Index Général de Constantine – 3ème partie –

26 05 2020

Au Moment de la Colonisation Française 1837

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Index Général de Constantine - 3ème partie -  dans Attributs d'Algérienneté 200410084444595519

Rue des Tanneurs et Mosquée Sidi Abd El Moumen

 

 

 

 

 

 

 

 

Sidi – سيدي : (Monseigneur). Tous les noms commençant par ce mot s’appliquent à des mosquées ou chapelles portant le vocable qui suit.

 

 

 

 

Sidi-Abd-El-Hadi – سيدي عبد الهادي : A l’entrée de la rue de ce nom, rue Nationale. (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-Abd-El-Kader – سيدي عبد القادر : Au fond de la Kasba, où se trouve l’Artillerie. (A disparu).

 

 

 

 

 

Sidi-Abd-El-Malek – سيدي عبد المالك : Entre la rue des Bains et la rue Baby.

 

 

 

 

Sidi-Abd-El-Moumen – سيدي عبد المومن : Au-dessous de la rue Perrégaux, dans le carrefour au-dessus de la rue des Tanneurs.

 

 

 

 

Sidi-Abd-Er-Rhaman-El-Karoui – سيدي عبد الرحمان القروي : Rue Hackett, derrière l’hôtel d’Orient. (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-Abd-Er-Rhaman-El-Menatki – سيدي عبد الرحمان المناطقي : Vis-à-vis du Fondouk aux huiles, rue Rouaud.

 

 

 

 

Sidi-Adj – سيدي عاج : A l’angle des boulevards de l’Ouest et du Nord. (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-Ahmed-Zerroug – سيدي أحمد الزروف : Voir Djama-el-Djouza.

 

 

 

 

Sidi-Ali-Ben-Makhlouf – سيدي علي بن مخلوف : A été englobé dans la Mairie. (Disparu).

 

 

 

 

Sidi-Ali-El-Kafci – سيدي علي القفصي : Boulevard de l’Est, derrière la rue de Constantine.

 

 

 

 

Sidi-Amor-El-Ouzzane – سيدي عمر الوزّان : A disparu dans la construction du Marché aux légumes.

 

 

 

 

Sidi-Ben-Alennas – سيدي بن علنّاس : Au bas de la rue de l’Echelle (Bab-el-Djabia). A changé de destination.

 

 

 

 

Sidi-Bou-Abd-Allah-Cherif – سيدي ابو عبد الله الشريف : A l’entrée de la rue des Abeilles (Bab-el-Djabia).

 

 

 

 

Sidi-Bou-Annaba – سيدي ابو عنابة : Vers le haut de la rue du 26e de Ligne. On ajoutait « de la Kasba » pour le distinguer du suivant. (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-Bou-Annaba – سيدي ابو عنابة : Rue des Zouaves. Sert à la confrérie des Khouan Aïssaoua.

 

 

 

 

Sidi-Bou-Cheddad – سيدي ابو شداد : A Zenket-el-Amamra (Bab-el-Djabia).

 

 

 

 

Sidi-Bou-Maza – سيدي ابو معزة : Rue Perrégaux, à l’angle de la rue Sidi-bou-Maza (Bab-el-Kanlara). (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-Bou-Mendjel – سيدي ابو منجل : Rue du 26e de Ligne, au-dessous du débouché de la rue L’Huilier. (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-Bou-Rar’da – سيدي ابو رغدة : Dans la rue du même nom (Bab-el-Djabia).

 

 

 

 

 

Sidi-Brahim-Ben-Maïza – سيدي ابراهيم بن معيزة : Rue Sidi-bou-Maza, sur le ravin (Bab-el-Kantara).

 

 

 

 

Sidi-Chekfa – سيدي شقفة : A l’entrée de la rue Damon, rue des Zouaves.

 

 

 

 

Sidi-Debbi – سيدي دبّي : Près de la porte Bab-el-Ouad, à l’angle du nouveau théâtre. (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-Derrar – سيدي الدرّار : Dans la ruelle de ce nom, rue Combes. (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-El-Beïad – سيدي البياض : A El-Kous de Tabia; vers la rue Leblanc. (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-El-Biazri – سيدي ابيازري : Voir Djama.

