Akfadou.
Pop. ind. 2,931 hab.

 

 

Beni-Mansour: (Sup, 11,004 hoct, onv.) Tribu rattachée à la commune indigène d’Aumale. Annexé des Beni-Mansour, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale; à 60 kil. S.-E. de cette ville, sur l’Oued-Kerma et l’Oued-Amahrir, affluents de l’Oued-Sahel. Cette tribu se compose des fractions suivantes :
TaourirtTirilteIghil-Ouled-Liane et Ouled-bou-Ali. Pop. ind. 1,262.hab,

 

 

Beni-Marmi: (Sup. 4,360 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 31 décembre 1866. V. le douar Beni-Marmi . Commune mixte, canton judiciaire et arr, de Guelma.

 

 

Beni-Matar: V. Beni-Mathar. Commune mixte et cercle de Daya, canton judiciaire de Sidi-bel-Abbès, subd. de Tlemcen. Pop. tôt; 1 ,941 hab.

 

 

Beni-Mathar: Le territoire des Beni-Mathar comprend les deux tribus suivantes: Ouled-Amran et Ouled-Attia. Rattachée à la commune mixte de Daya, Canton judiciaire de Sidi-bel-Abbès, cercle de Daya, subd. de Tlemcen, Pop. ind, des Beni-Mathar, Ouled-Amran 1,165 hab. Pop. ind. des Beni-Mathar,  Ouled-Attia 776 hab.

 

 

Beni-Médian: (Sup. 23,483 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com, par décret du 2 juin 1866. V. le douar-com. de Takdembt. Commune indigène de Tiarat-Aflou, subd. de Mascara, Pop. ind. 1,649 hab.

 

 

Beni-Medjaled ou Beni-Medjeled-Dahra: Dépendant du kaïdat des Beni-Foughal. tribu rattachée à la commune indigène de Djidjelli. Canton judiciaire de Djidjelli, cercle de Djidjelli, subd. de Constantine, à 20 kil. S.-O, de Djidjelli. Pop. ind. 6,342 hab.

 

 

Beni-Medjellet: Fraction du Babor, tribu et kaïdat. Commune indigène; canton judiciaire et annexe de Takitount, cercle et subd. de Sétif. Pop. 1,204 ind.

 

 

Beni-Méharez: (Sup. 11,245 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 16 juin 1866. V. le douar-com. de Beni-Meharez. Rattachée à la commune plein exercice de Teniet-el-Had, Arr de Miliana. Pop. tot. 1,738 hab.

 

 

Beni-Mehenna: Ancien kaïdat composé des douars-com, de Arb-GuergueraDemniaToklaTaabna et El- Atba. Le kaïdat des Beni-Mehcenna a été supprimé et son territoire a été rattaché à la commune mixte de Collo par arrêté du Gouverneur général du 24 avril 1878. Canton judiciaire de Collo, arr, de Philippoville. Pop. ind. 7,829 hab.

 

 

Beni-Mehenna et Beni-Béchir: (Sup. 13,041 hect.) Anciennes tribus délimitées et érigées en deux douars-com. par décret du 7 avril 1866. V. les douars  : Oued-Ksob; commune de Gastonville, et Aïn-Ghorab; Commune de St.-Charles, arr. de Philippeville.

 

 

Beni-Melkem: Fraction d’Ammar-Khaddou, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd, de Batna. Pop. 380 ind.

 

 

Beni-Mellika: Fraction des Beni-Sliman. Tribu, Commune indigène, canton judiciaire et annexe de Takitount, arr. judiciaire de Bougie, subd. et cercle de Sétif. Pop. 1,096 ind.

 

 

Beni-Mellikeuch: (Sup. 6,505 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 4 juin 1870. V. le douar-com Beni-Mellikeuch . D’après le tableau du dénombrement, ce douar est composé des deux fractions Aït-Ali et lghzer-ou-Guentour. Commune indigène et cercle d’Akbou, subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind. 2,906 hab, Une portion de ce douar a servi à
l’installation du village de Tezemelt.

 

 

Beni-Melloull ou Beni-Melloul et Beni-Bou-Aïssi: (Sup. 3,600 hect. env.) Tribus rattachées à la commune indigène de Bougie. Canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif; à 20 kil. S.-E. de Bougie et sur la rive gauche de l’Oued- Zitoun. La tribu de Beni-bou-Aïssi est située à 24 kil. S.-E. de Bougie et sur la rive droitede l’Oued-Zitoun. Ces deux tribus ont été recensées avec le douar-com.
Aït-Ouorest-ou-Ali. Pop. tôt. 2,183 hab.

 

 

Beni-Menade: (Sup. 24,792 hect.) Ancienne tribu délimitée et divisée en 3 douars-com. par décret du 22 septembre 1868. V. les douars-com. de SahelBeni-MéritEl-Hammam. El-Hammam, pop. tôt. 1,133 hab., rattaché à la commune mixte d’Adélia, canton judiciaire et arr, de Miliana. Sahel, pop. 1,343 hab. et Beni-Merit, 530 hab., rattachés à la commune mixte de Meurad, canton judiciaire de Marengo, arr. d’Alger.

 

 

Beni-Menasser (nord) de Cherchel: (Sup. 34,805 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en 2 douars-com. par décret du 29 juin 1870. V. les douars-com. de Sidi-Simian et d’El-Gourine. Rattachée à la commune mixte de Gouraya. Arr. d’Alger, canton judiciaire de Cherchel. Pop. tot. 3,883 hab. Le village d’El- Gourine, faisant partie du programme de la colonisation de 1878, sera établi dans la partie   séquestrée du douar du même nom.

 

 

Beni-Menasser (sud) de Miliana: (Sup. 28,992 hect.) Ancienne, tribu délimitée et érigée en 2 douars-com. par décret du 17 octobre 1869. V. les douars Zaccar et Bou-Mad. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Miliana, subd. d’Orléansville. Pop. ind. ,6661 hab.

 

 

Beni-Mendès: (Sup. 3,000 hect. env.) Tribu rattachée à la commune mixte de Dra-el-Mizan. Arr. de Tizi-Ouzou, canton judiciaire de Dra-el-Mizan ;  à 10 kil. S.-E. de ce dernier centre. Pop. tôt. 1,651 hab. Les Beni-Mendès forment une section de la commune mixte de Dra-el-Mizan.

 

 

Beni-Mendil: Ancienne tribu annexée au territoire de la commune plein exercice et au canton judiciaire de Boufarik, arr. d’Alger. La pop, est comprise dans le total de la commune plein exercice de Boufarik.

 

 

Beni-Mengouch-Tahta: (Sup. 3,300 hect. env.) Tribu rattachée à Ia commune mixte de Nemours. Canton judiciaire et cercle de Nemours, subd. de Tlemcen ; à 25 kil. O. de Nemours, sur le littoral et confinant du Maroc. pop. ind. 550 hab. 

 

— NOTA : Cette pop. est entièrement marocaine,

 

 

Beni-Menguellet ou Beni-Menguelet: (Sup. 2,000 hect. env,) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-National. Canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys; à 6 kil. S.-E. de Fort-National et sur Ia route de cette ville aux Beni-Mansour. Pop. ind, 4,509 hab. Cette tribu se compose des fractions suivantes: Azrou-ou-GuellalTas-KenfoutEl-KornTaourirtOunghzenTenijout ou TemjoutAït-AïlemOu-Aït-SlidTililitAourir-N’ameur-ou-SaïdIril-BougueniTasga-Melloul et Aït-Sidi-Ahmed et forme, avec les tribus des Beni-Yahia et des Beni-bou-Chaïb, une section de la commune indigène de Fort-National.

 

 

Beni-Meniarin-Fouagha: (Sup. 28,475 hect.) Ancienne tribu délimitée et divisée en 2 douars-com. par décret du 5 décembre 1866. V. les douars ci-aprés : Tafrent, commune mixte et cercle de Saïda, subd. de Mascara; Souk-el-Rarbata, commune mixte et arr. de Mascara. Pop, ind. de Tafrent, 1,104 hab. Pop. ind. de Souk-el-Rarbata, 439 hab, Le village de Fran-chetti a été construit sur le territoire de ce   dernier douar. Tafrent et Souk-el-Barbata font partie du canton judiciaire de Saïda.

 

 

Beni-Meniarin-Tahta: (Sup. 31,997 hect.) Ancienne tribu délimitée et divisée en 2 douars-com. .par décret du 10 juin 1860. V. les douars ci-après: Ouïzert et Oued-Hounet. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Saïda, subd. de Mascara. Pop. ind, 1,408 hab.

 

 

Beni-Ménir: (Sup. 12,650 hect,) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 19 juillet 1869. V. le douar-com. de Beni-Menir. Commune mixte, cercle et canton judiciaire de Nemours, subd. de Tlemcen. Pop. ind. 2,824 hab.

 

 

Beni-Menna: (Sup. 24,094 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en 2 douars-com. par décret du 6 juillet 1870. V. les douars-com. de BaacheTalassa. Commune mixte et canton judiciaire de Ténès, arr. d’Orléansville. Pop. tôt. 2,711 hab. pour les 2 douars.

 

 

Beni-Menna: Ancienne tribu. V. Beni-Mehenna, ancienne tribu ou Oued-Ksob, douar. Commune plein exercice de Gastonville, arr. de Philippeville, canton judiciaire d’El-Arrouch.

 

 

 

 

Beni-Meraheba ou Meraba: (Sup, 5,003 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Miliana. Cercle de Miliana, subd. d’Orléansville, canton judiciaire de Duperré; à 20 kil. N.-O. de Duperré et sur le versant S.-O. du Djebel-Lari, point géodésique. Cette tribu se compose des fractions suivantes: Ahl-el-GuebliBeni-Tenoubel et Beni-bou-Khelf. Pop, ind. 569 hab. 


 

 

Beni-Meraï aussi appelé Arzor-Ouftis: (Sup. 4,860 hect, env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Takitount. Canton judiciaire et
annexe de Takitount, subd. de Sétif; à 10 kil. N. de Takitount et sur la rive droite du Chabet-el-Akra. Pop. ind. 425 bab.

 

 

Beni-Merouan: Tribu de l’ancien kaïdat de l’Edough. (Sup. 2,720 hect. d’après le plan de la commune mixte) Tribu rattachée à la commune mixte d’Aïn-Mokra. Canton judiciaire de Jennnapes, arr. administratif de Bône; à 20 kil, N.-E. de Jennnapes et sur la rive gauche de l’Oued-el-Kébir. Pop. recensée avec les Beni-M’hamed, 6 Français, 5 étrangers et 1,548 Indigènes. Les Beni-Mérouan, les
Senhadja et le douar-com. d’Aïn-Nechma forment une section de la commune mixte d’Aïn-Mokra.

 

 

Beni-Merzoug: (Sup. 11,108 hect.) Tribu rattachér à la commune mixte de Ténès, Canton judiciaire de Ténes, arr. d’Orléansville ; à 24
kil. S.-O. de Ténes. Pop. Ind. 3,008 hab. Section de la commune mixte de Ténès.

 

 

Beni-Messaâd: Fraction du Ferdjioua, tribu. Commune indigène et annexe de Fedj-Mazala, canton judiciaire de Mila, subd. de   Constantine. pop, 565 ind. 


 

 

Beni-Messaï: Fraction des Beni-bou-Douan, tribu. Commune indigène et cercle de Miliana, canton judiciaire de Duperré, subd.
d’Orlèansville. Pop, ind, 240 hab.

 

 

Beni-Messaoud: (Sup. 7,865 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 24 juillet 1869. V. le douar-com. de Zâatit, commune mixte de Ben-Chicao, arr. d’Alger, canton judiciaire de Médéa. Cette tribu ou le douar-com. de Zâatit se compose des fractions suivantes : DjerahBeni-HamouOuled-Ameur et Ouled-bou-Ali. Pop. ind. 1,845 hab,

 

 

Beni-Messlem: (Sup. 1,686 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée eu douar-com. par décret du 27 octobre 1866. V. le douar-com. de Beni-Messlem. Commune indigène et cercle d’El-Milia, subd. de Constantine, canton judiciaire de Mila. Pop, ind. 2,398 hab. Les Beni-
Messlem font partie du kaïdat de l’Oued-Zhour.

 

 

Beni-MesterAïn-Douz et Melilia: Anciennes tribus. (Sup. 2,654 hect.) Non érigées en douars-com. Rattachées à la commune mixte de Tlemcen, canton judiciaire et arr. de Tlemcen. Pop. 1,050 ind. La 1ère à 7 kil. O. de Tlemcen, sur le chemin de Tlemcen à Lalla-Maghrnia; la 2ème à 16 kil. S.-O. de Tlemcen, sur le chemin de Tlemcen A Lalla-Maghrnia et la dernière à 9 kil. N.-O. de Tlemcen, sur
le chemin de Tlemcen à Lalla-Maghrnia.

 

 

Beni-Metaref: Tribu dépendant des Hamyan-Chafa. Rattachée à la commune mixte et au cercle de Sebdou, subd. et canton judiciaire de Tlemcen. Pop. comprise dans les Hamyan-Chafa.

 

 

Beni-Mezzeline: (Sup. 11,643 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 18 novembre 1868. V. le douar Beni-Mezzeline. Commune mixte, canton judiciaire et arr. de Guelma, dép. de Constantine.

 

 

Beni-M’hamed: (Sup. 2,908 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 2 octobre 1869. V. le douar Aokas. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bougie, subd. de Sétif. Pop. ind, 1,020 hab.

 

 

Beni-M’hamed: Tribu de l’ancien kaïdat de l’Edough. (Sup. 10,400 hect.) Rattachée à la commune mixte d’Aïn-Mokra. Arr. de Bône et
canton judiciaire d’Aïn-Mokra ; à 20 kil. N.-O, d’Aïn-Mokra et sur la rive droite de l’Oued-el-Kobir. Pop. recensée avec les Beni-Merouan : 6 Français, 5 Étrangers et 1,548 Ind. Les Beni-M’hamed, Beni-Morouan et Aïn-Nechma, douar forment une section de la commune mixte d’Aïn-Mokra.

 

 

Beni-M’hamoud: V. Beni-M’ahmoud, tribu. Commune mixte, canton judiciaire et arr. de Tizi-Ouzou. Pop. lot. 3,808 hab.

 

 

Beni-Mimoun: (Sup. 8,078 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar par décret du 7 mars 1868. V. le douar-com, de Djoua. Commune mixte, canton judiciaire et arr. de Bougie.

 

 

Beni-Miscera:(Sup. 19,412 hect.) Ancienne tribu délimitée et divisée en deux douars-com. par décret du 12 octobre 1868. V. les douars ci-après : Hammam-Melouane, commune de Boufarik et de Rovigo, arr. d’Alger; Beni-Miscera, commune indigène et annexe de l’Arba,
subd. d’Alger, canton judiciaire de l’Arba. Pop, Hammam-Melouan, 1ère partie, 535 hab. (Rovigo); 2ème partie, 1,377 hab. (Boufarik) ; pop. Beni-Miscera 1,240 ind. Commune indigène de l’Arba. 

 

 

 

 

Beni-Mishel: (Sup. 20,713 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 15 juin 1870. Rattachée à la commune mixte de Nemours. Canton judiciaire et cercle de Nemours, subd. de Tlemcen; à 14 kil. S.-E. de Nemours et à cheval sur l’Oued-Tafna. Pop. ind. 2,005 hab. V. Beni-Mishel, douar.

 

 

Beni-Mohali ou Beni-Mahali: Fraction d’El-Harrach, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle d’Akbou, subd. de Sétif, arr. judiciaire de Bougie. Pop. ind. 1,439 hab. ; à 24 kil. N.-E. d’Akbou, sur l’Oued-M’zila, aflluent rive droite de l’Oued-Bousselam.

 

 

Beni-Moussa: (Sup. 22,322 hect.) Ancienne tribu érigée en deux douars-commune, par décret du 28 juillet 1860. V. Sidi-Nasseur ou Naceur. Rattachée à la commune de l’Arba, arr. d’Alger et canton judiciaire de l’Arba; Sidi-Hamouda. Rattachée à la commune de
Rovigo, arr. d’Alger et canton judiciaire de l’Arba. Pop. tot. de Sidi-Nasseur 2,204 hab. et de Sidi-Hamouda 3,065 hab.

 

 

Beni-M’zab (Confédération des): Territoire rattaché à la commune indigène de Laghouat. Canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd. de Médéa; à 130 kil. S.-E. de Laghouat et sur les routes de Laghouat à Ouargla et à Goléa. Pop. tot. 16,052 ind. Fractions qui composent le territoire des Beni-M’zab : Berryan, pop. 2,946 hab. ind.; Ghardaïa, pop. 5,807 hab. ind.; Beni-Isguen, pop. 2,204 hab, ind.; Melika, pop. 739 hab. ind.; Bou-Noura, pop. 837 hab. ind.; Guerara, pop. 2,291 hab. ind,

 

 

Beni-N’cigh: (Sup. 11,256 hect.) Ancienne tribu délimitée et divisée en deux douars-com. par décret du 27 octobre 1866. V. les douars-com. de : Beni-N’cigh et Feraguig. Commune mixte et arr, de Mascara, canton judiciaire de Perrégaux. Pop. tôt. des deux douars
2,148 hab.

 

 

Bei-Nemdil ou Beni-Nendhil: Fraction du Sahel-Guebli, tribu. Commune indigène, cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou. Pop. Ind. 595 hab. ; à 48 kil. E. d’Akbou et à 40 kil. N.-O. de Sétif, entre l’Oued-Adjissa et l’Oued-Ahmed-bou-Amar, affluents de l’Oued-bou-Selam. 

 

 

Beni-Ouaggin: Fraction d’Ouargla, ville et tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd. de Médéa. V. Ouargla, Pop. ind. 588 hab.

 

 

Beni-Ouaguenoun: (Sup. 12,663 hect.) Ancienne tribu divisée en quatre sections : Beni-OuaguenounMakouda et Iskaren. Rattachées à la commune mixte de Dellys, Canton judiciaire de Dellys, arr. de Tizi-Ouzou; à 12 kil. S.-E. de Dellys et sur le littoral. La 4ème section dite Ouled-Aïssa-Mimoun a été rattachée à la commune mixte de Tizi-Ouzou, canton judiciaire et arr, de Tizi-Ouzou. Beni-Ouaguenoun, section, 2,722 hab. ; Makouda, section, 5,722 hab. ; Iskaren, section, 2,216 hab.; Oled-Aïssa-Mimoun, section, 2,731 hab.

 

 

Beni-Ouakour: (Sup. 2,000 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène d’Aumale, Annexe de Beni-Maunour, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale; à 70 kil. N.-E. de cette ville, sur la route de Fort-National aux Beni-Mansour, A l’E. du point géodésique Lella-Khedidja. Cette tribu se compose des fractions suivantes : Taddert-el-Djeddid et Irzer-Ouakour. Pop. ind. 1,165 hab.

 

 

Beni-Oualban: Fraction de M’chedallah, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd, d’Aumale, annexe de Beni-
Mansour, Pop. ind 343 bab.

 

 

Beni-Ouarsour: Tribu rattachée à la commune mixte de Nemours. Cercle de Nemours, subd. de Tlemcen. Pop. 1,284 ind.; à 12 kil. E. de Nemours et à 14 kil. N.-O. de Tlemcen. 

 

– NOTA : Le nom de cette tribu ne figure pas dans la composition territoire des canton judiciaire de Tlemcen et de Nemours.

