Le Chaouia (dialecte) de l’Ahmar-Khaddou – 5ème Partie

17 09 2020

D’après le minutieux travail de Gustave Mercier

 

 

 

 

 

 

Étude Grammaticale

 

 

 

Chapitre Premier – Du Nom

 

 

 

 

 

 

 

Diminutif

 

 

Le diminutif s’obtient, comme en Kabyle, par la forme féminine. Ex. : alili, laurier, halilith, un petit laurier; mais il est en Chaouia d’un usage excessivement restreint.

 

imi, bouche, fait au diminutif hemmicht.

 

 

 

 

 

 

 

 

Génitif

 

Le rapport d’annexion se rend exclusivement à l’aide de la particule n ou en, qui correspond au mot français de.

Ex. : illis en solt’an, la fille du roi; bab en’ takâli’th (1), le maître du village.

 

 

Les pluriels qui commencent par la syllabe i ou thi perdent la voyelle i de cette syllabe.

Ex. : hametcoukhth, jeune fille, plur , imetchouχin. On dira: haddarth en temetchouχin, la maison des jeunes filles;

hazoult en tsed‘nan, le kehol‘ des femmes.

 

Nous rappellerons simplement que le pléonasme qui consiste à joindre au premier des deux substantifs le pronom de la 3° personne est aussi usité qu’en Kabyle : (Ex. emmis en solt’an, le fils de lui du roi); et que les substantifs masculins commençant par un a changent cet a en ou au génitif.

 

La proposition en devient généralement em devant les noms qui commencent par un b ou un ou :

Ex. : iis em babas, le cheval de son père;

elmiâd em Ourâraben, une troupe d’Arabes;

ammas em ouas, le milieu du jour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1. De l‘arabe قلعة . La guelaâ des Chaouia est une grande bâtisse en pierres construite à l’endroit le plus élevé du village. Elle a plusieurs étages, quelquefois quatre ou cinq, auxquels on accède par un chemin tournant intérieur. Sur ce chemin prennent jour une quantité de petites chambres qui renferment les marchandises de la tribu : on en compte quelquefois plus de soixante ou quatre-vingts dans la même guelaâ. Chaque chef de famille a une de ces chambres, dans laquelle il dépose ce qu’il possède de plus précieux : au printemps, lorsque tout le monde va camper dans le Sahara, les maisons restent vides et seul, ou à peu près, le gardien de la guelaâ demeure au village responsable des marchandises qui lui ont été confiées. Par extension, le mot hak‘lidth en est arrivé à désigner le village tout entier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




Homeofmovies |
Chezutopie |
Invit7obbi2812important |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trucs , Astuces et conseils !!
| Bien-Être au quotidien
| Cafedelunioncorbeilles45