 

 

 

 

Sidi-El-Djelis – سيدي الجليس : Sur la place de ce nom. Sert d’école arabe-française.

 

 

 

 

Sidi-El-Foual – سيدي الفوال : A l’angle des rues Caraman et Cahoreau. (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-El-Houari – سيدي الحواري : A Zenket-ben-Titah, près de la rue de France. (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-El-Kettani – سيدي الكتاني : Mosquée de Salah-Bey, place Négrier.

 

 

 

 

Sidi-El-Khezri – سيدي الخزري : Près de la porte d’El-Kantara, au bout de la rue Perrégaux. (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-El-Ouarda – سيدي الواردة : A été démoli pour l’établissement de la place Nemours.

 

 

 

 

Sidi-Fatah-Allah – سيدي فاتح الله : Impasse de la rue d’Israël entre les rues de Varna et Richepanse.

 

 

 

 

Sidi-Ferg’ane – سيدي فرغان : A été démoli pour l’établissement de la place du Palais.

 

 

 

 

Sidi-Fliou – سيدي فليو : Rue Salomon, en face la Kasba. (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-Hassoun – سيدي حسون : Occupait une partie de l’emplacement du vieux théâtre, rue Basse-Damrémont. (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-Heddjam – سيدي حجام : Rue Caraman, entre la rue Desmoyens et l’impasse. (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-Hidane – سيدي حيدان : Au-dessus du Chott, à l’angle de la rue Nationale. (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-Iasmine – سيدي ياسمين : A l’angle des rues Dali-Moussa et des Abyssins. (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-Iasmine – سيدي ياسمين : Au bout de la rue Perrégaux, au-dessus d’El-Kantara. (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-Ioumen – سيدي يومن : Rue d’Israël, près de la rue de Varna.

 

 

 

 

Sidi-Kaïs – سيدي قيس : Carrefour du milieu de la rue de Mila.

 

 

 

 

Sidi-Kemmouche – سيدي قموش : L’oratoire dit Zaouiet-ben-Badis, au fond de la première impasse de la rue du 23e de Ligne, derrière la pharmacie.

 

 

 

 

Sidi-Kenniche – سيدي قنيش : Partie inférieure de la rue Madier. (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-Khezer – سيدي خزر : Au bas de la rue des Tanneurs, n° 14 (Bab-el-Djabia).

 

 

 

 

Sidi-Krama – سيدي كرامة : Rue du 3e Bataillon-d’Afrique, n°10. (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-Mahammed ou M’hammed-Azouaou – سيدي محمد ازواو : Rue Rouaud, n° 91. (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-Mahammed-Ben-Meïmoun – سيدي محمد بن ميمون : Rue Vieux, près de la rue de Mila, sert de Mahakma à la 2e circonscription.

 

 

 

 

Sidi-Mahammed-En-Neddjar – سيدي محمد النجار : Rue Perrégaux, n° 52, au-dessus de Sidi-Abd-el-Moumen.

 

 

 

 

Sidi-Meïmoun – سيدي ميمون : Rue des Bains. (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-Mogref – سيدي مغرف : Au bas de la rue Abd-Allah-Bey (Bab-el-Djabia).

 

 

 

 

Sidi-Mouferredj – سيدي مفرج : Rue Damrémont, près de la rue du Lion. (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-Nar’r’ache – سيدي النغّاش : Rue Morland (Bab-el-Djabia).

 

 

 

 

Sidi-Nemdil – سيدي نمديل : Rue Sidi-Nemdil (Bab-el-Djabia).

 

 

 

 

 

Sidi- Offane – سيدي عفان : Rue Morland, n° 17 (Bab-elDjabia).

 

 

 

 

Sidi-Rached – سيدي راشد : A la pointe méridionale de Constantine, sur le ravin. A donné le nom à ce quartier.

 

 

 

 

Sidi-Remmah – سيدي رمّاح : Rue Dali-Moussa. Sert d’école aux filles musulmanes.

 

 

 

 

Sidi-Saffar – سيدي صفار : Au bas de la rue de Constantine. Ancienne école des filles (Bab-el-Kantara).

 

 

 

 

Sidi-Sebaïni – سيدي سبعيني : Au bout de la rue de France, sous la place Négrier. (A disparu).