 

 

Beni-Ouassif: (Sup. 1,301) hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-National. Canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys; à 10 kil. S, de Fort-National et sur la route de cette ville à Dra-el-Mizan. Pop. ind. 5,021 hab. Cette tribu se compose des fractions suivantes : TikichourtTikidountBou-AbderrahmanZoubegaBeni-AbbatMassa-ou-Giremoun, et Aït-Erbah et forme avec, les Beni-Sedka-Ogdal une section de la commune indigène de Fort-National.

 

 

Beni-Ouazan: Fraction de la tribu des Beni-Ouazan. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. d’Orlénnsville. Pop.
ind. 262 hab.

 

 

Beni-Ouazan: (Sup. 13,018 hect,) Ancienne tribu délimitée et constituée en douar-com, par décret du 15 janvier 1868. V, le douar Beni-Ouazan. Commune mixte, arr, et canton judiciaire de Tlemcen. Pop. tot. 1,530 hab.

 

 

Beni-Ouazan ou Beni-Ouazen: (Sup. 7,900 hect, env,) Tribu rattachée à la commune indigène d’Orléansville. Canton judiciaire, cercle et
subd. d’Orléansville; à 30 kil. S, de cette ville, sur la rive gauche de l’Oued-Sly, affluent du Chélif et confinant au d2p. d’Oran. Pop. Ind. de la tribu 2.210 hab. Cette tribu se compose des fractions suivantes: Beni-OuazanOuled-AllaguaOuled-KhelifaOuled-Salah-ben-Salah, Sahanin et El-Atatfa. La fraction des Beni-Ouazan possède une pop. de 262 ind.

 

 

Beni-Ouazzin ou Beni-Ouassin: (Sup. 6,099 hect.) Tribu rattachée à la commune mixte de Lalla- Maghrnia. Cercle, de Lalla-Maghrnia, 

canton judiciaire de Nemours, subd. de Tlemcen. Pop. 3,105 ind. ; à 28 kil. S. de Nemours et prés du centre de Lalla-Maghrnia..

 

 

Beni-Oudjana: (Sup. 91,802 hect. env.) Tribu rattachée à Ia commune indigène de Khenchela. Canton judiciaire et cerc. de Khenchela, subd. de Batna; à 30 kil. O. de Khenchela, sur la rive droite de l’Oued-Chemora. Pop. tot. 4,501 hab. Cette tribu se compose des fractions suivantes : Ouled-ArifEl-MenacirOuled-Ali-ben-FlousOuled-EncerTaouzient et Ouled-Ameur.

 

 

Beni-Oudjana: De l’ancien cercle de Guelma. Fraction de Ouled-Guerfa, tribu et Kaïdat. Rattaché à la commune indigène d’Aïn-Beïda. Cercle d’Aïn-Beïda, subd. de Constantine. Canton judiciaire de Guelma, arr. de Bône, Pop. 1,662 ind. V. Ouled-Guerfa, tribu et kaïdat.

 

 

Beni-Oudjana: Fraction des Cedratas, tribu et kaïdat, Commune indigène et cercle d’Aïn-Beïda, subd. de Constantine. V. Cedratas, tribu. Pop. 1,067 ind.

 

 

Beni-Ouajehane: Fraction des Beni-Chebana, tribu et kaïdat, Commune indigène, cercle et subd. de Sétif, canton judiciaired’Akbou, Pop. Ind. 1,514 hab. ; à 44 kil. E. d’Akbou et sur la rive droite de l’Oued-Bousselam, affluent du Sahel.

 

 

Beni-Ouelban: (Sup. 15,702 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 9 juin 1869. V. le douar Beni-Ouelban. Commune indigène, cercle d’El-Milia, annexe de Collo, subd. de Constantine, canton judiciaire de Collo. Ce douar dépend du kaïdat de l’Oued-Guebli. Pop, ind, 4,354 hab.

 

 

Beni-Oughlis: (Sup. 7,454 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 15 Juin 1870. V. le douar Beni-Oughlis. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bougie, subd. de Sétif. Ce douar comprend d’après le dénombrement 1876, les fractions d’AçammeurouAssameur et Tiouririn. Pop. ind. 9,104 hab.

 

 

Beni-Ouïndjel: (Sup, 7,030 hect. env.) Tribut dépendant des Sedama, kaïdat, rattachée à la commune mixte de Frendah-Mascara, Cercle et subd. de Mascara, canton judiciaire de Tiaret; à 50 kil. S.-O. de ce dernier centre et sur le chemin de Tiaret à Saïda et sur le versant O. du Djebel-Garda. Pop. ind. 588 hab.

 

 

Beni-Ournid: (Sup. 15,980 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 10 juillet 1867. V. le douar-com. de Terni. Arr., commune mixte et canton judiciaire de Tlemcen. Pop. ind. 960 hab, non compris la pop. du centre européen de Terni. Le
territoire du village de Terni a été prélevé sur la tribu des Beni-Ournid.

 

 

Beni-Ourtilan: (Sup. 7,200 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Sétif. Cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou;  à 22 kil. E. de ce village et sur la rive gauche de l’Oued-Bousselam. Cette tribu se compose des fractions suivantes : ArassaKerri-ou-AkliFrihaOuled-el-Hadj et Ouled-Ahmed. Pop. ind. 6,722 hab.

 

 

Beni-Ourzddin: Fraction des Beni-Foughal, tribu. Commune indigène de Djidjelli, canton judiciaire de Djidjelli, subd. de Constantine; à 40 kil. S.-E. de Djidjelli et sur l’Oued-el-OuIdja, affluent de l’Oued-el-Kebir et sur le versant N.-E. du Djebel-Arhès. Pop. ind. 486 hab.

 

 

Beni-Ourzeddin: (Sup. 3,000 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com par décret du 21 mars 1868. V. le douar Beni-Ourzeddin. Commune mixte, canton judiciaire et arr. de Guelma.

 

 

Beni-Oussin: Fraction des Guergour, tribu. Commune indigène, cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou. Pop. ind. 492 hab.

 

 

Beni-Rached: (Sup. 10,383 hect.) De l’ancien aghalik d’El-Esnam. Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 17 juillet 1867. V. le douar-com. de Beni-Rached. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. d’Orléansville. Pop, ind. 2,994 hab.

 

 

Beni-Rached: Fraction des Ghribs, tribu ou douar. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa. Pop. ind. 659 hab.;   à 27 kil, S.-O. de Médéa, sur l’Oued-Cherfa, affluent rive gauche du Chélif.

 

 

Beni-Ralba ou Beni-Ghalba: Fraction des Beni-Chaïb, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville. Pop. ind. 108 hab. ; à 22 kil. S.-O. de Teniet-el-Had et sur la rive gauche de l’Oued-Larna. 

 

 

 

 

Beni-Raten-bou-Adda, orthographe du tableau du dénombrement. Beni-Raten-ou-Fella, orthographe du tableau du dénombrement. Commune indigène, canton judiciaire, cercle de Fort-National, subd. de Dellys. V, Beni-Iraten-bou-Adda et Beni-Iraten-ou-Fella, tribus.

 

 

Beni-Righar ou Beni-Righas: Fraction des Beni-Hassen, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa. Pop. ind. 433 hab. ; à 20 kil. S. de Médéa, sur la rive droite de l’Oued-Chélif. 


 

 

Beni-Riman: Tribu des Oulhassa, Gheraba et Chéraga. Le territoire de cette tribu est coupé en deux parties par 

la Tafna. V. Beni-Fouzech et Beni-Riman, Partie rattachée à la commune mixte et arr. de Tlemcen, et partie à la commune mixte et au cercle de Nemours, subd. de Tlemcen. Cette dernière fraction dépend des Oulhassa-Gheraba.

 

 

Beni-Robri: V. Beni-Ghobri, tribu, Commune indigène,canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

Beni-Saada: Fraction des Beni-Attafs, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 843 hab. ; à 10 kil. S.-E. de Fort-National et près de l’Oued-Djemâa.

 

 

Beni-Sadana: Fraction des Beni-Chaïb, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville. Pop. ind. 241 hab. ; à 22 kil. S.-O. de Teniet-el-Had.

 

 

Beni-Saïd: Fraction du Babor, tribu et kaïdat. Commune indigène, canton judiciaire et annexe de Takitount, cercle et subd. de Sétif. Pop. ind. 777 hab.

 

 

Beni-Salah: (Sup. 6,582 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 6 juillet 1867. V. le douar-com, d’Aïn-Tabia. Commune indigène et cercle d’El-Milia, subd. de Constantine, canton judiciaire et annexe de Collo. Les Beni-Salah dépendent du kaïdat de l’Oued-Guebli. Pop. ind. 1,569 hab.

 

 

Beni-Salah: (Sup. 65,354 hoct,) Ancienne tribu délimitée et divisée en deux douars-com. par décret du 29 septembre 1869. V. les douars: 1° Ouled-Sérim, (en deux parties, la 1ère sur la rive gauche de la Seybouse, a
été rattachée à la commune mixte de Bône, arr. de Bône ; la 2ème, sur la rive droite, à la commune indigène de Bône) ; 2° Reguegma, rattaché à la commune indigène et à la subd. de Bône, canton judiciaire de Mondovi. La tribu des Boni-Salah, du territoire de commandement, possède une pop. tôt. de 2,839 hab. 

 

— NOTA : La partie des Ouled-Sérim dépendant du territoire civil, a été livrée, presque en totalité, à la   colonisation.

 

 

Beni-Salah: (Sup. 10,255 hect.) Ancienne tribu, délimitée et érigée en douar-com. par décret du 7 septembre 1866. V. les. douars-com. ci-après: Sid-el-Fodhil, et Sid-el-Kébir. Commune plein exercice do Blida, arr. d’Alger, canton judiciaire de Blida. Pop. 2,708 hab. pour Sid-el- Fodhil, 2,054 pour Sid-el-Kébir.

 

 

Beni-Salah: (Sup. 2,783 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 14 mars 1868. V.
le douar-com. de Ouled-bou-Youssef. Commune indigène et cercle de Djidjelli, subd. de Constantine, canton judiciaire de Djidjelli. Pop. 459 ind.

 

 

Beni-S’bihi: (Sup. 3,273 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 14 avril 1869. V.
le douar-com, de Beni-S’bihi. Commune indigène et cercle d’El-Milia, subd. de Constantine, canton judiciaire de Mila. Pop. ind. de 923 hab. Les Beni-S’bihi forment  un cheïkat indépendant.

 

 

Beni-Sedka-Chenacha: Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-Nalional. Canton judiciaire et cercle de Fort-Nalional, subd. de Dellys ; à 12 kil. S.-O. de Fort-Nalional et sur la route de ce centre à Dra-el-Mizan. Pop. ind. 3,540 hab. La tribu des Beni-Sedka-Chenacha se compose des fractions suivantes : TaguemountTifra-bou-MadhiAït-el-KaïdlazoumenAgouni-IgueraneAït-AgaâdTizi-Amellal et Agouni-ou-Fouzzou, elle forme avec les Beni-Sedka-Ouadhia une section de la commune indigène de Fort-National.

 

 

Beni-Sedka-Ougdal: (Sup. 2,204 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-Notional. Cercle et canton judiciaire de Fort-National, subd. de Dellys, à 15 kil. S.-O. de Fort-National et sur le versant N. du Djurdjura. Pop. ind. 5,523 hab. Cette tribu se compose des fractions suivantes: Iguer-Abd-HalounTigou-SeftAït-TouddertTahechahAït-ou-HallanMecherekTaguemount-Naïl-Ali-ou-LoulAït-Abd-el-AliAït-bou-MadhiAït-Abd-ou-L’ral et Timereras; elle forme avec les Beni-Ouassif une section de la commune indigène de Fort-Nalional,

 

 

Beni-Sedka-Ouadhia ou Beni-Sedka-Ouadia: Tribu rattachée à la commune indigène, au canton judiciaire et au cercle de Fort-National, subd. de Dellys ; à 12 kil. S.-O, de Fort-Nalional. Pop. ind. 3,278 hab. Cette tribu se compose des fractions suivantes : Aït-HallalAït-BerdjalAdrar-AmellaTaourirt-AbdallahAït-Abd-el-KrimAït-ChelalaTikiouchtIghil-Igoul-Mimen et Taguemount-el-Djedid. Les Beni-Sedka-Ouadhia réunis aux Beni-Sedka-Chenacha, forment une section de la commune indigène de Fort-National.

 

 

 

 

Beni-Sefkal: V. Ouled-Saâd et Beni-Sefkal, fraction d’El-Aouana, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Djidjelli, subd. de Constantine.

 

 

Beni-Segoual: Tribu rattachée à la commune indigène de Takitount. Canton judiciaire et annexe de Takitount, subd. de Sétif ; à 30 kil. N. de Takitount, sur le littoral et sur la rive droite de l’Oued-Agriom. Pop. ind. 424 hab.

 

 

Beni-Siar: Tribu rattachée à la commune indigène de Djidjelli. Canton judiciaire et cercle de Djidjelli, subd. de Constantine ; à 16 kil. S.-E. de Djidjelli, Cette tribu se compose des fractions suivantes: Ouled-Aouat-Seflia et Ouled-Aouat-Djebella. Pop. ind. 2,279 hab. 

 

— NOTA : Une partie du territoire des Beni-Siar a été abandonnée au Service de la colonisation pour   rétablissement du village de Tahër, et rattachée à la commune mixte de Duquesne, arr, de Bougie.

 

 

Beni-Silem: Tribu comprenant la fraction du Tiara (de l’ancienne tribu des Beni-Sliman). Rattachée à la commune
indigène, au canton judiciaie et à l’annexe de l’Arba, subd. d’Alger. D’une pop. tôt. do 2,841 ind.; à 34 kil. S. de l’Arba, sur la rive gauche de l’Oued-Ladrech, affluent de l’Oued-Melah. 

 

— NOTA : Le nom de Beni-Silem ne figure pas dans la composition territoriale du canton judiciaire de l’Arba.

 

 

Beni-Sissin: Fraction d’Ouargla, ville. Commune indigène, canton et cercle de Laghouat, subd. de Médéa. V. Ouargla, ville et tribu. Pop. ind, 602 hab.

 

 

Beni-Sliman: (Sup. 7,500 hect. env,) Tribu rattachée à la commune indigène de Miliana. Cercle de Miliana, subd, d’Orléansville, canton judiciaire de Duperré; à 16 kil. N.-O. de cette dernière ville et sur le versant S.-O. du Djebel-Lari. Pop. ind. 569 hab. Les Beni-Sliman se composent des fractions suivantes : Ahl-el-Guebli, 204 ind. ; Tenonbel, 115 ind. ; Beni-bou-Khelf, 250 ind. 


 

 

Beni-S’liman: (Sup. 14,000 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Takitount. Canton judiciaire et   annexe de Takitount, cercle et subd. de Sétif ; à 20 kil. N.-O. de Takitount et sur la route stratégique de Bougie à Sétif. Cette tribu se compose des fractions suivantes: Ouled-BahriBeni-AbbèsBeni-MellikaM’zada et Kendira.
Pop. ind. 4,723 hab,

 

 

Beni-S’liman: Fraction dépendant de la tribu de l’Oued-Ksob, rattachée à la commune indigène, au canton judiciaire et au cercle de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif. Pop. ind. 1,205 hab.

 

 

Beni-S’liman: Ancienne tribu. Le territoire des Beni-Sliman renfermait 7 tribus:. ci-après désignées, non érigées en douar-com., savoir : 1° Bahata; 2° Tiara; 3° El-Ouzana; 4° Tourtatsine; 5° Tablat; 6° Mezrenna; 7° Cheurfa.
Rattachées à la commune indigène de l’Arba. Annexe et canton judiciaire de l’Arba, subd. d’Alger. Les Beni-Sliman sont divisés de la manière suivante, savoir : 1° Beni-Sliman-Gheraba, formés des fractions de Bahata et Tourtatsine, pop. ind. 3,370 hab.; 2° Beni-Sliman-Chéraga, formés des fraction de Mezrenna et Tablat, pop. ind. 4,891 hab. ; 3° Tiara, fraction comprise dans la tribu des Beni-Silem, pop. ind. 2,841 hab. ; 4° El-Ouzana
comprise dans ta tribu des Beni-Maloum et Melouane, pop. ind. 1,955 hab,; 5° Ahl-el-Euch, tribu, pop, ind. 3,403   hab.

 

 

Beni-Sliman (Le kaïdat des): se compose des tribus suivantes : Ouled-SoltanOuled-Zenim et Ouled-Thâne. Commune indigène d’Aumale, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale. Pop. tôt. 5,793 hab. ind.

 

 

Beni-S’liman: V. Beni-bou-Sliman. Commmune indigène, cercle et canton judiciaire de Biskra, subd. de Batna.

 

 

Beni-Sliman-Chéraga: (Tribu nouvellement organisée). De l’ancienne tribu des Beni-Sliman, comprend les fractions de Tablat et Mezrenna, d’une pop. ind. de 4,891 hab. La 1ère partie du sénatus-consulte a été appliquée à la tribu des Beni-Sliman. Rattachée à la commune indigène, au canton judiciaire et à l’annexe de l’Arba, subd. d’Alger. 

Pop. 4,891 ind.

 

 

Beni-Sliman-Gheraba: Tribu de l’ancienne tribu des Beni-Sliman, comprend les fractions de Bahata et Tourtatsine, d’une pop. tot, de 3,370 hab. Rattachée à la commune indigène, au canton judiciaire et à l’annexe de l’Arba. Subd. d’Alger. 

 

— NOTA: la 1ère partie du sénatus-consulte a été appliquée à la tribu des Beni-Sliman. 


 

 

Beni-Siyem: Ancienne tribu, (Sup. 6,079 hect,) Rattachée à la commune mixte de Dellys. Canton judiciaire de Dellys, arr. de Tizi-Ouzou, Pop. tot, 2,023 hab. ; à 6 kil. S-E. de Dellys et sur le littoral. Une partie des Beni-Siyem a été remise à la colonisation pour l’installation du centre de Beni-Siyem. 


 

 

Beni-S’maïl: (Sup. 3,000 hect. env.) Tribu rattachée à la commune mixte de Dra-el-Mizan. Arr. de Tizi-Ouzou, canton judiciaire de Dra-el-Mizan ;  à 6 kil. S.-E. de cette dernière ville. Pop. ind. 3,688 hab.

 

 

Beni-S’maïl ou Beni-S’maël: (Sup. 3,200 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Takitount. Canton judiciaire et annexe de Takitount, cercle et subd. de Sétif; à 12 kil. N.-O. de Takitount et sur la rive gauche de l’Oued-Agrioun. Pop. ind. 1,460 hab.

 

 

Beni-Smiel: (Sup. 33,409 hect.) Tribu rattachée à la commune mixte de Sebdou. Canton judiciaire de Lamoricière, Cercle de Sebdou, subd. de Tlemcen ; 4 kil. S.-O. de Lamoricière. Pop. ind. 1.065 hab.

 

 

Beni-Snous: Kaïdat. Son territoire est formé des tribus d’AzaïlKef et Khamis. Commune mixte et cercle de Sebdou, canton judiciaire et subd. de Tlemcen. Pop. 4,828 ind,

 

 Beni-Souïk: Fraction des Ouled-Zian, tribu. Commune indigène et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. 274 ind. 


