Le Marché Kabyle d’antan – Marchés Intérieurs : Le Mercredi

27 06 2020

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 . – Mercredi des Beni-bou-Msa’oud (canton de Bougie). Se tient près du village d’Ir’îl-ou-Berouag (le plateau de l’asphodèle). L’emplacement du marché est indiqué par une mosquée couverte en chaume.

 Fréquenté par les Mezzaïa, les Beni-Mîmoun, les Oulâd-Amrïoub (canton de Bougie), les Sanhadja (canton d’Amacin) , les Beni-Meh’ammed (canton du Kendirou).

 

 

 

 

 

2. – Mercredi des Beni-Ouargaennoun (canton de Taksebt). Se tient près de la limite des Beni-Tour (Dellis) , dans la fraction des Beni-H’aceb-Allah.

 

 

 

 

 

3. – Mercredi des Beni-lr’ât’en (canton des Zouaoua). Se tient auprès de Charrîta; c’est pourquoi on l’appelle souvent le Mercredi de Charrîta.

 

 

 

 

 

4. – Mercredi des Beni-’Aïci (canton des Zouaoua). Se tient dans la fraction des Beni-Douâla.

 

 

 

 

 

5.- Mercredi des Beni-Ouâcif (canton des Zouaoua). Peu achalandé.

 

 

 

 

 

6. – Mercredi des Beni-Our’lis (canton d’Ak’fâdou). Se tient près de la petite ville d’Aourir’-ou-Sammer, où l’on trouve d’ailleurs toutes les marchandises qui se voient dans les villes . Très-achalandé. Il est fréquenté par les Beni-Aïdel et toutes les tribus de la vallée de l’Akbou, et par les tribus du canton de Bou-Daoud, les Beni-H’açaïn, les Tazrout, etc.

 

 

 

 

 

7 . – Mercrerli des Beni-Khalfoun ( canton de Ben-Hini). Se tient sur le bord de I’Isser, près des Beni-Ma’ned. Assez achalandé; il est fréquenté par les Beni-Ma’ned et les Nezlioua (Ben-Hini), par les Beni-Mekla (Flîcet-Mellîl), et enfin par quelques tribus des Beni-Dja’âd (extérieur), qui y apportent du blé et de l’orge.

 

 

 

 

 

 

8 et 9. – Les deux Mercredis des Beni-’Abbês (canton du Bîban). Deux marchés très importants , quoique ayant lieu le même jour et non loin l’un de l’autre, dans la même tribu. L’un se tient au-dessus du village de Talefsa, l’autre entre Tazaïrt et Ir’îl-’Ali. Ils sont fréquentés par un grand nombre de tribus, les unes intérieures, les autres extérieures.

 

Parmi les tribus intérieures, on signale les Beni-bou-Drar et les Beni-Ir’ât’en (Zouaoua); les Beni-Ouakkour (Jurjura méridional); ils y vendent des figues, un peu d’huile , des fèves; ils achètent du blé; les Beni-Mansour (Jurjura méridional); ils vendent de l’huile et achètent des blés; la tribu d’Illoul-Açammer (Jujura méridional), qui fait probablement le même commerce; les Beni-Mlîkech (Jurjura méridional); les tribus de Kolla-ou-Satour (Bîbân); Tafreg, Bounda et Dja’fra (Ilmaïn).

 

Parmi les tribus extérieures qui fréquentent les deux mercredis des Beni-’Abbês, on signale les Oulàd-Sidi-Brahim-bou-Bekker, marabouts habitant au pied de l’Ouennour’a, à côté du passage des Bibân; la plupart des tribus de l’Ouennour’a , et particulièrement les Oulâd-Djellâl, qui viennent y vendre du blé, de l’orge, des moutons, des bœufs et des ânes, et qui emportent en échange du fer, des pierres à feu, de la poudre, des ligues, des olives, de l’huile; les Oulàd-’Ali, qui y vendent du h’alfa pour les fabricants de paillassons, de la laine, des burnous communs et des haïk, des moutons et des bœufs, du blé et de l’orge, et qui prennent en échange des figues et des raisins secs, de l’huile et des cotonnades, des soieries, des calottes rouges (chachïa), des essences et divers autres articles de mercerie. Les deux mercredis des Beni-’Abbès sont aussi fréquentés par d’autres tribus de l’Ouennour’a, telles que les Slâtna, les Khrabcha et les Oulâd-Slâma; ces tribus s’y livrent aux mêmes opérations. Parmi les populations étrangères à la Kabylie qui fréquentent les deux mercredis, on cite encore les deux tribus des Oulâd-el-’Abbès et de Hel-el-Hamra , habitant le Djebel-Dre’ât, l’un des contre-forts annexes de l’Ouennour’a. Enfin les Rbia‘ du Djebel-Mzila s’y montrent aussi. et y apportent surtout une grande quantité de h’alfa pour les ouvriers en paillassons qui viennent s’y approvisionner.

 

 

 

 

 

10.- Mercredi des Beni-Ia’la (canton d’Ilmaïn). Se tient près du village de Guerzât; les Beni-Ia’la y vendent des bernous, de l’huile et des fruits secs. Ce marché est fréquenté par la tribu de Kolla-ou-Satour (Bibân) et par celle des Beni-Khiar (Ilmaïn). Cette tribu y vend de l’huile et des fruits. Il est probable que les tribus de la Medjâna y apportent des grains.

 

 

 

 

 

11. – Mercredi des Guifsar (canton d’Amacin). Se tient au-dessous du village ‘d’Ir’il-Iguifsar. Fréquenté particulièrement par les Beni-Khàteb.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




Homeofmovies |
Chezutopie |
Invit7obbi2812important |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trucs , Astuces et conseils !!
| Bien-Être au quotidien
| Cafedelunioncorbeilles45