 

 

 

 

Sidi-Yahïa-El-Fecili – سيدي يحي الفسيلي : Rue Damrémont, en face de la rue Sassi. (A disparu).

 

 

 

 

Sla – صلى : (Synagogue).

 

 

 

 

Sla-Ben-Deguiga – صلى بن دقيقة : (de Ben-Deguiga). Au-dessus de Sidi-el-Biazri, rue de la Synagogue.

 

 

 

 

Sla-David-El-Djezaïri – صلى دفيد الجزايري : (de David l’Algérien). A Sidi-el-Biazri, à Souk-el-Djemaa.

 

 

 

 

Sla-Dar-Rebbi-Messaoud – صلى دار ربّي مسعود : (de la maison du rabbin Messaoud). A Mekaad-el-Hout, rue d’Israël.

 

 

 

 

Sla-El-Djedida – الصلى الجديدة : (La neuve). Rue de la Synagogue.

 

 

 

 

Sla-El-Kedima – الصلى القديمة : (La vieille). Rue de la Synagogue.

 

 

 

 

Sla-Rebbi-Chlomou-Ammar – صلى ربّي شلومو عمار : (du rabbin Salomon-Ammar). A Kaa-Chara, rue de Constantine.

 

 

 

 

Sla-Rebbi-Natan – صلى ربّي نتان : (du rabbin Natan). A Kaa-Chara, rue de Constantine.

 

 

 

 

Souika ou Souiket-Bab-El-Djabia – سويقة باب الجابية : (Le petit marché de Bab-el-Djabia). Rue Perrégaux, en face du carrefour de Sidi-Abd-el-Moumen.

 

 

 

 

Souïket-Ben-Megalef – سويقة بن مقالف : (Le petit marché de Ben-Megâlef). Entre Djama-Khelil et Sidi-Mouferredj (Tabia).

 

 

 

 

 

 

 

200410090049544548 dans Attributs d'Algérienneté

Une Rue du Quartier des Teinturiers

 

 

 

 

 

 

 

Souk – سوق : Marché, bazar ou rue marchande.

 

 

 

 

Souk-Ech-Chebarlïïne – سوق الشبارليين : (Des fabricants de chaussures de femme). La rue du 47e Léger, près Dar-el-Bey.

 

 

 

 

 

Souk-Ech-Chott – سوق الشط : (du Chott). A l’angle de la rue Nationale, près du ravin.

 

 

 

 

Souk-El-Acer – سوق العصر : (de quatre heures du soir). La place Négrier.

 

 

 

 

Souk-El-Attarine – سوق العطّاريين : (des droguistes). Entrée de la rue Rouaud. Occupé maintenant par l’hôtel d’Orient et la rue Nationale; au-dessous se trouvait le Souk-el-Altarine-el-Àsfel (d’en bas).

 

 

 

 

Souk-El-Bradaïïne – سوق البرادعيين : (des fabricants de bâts). Rue Bleue, sous le passage Jaïs.

 

 

 

 

Souk-El-Djemaa – سوق الجمعة : (du vendredi). Occupait une partie de l’emplacement du Collège, au delà de Souk-el-Acer.

 

 

 

 

Souk-El-Djezzarine – سوق الجزّارين : (des bouchers). Rue Bleue et rue Sérigny, où se trouvent actuellement (1837) les bouchers indigènes.

 

 

 

 

Souk-El-Guessaïne – سوق القصّاعين : (des fabricants de plats en bois). Au croisement des rues Combes et Sérigny.

 

 

 

 

Souk-El-Haddadine – سوق الحدّادين : (des forgerons). Rue Combes avant la traversée de la rue Sérigny.

 

 

 

 

Souk-El-Kazzazine – سوق القزّازين : (des passementiers). Rue Sérigny, au-dessus des bouchers.

 

 

 

 

(Es)-Souk-El-Kebir – السوق الكبير : (La grande rue marchande), Rue Combes, depuis la rue Sidi-L’Akhdar jusqu’à Rahbet-es-Souf.

 

 

 

 

Souk-El-Khelek – سوق الخلق : (du monde). Rue Combes, entre le passage Jaïs et les forgerons.