 

 

Beni-Soumeur: (Sup. 17,578 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 11 juin 1870. V. le douar-com. de El-Khemaïs ou Aïn-el-Khemaïs, Subd. d’Orléansville, commune indigène, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had. Pop. ind. 1,408 hab.

 

 

Beni-Tamoun: (Sup. 11,790 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en un douar-com, par décret du 13 mars
1867. V. le douar-com. de Beni-Tamoun. Commune mixte de Ténès, canton judiciaire de Ténès, arr. d’Orléansville. Pop. Ind. 1,741 hab.

 

 

Beni-Telilen ou Beni-T’lilen: (Sup. 7,181 hect,) Ancien cheïkat indépendant et ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com, par décret du 28 décembre 1867. V. le douar-com. de Beni-T’lilen. Commune mixte de Mila, canton judiciaire de Mila, arr. de Constantine. Pop. tot. 2,955 hab, 


 

 

Beni-Thour: Ksar de l’aghalik d’Ouargla. Rattaché à la commune indigène, au canton judiciaire et au cercle de Laghouat, subd. de Médéa. Pop. 788 ind. Le nom de ce ksar ne figure pas dans la composition territoriale du canton judiciaire de Laghouat.

 

 

Beni-T’hour: (Sup. 4,038 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 30 octobre 

1867. V. Beni-Thour, douar. Commune plein exercice et canton judiciaire de Dellys, arr. de Tizi-Ouzou. Pop. tot. 4,912 hab.

 

 

Beni-Tighrin: V. Tigrin, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

Beni-Tighrin: (Sup. 2,745 hect. env.) Tribu divisée en 2 fractions : Ouled-Berkan et Ouled-Bakhta. Rattachée à la commune mixte d’Ammi-Moussa. Cercle d’Ammi-Moussa, canton judiciaire d’Inkermann, subd. d’Oran; à 60 kil. S.-E. d’Inkermann et confinant au dép. d’Alger, Pop. lot. 3,176 hab.

 

 

Beni-Tizi: (Sup. 5,200 hect. env.) Tribu rattachée à Ia commune indigène de Takitount. Canton judiciaire et annexe de Takitount, cercle et subd. de Sétif; à 18 kil. N.-O. de Takitount et sur la route stratégique de Bougie à Sétif. Pop. ind. 682 hab.

 

 

Beni-Toufout: Tribu. (Sup. 45,280 hect. env.) Non érigée en douar-com. Rattachée à la commune indigène et au cercle d’El-Milia. Annexe de Collo, subd. de Constantine, canton judiciaire de Collo. Pop. 8,059 ind.; à 10 kil. S. de Collo. Cette tribu se compose des fractions suivantes: Beni-Zia, 2,751 ind.; Elli-Zeggar 2,704 ind.; El-Ouladja ou El-Ouldja, 2,604 ind.

 

 

Beni-Tour: V. Beni-Thour, ksar de l’aghalik d’Ouargla. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Laghouat, subd. de Médéa. Pop. ind. 788 hab. 


 

 

Beni-Urdjine: (Sup. 18,525 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en 2 douars-com. par décret du 28 avril 1866. V. les douars : Beni-Urdjine, commune mixte de Bône, canton judiciaire et arr. de Bône et Bouk-Mira, rattaché à la commune plein exercice de Randon, canton judiciaire  et arr. de Bône.

 

 

Beni-Yadel: (Sup. 39,430 hect. env.) Tribu et kaïdat, comprenant les fractions des TaffregCollaBoundaDjaffraEl-Maïn et Djanith.
Rattaché à la commune indigène de Bordj-bou-Arréridj. Canton judiciaire et cercle de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif ; à 24 kil. N.-O. de Bordj-bou-Arréridj et sur l’Oued-Mahadjar, affluent de l’Oued-Bousselam. Pop. 12,859 hab,.

 

 

Beni-Yadjes ou Beni-Yadjis ou Beni-Adjez: Fraction des Beni-Foughal, tribu rattachée à la commune indigène de Djidjelli. Canton judiciaire et cercle de Djidjelli, subd. de Constantine; à 30 kil. S. de Djidjelli et au N.-E. du pic de Tamesguida. Pop. ind. 1,635 hab. 

 

 

 

 

Beni-Yahi: V. Ouled-si-AffifBeni-Yahi de la tribu du Nador. Commune indigène et cercle de Souk-Ahras, subd. de Bône, canton judiciaire de Guelma. Pop. ind. 1,554 hab.

 

 

Beni-Yahia: (Sup. 2,500 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-National. Canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys; à 8 kil. S.-E, de Fort-National et sur la route de ce centre aux Beni-Mansour. Pop, ind. 5,381 hab. Cette tribu se compose des fractions suivantes : TafraoutTakaKoukouTagouniteTakenaBou-DafalAït-HichemAït-ZiriAït-Antar et Aït-Mellal, et forme avec les tribus des Beni-Menguellet et des Beni-bou-Chaïb, une section de Ia commune indigène de Fort-Nntioanl.

 

 

Beni-YaIa: ( Sup. 26,400 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Sétif, Cercle et subd. de Sétif, canton judiciaire d’Akbou; à 28 kil. S.-E, de ce village et sur la rive gauche de l’Oued-bou-Sellam, affluent du Sahel. Cette tribu se compose des fractions suivantes : Beni-BrahimReboulaBeni-Hafod, Beni-AchacheHarbilMeguerbasCheriaOuled-YounèsEl-KoudiaTimengacheRedanTaourirt-YacoubEl-ArafEl-HadadaOuled-si-AmorAourir-ou-EulmiIkhelidjen. Pop. Ind. 12,401 hab.

 

 

Beni-Yala-Chéraga: (Sup. 17,891 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène d’Aumale. Annexe des Beni-Mansour, canton judiciaire, cercle et subd, d’Aumale; à 40 kil, N.-E, d’Aumale et au S. du Djebel-Jurjura. Cette tribu est formée des fractions suivantes : Ouled-AdjibaOuled-MendilBeni-Aïssi et Ouled-Djadja. Pop, ind, 2,045 hab.

 

 

Beni-Yala-Gheraba: (Sup. 17,040 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène d’Aumale, Annexe des Beni-Mansour, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale; à 40 kil. N.-E. d’Aumale, à cheval sur l’Oued-Sahel et la route nationale d’Alger à Constantine, au S.-O. du point géodésique : Lalla-Khedidja. Cette tribu est formée des fractions suivantes : Ouled-AmboubOuled-MaamarOuled-Yahia et Agouni. Pop. ind. 1,943 hab.

 

 

Beni-Yenni ou Beni-Henni: (Sup. 2,500 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National. Subd. de Dellys et sur la route de cette ville a Dra-el-Mizan. Cette tribu se compose des fractions suivantes: Aït-LhassenAït- 
el-ArbahTaourirt-MimounTaourirt-el-HadjadjAgouni-Ahmed et Tizzirt. Les Beni-Yenni forment une section de la commune indigène de Fort-National.

 

 

Beni-Ymmel ou Beni-Immel: Fraction des Ouled-Abd-el-Djebar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle de Bougie, subd. de Sétif. Pop. ind. 3,130 hab.; à 30 kil. S.-O. de Bougie, sur la rive droite de l’Oued-Sahel et au S. du Hameau d’Il-Maten.

 

 

Beni-Youssef: Fraction des Zouggara, tribu. Commune indigène, cercle et subd. d’Orléansville, canton judiciaire de Cherchel. Pop.,
ind, 233 hab.

 

 

Beni-Zemenzer ou Beni-Z’menzer: (Sup, 2,500 hect. env.) Tribu rattachée à la commune mixte de Tizi-Ouzou; Canton judiciaire et arr.
de Tizi-Ouzou ; à 8 kil. S.-O. de cette ville et sur le chemin de Tizi-Ouzou à Dra-el-Mizan. Pop, tot. 5,274 hab.

 

 

Beni-Zegueur ou Z’gueur: Fraction del’Oued-Ksob, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif. Pop. ind. 1,337 hab.

 

 

Beni-Zia: Fraction des Beni-Toufout. Rattachée à la commune indigène et cercle d’El-Milia, canton judiciaire et annexe de Collo,
subd. de Constantine. Pop. ind, 2,751 hab.

 

 

Beni-Zikki: (Sup. 5,000 hect, env,) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-National, Canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys; à 28 kil. E, de Fort-National et confinant au dép. de Constantine. Pop .ind, 707 hab. Cette tribu se compose des fractions suivantes : BerkisAmkrèsIguer-MadhiIguer-Amriane ou AourianeTaourirt-Bonas et Agueni-Filkane. Les Beni-Zikki et les llloula-ou-
Malou forment une section de Ia commune indigèner de Fort-National.

 

 

Beni-Zïoui ou Beni-Zouï: (Sup. 6,745 hect. env.) Tribu rattachée à la commune mixte de Gouraya, arr. d’Alger. Canton judiciaire de Cherchel; à 50 kil. S.-O, de cette dernière ville, sur la rive droite de l’Oued-Dhamous. Pop. ind, 1,792 hab.

 

 

Beni-Zoundaï: Fraction du Babor, tribu et kaïdat, Commune indigène, canton judiciaire et annexe de Takitount, crrcle et subd. de Sétif. Pop. 769 ind,

 

 

Beni-Zouragh: Fraction des Beni-Lent, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville.
Pop. ind. 189 hab.;  à 54 kil. S.-O. de Teniet-el-Had et sur la rive gauche du Nater-Ouassel, affluent du Chéllf.

 

 

Ben-Mohamed: V. Ouled-Ali-ben-Mohamed, fraction des Ouled-Soltan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd.
de Batna, annexe dz Barika.

 

 

 

 

Ben-Mohamed: V. Ouled-Saïd-ben-Mohamed, fraction des Ouled-Soltan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd.
de Batna, annexe de Barika.

 

 

Ben-Nedjaâ: V. Ouled-Brahim-ben-Nedjaâ, fraction du Hodna, tribu. Commune indigène, Canton judiciaire, cercle et subd. de Batna,
annexe de  Barika.

 

 

Ben-Rouagued: V. Ouled-Ali-ben-Rouagued, fraction des Ouled-Soltan, tribu, Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

 

Ben-Sabor: V. Ouled-Ali-ben-Sabor, tribu. Commune indigène de Batna, annexe de Barika, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna.

 

 

Ben-Salah: V. Ouled-Messaoud-ben-Salah, fraction de l’Oued-Abdi, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et sud. de Batna.

 

 

Ben-Tameldjet ou Ben-T’meldjet: V. Oued-ben-T’meledjet, fraction des Ouled-Soltan, tribu, Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

 

Ben-Taleb: V. Ouled-Sidi-Yahia-ben-Thaleb, appelée aussi Ouled-Sidi-Yahia, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle de Tebessa, subd. de Constantine,

 

 

Ben-Thious ou Ben-Tious: Fraction des Ziban, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Biskra, subd, de Batna. Pop. 397 ind.; à 35 kil, S.-O. de Batna et. sur la rive gaucho de l’Oued-Djedi.

 

 

Ben-Zaâboub: V. Ouled-Ali-ben-Zaâboub, fraction des Ouled-Soltan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

 

Ben-Zeïna: V. Ouled-Ali-ben-Zeïna, fraction des Ouled-Soltan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de
Batna, annexe de Barika.

 

 

Ben-Zenthis ou Beni-Zenthis: Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 20 octobre 1869. V, le douar-com, de Beni-Zenthis. Arr, de Mostaganem, commune mixte de Cassaigne, canton judiciaire d’Inkermann, Pop, ind, 2,029 hab.

 

 

Benzou: Fraction des Ouled-Sidi-Brahim, tribu, Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Saâda, subd. d’Aumale. Pop.
ind. 213 hab.

 

 

Berezga ou Berrezga: V. Chamba-de-Metlili-ou-Berrezga, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd. de Médéa.

 

 

Bérézina ou Brésina: Ksar rattaché à la commune mixte et au cercle de Géryville. Canton judiciaire de Saïda, subd. de Mascara; à 220
kil. S.-E. de Saïda et à 70 kil. S.-E. de Géryville, sur la rive droite de l’Oued-Soggeur. Pop. ind. 679 hab.

 

 

Berkan: Fraction des Beni-bou-Khannous, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Orléansville, Pop. ind, 1,089 hab.

 

 

Berkis: Fraction des Beni-Zikki, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 190 hab.

 

 

Berrania: (Sup. 46,560 hect.) Ancienne tribu délimitée et divisée en 3 douars-com, par décret du 24 octobre 1868. V. les douars Ouled-BelaguelOuled-Aaziz, et Ouled-Sellem. Commune mixte d’Aïn-M’Iila, arr. de Constantine, canton judiciaire des Ouled-Rahmoun. Pop. tot, 6,103 hab.

 

 

Berraouïa: Fraction d’Aïn-Madhi, ksar. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Laghouat, subd. de Médéa. Pop, ind. 261 hab.

 

 

Berrezina: V. Bérézina, ksar, Commune mixte et cercle de Géryville, canton judiciaire de Saïda, subd, de Mascara.

 

 

Berryan ou Berrian: Ksar des Beni-M’zab (confédération). Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Laghouat, subd, de Médéa. Pop. ind. 2,940 hab. ; à 100 kil. S.-E, de Laghouat et sur le chemin, de cette ville à Ghardaïa et à Ouargla.

 

 

Bessaïlia: Fraction des Beni-Mahousen, tribu. Commune indigène et cercle de Miliana, subd. d’Orléansville. Pop. ind. 231 hab.

 

 

Bessem-Chéraga: V. Ouled-Bessem-Chéraga, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd.   d’Orléansville.

 

 

Bessem-Gheraba: V. Ouled-Bessem-Gheraba, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd.
d’Orléansville.

 

 

Betaïa: V. Bethaïa, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Miliana, subd. d’Orléansville. Pop. 2,402 ind.

 

 

Betaïchia ou B’taïchia: Fraction des Ouled-si-Yahia, tribu. Commune indigène et cercle de Tebessa, Pop, 432 ind.

 

 

Bethaïa ou Bethaya: (Sup. 8,000 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Miliana. Canton judiciaire et cercle de Miliana, subd, d’Orléansville; à 58 kil. S.-O. de Miliana et au S. du Djebel-Mou-M’zida, point géodésique. Cette tribu se compose des fractions suivantes : Ouled-AmaraOuled-Ali-ben-YahiaMehane et Gheraba. Pop. ind. 2,462 hab.

 

 

Bethioua ou Bettioua: (Sup. 2,400 hect.) Ancienne tribu. Le territoire de cette ancienne tribu est rattaché à la section de St-Leu de la commune d’Arzow. Canton judiciaire de St-Cloud, arr. d’Oran. Pop. comprise dans la dite commune ; à 7 kil. E. de St-Cloud. 

 

— NOTA : Constitution de la propriété indigène (loi du 20 juillet 1873). Travaux de terrain complètement terminés. Les titres provisoires de propriété ont été établis par le service des Domaines. Sup. 2,400 hect. Lots constatés 508. (Situation des travaux au 1er juillet 1877.)

 

 

Betrouna: (Sup. 1,050 hect. env.) Tribu rattachée à la commune mixte de Tizi-Ouzou, canton judiciaire et arr. de Tizi-Ouzou ; à 10 kil.
S.-O, de cette ville et sur le chemin de Tizi-Ouzou à Dra-el-Mizan. Pop. tot. 1,510 hab.

 

 

Biban: (Sup, 64,764 hect. env.) Tribu et kaïdat. Comprenant les fractions de : DjebaïliaMansourah et Ouled-M’ahmed. Rattachés à la
commune indigène de Bordj-bou-Arréridj. Canton judiciaire et cercle de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif; à 24 kil. O. de Bordj-bou-Arréridj et sur la route nationale, n° 5, d’Alger à Constantine. Pop. ind. 6,265 hab.

 

 

Bigou-Zaouïa: Fraction des Zibnn, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Biskra, subd. de Batna. Pop. 258 ind.

 

 

Bihima: Fraction de Messaba, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna, Pop. 875 ind.

 

 

Bir-Ghezala: Fraction du Tababort, tribu rattachée à la commune indigène, au canton judiciaire et au cercle de Djidjelli. Subd. de Constantine. Pop, ind. 780 hab.

 

 

Bir-Mouten: Fraction de l’ancienne tribu de Kherareb-Sellaoua, Sup. 8,105 hect. Non érigée en douar-com. Forme une section de la commune mixte d’Oued-Zenati. Canton judiciaire d’Oued-Zenati, arr, de Constantine. Pop. 1,150 ind.; à 13 kil. S.-E. d’Oued-Zenati, sur la
rive droite de l’Oued-Cherf, affluent rive droite de la Seybouse.

 

 

Bled-Guerfa: Kaïdat et tribu de l’ancien cercle do Guelma. Rattachée à Ia commune indigène et au cercle d’Aïn-Beïda. Subd. de Constantine, canton judiciaire de Guelma. La tribu de Bled-Guerfa se compose des fractions suivantes : Ouled-DaoudAcheïch-Abd-Ali ou Ouled-AliAcheïch-Athatfa et Beni-Oudjana, Pop. ind. 7,032 hab. ; à 18 kil. S. de Guelma et sur la rive droite de l’Oued-Cherf, et à l’E. du territoire de la commune mixte de l’Oued-Zenati.

 

 

Bled-Mamora: (Sup. 12,122 hect.) Territoire délimité et érigé en 2 douars-com. par décret du 18 décembre 1867. V. les douars-com. ci-après ; Oued-Mamora, et Oued-Ridan. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale. Pop. ind. 1,504 hab. pour
Oued-Mamora et 1,739 hab, pour Oued-Ridan.

 

 

Bordj: V. El-Bordj, fraction des Ziban, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna.

 

 

Bordj-bou-Arréridj: (Sup, 5,120 hect.) Formant l’ancien territoire de la commune mixte, délimité par arrêté du Gouverneur général
en date du 6 novembre 1868; érigé en commune de plein exercice par décret du 3 septembre 1870. Canton judiciaire do Bordj-bou-
Arréridj, arr, de Sétif. Pop, 215 français, 98 israélites, 1,012 ind. et 125 étrangers.

 

 

Bordjia: (Sup. 19,879 hect.) Ancienne tribu délimitée et divisée en 4 douars-com, par décret du 9 novembre 1865. V. les douors-com. Beni-YahyiAhl-el-HassianSahouriaSfafah. Canton judiciaire et arr. de Mostaganem. Pop. tot. de Beni-Yahyi, 1,437 hab.; pop.
tot. de Ahl-el-Hassian, 1,404 hab. ; pop. tot. de Sahouria, 927 hab. ; pop. tot, de Sfafah, 1,182 hab.

 

 

Bou-Abderrahman: Fraction des Beni-Ouassif, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 1,124 hab.

 

 

Bou-Addou: V. Beni-bou-Addou, tribu. Commune mixte et canton judiciaire de Dra-el-Mizan, arr. de Tizi-Ouzou.

 

 

Bou-Adda: V. Beni-Iraten-bou-Adda, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd, de Dellys,

 

 

Bou-Adidja: V. Ouled-bou-Hadidja, fraction de Zab-Chergui, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd.
de Batna.

 

 

Bou-Adjina: V. Ouled-bou-Adjina, fraction des Ouled-Ali-ben-Sabor, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd, de Batna, annexe de Barika.

 

 

Bou-Adnan: Fraction des Beni-bou-Drer, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 1,069 hab.

 

 

Bou-Afia: V. Ouled-bou-Afia, fraction des Ouled-Soltan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna,
annexe do Barika. 

