Le Marché Kabyle d’antan – Condition d’Établissement

7 06 2020

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Marché Kabyle d’antan - Condition d’Établissement dans Attributs d'Algérienneté 200412074341416877

Kabylie: au marché indigène de Fort-National 1928

 

 

 

 

 

 

 

Quoique les livres relatifs à l’ancienne régence d’Alger aient négligé de s’occuper des marchés, dont leurs auteurs n’appréciaient pas sans doute l’importance, on peut conclure de quelques faits épars, que plusieurs doivent remonter à une époque fort reculée. Le passage suivant en fournit la preuve; il est de Marmol : « Sur la pente d’une montagne qui regarde le midi, est un village de cinq cents feux (Gemaa Xahariz), partagé en divers quartiers, dans lequel se fait un grand marché tous les vendredis. » Le marché des Beni-Fraoucen existait donc déjà au temps de Marmol, c’est-à-dire, il y a trois siècles.

 

Vers la limite de la Kabylie, sur un plateau appelé Dra’-el-Caïd, à l’extrémité du territoire des Oulàd-Chiouk’, se tient, tous les jeudis, un marché appelé le jeudi des Oulâd-Chiouk’. Il existe en ce lieu une source appelée ’Aïn-er-Roua, et des ruines considérables qui appartiennent à l’établissement romain d’Horrea. Le nom dit assez quelle en était la nature: ce devait être un grenier d’abondance et sans doute un lieu de dépôt où venaient s’emmagasiner les blés de l’annone. Peut-être même était-ce déjà un lieu d’échange fondé par les Romains sur la lisière des terres de labour, où les habitants de la région montagneuse trouvaient, sous la surveillance et peut-être par les soins des agents du fisc, le blé que la terre natale leur refusait.

 

A des époques beaucoup plus rapprochées de la notre, quelques marchés se sont établis dans des circonstances dont la tradition locale a conservé le souvenir.

 

Tel est le samedi d’Ali-Khodja, établi par les Turcs au milieu de leurs possessions de l’Amraoua, centre d’approvisionnement de la région kabyle circonvoisine, placé sous la surveillance des proconsuls ottomans, à peu près comme les Romains avaient dû placer le marché d’Horrea sous la surveillance de leurs agents.

 

La tradition produit, en outre, des exemples de marchés dont le jour a été changé, et les circonstances qui ont déterminé ce changement méritent d’être rapportées, parce qu’elles font connaître les conditions générales qui influent sur l’établissement des lieux d’échange.

 

De ce nombre est le marché de Guechtoula (canton de Bou-R’ni). Il se tenait autrefois le dimanche, comme l’indique le nom de Tizi-n-el-H’ad, conservé au village auprès duquel l’assemblée hebdomadaire avait lieu. Elle réunissait les marchands de Guechtoula et ceux de Zouaoua; mais la guerre éclata entre les deux confédérations, et tous les dimanches les villages de Guechtoula se virent privés de leurs défenseurs qui, presque tous, se rendaient à Tizi-n-el-H’ad pour leurs emplettes.

 

 

Les Zouaoua en profitaient pour venir fondre sur les habitations de leurs voisins, qu’ils pillaient sans trouver de résistance. Les Zouaoua eux-mêmes ont un marché qui se tient tous les samedis, chez les Beni-Yahia. Ce jour-là ils s’y rendent en foule et n’ont pas le temps de faire la guerre. Les Beni-Guechtoul auraient pu leur rendre la pareille: ils préférèrent mettre un terme aux collisions, en adoptant pour leurs transactions le même jour que leurs ennemis. C’est ainsi que le marché de Guechtoula fut transporté du dimanche au samedi, ce qui enleva irrévocablement aux deux réunions hebdomadaires une partie de leur ancienne clientèle.

 

En général, le voisinage de deux marchés qui se tiennent le même jour est un indice d’hostilité permanente entre les tribus qui les fréquentent.

 

Entre les Beni-Ouarguennoun et les Flîça-sur-Mer, s’élève une colline surmontée de deux marabouts dont l’un porte tout simplement le nom de Tlàta (mardi); c’est le nom du jour où se tenait autrefois un marché. Aujourd’hui, il a changé de jour et se tient le lundi. Les hostilités entre les Beni-Ouarguennoun et les Beni-Djennâd, qui ont, eux aussi, un lundi, ont sans doute nécessité la transposition des jours; mais le marabout n’a pas changé de nom.

 

A côté des marchés modifiés dans leurs conditions habituelles de fréquentation et d’existence , il faut placer ceux que des circonstances diverses ont fait supprimer. En voici des exemples: outre les deux marchés de Dellis, la tribu des Beni-Tour en avait jadis un troisième, qui se tenait le mercredi, à la source de l’Ouad-el-Hammâm, sur une éminence, auprès d’une source qui a conservé le nom d’Aïn-el-Arba’ (source du mercredi); mais ce marché , situé sur la limite entre les raïa du pacha et les tribus indépendantes, offrait trop d’avantages à ces dernières, et c’est pour ce motif, s’il faut en croire les Kabyles, qu’il fut supprimé par le gouvernement turc.

 

Le village de Tala-Helâl, chez les Oulâd-bou-Rouba, canton de Flîcet-Mellîl, était autrefois le siège d’un marché supprimé depuis longtemps; mais la tradition locale ne dit pas pourquoi.

 

Les désordres qui opèrent des résections ou des ligatures dans les habitudes commerciales, y déterminent aussi quelquefois de nouveaux centres d’activité. Plusieurs tribus n’ont qu’un marché; des dissensions éclatent, elles en établissent deux. C’est ainsi que le lundi d’Illoula a été établi à quelques lieues du lundi des Beni-’Abbês, sans doute à cause des relations habituellement hostiles qui existent entre cette tribu et les Beni-Mlîkech, ses voisins de la rive gauche de l’Akbou.

 

Il est presque inutile de dire le dommage que ces perturbations causent aux tribus qui les éprouvent. Au lieu d’aller chercher les denrées à la source , elles ne les obtiennent que de seconde main, et quelquefois de troisième, et elles les payent plus cher.

 

Mais l’indépendance serait trop belle si elle n’offrait que des avantages; elle a son inconvénient, c’est l’anarchie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




Homeofmovies |
Chezutopie |
Invit7obbi2812important |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trucs , Astuces et conseils !!
| Bien-Être au quotidien
| Cafedelunioncorbeilles45