 

 

 

 

Souk-El-Khaddarine – سوق الخضّارين : (des maraîchers). Rue Bleue, avant d’arriver aux boucheries.

 

 

 

 

Souk-El-Kharratine – سوق الخّراطين : (des tourneurs). Se trouvait à l’emplacement occupé par le service des Mines et la rue Nationale.

 

 

 

 

 

Souk-El-Kharrazine – سوق الحرّازين : (des cordonniers). A l’entrée de la rue Combes.

 

 

 

 

Souk-El-Kherachefïïne – سوق الخراشفيين : (des marchands de cœurs d’artichaut sauvage). Partie inférieure de la rue des Mouches.

 

 

 

 

Souk-El-Moukof – سوق الموقف : (d’El-Moukof). Le bas de la rue Cahoreau, derrière l’hôtel de Paris.

 

 

 

 

Souk-El-R’erablïïne – سوق الغرابليين : (des tamisiers). Rue Rouaud, vers le fondouk aux huiles.

 

 

 

 

Souk-El-Rezel – سوق الغزل : (de la laine filée). Rue Caraman, derrière l’église.

 

 

 

 

Souk-En-Neddjarine – سوق النّجارين : (des menuisiers). Rue Vieux.

 

 

 

 

Souk-Er-Rekkakine – سوق الرقّاقين : (des parchemineurs). Rue Vieux en approchant de la voûte.

 

 

 

 

Souk-Es-Sar’a -سوق الصاغة : (des orfèvres). Le bas de la rue du 23e de Ligne, au-dessus du passage Jaïs.

 

 

 

 

 

Souk-Es-Serradjine – سوق السرّاجين : (des selliers). Rue Rouaud, avant d’arriver en dessous de Dar-el-Bey.

 

 

 

 

Souk-Et-Teddjar – سوق التجار : (du commerce). Comprenait les différents Souk établis dans la circonférence décrite par les rues Combes, Rouaud et Vieux, jusqu’à Rahbet-es-Souf.

 

 

 

 

Souk-Ed-Derk – سوق الدرق : (Le rempart des guenilles). Rue Damrémont, entre les rues Salomon et de l’Hôpital.

 

 

 

 

Sour-El-Mehaoula – سور المحاولة : (Le rempart du campement). Le boulevard de l’Ouest, entre Bab-el-Ouad et Bab-el-Djabia, où campaient, paraît-il, les troupes qui changeaient de garnison (Mehaoula).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 20041009170742312

Quartier des Forgerons

 

 

 

 

 

 

 

 

Stah-El-Mouadjene – سطح المواجن : (La terrasse des citernes). Kasba, face nord.

 

 

 

 

Synagogue : Voir Sla.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tabia – الطابية : (Le pisé). Quartier compris entre la Kasba, la rue Damrémont, la rue Sittius et le boulevard du Nord; se divisait comme suit:

    Tabia-El-Berrania – طابية البرانية : (des étrangers). Entre la rue Sassi et la rue Sittius.

    Tabia-El-Kebira – الطابية الكبيرة : (La grande). Entre la rue du Rocher et la rue Sassi.

 

 

 

 

Tahounet-Ez-Zoudj – طحونة الزوج : (Le moulin à manège à deux tournants). Rue du Moulin, derrière Sidi-el-Djelis.

 

 

 

 

Terbïaa – تربيعة : (Réunion d’ateliers de tisserands).

 

 

 

 

Terbïat-Ben-El-Djezzar – تربيعة بن الجزّار : (de Ben-el-Djezzar). Rue du Ravin (El-Kantara).

 

 

 

 

Terbïat-Ben-Gana – تربيعة بن قانة : (de Ben Gana). Rue Perrégaux, vers la voûte dite Sabate-Cheïkh-el-Arab.

 

 

 

 

Terbïat-El-Fahhamine – تربيعة الفحّامين : (des charbonniers). Rue des Mouches. (A disparu).

 

 

 

 

Tarbïat-El-Madjen – تربيعة الماجن : (de la citerne). Rue Perrégaux, près de celle de Ben-Gana.

 

 

 

 

Tarbïat-Houka – تربيعة حوكة : (des métiers à tissage). Se trouvait dans la Kasba. (A disparu).