 

 

 

 

Bou-Afif: V. Ouled-bou-Afif, tribu. Commune indigène, cercle de Tiaret-Aflou, canton judiciaire de Tiaret, subd. de Mascara.

 

 

Bou-Aïssi: V. Beni-Melloull et Beni-bou-Aïssi, tribus. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif.

 

 

Bou-Akkach: V. Beni-bou-Akkach, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

Bou-Allouane: V. Bou-Hallouan, tribu et douar. Commune mixte d’Adélia, canton judiciaire et arr. de Miliana.

 

 

Bou-Ali: V. Ouled-bou-Ali, tribu. Commune mixte de Relizane, arr, de Mostaganem.

 

 

Bou-Allègue: V. Ouled-bou-Allègue, fraction des Ouled-Messaoud, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de La Calle, subd. do Bône. Pop. ind. 833 hab,

 

 

Bou-Aoun: Fraction des Beni-Idjeur-Djebel, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-Notional, subd. de Dellys. Pop. ind. 170 hab. ; à 28 kil. N.-E. de Fort-National et à 3 kil. S.-E. du Djebel-Affroun. Point géodésique, altitude 1,315 mètres.

 

 

Bou-Aoun: V. Ouled-bou-Aoun, ancienne tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna.

 

 

Bou-Arif: V. Ouled-bou-Arif, tribu et douar. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale.

 

 

Bou-Attab: V. Beni-bou-Hattab, tribu. Commune indigène et cercle de Miliana, canton judiciaire de Duperré et subd. d’Oléansville.

 

 

Bou-Attaf: V. Beni-Attafs, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd, de Dellys.

 

 

Bou-Azid tribu et Ouled-Driss: fractions rattachées à la commune indigène de Bordj-bou-Arréridj. Cercle et canton judiciaire de Bordj-bou-Arréridj, annexe de M’Sila, subd. de Sétif. Pop. ind. 924 hab. 

 

— NOTA : Le nom de cette tribu ne figure pas dans la composition territoriale du canton judiciaire de Bordj-bou-Arréridj.

 

 

Bou-Aziz: V. Ouled-bou-Aziz, tribu. Commune mixte de Bône, canton judiciaire de Mondovi, arr. de Bône,

 

 

Bou-Cedra ou Bou-Sedra: V. Ouled-bou-Vedra, fraction de Chiébna, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de La Calle, subd, de Bône, Pop. ind. 250 hab,

 

 

Bouchagroun: Fraction des Ziban, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. 419 ind.; à 30 kil. S.-O. de Biskra et à 7 kil. de la rive gauche de l’Oued-Djedi. 


 

 

Bou-Chaïb: V. Beni-bou-Chaïb, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. 


 

 

Bou-Cherf: Kaïdat composé des douars-com. de Bou-Cherf (Achaïch, d’après le dénombrement 1876), Ouled-M’barek et El-Akbia, d’une pop. tot. de 4,279 hab. Commune indigène et cercle d’El-Milia, subd. de Constantine, canton judiciaire de Mila. 


 

 

Bou-Dafal: Fraction des Beni-Yahia, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 179 hab. ; à 10 kil. S.-E. de Fort-National et à 1,500 mètres de la Djema-bou-Sahel. Point géodésique, altitude 1,145 mètres.

 

 

Bou-Douan: V. Beni-bou-Douan, tribu. Commune indigène, arr. de Miliana, canton judiciaire de Duperré, subd. d’Orléansville. 


 

 

Bou-Drer: V. Beni-bou-Drer, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd, de Dellys.

 

 

Bou-Ghenane: V. Ouled-bou-Ghenane, tribu. Commune indigène et cercle de Tiaret-Aflou, canton judiciaire de Tiaret, subd. deMascara.

 

 

Bouhaï: V. El-Bouhaï, fraction de la tribu des Ouled-Ameur-Dahra dépendant du kaïdat des Ouled-Ameur. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop, ind. 93 hab.

 

 

Bouhaïh: V. El-bou-Haï, fraction des Ouled-Ameur-Dahra. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Bou-Saâda, subd. d’Aumale.  Pop. ind. 93 hab.

 

 

Bou-Hallou: Fraction des Beni-bou-Mileuk, tribu. Commune indigène, cercle et subd. d’Orléansville, canton judiciaire de Cherchel. Pop. ind. 407 hab. ; à 50 kil. S.-O. de Cherchel, près des Ruines Romaines de Rezlia.

 

 

Bou-Hallouan: (Sup. 8,945 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 31 décembre, 1866. V. le douar-com, de Bou-Hallouan. Commune mixte d’Adélia, canton judiciaire et arr. du Miliana, Pop, tot. 2,170 hab.

 

 

Bou-Hamza ou Bou-Amza: Fraction des Beni-Aïdel, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle d’Akbou, subd. de Sétif, arr. jud. de Bougie. Pop. ind. 1,370 hab.; à 14 kil. E. d’Akbou et 3 kil. N. de l’Oued-Bousselam.

 

 

Bou-Harkat ou Bou-Arkat: V. Ouled-bou-Harkat, fraction des Ouled-Sultan. Commune indigène, canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

 

 

 

Bou-Harratz ou Bou-Arratz: V. Ouled-bou-Harratz, fraction du Babor, tribu et kaïdat, Commune indigène, canton judiciaire et annexe de Takitount, cercle et subd. de Setif.

 

 

Bou-Hattab: V. Beni-bou-Hattab, tribu. Commune indigène et cercle de Miliana, canton judiciaire de Duperré, subd. d’Orléansville.

 

 

Bouhou: V. Aït-Bouhou, fraction des Cheurfa, tribu. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. d’Aumale, annexe des Beni-Mansour. Pop. ind. 272 hab,

 

 

Bou-Ikni: V. Ouled-bou-lkni, tribu. Commune mixte et cercle d’Ammi-Moussa, subd. d’Oran, canton judiciaire d’Inkermann,

 

 

Bou-lndjedamen ou Bou-Nedjedanen: (Sup. 1,200 hect. env.) Fraction de la tribu des Fenaïa. Rattachée à la commune indigène de
Bougie, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif; à 16 kil. S.-O. de Bougie, rive gauche de l’Oued-Sahel. Pop. ind. 2,479 hab,

 

 

Bouïra: Aghalik. Son territoire est formé ;  des tribus Ouled-el-Aziz et Ouled-Salem et des douars-com, de Aïn-Hazem, de la commune indigène d »Aumale;  du douar-com.  de l’Oued-Bellil de la commune mixte de Bouïra. Pop. tot. de l’aghalik 11,061 hab. Cercle, canton judiciaire et subd. d’Aumale.

 

 

Bou-Kamel: V. Ouled-bou-Kamel, tribu. Rattachée à diverses communes de l’arr, de Mostagonem. Canton judiciaire de Mostaganem.

 

 

Bou-Kahi: V. Ouled-bou-Kahi, fraction des Outed-Aïffa, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa, Pop. ind, 217 hab.

 

 

Bou-Khalfa ou Bou-Kalfa: V. Ouled-bou-Khalfa, fraction des Ouled-Sultan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle, et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

 

Bou-Khannous: V. Beni-bou-Kkannous, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Orléansville.

 

 

Bou-Kni: V. Beni-Boukni, tribu et douar, Commune mixte de l’Oued-Fodda, canton judiciaire de Duperré, arr, d’Orléansville,

 

 

Bou-Mansour: Fraction des Beni-Flik, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys, Pop. ind. 173 hab,; à 32 kil. N.-E. de Fort-National et sur la rive gauche de l’Oued-si-Ahmed-ou-Youssef.

 

 

Bou-Mileuk: V. Beni-bou-Mileuk, tribu. Commune indigène, cercle et subd. d’Orléansville, canton judiciaire de Cherchel,

 

 

Bou-Naman: Fraction des Beni-Hassaïn, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 282 hab.

 

 

Bounda: Fraction des Beni-Yadel, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif; à30 kil. N.-O. de Bordj-bou-Arréridj et sur le versant N.-O. du Djebel-Bounda. Pop. ind. 1,650 hab.

 

 

Bou-Nedjedamen: V. Bou-Indjedamen, fraction des Fenaïa, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif.

 

 

Bou-Noura: Ksar dépendant de la confédération des Beni-M’zab. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Laghouat, subd. de Médéa. Pop. ind. 837 hab.; à 170 kil. S.-E. de Laghouat et à 3 kil. S.-E. de Ghardaïa, sur la rive gauche de l’Oued-M’zab.

 

 

Bou-Rached: (Sup. 8,603 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-com. par décret du 27 novembre 1868. V. le douar-com. de Bou-Rached. Canton judiciaire de Duperré, commune indigène et cercle de Miliana, subd. d’Orléansville. Pop. ind. 2,266 hnb.

 

 

Bourafa: V. Ouled-Bourafa, fraction des Ziban, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna.

 

 

Bou-Rhenane: V. Ouled-bou-Ghenane, tribu. Commune indigène, de Tiaret-Aflou, canton judiciaire et cercle de Tiaret-Aflou, subd. de Mascara.

 

 

Bou-Riah: V. Ouled-bou-Riah, tribu, Commune indigène et cercle d’Ammi-Moussa et subd. d’Oran, canton judiciaire d’Inkermann.

 

 

Bou-Saâda: Tribu. (Sup. 24,500 hect.) Cette tribu a été soumise à l’application du sénatus-consulte, mais le décret de répartition n’est pas intervenu. Forme le territoire de la nouvelle commune mixte de Bou-Saâda. Canton judiciaire et cercle de Bou-Saâda, subd.,   d’Aumale. Cette tribu renferme le centre de Bou-Saâda. Pop. 89 Français, 427 Israélites, 32 Étrangers et 4,533 Ind.

 

 

Bou-Saïd: V. Beni-bou-Saïd, tribu. Commune mixte et cercle de Lalla-Maghrnia, canton judiciaire de Nemours, subd. de Tlemcen,

 

 

Bou-Sedra: V. Ouled-bou-Cedra, fraction de Chiebna, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de La Calle, subd. de Bône.

 

 

Bou-Semghoun ou Bou-Semroun: Tribu et ksar. Rattachés à la commune mixte et au cercle de Géryville, canton judiciaire de Saïda, subd. de Mascara, sur le chemin de Géryville à l’oasis de Figuig (Maroc). Pop. ind. 455 hab.

 

 

Bou-Sllah: V. Oued-bou-Salah ou Oued-Bousselah d’après le dénombrement, tribu et kaïdat. Commune indigène et annexe de Fedj-Mezala, canton judiciaire de Mila, subd. de Constantine.

 

 

Bou-Sliman: V. Aït-bou-Sliman, fraction des Boni-Flik, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 147 hab.

 

 

Bou-Sliman: V. Ouled-bou-Sliman, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Orléansville.

 

 

Boussellah: V. Oued-bou-Salah, tribu. Commune indigène et annexe de Fedj-Mezala, canton judiciaire de Mila, subd. de Constantine.

 

 

Bou-Thaleb: Tribu et kaïdat composé des anciennes tribus des Righa-Dhara et Righa-Guebala, Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Sétif. Le territoire du Bou-Thaleb comprend les fractions suivantes : Ouled-HadjezEl-AnoualBou-ThalebOuled-bou-S’lmaEl-AmouassaEl-HammaCheracheraOuled-el-OuassaOuled-Sebaâ, Ouled-el-MadassiOuled-bou-AbdallahOuled- 
CheckeurOuled-ZerirOuled-MehnamEl-FrikatOuled-Kemedja, — Kherbet-Ksar-et-ThirChott-el-MalahOuled-BoutharaGuebelt-ZedimAïn-el-KsarOuled-Mahalla, Bled-LarbâaRas-el-Ma, Aïn-TitestOuled-abd-el-OuahadBled-MajoubaOuled-si-AhmedOuled-Braham et Ouled-Tebben, — Pop. tot. 15,099 ind. 

 

— NOTA : Les derniers noms indiquent les douars-com. de la tribu des Righa-Dahra, constitués par décret.

Le nom de Bou-Thaleb ne figure pas dans la composition territoriale du canton judiciaire de Sétif.

 

 

Bou-Thaleb: Fraction de la tribu du Bou-Thaleb. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Sétif. Pop. ind. 586 hab.

 

 

Bou-Yacoub: V. Beni-bou-Yacoub, tribu et douar. Commune mixte de Ben-Chicao, canton judiciaire de Médéa, arr. d’Alger.

 

 

Bou-Yala: Fraction des Beni-Khelili, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 397 hab. ; à 11 kil. N.-E, de Fort-National.

 

 

Bou-Youssef: V. Beni-bou-Youssef, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et annexe de Takitount, cercle et subd. de Sétif.

 

 

Bou-Youssef: V. Beni-bou-Youssef, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

Bou-Zahrir: Fraction des Beni-Fraoucen, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle de Fort-Nalional, subd. de Dellys. Pop. ind. 58 hab.

 

 

Bou-Zeggan: Fraction des Beni-Idjeur-Djebel, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-Nalional, subd. de Dellys. Pop. ind. 309 hab. ; à 30 kil. E. de Fort-National.

 

 

Bou-Zid: Fraction des Arab-Gheraba, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, sub. de Batna. 

 

— NOTA : Les habitants de Bou-Zid sont internés dans le cercle de Djelfa.

 

 

Bouzina: Fraction d’Oued-Abdi, tribu, Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. Pop, ind. 371 hab.

 

 

Bou-Ziri: V. Ouled-bou-Ziri, tribu. Commune mixte de Frendah-Mascara, canton judiciaire de Tiaret, subd. de Mascara.

 

 

Bou-Ziza: V. Ouled-bou-Ziza, fraction de la tribu des Ouled-Soltan. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna.

 

 

Brabtia: (Sup. 28,071 hect.) Ancienne tribu délimitée et divisée en 2 parties par décret du 2 mai 1870. La 1ère partie (9,200 hect.) est rattachée à la commune de plein exercice de La Calle; la 2ème, érigée en douar-com. sous le nom de Brabtia rattachée à la commune indigène de La Calle, cercle et canton judiciaire de La Callo, subd. de Bône. Pop. recensée avec les douars-com. Souahras  et Nehed.

 

 

Brahim: V. Beni-Brahim, tribu, Commune mixte, canton judiciaire et arr. de Guelma.

 

 

Brahim: V. Ouled-Sidi-Brahim, tribu. Commune mixte, canton judiciaire et arr. de Mostaganem.

 

 

Brahim: V. Ouled-Brahim et Douï-Hassen, tribus. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Saïda, subd. de Mascara.

 

 

Brahim: V. Ouled-Brahim-el-Armana, tribu, Commune mixte de Bou-Kanéfis, canton judiciaire et arr, de Sidi-bel-Abbès.

 

 

Brahim: V. Ouled-Brahim, tribu ou douar El-Bethem. Rattachée à la commune du Bir-Rhbalou, Canton judiciaire d’Aumale, arr. d’Alger, Pop. ind. 4,075 bab.

 

 

Brahim: V. Ouled-Sidi-Brahim. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bou-Saâda, subd. d’Aumale.

 

 

Brahim: V. Ouled-Sidi-Brahim-bou-Béker, tribu,Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif.

 

 

Brahim: V. Ouled-Sidi-Brahim, tribu. Commune indigène de Tiaret-Aflou, cercle et canton judiciaire de Tiaret, subd. de Mascara.

 

 

 

 

Brahim: V. Sahari-Ouled-Brahim, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa.

 

 

Brahim-ben-Nedjaâ: V. Ouled-Brahim-ben-Nedjaâ, fraction du Hodna, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

 

Bram: Fraction de Tuggurt, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 79 hab. 


 

 

Branis: Fraction des Ouled-Zian, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 197 hab.

 

 

Brarcha: Tribu rattachée à la commune indigène de Tebessa. Canton judiciaire et cercle de Tebessa, subd. de Constantine; à 50 kil. S. de
Tebessa, et confinant à la régence de Tunis. Cette tribu se compose des fractions suivantes : Ouled-ChekorOuled-DjelelOuled-BrahimOuled-bel-HarretOuled-ChemnaOuled-si-AliOuled-SaïdanOuled-Sassi, Ouled-AmorOuled-SlimanOuled-M’barekFerahna,   DjeurfOuled-Khelif-Dahra et Ouled-Khelif-Guebala. Pop. tot. 7,738 indigènes.

 

 

Braz-el-Harrar: Ancienne tribu érigée en douar-com. par décret du 31 décembre 1866. Rattachée à la commune mixte de l’Oued-Fodda, arr. d’Orléansville, canton judiciaire de Duperré. V. El-Harrar du Chelif, douar. Pop. ind. 875 hab.

 

 

Brésina ou Bérésina: Ksar dépendant de la commune mixte et du cercle de Géryville. Canton judiciaire de Saïda, subd. de Mascara. Pop. ind, 679 hab; à 70 kil. S.-E. de Géryville, sur la rive droite de l’Oued-Seggueur.

 

 

Brick: V. Ouled-Brick, fraction des Ouled-si-Yahia, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Tebessa, subd. de Constantine.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 



Tribus et Fractions de Tribus Algériennes – 1879 / en ‘A’

14102018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ababda: Tribu rattachée à la commune indigène, au canton judiciaire et au cercle de Laghouat, subd. de Médéa, dép. d’Alger, Pop. ind. 601 hab. Cette tribu se composée des fractions suivantes :  MohaïmarKerakriaZaabria et Ouled-Ali

 

 

 

Ababda et Kounret: Fractions des Righa (ou douar Oued-Oughat). Commune indigène, canton, cercle et subd. de Médéa. V. Righa, tribu ou douar Oued-Oughat. Pop. ind. 131 hab. 

 

 

 

Abadlla: (Sup. 50,000 hect.) Tribu rattachée à la commune indigène ut au cercle de Boghar, subd. de Médéa, dép. d’Alger, canton judiciaire de Boghari; à50 kil. S.-O de cette ville, sur l’Oued-Oureuk, affluent du Chélif. Pop. ind. 1,132 hab. 

 

 

 

Abadlla: V. Ftaït et Abadlia. Fraction de l’Ouod-R’ir (Aghalik do Tuggurt). Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. 

 

 

 

Abadna: Fraction des Ouled-Si-Yahia, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Tebessa, subd. de Constantine. V. Ouled-Sidi-Yahia-ben-Thaleb, tribu. Pop. ind. 450 hab. 

 

 

 

Abaziz: (Sup. 24,000 hect,). Tribu rattachée à la commune indigène et au cercle de Boghar, subd. de Médéa, dép. d’Alger, canton judiciaire du Boghari; à 20 kil. S.-E de cette ville, a l’est de la route d’Alger à Laghouat. Pop. ind, 589 hab. 

 

 

 

Abaziz: Fraction des Ouled-Moktar et Mouïadat-Chéraga. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa. Pop. ind. 114 hab. 

 

 

 

Abaziz ou Abbaziz: Tribu rattachée a la commune indigène, au canton judiciaire et au cercle de Djelfa, subd. de Médéa, dép. d’Algor ; à 50 kil. S.-O de Djelfa. Pop. ind. 2,540 hab. Cette tribu se compose des fractions suivantes: Ouled-ben-YahiaEl-AssakriaOuled-el-Bekkouch et Ouled-Sidi-Ahmed

 

 

 

Abbad: V, Ouled-Abbad, tribu commune mixte, arrondissement, et canton judiciaire de Mascara. 

