Renseignements Historiques sur la Zmala d’Abdel-Kader – 2ème Partie

10 12 2020

 

 

 

Voici un extrait de ce que transmet à ce sujet M. le lieutenant-colonel Daumas, directeur des Affaires arabes :

 

 

 

 

 

 

 

SECONDE ENCEINTE.

 

Une seconde enceinte était formée par les douars de Sidi-Mohamed-ben-Aâllal- Ould-Sidi-Embarek, ex-khalifa de Miliana , de Ben-Yahia-el-Djeunn, agha de la cavalerie régulière, le douar des Chaouchs, et enfin par celui d’El-Hadj-el-Habib-Oulid-el-Mehor, ancien consul de l’émir à Oran, pendant la paix.

 

 

 

 

 

 

Douar de Sid-Mohamed-ben-Aâllal-Ould-Sidi-Embarek ,

ex-kalifa de Miliana.

 

 

1° La famille du khalifa, prise au nombre de 51 personnes, parmi lesquelles le fils, le frère, le trésorier, l’intendant du khalifa, quatre artilleurs, six fantassins réguliers ;

2° La famille de Si Mahhyeddin-ben-Aâllal, frère du khalifa ;

3° La famille de Si El Hadj-Seghrir, ex-bey de Miliana.

4° La famille de Si El-Hadj-Kaddour, pris avec douze personnes, son frère, son cousin ;

5° La famille de Si El-Hadj-Cherif, khodja de Ben-Aâllal, pris avec son fils et huit personnes ;

6° La famille de Si kaddour-ben-Rouilah, premier khodja du khalifa; huit prisonniers, parmi lesquels son fils ;

7° La famille de Si Hamed ben-Laqredar , cadi de l’armée, pris avec son frère, son fils, ses neveux et douze personnes ;

8° La famille de Si Mohamed-Ould-Sidi-el-Habechy, marabout vénéré de la Metidja, pris avec sept personnes ;

9° La famille de Si Moustapha-ben-Aâïssa, oukil de Taza ;

10° La famille de Mohamed-ben-Nyar, qraznadar du khalifa ;

11° La famille de Kaddour-Kaouadjy, intendant de la maison du khalifa ;

12° La famille de Hamed-ben-Turkya, ami du khalifa, pris avec son fils, son neveu et sept personnes ;

13° La famille de Rachedy, bache-chaouch du khalifa, sept prisonniers, parmi lesquels sa mère.

 

Autour de ces familles, celles des serviteurs, etc., le tout formant de 25 à 30 tentes.

 

 

 

 

 

 

 

Douar de Ben-Yahia-el-Djeunn, agha de la cavalerie régulière.

 

Ce douar pouvait former de huit à dix tentes.

 Cet agha campait toujours à côté de l’émir, dont il était très aimé, à cause de sa bravoure.

 

 

 

 

 

 

 

Douar D’El-Hadj-el-Habib-Ould-Mehor, 

ancien consul de l’émir, à Oran, pendant la paix.

 

Ce douar pouvait former de sept à huit tentes.

Hadj-el-Habib-Ould-Mehor était aussi un homme très aimé par l’émir, qui le consultait souvent pour les affaires françaises.

 

 

 

 

 

 

 

Douar des Chaouchs.

 

Ce douar pouvait former de sept à huit tentes, il était composé de gens sur la bravoure et sur la fidélité desquels on pouvait compter. Ce sont eux qui étaient chargés de la police de la première et de la deuxième enceinte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




Homeofmovies |
Chezutopie |
Invit7obbi2812important |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trucs , Astuces et conseils !!
| Bien-Être au quotidien
| Cafedelunioncorbeilles45