 

 

 

Abbès: V. Beni-Abbès, tribu commune indigène, cercle et canton judiciaire d’Akbou, subd. de Sétif. 

 

 

 

Abbès: V. Ouled-el-Abbès, tribu. Commune mixte, d’Ammi-Moussa, canton judiciaire d’Inkermann, subd. d’Oran. 

 

 

 

Abbès: V. Ouled-el-Abbès, tribu. Commune mixte de Cassaigne, canton judiciaire d’Inkermann, arrondissement de Mostaganem.

 

 

 

 

Abbès: V. Ouled-el-Abbès, tribu. Commune mixte de Frendah-Mascara, subd, de Mascara, canton judiciaire de Mascara. 

 

 

 

Abd-Allah:  V. Aït-Abd-Allah. Employé fréquemment pour désigner le douar-commune de Mouqua de la tribu des Beni-Abbès. Commune indigène, canton judiciaire et cercle d’Akbou, subd. de Sétif, arrondissement judiciaire de Bougie. 

 

 

 

Abd-Allah: V. Ouled-Abd-Allah, tribu, Commune indigène, canton judiciaire, cercle et Subd. d’Aumale.

 

 

 

Abd-Allah: V. Ouled-Abd-Allah, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa. 

 

 

 

Abd-AIIah: V, Ouled-Abd-Allah, tribu. Cercle, canton judiciaire et subd. d’Orléansville. 

 

 

 

Abdallah: V. Ouled-Abd-Allah du Hodna. Commune indigène et subd. de Batna, annexe de Barika. 

 

 

 

Abdallah-ben-Aouf: V. Ouled-Abdallah-ben-Aouf des Ouled-Sultan. Commune indigène et subd. de Batna, annexe de Barika. 
 

 

 

Abd-Allah-ben-Embarek: V, Ouled-Abd-Allah-ben-Embarek des Ouled-Sultan, Commune indigène et subd. de Batna, annexe de Barika. 

 

 

 

Abd-el-Djebar: V. Ouled-Abd-el-Djebar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif. 

 

 

 

Abd-el-Djebbar: V. Ouled-Abd-el-Djebbar des Ouled-Sultan. Commune indigène et subd. de Batna, annexe de Barika. 

 

 

 

Abd-el-Kader: V. Ouled-Abd-el-Kader, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa. 

 

 

 

Abd-el-Kader: V. Ouled-Sidi-Abd-el-Kader du Hodna. Commune indigène et subd. de Batna, annexe de Barika. 

 

 

 

Abd-el-Kérim: V. Ouled-Abd-el-Kérim, tribu. Commune mixte et cercle do Géryville, subd. de Mascara, canton judiciaire de Saïda. 

 

 

 

Abd-Elli: V. Ouled-Abd-Elli de l’Oued-Abdi. Commune indigène, cercle et subd. de Batna. 

 

 

 

Abd-elli: V. Ouled-Sidi-el-Abd-elli, tribu et douar. Commune mixte, canton judiciaire et arrondissement de Tlemcen. 

 

 

 

Abd-el-Nour: V. Ouled-Abd-el-Nour, tribu. Arrondissement de Sétif et de Constantine, canton de St-Arnaud et de l’Oued-Athménia, commune mixte des Eulmas et de Chateaudun. 

 

 

 

Abd-el-Ouahed: V. Ouled-Abd-el-Ouahed, tribu. Commune mixte, canton judiciaire et arrondissement de Mascara.  

 

 

 

Abderrahman: V. Ouled-Abderrahman des Ouled-Sultan. Commune indigène et subd. de Batna, annexe de Barika. 

 

 

 

Abd-er-Rezag: V, Ouled-Abd-er-Rezag de l’Oued-Abdi, commune indigène, cercle et subd. de Batna. 

 

 

 

Abd-er-Rezeg: V, Ouled-Abd-er-Rezeg des Beni-bou-Sliman. Commune indigène et cercle de Biskra, subd. de Batna. 

 

 

 

Abd-es-Selam: V. Hassahas, tribu et douar. Arrondissement de Bône, commune mixte et canton judiciaire d’Aïn-Mokra. 

 

 

 

Abdi: V. Oued-Abdi, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna. 

 

 

 

Abdou ou Addou: V. Beni-Addou, tribu. Commune mixte et canton judiciaire de Dra-el-Mizan, arrondissement de Tizi-Ouzou. 

 

 

 

Abdou: V. Ouled-Haddous. Commune indigène et cercle de Tiaret-Aflou, canton judiciaire de Tiaret, subd. de Mascara. 

 

 

 

Abed: V. Teniet-el-Abed de l’Oued-Abdi. Commune indigène, cercle et subd. de Batna. 

 

 

 

Abed: V. Beni-Abed, tribu. Commune mixte et cercle de Nemours, canton judiciaire et subd. de Tlemcen. 

 

 

 

Abeghaïn: (Sup. 4,620 hect.). Tribu rattachée a la commune mixte et au cercle de Nemours, subd. de Tlemcen, canton judiciaire de Tlemcen ; à 35 kil. N.-O de Tlemcen. 

 

—NOTA : Le nom de cette tribu ne figure pas sur le tableau du dénombrement (1876) ; mais il figure dans la commune mixte de Nemours et dans le canton judiciaire de Tlemcen. 
 

 

 

Abid: (Sup. 3,899 hect,). Ancienne tribu, délimitée et érigée en douar. Commune, par décret du 27 juillet 1870, V. Abid, douar-commune. Commune mixte et commune en plein exercice de Dra-El-Mizan, canton judiciaire de Dra-el-Mizan, arrondissement de Tizi-Ouzou.  

 

—NOTA : La plus grande partie de ce douar a été livrée à la colonisation pour l’agrandissement des territoires de Dra-el-Mizan, le surplus a été réuni aux M’kira, section de la commune mixte de Dra-el-Mizan. 

 

 

 

Abid: (Sup. 14,942 hect.), Tribu délimitée et érigée en douar-commune par décret du 1er juin 1870, V. 
le douar Oued-Seghouan ou Oued-Serhouan. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Médéa, subd. de Médéa. Cette tribu ou le douar Oued-Seghouan se compose des fractions suivantes : El-HakoumEl-GhorabaKessamtiaOuled-HédimOuled-RihelCheurfaLabras et Téharit. Pop, 
ind. 3,153 hab. 

 

 

 

Abid: V. Ouled-Sidi-Abid, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Tébessa, subd. de Constantine. 

 

 

 

 

Abid-Chéraga: Tribu (sup. 0,110 hect.) Délimitée par décret du 25 octobre 1805. Divisée en deux douars. V, les douars Ouled-Senoussi et El-Kedadra. Commune mixte, canton judiciaire et arr, de Mostaganem. Pop. tot. 1,194 hab. 

 

 

 

Abid-el-Fraïllin: (Sup. 5,135 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-commune, par décret du 30 septembre 1808. V. le douar Bou-Zehar. Commune et canton judiciaire do Duperré, arr. de Miliana. Pop. tôt. 1,442 hab, y compris la pop. de Sadok. 

 

 

 

Abiod-Sidi-Cheikh: V. El-Abiod-Sidi-Cheikh, tribu. Commune mixte et cercle de Géryville, subd. de Mascara, canton judiciaire de Saïda. 

 

 

 

Abizar: Fraction des Beni-Djennad-el-Ghorb. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys, Pop. ind, 1,140 hab. 

 

 

Aboucha: V. Haboucha, tribu ou Haboucha. Canton judiciaire de Relizane, commune mixte de Frendah-Mascara, cercle, de Mascara, 

 

 

Abouda: Fraction des Beni-Raten-ou-Fella. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 072 hab. ; à 3 kil. E. de Fort-National. 

 

 

 

Abourerès: Fraction des Illoula-ou-Malou. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 225 hab. 

 

 

 

Açammer ou Assammer: Fraction du douar-commune des Beni-Oughlis (ancienne tribu) et kaïdat du méme nom ; à 30 kil, S.-O de Bougie. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif. Pop. ind. 7,012 hab. 

 

 

Achach: (Sup. 1,781 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-commune par décret du 5 décembre 1800. V, le douar-commune Arb-Si-Achour. Commune mixte de Collo, canton judiciaire de Collo, arr. de Philippeville. 

 

 

 

Achach: Tribu rattachée à la commune indigène de Biskra, cercle de Biskra, canton judiciaire de Biskra, subd. de Batna; à 190 kil. S.-E de Biskra et au sud du Chott Aslouj, près de la frontière de Tunis. La tribu des Achach comprend les fractions suivantes : Ouled-AhmedAchech et Rebaïa. Pop. ind. 3,443 hab. 

 

 

Achach: Fraction du Djebel-Chéchar. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 1,312 hab.; à 100 kil. N.-E de Biskra, sur l’Oued-el-Arab, Les Achach du Djebel-Chéchar se composent des fraction suivantes: Ouled-Tiffourour, 301 hab.; Kheïran, 197 hab.; Ouled-Tabet, 377 hab. ; Ouled-Naceur, 377 hab. 

 

 

Achach: V. El-Achach, fraction d’Amar-Khaddou ou Ahmar-Kaddou, Commune indigène et cercle de Biskra, subd. de Batna. 

 

 

Achacha: (Sup. 10,000 hect.) Ancienne fraction du Dahra. Tribu rattachée à l’arrondissement de Mostaganem, section de la commune mixte du Cassaigne, canton judiciaire de Cassaigne ; à 35 kil. N.-E de ce village. Pop. ind. 3,450 hab. 

 

 

Achache: Tribu rattachée à la commune mixte, au canton judiciaire et au cercle de Nemours. Subd. de Tlemcen, dép. d’Oran ;  à 20 kil. S.-O de Nemours, sur la frontière du Maroc et sur la rive gauche de l’Oued-Melah. Pop. ind. 618 hab. 

 

 

 

Achache: V. Beni-Achache, fraction des Beni-Yala. Canton judiciaire d’Akbou, commune indigène, cercle et subd. de Sétif. 

 

 

Achaïche: (Sup. 4,017 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-commune par décret du 9 octobre 1809. V, le douar-commune de Bou-Cherf. Commune indigène et cercle d’El-Milia, canton judiciaire de Mila, subd. de Constantine. Pop. ind. 1.904 hab. Le douar Bou-Cherf dépend du kaïdat de Bou-Cherf. 

 

 

 

Achech: Fraction des Achach. Commune indigène, canton judiciaire t cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 1,235 hab. 

 

 

 

Achèche: (Sup. 22,720 hect.) Tribu rattachée à la commune indigène, au cercle, au canton judiciaire et à la subd. de Batna; à 20 kil. S.-E de Batna. La tribu des Achèche est composée des fractions suivantes : 
Ouled-MakloufOued-MoussaOuled-Sidi-bel-KheïrOuled-MelloukOuled-Amor-ben-FadhelOuled-FadhelOuled-Si-MancerOuled-FedhalaEl-Atsamna, Oued-ErhabOued-HamidBeni-Mnafa, EI-AmradcaEl-Fetatcha, Pop. tot. 6,765 ind. 

 

 

 

Achèche: des Ouled-Ali et des Athatfa, tribus de l’ancien cercle de Guelma, rattachées à la commune indigène d’Aïn-Beïda. Cercle d’Aïn-Beïda, subd. de Constantine. Les noms de ces fractions des Achèches ne figurent pas dans la composition territoriale des canton d’Aïn-Beïda et de Guelma. Ces 
deux tribus ainsi que les Ouled-Daoud et Beni-Oudjana dépendent du kaïdat de Bled-Guerfa (canton  judiciaire de Guelma). Pop. ind. des Achèche, Ouled-Ali et Athatfa, 4,005 hab. 

 

 

 

 

Acheïch-Abd-Ali : (orthographe du dénombrement de 1876). V. Achèche des Ouled-Ali du kaïdat de Bled-Guerfa. Commune indigène et cercle d’Aïn-Beïda, canton judiciaire de Guelma, subd. de Constantine. Pop. ind. 2,501 hab. 

 

 

 

Acheïch-Abd-Ali et Acheïch-Atatfa: V.  Achèche des Ouled-Ali et Achèche des Athatfa du kaïdat de Bled-Guerfa. Commune indigène et cercle d’Aïn-Beïda, canton judiciaire de Guelma, subd, de Constantine. Pop. ind. 4,005 hab. 

 

 

 

Achèche Athatfa ou Achèche des Statfa: (orthographe du dénombrement de 1870). Tribu dépendant du kaïdat de Bled-Guerfa. Commune indigène et cercle d’Aïn-Beïda, subd. de Constantine, canton judiciaire de Guelma. Pop. ind. 1,444 hab. 

 

 

 

Achem: (Sup. 5,091 hect.) V. Hachem, ancienne tribu. Tribu délimitée et érigée en douar-commune par décret du 31 décembre 1866, désigné sous le nom de douar-commune Oued-Deurdeur. Commune plein exercice d’Aïn-Sultan. Canton et arrondissement judiciaire de Miliana. 

 

 

 

Achem: V. Hachem, tribu. Commune plein exercice, commune mixte et canton judiciaire de Bordj-bou-Arréridj, arrondissement de Sétif. 

 

 

 

Achem-Darough: V. Hachem-Darough, tribu. Arrondissement de Mostaganem, dép. d’Oran, canton judiciaire de Mostaganem. 

 

 

 

Achem-Gherabe et Chéraga: V. Hachem-Chéraga et Hachem-Gheraba. Commune mixte de Frendah-Mascara, subd. de Mascara. 

 

 

 

Achour: V. Ouled-Achour des Ouled-Rechaïch. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Khenchela, subd. de Batna. 

 

 

 

Acif-el-Hammam ou Aït-Hammam: Tribu rattachée à la commune indigène de Bougie, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif; à 40 kil. O. de Bougie, sur la rive gauche de l’Oued- 
el-Hammam, limitant le dép. d’Alger. Pop. ind. 1,809 hab. 

 

 

 

Adaoura-Chéraga: (Sup. 52,495 hect.) Tribu rattachée à la commune indigène, au canton judiciaire, au cercle et à la subd. d’Aumale; à 30 kil. S.-O d’Aumale. Pop. ind. 4,137 hab. 

 

 

 

Adaoura-Gheraba: (Sup. 00,250 hect.) Tribu rattachée à la commune indigène, au canton judiciaire, au cercle et à la subd. d’Aumale; à 45 kil. S. d’Aumale. Pop. ind. 8,584 hab. 

 

 

 

Addi : V. Beni-Addi, tribu et douar. Arrondissement de Guelma, commune mixte et canton judiciaire de Guelma. 

 

 

 

Addou ou Abdou: V. Beni-Addou, tribu, Commune mixte et canton judiciaire de Dra-el-Mizan, arr. de Tizi-Ouzou. 

 

 

 

Addou: V. Ouled-Addou, tribu. Canton judiciaire et subd. de Tlemcen, commune mixte et cercle de Lalla-Maghrnia. 

 

 

 

Addou: V. Ouled-Haddou, tribu. Commune indigène de Tiaret-Aflou, canton judiciaire et cercle de Tiaret, subd. de Mascara, 

 

 

 

Adeni : Fraction des Beni-Raten-bou-Adda. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys, Pop. ind. 975 hab. 

 

 

 

Adi: V. Ouled-bel-Addi des Ouled-Sultan. Commune indigène, canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de Barika. 

 

 

 

Adidja: V. Ouled-bou-Hadidja. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. 

 

 

 

Adjadja: (Sup. 5,147 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée on douar-commune par décret du 8 août 1868, V. Hadjadja, tribu et douar. Commune mixte et arrondissement de Mascara, 

 

 

 

Adjadja: V. Hadjadj, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd. de Médéa. 

 

 

 

Adjalat : Fraction des Mâamra. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Laghouat, subd. de Médéa ; à 30 kil. S. de Laghouat, à cheval sur l’Oued-el-Ferâa et l’Oued-Nili, Pop. ind. 182 hab. 

 

 

 

Adjalot: Ce territoire comprend les tribus suivantes: Ouled-Sidi-Ahmed-ben-SaïdOuled-En-NasserOuled-Sidi-Brahim. Commune indigène de Tiaret-Aflou, canton judiciaire de Tiaret, subd. De Mascara ; à 80 kil. S.-E de Tiaret. Pop. ind. 2,078 hab. 

 

 

 

Adjama ou El-Adjama: (Sup. 0,730 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-commune par décret du 27 février 1869, V. Adjama, douar. Commune mixte d’Ammi-Moussa, subd. d’Oran ; à 24 kil, 
E. d’Inkermann et sur la limite E. du dép. Pop. ind. 1,304 hab. 

 

 

 

Adjerès: V. Ouled-Sidi-Hadjerès. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd, d’Aumale. 

 

 

 

Adjina: V. Ouled-bou-Adjina des Ouled-Ali-ben-Sabor, Commune indigène et subd. de Batna, annexe de Barika. 

 

 

 

Adjira: V. El-Hadjira des Temacin et Saïd-Ouled-Amor, Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Biskra, subd. de Batna. 
 

 

 

Adjissa: (Sup. 2,100 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Bougie. Canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif; à 20 kil. S.-O de Bougie. Cette.tribu ne figure pas dans la composition territoriale du canton de Bougie; elle dépend de la tribu des Ouled-Abd-el-Djebar. Pop. ind. 618 hab. 

 

 

 

Adjissa: Fraction d’El-Harrach. Commune indigène, canton judiciaire et cercle d’Akbou, subd. de Sétif. V. El-Harrach, tribu. Pop. ind. 1,451 hab. 

 

 

 

Adjma: V. Hadjhma. Fraction des Ouled-Allane-Zékri. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa. 

 

 

 

Adrar-Amella: Fraction des Beni-Sedka-Ouodia. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 437 hab. 

 

 

 

Aezal: V. El-Ahezal du Hodna. Commune indigène, canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de  Barika. 

 

 

 

Afenson ou Afensou: Fraction des Beni-Raten-ou-Fella. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys, Pop. ind. 186 hab. ; à 2 kil. S.-E de Fort- National. 

 

 

 

Affan: V. Ouled-ben-Affan, tribu et douar. Commune indigène de Tiaret-Aflou, subd. de Mascara. 

 

 

 

Afhir ou Afir: Fraction des Beni-Ittourar, commune indigène, canton judiciaire, et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 474 hab.; à 19 kil. S.-E do Fort-National. 

 

 

 

Afia: V. Ouled-bou-Afia des Ouled-Sultan. Commune indigène, canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de Barika. 

 

 

 

Afif: V. Ouled-bou-Afif, tribu, Commune indigène de Tiaret-Aflou, subd. de Mascara. 

 

 

 

Aftis et Ouled-Arab: Fraction des Beni-Afeur et Djimla. Commune indigène et cercle de Djidjelli, canton judiciaire de Djidjelli, subd. de Constantine. Pop. ind. 639 hab. 

 

 

 

Aghalik des Ghossels: (Sup. 61,942 hect.) Ce territoire (ancienne division) comprenait six tribus , V. les tribus: 1° Sidi-Ali-bou-Châab, pop, 1,410 hab.; 2° El-Fehoul, 1,200 hab. ; 3° S’bah-Chioukh, 1,110 hab.; 
4° Tafna, 1,230 hab. ; 5° Ouled-Alaâ, rattachée provisoirement à la commune mixte d’Hennaya, 1,151 

hab. ; 6° Zenata, 1,110 hab. Commune mixte, canton judiciaire et arr. de Tlemcen. 

 

 

 

Aghbal ou Arhbal: V. tribu de Gouraya. Commune mixte de Gouraya, arr. d’Alger, canton judiciaire de Cherchel. Pop. ind. 1,723 hab. Aghbal forme actuellement une section de la commune mixte de Gouraya ; à 28 kil. O. de Cherchel. 

 

 

 

Agoulmine: Fraction des Beni-Khelili. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-Notional, subd. de Dellys, Pop. ind. 111 hab. ; à 10 kil. E. de Fort-National. 

 

 

 

Agouni: Fraction des Beni-Yala-Gheraba, Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale, annexe de Beni-Mansour. Pop, ind. 242 hab. 

 

 

 

Agouni-Ahmed: Fraction des Beni-Yenni. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop, ind. 316 hab. 

 

 

 

Agouni-bou-Afir: Fraction des Beni-Fraoucen. Commune indigène, canton judiciaire, et cercle de Fort-Notional, subid. de Dellys. Pop. ind, 966 hab. 

 

 

 

Agouni-bou-Rar: Fraction des Beni-Raten-ou-Fella. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 188 hab. 

 

 

 

Agouni-Djilbane: Fraction des Beni-Raten-ou-Fella. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 293 hab. 

 

 

 

Agouni-lguerane: Fraction des Beni-Sedka-Chenacha, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 402 hab. 

 

 

 

Agouni-N’-Tesselent: Fraction des Akbils. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-  National, subd, de Dellys. Pop. ind. 699 hab.; à 15 kil. S.-F do Fort-National. 

 

 

 

Agouni-ou-Fouzzou: Fraction des Beni-Sedka-Chenacha. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 664 hab. 

 

 

 

Agoussine: Fraction des Illoula-ou-Malou. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 300 hab.; à 22 kil. S.-E de Fort-National. 

 

 

 

Aguemoun: Fraction des Beni-Raten-bou-Adda. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 320 hab.; à 10 kil. S. de Fort-National. 

 

 

 

Aguemoun ou Akmoun: Fraction d’El-Harrach. Commune indigène canton judiciaire et cercle d’Akbou, arr. jud. de Bougie, subd. de Sétif. Pop. ind. 1,043 hab. 

 

 

 

 

Aguemoun-Azem: Fraction des Beni-Raten-ou-Fella. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 324 hab. ; à 7 kil. S.-E de Fort-National. 

 

 

 

Agueni-Fllkane: Fraction des Beni-Zikki. Commune indigène, canton judiciaire et cercle, de Fort-  National, subd. de Dellys. Pop. ind. 91 hab. 

 

 

 

Ahadouch: Fraction des Beni-Ittourar. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 162 hab. ; à 18 kil. S.-E de Fort-National. 

 

 

 

Aharik: Fraction des Beni-ldjeur-Sahel. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 151 hab. 

 

 

 

Ahel-el-Ghafer ou Ahl-bel-Gafer: (Sup. 7,865 hect.) Tribu dépendant des Ouled-Riah, rattachée à la commune mixte et au cercle de Lalla-Maghrnia. Canton judiciaire et subd. de Tlemcen ; à 16 kil. S.-O de cette dernière ville et sur la rive droite de l’Oued-Tafna. Pop. ind. 843 hab. 

 

 

 

AheI-el-Ksar et Sebka: V. Ahl-el-Ksar et Sebka, tribu. Annexe des Beni-Mansour, commune indigène, canton judiciaire et subd. d’Aumale. 

 

 

 

Ahel-Stitten ou Stitten: Tribu et ksar rattachés à la commune mixte et au cercle de Géryville, canton judiciaire de Saïda, subd. de Mascara ; à 20 kil. N.-E de Géryville, à 150 kil. S.-E de Saïda. Pop. ind. 2,905 hab. 

 

 

 

Ahel-Zalhoun ou Ahl-Zalhoun: (Sup. 1,500 hect.) Tribu rattachée à la commune mixte de Tlemcen. Canton judiciaire et arr. de Tlemcen; à 8 kil. S.-O de cette ville et à cheval sur la route de Tlemcen à Nemours. Pop. ind, 690 hab.

 

 

 

Ahezal ou Aezal: V. El-Ahezal du Hodna. Commune indigène, canton judiciaire et subd. de Batna; annexe de Barika. 

 

 

 

Ahl-Amour: Fraction des Zibans. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna. Pop. ind. 2,446 hab. 

 

 

 

Ahl-Angad ou Angad: Tribu rattachée à la commune mixte de Sebdou, cercle de Sebdou, canton judiciaire et subd. de Tlemcen ; à 40 kil. S.-E de Tlemcen et à l’est de Dayet-el-Ferd, lac Pop. ind.334 hab. 

 

 

 

Ahl-Eghris-Gheraba et Chéraga: (Sup. 15,918 hect.) Ancienne tribu délimitée et divisée en 2 douars 
par décret du 29 mai 1869 V. les 2 douars Maoussa et Tirennifine. Commune mixte, canton judiciaire et arr, de Mascara. Pop. tot. 4,542 hab. (non compris les centres européens). L’administration a installé dans le premier douar, le village de Maoussa et sur le deuxième, celui de Palikao. 

 

 

 

Ahl-el-Euch: Fraction de l’ancienne tribu des Beni-Sliman. Rattachée à la commune indigène et au canton de l’Arba. Annexe de l’Arba et subd. d’Alger; à 40 kil. S. de l’Arba et sur la rive droite de l’oued-Melah. Pop. ind. 3,403 hab. 

 

 

 

Ahl-el-Guebli: Fraction des Beni-Sliman. Commune indigène et cercle de Miliana, canton judiciaire de Duperré, subd. d’Orléansville. Pop. ind. 201 hab. 

 

 

 

Ahl-el-Hadjar ou Ahl-el-Adjar: Fraction des Beni-Meraheba. Commune indigène et cercle de Miliana, canton judiciaire de Duperré, subd. d’Orléansville. Pop. ind. 351 hab. 

 

 

 

Ahl-el-Ksar et Sebkha aussi appelées Ksar et Sebkha d’après le dénombrement. (Sup. 22,100 hect.  env.) Tribus rattachées à la commune indigène d’Aumale, Annexe des Beni-Mansour, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale. En 2 parties : El-Ksar, à 28 kil. N.-E d’Aumale, sur la rive droite de l’Oued-Hammam-Ksenna, affluent du Sahel, et Sebkha, à 38 kil. N.-E d’Aumale, sur la limite du département. Ces tribus se composent des fractions suivantes : ZéribaOuled-AbdallahOuled-Rached et Sebkha. Pop. ind. 2,402 hab. 

 

 

 

Ahl-el-Oued: (Sup. 5.600 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Miliana. Canton judiciaire et cercle de Miliana, subd. d’Orléansville; à 20 kil. S.-O de Miliana et à cheval sur l’Oued-Tléta, affluent du Chelif. Cette tribu se compose des fractions des Ahl-el-OuedOuled-Ali et Ouled-Bendou. Pop. ind. 931 hab. La fraction d’Ah-el-Oued a une pop. ind. de 251 hab. 

 

 

 

Ahl-el-Oued aussi appelée Trara ou Grara et Ahl-el-Hammam: Tribus rattachées au canton judiciaire de Tlemcen. Subd. de Tlemcen ; à 38 kil. N.-O de Tlemcen, sur le littoral. Les noms de ces tribus ne figurent pas sur le tableau du dénombrement. 

 

 

 

 

Ahl-el-Oued-Djebel ou Ahl-el-Oued: (Sup. 31,336 hect. env.) Tribu rattachée à la commune mixte de Lamoricière. Canton judiciaire de Lamoricière, arr. de Tlemcen ; à 6 kil. N.-O. de Lamoricière, sur l’Oued-Chouli, affluent de l’Oued-Isser. Pop. ind. 3,419 hnb,

 

 

Ahl-Tameksalet ou Ahmed-Tameksalet: (Sup. 10,380 hect. env.) Tribu dépendant des Ouled-Riah,  rattachée à la commune mixte et du cercle de Lolla-Maghrnia, canton judiciaire et subd. de Tlemcen; à 12 kil. S.-O de cette dernière ville, sur la route de Tlemcen à Nemours (rive droite de la Tafna). Pop. ind. 659 hab.

 

 

Ahl-Zalboun: V. Ahel-Zalboun. Commune mixte, canton judiciaire et arr. de Tlemcen.

 

 

Ahmar-Khaddou: Tribu dépendant du cercle de Biskra. V. Amar-Khaddou, tribu. Commune indigène et canton judiciaire de Biskra, subd. de Batna.

 

 

Ahmed: V. Beni-Ahmed, tribu ou douar M’rabot-Moussa. Commune mixte de Duquesne, canton judiciaire de Djidjelli, arr. de Bougie.

 

 

Ahmed: V. Beni-Ahmed, tribu ou douar Oued-Telbenet. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Miliana, subd. d’Orléansville.

 

 

Ahmed: V, Ghiatra-Ouled-Ahmed. Commune mixte et cercle de Sebdou, canton judiciaire et subd. de Tlemcen,

 

 

Ahmed: V. Ouled-Ahmed, tribu. Commune mixte et canton judiciaire d’Inkermann, arr. de Mostaganem.

 

 

Ahmed: V. Ouled-Ahmed, fraction des Ouled-Sultan. Commune indigène et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

 

Ahmed: V. Ouled-Ahmed du Hodna. Commune indigène et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

 

Ahmed: V. Ouled-Si-Ahmed, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa.

 

 

Ahmed: V. Ouled-Si-Ahmed-ben-Youssef, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa.

 

 

Ahmed: V. Zaouïa-Sidi-Ahmed. Commune mixte et cercle de Lalla-Maghrnia. Canton judiciaire et subd. de Tlemcen.

 

 

Ahmed: V. Zeribet-Ahmed. Commune indigène, canton judiciaire et cerclede Biskra, subd. de Batna.

 

 

Ahmed-ben-Abd-AlIah: V. Ouled-Ahmed-ben-Abd-Allah, Fraction des Ouled-Sidi-Salah. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna.

 

 

Ahmed-ben-AIi: V. Ouled-Ahmed-ben-Ali des Ouled-Rechaïch, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Khenchla, subd. de Batna.

 

 

Ahmed-ben-Embarek: V. Ouled-Ahmed-ben-Embarek des Ouled-Sultan. Commune indigène, canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

 

Ahmed-ben-Gassen: V. Ouled-Sidi-Ahmed-ben-Gassen du Hodna, Commune indigène, canton judiciaire et subd. de. Batna, annexe de Barika.

 

 

Ahmed-ben-Miloud: Petite fraction d’El-Bakakia (tribu des Chorfat-el-Hamel). Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada, subd. d’Aumale Pop. ind. 89 hab.

 

 

Ahmed-ben-Mohamed: Petite fraction d’EI-Hasinate (tribu de Chorfat-el-Hamel). Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada, subd, d’Aumale, Pop. ind, 230 hab.

 

 

Ahmed-ben-Mohmed: Fraction des Ouled-Mohamed-ben-M’barek du grand kaïdat des Ouled-Aïssa. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada, subd. d’Aumale. Pop. ind. 138 hab.

 

 

Ahmed-ben-Mohamed: V. Ouled-Sidi-Ahmed-ben-Mohamed, tribu. Commune mixte et annexe de Zemmorah, canton judiciaire de Relizane, subd. d’Oran.

 

 

Ahmed-ben-Rahmoun: V. Ouled-Ahmed-ben-Rahmoun de l’Oued-Abdi. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. de Batna.

 

 

Ahmed-ben-Saâd: V. Ouled-Ahmed-ben-Saâd, tribu. Commune indigène et cercle de Boghar, canton judiciaire de Boghari, subd. de Médéa.

 

 

Ahmed-ben-Saïd: V. Ouled-Si-Ahmed-ben-Saïd, tribu. Commune indigène de Tiaret-Aflou, canton judiciaire de Tiaret, subd. de Mascara.

 

 

Ahmed-ben-Youssef: V. Ouled-Si-Ahmed-ben-Youssef, tribu. Commune indigène et cercle de Médéa. Canton judiciaire et subd. de Médéa.

 

 

Ahmed-Recheïga: V. Ouled-Ahmed-Recheïga, tribu. Commune indigène et cercle de Boghar, canton judiciaire de Boghari, subd. de Médéa.

 

 

Ahmed-Tameksalet: V. Ahl-Tameksalet, tribu. Commune mixte et cercle de Lalla-Maghrnia, canton judiciaire et subd. de Tlemcen. 

 

 

 

 

Aïadat: V. El-Ayadhat du Hodna. Commune indigène, canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

 

Aïch: Fraction des M’chedallah. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale, annexe des Beni-Mansour. Pop. ind. 93 hab.

 

 

Aïcha: V. Beni-Aïcha, tribu. Commune indigène et cercle d’El-Milia, canton judiciaire de Mila, subd. de Constantine.

 

 

Aïd: V, Beni-bel-Aïd, tribu. Commune indigène et cercle d’El-Milia, canton judiciaire de Mila, subd. de Constantine.

 

 

Aïdel: V. Beni-Aïdel, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle d’Akbou, arr. jud. de Bougie, subd. de Sétif.

 

 

Aïdoun: V. Ouled-Aïdoun tribu. Commune indigène et cercle d’El-Milia, canton judiciaire de Mila, subd. de Constantine,

 

 

Aïdous: V. Haïdous, fraction de l’Oued-Abdi. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. de Batna.

 

 

Aïn-Adjadja et Sidi-Khaniled: Tribu et ksar de l’aghalik d’Ouargla. Rattachés à la commune indigène, au canton judiciaire et au cercle de Laghouat, subd, de Médéa. Pop. ind. 294 hab. Aïn-Adjadja et Sidi-Khaniled ne figurent pas dans la composition territoriale du canton de Laghouat.

 

 

Aïn-Amar-ou-Chott: De l’aghalik d’Ouargla. Ksar rattaché à la commune indigène, au canton judiciaire, et au cercle de Laghouat, subd. de Médéa. Pop. ind. 379 hab. Le nom de ce ksar ne figure pas dans la composition territoriale du canton de Laghouat.

 

 

Aïn-Beïda: V. El-Beïda, kaïdat formé des douars-communes  OulmenEl-HassiFkrinaEl-Zerg et Oued-Nini ou Nini. Pop. ind. 5,856 hab.

 

 

Aïn-Douz: Territoire indigène situé entre les tribus Ahl-el-Ghafer et Ahl-el-Zalboun. Aïn-Douz, fait partie du canton judiciaire de Tlemcen et de la tribu des Beni-Mester, commune mixte et arr. de Tlemcen;  à  11 kil. S.-O. de Tlemcen. Sa pop. a été recensée avec celle de la tribu des Beni-Mester.

 

 

Aïn-el-Ibel: Fraction des Ksours. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa. Pop. ind. 380 hab. ; à 34 kil. S, de Djelfa, sur la route nationale d’Alger à Laghouat.

 

 

Aïn-Fedjera ou Aïn-Sedjera: Kaïdat comprenant les douars-communes de Mouladheïn, Terraguelt, El-MechtabRahiaGuern-Amar et Mesloula, de l’ancienne tribu des Haracta-el-Beïda. Commune indigène, cercle et canton judiciaire d’Aïn-Beïda, subd. de Constantine. Pop. ind. 8,584. hab.

 

 

Aïn-Kerma: Zmala dépendant du cercle de 

 

 

Aïn-Khiar: (Sup. 2,731 hect,) Tribu érigée en douar-

 

 

Aïn-Madhi (Point géodésique): Ksar. Territoire rattaché à la commune indigène de Laghouat. Cercle et canton judiciaire de Laghouat, subd. de Médéa ; à 50 kil. O. de Laghouat et sur le chemin de cette ville à Géryville. Ce ksar se compose de 3 fractions, Ouled-Si-Ahmed-TedjiniOuled-Aïssa et Berraouia. Pop. ind. 518 hab,

 

 

Aïn-Sedjera ou Aïn-Fedjera: Kaïdat formé de douars-communes de Moulhadeïn ou MouladheïnTerragueltEl-MechtabRahiaGuern-Amar et Mesloula. Est rattaché à la commune indigène, au cercle et au canton judiciaire d’Aïn-Beïda, subd. et arr. de Constantine. Pop. ind. 8,584 hab.

 

 

Aïn-Sefra: Ksar dépendant du cercle de Sebdou, rattaché à la commune mixte de Sebdou. Canton judiciaire et subd. de Tlemcen ; à 244 kil. S.-E de Tlemcen, sur le chemin de Géryville à l’oasis de
Figuig (Maroc). La pop. d’Aïn-Sofra est comprise dans celle des Ksours.

 

 

Aïn-S’fissifa: Ksar. V. Sfîssifa, Commune mixte et cercle de Sebdou, canton judiciaire et subd. de  Tlemcen.

 

 

Aïn-Soltan: Fraction des Ksours. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa ; à 64 kil. S.-E de Djelfa, sur l’Oued-Douéra, affluent de l’Oued-Djedi et sur le versant S.-E du Djebel-bou-Khaïl, point géodésique, altitude. 1,500 mètres. Pop. ind. 108 hab. 

 

 

 

 

Aïn-Soltane ou Aïn-Sultane: Fraction des Beni-Bou-Youssef, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 1,444 hab; à 14 kil. 1/2 S.-E. de Fort-National.

 

 

Aïn-Tolba: Tribu désignée sous le nom de Djebala. V. Djebala, tribu. Commune mixte, canton judiciaire et cercle, de Nemours, subd. de Tlemcen. Pop. ind. 2,318 hab. ; à 12 kil. S.-E de Nemours.

 

 

Aïn-Turk: (Sup. 17,080 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène, de Sétif. Cercle et subd, de Sétif, canton jud, d’Akbou ; à 50 kil. S.-E de ce village, sur la rive gauche de l’Oued-bou-Sellam, affluent du Sahel. Cette tribu se compose des fractions suivantes: Ouled-YahiaOuled-Semcha et Ouled- 
Abd-Allah. Pop. ind. de 2,231 hab. 

 

 

 

 

Aïssa: V. Ouled-Aïffa, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa.

 

 

Aïssa: V. Ouled-Aissa, tribu. Commune indigène de Bou-Sâada, canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada, subd. d’Aumale,

 

 

Aïssa: V. Ouled-Aïssa-Gueraïdj, tribu. Commune indigène et cercle de Tiaret  Aflou, canton judiciaire de Tiaret, subd de Mascara.

 

 

Aïssa: V. Ouled-Aïssa, tribu ou Tharia, douar. Commune mixte de l’Oued-Fodda, canton judiciaire de Duperré, arr. d’Orléansville.

 

 

Aïssa: V. Ouled-Sidi-Aïssa, tribu. Commune indigène d’Aumale, canton judiciaire, cercle et subd, d’Aumale

 

 

Aïssa-bel-Abbès: V. Ouled- Aïssa-bel- Abbès, tribu (dépendant des Hachem-Chéraga). Commune mixte de Frendah-Mascara, canton judiciaire et subd. de Mascara.

 

 

Aïssa-el-Adhab: V. Ouled-Sidi-Aïssa-el-Adhab, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa.

 

 

Aïssa-el-Oureq: V. Ouled-Sidi-Aïssa-el-Ouerq, tribu. Commune indigène et cercle de Boghar, canton judiciaire de Boghari, subd. de Médéa.

 

 

Aïssa-Mimoun: V. Ouled-Aissa-Mimoun, tribu. Commune mixte, canton judiciaire et arr. de Tizi-Ouzou, dép. d’Alger.

 

 

Aïssa-Sounghi: V. Ouled-Sidi-Aïssa-Souaghi, tribu. Commune indigène, cercle de Boghar, canton judiciaire de Boghari, subd. de Médéa.

 

 

Aïssi: V. Beni-Aïssi, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif.

 

 

Aït-Abbou: V. Fenaïa-Aït-Abbou, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle de Bougie, subd. de Sétif. Pop. ind. 1,703 hab.

 

 

Aït-Abd-Allah: Fraction des Beni-Illiten, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 298 hab.; à 22 kil. S.-E. de Fort-National.

 

 

Aït-Abd-Allah nom donné généralement au douar-commune  de Mouqua, de la tribu des Beni-Abbès. Commune indigène, cercle et canton judiciaire d’Akbou, subd. de Sétif. V. Mouqua, douar-commune appellation officielle.

 

 

Aït-Abd-el-Ali: Fraction des Beni-Sedka-Ogdal, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-Notional, subd. de Dellys. Pop. ind. 446 hab.

 

 

Aït-Abd-ou-L’ral: Fraction des Bini-Sedka-Ogdal, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 138 hab.

 

 

Aït-Abd-el-Krim: Fraction des Beni-Sedka-Ouadia, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 456 hab.

 

 

Aït-Ahmed-Garets: Tribu rattachée à la commune indigène de Bougie, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif; à 32 kil. O. de Bougie, sur le chemin de cette ville à Tizi-Ouzou. Pop. ind. 1,864 hab.

 

 

Aït-Agaâd: Fraction des Beni-Sedka-Chenacha, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 202 hab.

 

 

Aït-Aïcha: Fraction des Beni-ldjeur-Djebel, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 108 hab. ; à 27 kil. E. de Fort-National, et sur le versant N. du Bou-Alem, point géodésique, altitude 1,202 mètres.

 

 

Aït-Aïdhi: Fraction des Iril-N’zekri, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dollys. Pop, ind. 214 hab.; à 30 kil. N.-E. de Fort-National et sur la rive gauche de l’Oued-Hammam.

 

 

Aït-Aïlem: Fraction des Beni-Menguellet, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 345 hab.; à 12 kil. S.-E. de Fort-National, point géodésique, altitude 802 mètres. 

 

 

Aït-Aïmed: Fraction des Fliset-el-Bahr, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 932 hab. ; à 14 kil. N. de Fort-National.

 

 

Aït-Aïssa-ou-Yahia: Fraction des Beni-Illiten, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 151 hab.

 

 

Aït-Aïssi: Fraction des Beni-Flick, . tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cerrcle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 217 hab. ; à 25 kil. N.-E. de Fort-National.

 

 

Aït-Akhelef: Fraction de Beni-Idjeur-Djebel, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 240 hab. ; à 32 kil. K. de Fort-National.

 

 

Aït-AIi: Fractio, du douar-commune des Benii-Mellikeuch. Commune indigène, canton judiciaire et cercle d’Akbou, subd. de Sétif,  Pop. ind. 1,613 bab. 

 

 

 

 

Aït-AIi: V. Aït-Halli de la tribu des Beni-Raten-bou-Adda. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

Aït-Ali-ou-AbdalIah: Fraction des Azouza, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys, Pop. ind. 191 hab.; à 30 kil. N.-E. de Fort-National.

 

 

Aït-AIi-ou-Harzoun: Fraction des Beni-bou-Drar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 1,056 hab. ; à 10 kil. S. de Fort-National.

 

 

Aït-AIi-ou-Mohand: Fraction des Illoula-ou-Malou, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 525 hab.

 

 

Aït-AIi-ou-Temine: Fraction des M’chedallah, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale, annexe des Beni-Mansour. Pop. ind. 256 hab.; à 56 kil. N.-E. d’Aumale.

 

 

Aït-AIi-ou-Yahia: Fraction des Beni-Ittourar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 335 hab.

 

 

Aït-Antar ou Aït-Anteur: Fraction des Beni-Yahia, tribu. Commune indigène, canton et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind, 337 hab. ; à 16 kil. S.-E. de Fort-National.

 

 

Aït-Amam: V. Acif-el-Hammam, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif.

 

 

Aït-Ameur et Tifrat ou Aït-Amer: (Sup. 5,600 hect.) Tribu  rattachée à la commune indigène de Bougie, cercle et canton judiciaire de Bougie, subd. de Sétif; à 36 kil. O. de Bougie, sur le chemin de cette ville à Tizi-Ouzou, Pop. ind. 3,570 hab. Cette tribu se compose des fractions de IksilenTizi-el-Kern et Aït-Saïd.

 

 

Aït-Arbi: Fraction des Beni-Ittourar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 222 hab.; à 21 kil. S.-E. de Fort-National.

 

 

Aït-Atelli: Fraction des Beni-Raten-bou-Adda, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 1,027 hab.

 

 

Aït-Aziz: Fraction des Illoula-ou-Malou, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys, Pop. ind. 300 hab. ; à 26 kil. S.-E. de Fort-National et sur le versant S.-O. du Chellala, point géodésique, altitude 730 mètres.

 

 

Aït-Berdjal: Fraction des Beni-Sedka-Ouadia, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 256 hab. ; à 11 kil. S.-O. de Fort-National.

 

 

Aït-bou-Adda: Fraction des Beni-Ghobri, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 720 hab.; à 20 kil. N.-E. de Fort-National.

 

 

Aït-bou-Ali: Fraction des Beni-Djennad-el-Cheurg, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd, de Dellys. Pop. ind. 629 hab. ; à 17 kil. N. de Fort-National.

 

 

Aït-bou-Hini: Fraction des Beni-Ghobri, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 333 hab. ; à 19 kil. N.-E, de Fort-National.

 

 

Aït-Bouhou: Fraction des Cheurfa, tribu, Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd.  d’Aumale, annexe des Beni-Mansour. Pop. ind. 272 hab. ; à 63 kil. N.-E. d’Aumale.

 

 

Aït-bou-Madhi: Fraction des Beni-Sedka-Ogdal, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd, de Dellys. Pop. ind. 1,080 hab.

 

 

Aït-bou-Sliman: Fraction des Beni-Flick, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd, de Dellys. Pop. ind. 147 hab. ; à 32 kil, N.-E. de Fort-National.

 

 

Aït-Chebel: Fraction des Beni-Ghobri, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 235 hab. ; à 33 kil. N.-E. de Fort-National, point géodésique, altitude 557 mètres. 

 

 

Aït-Chelala: Fraction des Beni-Sedka-Ouadia, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.. Pop. ind. 225 hab. ; à 10 kil. S.-O. de Fort-National.

 

 

Aït-el-Adeur: Fraction des Beni-Djennad-el-Cheurg, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd, de Dellys, Pop, ind. 1,867 hab. ; à 22 kil. N.-E. de Fort-National.

 

 

Aït-el-Arbah: Fraction des Beni-Yenni, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys, Pop. ind. 696 hab; à 9 kil. S. de Fort-National. 

 

 

 

 

Aït-el-Aziz: Fraction des Akbils, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 770 hab.

 

 

Aït-el-Kaïd: Fraction des Beni-Sedka-Chenacha, tribu, commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 383 hab.

 

 

Aït-el-Mansour:  Fraction des Beni-Ittourar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 183 hab.

 

 

Aït-Erbah: Fraction des Beni-Ouassif, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop, ind. 269 hab.

 

 

Aït-Frah: Fraction des Beni-Raten-bou-Adda, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop, Ind. 957 hab.

 

 

Aït-Haggue: Fraction des Beni-Raten-bou-Adda, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 390 bab.

 

 

Aït-Hallal: Fraction des Beni-Sedka-Ouadia, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 184 hab.

 

 

Aït-Halli: Fraction des Beni-Raten-bou-Adda, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 423 hab.

 

 

Aït-Hammad: Fraction des Azouza, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop, ind. 435 hab.

 

 

Aït-Hamzi: Fraction des Akbils, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 303 hab. ; à 18 kil. S.-E. de Fort-National.

 

 

Aït-Hichem: Fraction des Boni-Khelili, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 183 hnb.

 

 

Aït-Hichem: Fraction des Beni-Yahia, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 579 hab. ; à 13 kil, S.-E, de Fort-Notional.

 

 

Aït-Khelifa: Fraction des Beni-bou-Youssef, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop, ind, 675 hab.

 

 

Aït-Khir ou Aït-Kheïr: Fraction des Beni-Khelili, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 241 hab.; à 10 kil. E. de Fort-National, point géodésique, attitude 325 mètres. 

 

 

Aït-Klchou: Fraction des Cheurfa, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale. Annexe des Beni-Mansour. Pop. ind. 236 hab,

 

 

Aït-Kriar: Fraction d’El-Harrach, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle d’Akbou, arr. jud. de Bougie, subd. de Sétif. Pop. ind. 891 hab.

 

 

Aït-Ighzer: Fraction des Beni-Djennad-el-Bahr, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 1,188 hab. ; à 21 kil. N.-E. de Fort-National.

 

 

Aït-Ittourag: V. Beni-Ittourar, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire do Fort-National, subd, de Dellys.

 

 

Aït-Isaad: Fraction des Beni-Ghobri, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 836 hab.

 

 

Aït-Lhassen: Fraction des Beni-Yenni, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 1,286 hab.

 

 

Aït-Lhassen ou Aït-Assen: Fraction des Illoula-ou-Malou, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 230 hab ; à 14 kil. S.-E. de Fort-National.

 

 

Aït-Mâamar: Fraction des Beni-Djennad-el-Ghorb, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys, Pop. ind, 1,064 hab.

 

 

Aït-Mansour-ou-Ali: Fraction des Beni-Fraoucen, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 145 hab.

 

 

Aït-Mekki: Fraction des Beni-Fraoucen, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 305 hab.

 

 

Aït-Mellal: Fraction des Beni-Yahia, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 249 hab. ; à 14 kil. S,-E, de Fort-National.

 

 

Aït-Meraou: Fraction des Beni-Raten-ou-Fella, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd, de Dellys. Pop. ind. 393 hab,

 

 

Aït-Messaïn: Fraction des Akbils, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd, de Dellys. Pop. ind. 994 hab.

 

 

Aït-Mimoun: Fraction des Beni-Raten-ou-Fella, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd, de Dellys. Pop. ind, 479 hab. 

 

 

 

 

Aït-Mira: Fraction des Beni-Djennad-el-Ghorb, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 766 hab.

 

 

Aït-Moussa-ou-Braham: Fraction des Beni-Fraoucen, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop, ind. 179 hab. ; à 7 kil. N.-E, de ; Fort-National.

 

 

Aït-N’zar ou Aït-Ensar: Fraction des Beni-Ittourar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 323 hab. ; à 17 kil. S.-E. ; de Fort-National.

 

 

Aït-ou-Abbane: Fraction des Beni-Bou-Drar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind, 375 hab.

 

 

Aït-Ouarest-ou-Ali: (Sup. 3,205 hect.), Tribu délimitée et irriguée en douar-commune par décret du 18 novembre 1868. V. le douar Aït-Ouarest-ou-Ali. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd. de Sétif. Ce douar a été recensé avec les fractions de Beni-Melloul et Beni-Bou-Aïssi. Pop. ind. 2,183 hab.

 

 

Aït-Ouassas: Fraction des Beni-Ittourar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind, 110 hab.

 

 

Aït-ou-Chellam: Fraction des Beni-Ghobri, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 71 hab. ; à 22 kil. E. de Fort-National.

 

 

Aït-ou-Hallan: Fraction des Beni-Sedka-Odgal, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Forl-Nationnl, subd. de Dellys. Pop. ind. 271 hab.

 

 

Aït-ou-Maouch ou Aït-Oum-Aouch: tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle  d’Akbou, subd. de Sétif. Pop, ind, 524 hab. !

 

 

Aït-N’zekri: V. Iril-N’zekri, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

Aït-Rahmoun: Fraction des Cheurfa, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale, annexe des Beni-Mansour, Pop. ind. 387 hab.

 

 

Aït-Saïd: Fraction des Aït-Ameiuy tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd, de Sétif. Pop. ind. 1,210 hab.; à 29 kil. O. de Bougie.

 

 

Aït-Saïd: Fraction des Beni-Idjeur-Sahel, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd., de Dellys., Pop. ind. 268 hab.

 

 

Aït-Saïd-ou-Zeggan: Fraction des Beni-Raten-bou-Adda, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 382 hab,

 

 

Aït-Salah: Fraction des Beni-Idjeur-Sahel, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle, de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind, 240 hab. ;  à 28 kil. E, de Fort-National, point géodésique, altitude 936 mètres. 

 

 

Aït-Sidi-Ahmed: Fraction des Beni-Menguellet, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd, de Dellys. Pop. ind. 217 hab.

 

 

Aït-Sidi-Akbou ou Aït-Sidi-Abbou: Tribu rattachée à la commune indigène de Bougie, canton judiciaire et cercle de Bougie, subd, de Sétif; à 40 kill N.-O. de Bougie, sur le littoral et confinant au dép. d’Alger. Pop, ind. 256 hab.

 

 

Aït-Sidi-Yahia: Fraction de Zerkfaoua, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 402 hab.; à 34 kil. N.-E. do Fort-National.

 

 

Aït-S’lid: V. Ou-Aït-S’lid. Fraction des Beni-Menguellet, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

Aït-Touddert: Fraction des Beni-Sedka-Ogdal, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys, Pop. ind, 650 hab. 


 

 

Aït-Yacoub ou Aït-Yagoub: Fraction des Beni-Raten-bou-Adda, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 612 hab.

 

 

Aït-Youssef-ou-Ali: Fraction des Beni-Ittourar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 130 hab.

 

 

Aït-Zellal: Fraction des Beni-bou-Chaïb, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 809 hab.; à 12 kil. E, de Fort-National.

 

 

 

Aït-Zellal-ben-Rezll: Fraction des Beni-bou-Chaïb, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 327 hab.

 

 

Aït-Zérara: Fraction des Flisset-el-Bahr, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 1,405 hab.

 

 

Aït-Ziri: Fraction des Beni-Yahia, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 519 hab. ; à 15 kil. S.-E. de Fort-National, point géodésique, altitude 1,031 mètres.

 

 

Aït-Zouaou: Fraction des Flisset-el-Bahr, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 2,370 hab.

 

 

Akaroun ou Akarou: Fraction des Beni-Khelili, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 307 hab. ; à 11 kil. N.-E. de Fort-National.

 

 

Akbils: (Sup. 1,300 hect. env.) Tribu rattachée à la commune indigène de Fort-National. Canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys; à 18 kil. S.-E. de Fort-National, sur la route
projetée de cette ville aux Beni-Mansour. Pop. ind, 3,096 hab. Cette tribu se compose des fractions suivantes : Agouni-N’TesselentAït-HamziAït-el-AzizAït-Messaïn et Aouriz-ou-Zemour et forme avec la tribu des Beni-bou-Youssef une section de la commune indigène de Fort-National.

 

 

Akerma: (Sup. 7,852 hect.) Tribu délimitée et érigée en douar-commune par décret du 10 juillet 1867.
Commune indigène d’Aflou, canton judiciaire et cercle de Tiaret, subd. de Mascara, Pop. ind. 836 hab. V. Mechera-Sfa, douar-commune

 

 

Akerma: Tribu rattachée à la commune mixte et au cercle de Géryvllle. Canton judiciaire de Saïda, subd. de Mascara. Pop, ind. 802 hab.

 

 

Akerma: Tribu dépendant des Hamyan-Chafa (v. la délimitation du canton de Tlemcen), rattachée à la commune mixte et au cercle de Sebdou, Canton judiciaire et subd. de Tlemcen, dép, d’Oran.
Pop. comprise dans les Hamya-Chafa.

 

 

Akerma-Chéraga: (Sup. 13.170 hect.)  tribu délimitée par décret du 23 novembre 1867. Divisée en 2 douars. V. les douars-communes Djerara et Hamadèna. Commune mixte et canton judiciaire d’Inkermann, arr. de Mostaganem. Pop. ind. 3,278 hab., non compris les Européens du village Hamadéna, nouvellement créé.

 

 

Akerma-Chéraga: Fraction des Ouled-Ammar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville. Pop. ind. 152 hab.

 

 

Akerma-Ghéraba: (Sup. 8,025 hect.) Tribu délimitée par décret du 6 juin 1866. Divisée en 3 douars. V. les douars 1° Ghoualize, 2° Gueraïria et 3° Garboussa, Commune mixte et canton judiciaire de Relizane, arr. de Mostaganem. Pop. ind. de la tribu 3,352 hab.

 

 

 

Akerma-Ghéraba: Fraction des Ouled-Ammar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville. Pop. ind. 163 hab.

 

 

Akhérib: Fraction d’Oued-Abdi, tribu. Commune indigène, cercle canton judiciaire et subd. de Batna. Pop. ind. 237 bab.

 

 

Akhoua: V. Ouled-Oum-el-Akhoua, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa.

 

 

Akkab ou Akab: V, Ouled-Akkab, fraction des Ouled-Sultan. Commune indigène, canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

 

Akkach: V. Beni-bou-Akkach, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys.

 

 

Aksa-ben-Ali: V, Ouled-Aksa-ben-Ali: fraction de l’Oued-Abdi ,tribu. Commune indigène cercle, canton judiciaire et subd. de Batna.

 

 

Alân: V. Ouled-Alâa de l’ancien aghalik des Ghossels, rattaché provisoirement à la commune de Hennaya. Canton judiciaire et arr. de Tlemcen.

 

 

Alalma: V. El-Alalma, fraction des Douairs, ancienne tribu ou douar Relal, Commune indigène canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa,

 

 

Alaouna: V, Zerara-el-Alaouna, fraction de la tribu de Zab-Chergui. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd, de Batna.

 

 

Alem: V. El-Alem, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djidjelli, subd. de  Constantine.

 

 

Alfa ou Alffa: V. Ouled-Aïfa, Commune indigène et cercle de Boghar, canton judiciaire de Boghari, subd, de Médéa,

 

 

Alfaouïa: V. Lakhdar-Alfaouïa, tribu. Commune mixte et indigène de Batna, canton judiciaire de Batna, partie dans l’arr, de Constantine et partie dans Ia subd, de Batna. 

 

 

 

 

Alliaoua ou Allaoua: Fraction de l’Oued-Abdi, tribu. Commune indigène, canton judiciaire , cercle et subd. de Batna. Pop. ind. 98 hab.

 

 

Alh-el-Hammam: (Sup, 8,400 hect. env.) Tribu rattachée au canton judiciaire de Tlemcen Ie nom de cette tribu ne ligure pas dans l’arrêté du 30 décembre 1875, constitutif des communes mixtes de Nemours et de Lalla-Maghrnia.

 

 

Ali: V. Ouled-Ali. Fraction des Achèche, tribu. Commune indigène, et cercle d’Aïn-Beïda, subd. de Constantine, V, Achèche des Ouled-Ali.

 

 

Ali: V. Ouled-Ali, tribu, Commune mixte et annexe d’Ammi-Moussa, subd. d’Oran, canton judiciaire d’Inkermann.

 

 

Ali: V. Ouled-Ali, Fraction des Ben-Daoud, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, et cercle de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif.

 

 

Ali: V. Ouled-Ali, tribu. Commune indigène et cercle d’El-Milia, canton judiciaire de Mila, subd. de Constantine.

 

 

Ali: V. Ouled-Ali, tribu. Commune mixte, canton judiciaire et arr. de Guelma.

 

 

Ali: V. Ouled-Ali-Tahta ou Ouled-Ali tribu. Commune mixte de St-Lucien, canton judiciaire de Ste-Barbo-du-T’lélat, arr. d’Oran.

 

 

Ali: V. Ouled-Bou-Ali, tribu. Commune mixte et canton judiciaire de Relizane, arr. de Mostaganom.

 

 

Ali: V. Ouled-el-Ali, Fraction des Mahdid, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif.

 

 

Ali: V. Ouled-Sâad-ben-Ali. Fraction des Ouled-Sultan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

 

Ali: V. Ouled-Sidi-Ali-ben-Youb, tribu, Commune mixte de Bou-Kanefis, arr. de Sidi-bel-Abbès, canton judiciaire de Sidi-bel-Abbès.

 

 

Ali-Achicha: V. Ouled-Ali-Achicha, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de La Calle, subd. de Bône.

 

 

Ali-Ahmed-Medjedoub: tribu. Commune mixte et cercle de Sebdou, canton judiciaire et subd, de Tlemcen.

 

 

Ali-ben-Abd-Allah: Ouled-Ali-ben-Abd-Allah, fraction des Ouled-Ali-ben-Sabor tribu, Commune indigène, canton judiciaire cercle et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

 

Ali-ben-Ameur: V. Ouled-Ali-ben-Ameur, tribu. Commune indigène et cercle de Tiaret-Aflou, canton judiciaire de Tiaret, subd. de Mascara.

 

 

Ali-ben-Daoud: V. Ouled-Ali-ben-Daoud, tribu de la commune indigène d’Aumale, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale.

 

 

Ali-ben-Flous: V. Ouled-Ali-ben-Flous, fraction des Beni-Oudjana, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Khenchela, subd. de Batna.

 

 

Ali-ben-Mohamed: V. Ouled-Ali-ben-Mohamed, fraction des Ouled-Sultan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

Ali-bou-Nab: V. Ouled-Ali-bou-Nab, fraction réunie aux Hachem, Commune mixte et canton judiciaire de Bordj-bou-Arréridj, arr. de Sétif. Le territoire des Hachem tribu et des Ali-bou-Nab fraction, a été réuni au territoire civil par arrêté du Gouverneur général. V. Hachem, tribu, pour la nouvelle division en sections de la commune mixte de Bordj-bou-Arréridj.

 

 

Ali-ben-Rouagued: V.Ouled-Ali-ben-Rouagued, fraction des Ouled-Sultan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

 

Ali-ben-Sabor: V. Ouled-Ali-ben-Sabor, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna.

 

 

Ali-ben-Youb: V. Ouled-Sidi-Ali-ben-Youb, tribu. Canton judiciaire et arr. de Sidi-Bel-Abbès, commune indigène de Bou-Kanefis,

 

 

Ali-ben-Zaâboub: V. Ouled-Ali-ben-Zaâboub, fraction des Ouled-Sultan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et subd. de, Batna, annexe de Barika.

 

 

AIi-ben-Zeïna: V. Ouled-Ali-ben-Zeïna, fract. dos Ouled-
Sultan, tribu. Com. ind., cant. jud. ot, subd, de Batna,
annexe de Barika.

 

 

Ali-Tahamment: V. Ouled-Si-Ali-Tahamment, tribu et douar, Commune mixte et canton judiciaire dr Batna, arr. de Constantine.

 

 

Allane-Béchicha: V. Ouled-Allane-Béchicha, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa.

 

 

AIlane-Zékri: V. Ouled-Allane-Zékri, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa.

 

 

Allaoua: V. Alhaoua, fraction de l’Oued-Abdi, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna.

 

 

Allaouna: Tribu rattachée à la commune indigène de Tebessa, canton judiciaire et cercle de Tebessa, subd. de Constantine; à 50 kil. S.-O. de Tebessa et sur le chemin de cette ville à Biskra et à El-Oued. Cette tribu se compose des fractions suivantes : Ouled-SaâdOuled-el-AmraOuled-el-AïssaouïZéradmaOuled-ChamokhOuled-Aoun-AllahOuled-MoussaOuled-HarratOuled-BougoussaDjdour et Youks, d’une pop. totale do 5,846 ind.

 

 

Allema: V. El-Alalma, fraction des Douair, tribu, Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa.

 

 

Allia: V. Ouled-ben-Allia, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa.

 

 

Allouan: V. Bou-Allouan, tribu et douar. Commune mixte d’Adélia, canton judiciaire et arr. de Miliana.

 

 

Allouya: V. Hallouya, tribu. Commune mixte et cercle d’Ammi-Moussa, subd. d’Oran, canton judiciaire d’Inkermann.

 

 

Amaïlia: V. Hamaïlia, fraction des Ouled-Si-Yahia, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Tebessa, subd. de Constantine.

 

 

Amal: V. Ammal, tribu et douar, Commune mixte de Palestro, canton judiciaire de Ménerville, arr. d’Alger.

 

 

Amalou: Fraction des Beni-Aydel ou Beni-Aïdel, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle d’Akbou, subd. de Setif. Pop. ind. 2,424 hab.

 

 

Amam: V. Oued-el-Hammam, tribu. Commune mixte, canton judiciaire et arr. de Mascara.

 

 

Amama: V. Nouader-Hamama, fraction de l’Oued-Abdi, tribu. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. de Batna.

 

 

Amamra: (Sup, 9,515 hect.) Tribu délimitée et érigée en un douar-commune par décret du 20 octobre 1865) V. Amamra. Commune mixte et annexe de Zemmorah, subd. d’Oran, canton judiciaire de
Relizane. Pop. ind. 1,722 hab.

 

 

Amamra: Tribu et kaïdat. (Sup. 107,802 hect,) Ancienne tribu délimitée et érigée en 5 douar-communes par décret du 8 septembre 1866. V. les douars : R’milaOuled-bou-DerhemKhenchelaEnsigha et Oued-Tamza. Commune mixte et indigène de Khenchela, subd. de Batna, canton judiciaire et cerle de Khenchela.
Le nom du douar Oued-Tamza est remplacé par celui de Oued-Yagoub (1870). Pop. ind. 9,455 hab.

 

 

Amar: V. Beni-Amar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale.

 

 

Amar: V. Beni-Amar tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de La Calle, subd. de Bône,

 

 

Amar-ben-Ali: V. Ouled-Amar-ben-Ali, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de La Calle, subd. de Bône.

 

 

Amar ou Ammar: V. Ouled-Ammar, fraction de Hodna, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

 

Amar: V.Ouled-Amor, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna.

 

 

Amazoul: Fraction des Beni-Fraoucen, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 236 hab.

 

 

Amer: V. Ouled-Amer, tribu, Commune mixte et annexe de Zemmorah, canton judiciaire de Relizane, subd. d’Oran.

 

 

Ameur: V. Ouled-Si-Ameur, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. d’Aumale.

 

 

Ameur: V. Ouled-Ameur, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et
cercle de Biskra, subd. de Batna.

 

 

Ameur ou Amer: V. Ouled-Ameur des Boni-Oudjana, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Khenchela, subd. de Batna,

 

 

Ameur: V. Ouled-Ameur, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bou-Sâada, subd. d’Aumale.

 

 

Ameur-Chéraga: (Sup. 16,744 hect,) Tribu délimitée et divisée en 4 douars-communes par décret du 16 juin 1866. V. les douars AhsasnahEl-MerachdaAmeur-S’rahouïaOuled-Nasseur. Les
deux premiers rattachés à la commune mixte et au canton judiciaire de l’Oued-Zenati et les deux derniers à la commune mixte d’Aïn-M’lila et au canton judiciaire des Ouled-Rahmoun, arr,
de Constantine. Pop. tot. des Ameur-Chéraga, 5,507 bab.

 

 

Ameur-Dahra: (Sup. 35,516 hect.) Ancienne tribu délimitée et divisée en 5 douars par décret du 29 janvier 1868. V. les douars ChabiaGuelt-Zerga (ce douar rattaché à la commune pleine exercice et au canton de St-Arnaud) ; MalahGuellalMedjounès, commune mixte et arr. de Sétif.
Pop. tot. par douar: (Guelt-Zerga, 2,134 hab.; Malah, 1,186 hab.; Guellal, 914 hab.; Medjounès, 1,219 hab., Tot, 5,453 hab. 

 

— NOTA : Le douar de Chabia a été recensé avec les Ouled-Mansour, douar de l’ancienne
tribu des Ameur-Ghebala.

 

 

Ameur-Ghebala: (Sup. 46,632 hect.) Ancienne tribu délimitée et divisée en 6 douars par décret du 18 mai 1867. V. les douars Ouled-AdouanOuled-Mansour; Ouled-Ali-ben-NacerOuled-SaborGuidjalBen-Dhiab. Canton judiciaire, commune mixte et arr. de Sétif. Pop. tot. pour la tribu, 11,135
hab. y compris la pop. du douar Chabia de l’ancienne tribu des Ameur-Dahra, recensée avec les Ouled-Monsour.

 

 

Amich: V. Ouled-Amich fraction des Ouled-Sultan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de Barika,

 

 

Amid: V. Oued-Hamid, petite fraction des Ouled-Fedhala de la tribu des Achèches. Commune indigène, cercle canton judiciaire et subd. de Batna.

 

 

Amidech: V. Ouled-Hamidech, tribu et douar. Commune indigène d’EI-Milla, canton judiciaire et annexe de Collo, subd, de Constantine.

 

 

Amkrès: Fraction des Beni-Zikki, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. Pop. ind. 99 hab.

 

 

Amma: V. Ouled-Hamma, fraction des Ouled-Ali-ben-Sabor, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

 

Ammal: (Sup. 6,249 hect.) Ancienne tribu délimitée et érigée en douar-commune par décret du 6 mars 1869. V. Ammal, douar. Com,mune mixte de Palestro, canton judiciaire de Ménerville, arr. d’Alger.

 

 

Ammam: V. Ouled-el-Hammam, tribu. Commune mixte, canton judiciaire et arr. du Mascara.

 

 

Ammana: V. Hammana, fraction des Ouled-Khiar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Souk-Ahras, subd. de Bône. Pop. ind. 1,149 hab.

 

 

Ammar: V. Ouled-Ammar, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville.

 

 

Ammar-Khaddou ou Ahmar-Khaddou:  Tribu rattachée à la commune indigène de Biskra, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna; à 45 kil. N.-E. de Biskra, sur le chemin de cette denière  villa aux Beni-Oudjana. Cette tribu renferme les fraction suivantes : El-OulachEl-AchachOuled-Sliman-ben-AïssaOuled-Youb, Ouled-Abderrahman, Beni-MelkemSerahna et Cheurfa. Pop. tot. 2,275 ind.

 

 

Ammou: V. Ouled-Hammou, tribu. Commune mixte et cercle de Lalla-Maghrnia, canton judiciaire et subd. de Tlemcen.

 

 

Amor: V. Ouled-Amar-ben-Ali, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de La Calle, subd. de Bône.

 

 

Amor: V. Ouled-Amor, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna.

 

 

Amor-ben-Fadhel: V. Ouled-Amor-ben-Fadhel, fraction de la tribu des Achèches, commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. de Batna.

 

 

Amor-ben-Mahdi: V. Ouled-Amor-ben-Mahdi, fraction des Ouled-Ali-ben-Sabor, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

 

Amou: V. Ouled-Hammou, tribu. Commune mixte et cercle de Lalla-Maghrnia, canton judiciaire et subd. de Tlemcen.

 

 

Amoucha: (Sup. 18,383.hect.) Ancienne tribu délimitée et divisée en 5 douar-communes par décret du 10 Juin 1869. V. les douars : KalaounTakitountMenlanoTeniet-el-TinGuergour. Commune indigène, annexe et canton judiciaire de Takitount, subd de Sétif. Pop. ind. tot. 3,199 hab.

 

 

Amouïa: V, Hamouïa, fraction du Ferdjioua, tribu. Commune indigène et annexe do Fedj-Mezala, canton judiciaire de Mila, subd. de Constantine,

 

 

Amouna: V. Ouled-Hamouna, fraction des Ouled-Sultan, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

 

Amoura: Fraction des Ksours. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa; à 66 kil. S.-O. de Djelfa, sur le versant N.-E. du Djebel-bou-Khaïl, point géodésique. Pop. ind. 610 hab.

 

 

Amra: Fraction des Ksours. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djelfa, subd. de Médéa; à 20 kil. N.-O. de Djelfa. Pop. ind. 469 hab.

 

 

Amradça: V, El-Amradça, petite fraction des Beni-Maâfa de la tribu des Achèches, Commune indigène, cercle, canton judiciaire  et subd. de Batna.

 

 

Amran : V. Beni-Amran, tribu. Commune indigène et canton judiciaire de l’Arba, annexe et subd. d’Alger. 


 

 

Amran: V. Beni-Amran, commune mixte des Issers, canton judiciaire de Bordj-Menaïel, arr. de Tizi-Ouzou.

 

 

Amran: V. Ouled-Amran, tribu, Commune mixte et cercle de Dayn, canton judiciaire de Sidi-bel-Abbès, subd. de Tlemcen.

 

 

Amran-Djebala: V. Beni-Amran-Djebala, tribu rattachée partie à la commune mixte de Duquesne, canton judiciaire de Djidjelli, arr. de Bougie et partie à la commune indigène de Djidjelli, subd. de Constantine, canton judiciaire de Djidjelli.

 

 

Amraoua: (Sup. 23,793 hect.) Ancienne tribu délimitée et divisée en 6 douars-communes par décret du 7 avril 1869, V. les douars : 1° Mekla; 2° Tikobaïn; 3° Sik-ou-Medour; 4° Dra-ben-Khedda; 5° Belloua; 6° Sidi-Naman. D’après l’organisation, la tribu des Amraoua se compose des douars
Mekla, Tikobaïn et de la fraction de Tamda. Pop. ind. 3,512 hab. Rattachés à la commune indigène de Fort-National, canton judiciaire et cercle de Fort-National, subd. de Dellys. 

Le douar Dra-ben-Khedda a été en grande partie livrée à la colonisation. Pop. ind. 1,018 hab. Commune mixte, canton judiciaire, arr. de Tizi-Ouzou. 

Douar Sik-ou-Medour. Pop. ind. 1,447 hab., commune mixte canton judiciaire, arr. de Tizi-Ouzou. 

Belloua, douar, partie livrée A la colonisation pour l’agrandissement de Tizi-Ouzou. Pop. ind. 1,538 

hab., commune pleine exercice, canton judiciaire, arr. de Tizi-Ouzou. 

Sidi-Naman, douar, pop. ind. 2,693 hab., commune mixte et canton judiciaire de Dellys, arr. de Tizi-Ouzou. 


 

 

Amri: V. El-Amri, fraction des Ziban, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Biskra, subd. de Batna,

 

 

Amria: V. Ouled-el-Amria, fraction du Hodna, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

 

Amrous: V. Beni-Amrous, tribu, Commune mixte, canton judiciaire et arr. de Bougie.

 

 

Amyan: V. Hamyan, tribu et douar. Commune mixte de la Mekerra, canton judiciaire et arr, de Sidi-bel-Abbès.

 

 

Amza: V. Ouled-Hamza, tribu. Commune pleine exercice de Boghar et de Boghari, arr. d’Alger, canton judiciaire de Boghari,

 

 

Amza: V. Ouled-Hamza, fraction des Ouled-Ali-ben-Sabor, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

 

Amza: V, Ouled-Si-Hamza, tribu, Commune indigène de Tiaret-Aflou, canton judiciaire de Tiaret, subd. de Mascara.

 

 

Anatra ou El-Anatra: (Sup. 7,820 hect. env.) Tribu rattachée A la commune mixte et à, l’annexe de Zemmorah, canton judiciaire de Relizane, subd. d’Oran; à 12 kil. S. de Relizane et sur la rive
gauche de l’Oucd-Mina, affluent de l’Oued-Chelif. Pop. 664 ind.

 

 

Ancer ou Ansar: V. Ouled-Encer, fraction des Beni-Oudjana, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Khenchela, subd. de Batna.

 

 

Aneb: V. El-Aneb, fraction des Beni-Ferah, tribu. Commune indigène et cercle de Miliana, canton judiciaire de Duperré, subd. d’Orléansville.

 

 

Angad: Tribu rattachée à la commune mixte et au cercle de Sebdou, canton judiciaire et subd. de Tlemcen. V. Ahl-Angad, tribu. Pop. ind. 1,334 hab.

 

 

Angala: V. Ouled-Angala, fraction de l’Oued-Abdi, tribu. Commune indigène, cercle, canton judiciaire et subd. de Batna.

 

 

Annacha: V. Hannacha, tribu, Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa,

 

 

Annech: V. Ouled-Hannech, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Bordj-bou-Arréridj, subd. de Sétif, annexe de M’sila.

 

 

Annencha: V. Hannencha, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de  Souk-Ahras, subd. de Bône.

 

 

Anteur: V. Ouled-Anteur, tribu. Commune indigène et cercle de Boghar, canton judiciaire de Boghari, subd. de Médéa.

 

 

Aoua: V. Beni-Haoua, tribu et douar. Commune mixte et canton judiciaire de Ténès, arr. d’Orléansville.

 

 

Aouadja: Fraction des Beni-Bou-Douan, tribu. Commune indigène et cercle de Miliana, canton judiciaire de Duperré, subd. d’Orléonsville. Pop. ind. 232 hab.; à 28 kil. S.-O. de Duperré et sur l’Oued-Aouadja, affluent de l’Oued-Rouïna.

 

 

Aouaïs: V. El-Aouaïs, fraction de Ouled-Cheikh, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de  Miliana, subd. d’Orléansville. Pop. ind. 460 hab.

 

 

Aouamed: Fraction de Siouf, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville. Pop, ind. 695 hab.; à 25 kil. S.-E. de Teniet-el-Had et sur la rive gauche de l’Oued-bou-Fechtak, affluent du Chélif.

 

 

Aouameur: Fraction des Aziz, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd, d’Orléansville. Pop, ind, 291 hab.

 

 

Aouameur: Fraction des Beni-Lent, Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Teniet-el-Had, subd. d’Orléansville. Pop. ind. 372 hab.

 

 

Aouana: V. El-Aouana, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de Djidjelli, subd. de Constantine. 

 

 

 

 

Aouaoucha: V. Lakdar-el-Aouaoucha, tribu. Commune indigène, canton judiciaire et cercle de La Calle, subd. de Bône.

 

 

Aouara: V. Haouara, tribu. Commune indigène, canton judiciaire, cercle et subd. de Médéa.

 

 

Aouaret: V. Haouaret, tribu. Commune mixte de Frendah-Mascara, canton judiciaire de Tiaret, subd, de Mascara.

 

 

Aouat: V. Ouled-Aouat, tribu. Commune indigène et cercle d’EI-Milia, canton judiciaire de Mila, subd. de Constantine.

 

 

Aouf: V. Ouled-Abdallah-ben-Aouf, fraction des Ouled-Sultan, tribu, Commune indigène, canton judiciaire et subd. de Batna, annexe de Barika.

 

 

Aouf: V. Ouled-Aouf, tribu. Commune indigène, cercle et canton judiciaire de Saïda, subd. de Mascara.

 

 

Aouhamed: V. Haouamed, tribu et douar. Commune indigène, canton judiciaire et ce