 

 

 

 

Tarbïat-Rahbet-El-Djemal – تربيعة رحبة الجمال : (de la place des Chameaux). (A disparu).

 

 

 

 

Tobbana – الطبّانة : Ou mieux Toppana (en turc la batterie). Au-dessous de Bab-el-Djabia, sur le rempart de l’Ouest.

 

 

 

 

 

 

 

 

200410091706457298

Une rue du quartier des tailleurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voûte : Voir Sabate, Kous et Akouas.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Zaouïa – زاوية : Chapelle et école.

 

 

 

 

Zaouïet-Ben-Abd-Er-Rahman – زاوية بن عبد الرحمان : Au bout de la rue Vieux en arrivant, à Chara. Sert aux Khouan de Sidi-Abd-er-Rahman.

 

 

 

 

 

Zaouïet-Ben-Badis – زاوية بن باديس : Au fond de la première impasse de la rue du 23e de Ligne, derrière la pharmacie; est appelée aussi Sidi-Kemmouche.

 

 

 

 

Zaouïet-Ben-Djelloul – زاوية بن جلول : Au bas de la rue Desmoyen, près de la rue Caraman, appelée aussi Zaouïet-Souari. (A disparu).

 

 

 

 

Zaouïet-Ben-Namoun – زاوية بن نعمون : Rue Perrégaux, 76. Sert aux Khouan de la secte de Tedjini.

 

 

 

 

Zaouïet-Ben-Redouane – زاوية بن رضوان : Rue Combes, au-dessus du fondouk aux huiles.

 

 

 

 

Zaouït-El-Hanafïa – زاوية الحنفية : (des Hanafites). Rue Fontanilhes.

 

 

 

 

Zaouïet-El-Kherachefïïne – زاوية الخراشفيين : Rue des Mouches, au-dessous de la rue Vieux. Sert à la secte des Khouan Fogra de Sidi-Ammar.

 

 

 

 

Zaouïet-En-Neddjarine – زاوية النّجارين : Appelée aussi Zaouïet-Hensala. Rue Vieux; sert aux Khouan Hensala.

 

 

 

 

Zaouïet-Moulaï-Taïeb – زاوية مولاي طيب : Rue des Zouaves, en face de l’entrée de la rue Damon. Sert aux Khouan de la secte de Moulaï-Taïeb.

 

 

 

 

Zaouïet-Ras-El-Kharrazine – زاوية راس الخرّازين : (Ou des OuIad-Cheïkh-el-Feggoun). A l’angle des rues Combes et Rouaud, la mosquée dite de Hamouda.

 

 

 

 

Zaouïet-Souari زاوية الصواري : (ou de Ben-Djelloul). Voir Zaouïet-ben-Djelloul.

 

 

 

 

Zaouïet-Tlemçani – زاوية التلمساني : Rue de Constantine. Est occupée maintenant (1837) par les Sœurs du BonSecours.

 

 

 

 

Zekak – زقاق : Rues.

 

 

 

 

Zekak-El-Blate – زقاق البلاط : (Les rues d’El-Blâte). Rue Caraman, depuis l’église jusqu’à la rue des Cigognes.

 

 

 

 

Zekak-El-Milïïne – زقاق الميليين : (La rue des Miliens). Rue des Zouaves, au-dessous de Sidi-bou-Annaba.

 

 

 

 

Zellaïka – الزلايقة : (La glissante). Entrée de la rue Rhumel, rue Perrégaux (Bab-elDjabia).

 

 

 

 

Zenka – زنقة : Rue et impasse.

 

 

 

 

Zenket-Ahtchi-Bakir – زنقة اهجي بكير : (L’impasse d’Ahtchi-Bakir). Rue Perrégaux, au-dessus de Frane-Barrou.

 

 

 

 

Zenket-Arbaïn-Cherif – زنقة اربعين شريف : (des 40 cherifs). Rue Arbaïn-Cherif dans la partie tombant rue Perrégaux.

 

 

 

 

Zenket-Bar’la – زنقة بغلة : (de la mule). Impasse de la rue de Constantine.

 

 

 

 

Zenket-Ben-Cheïkh – زنقة بن الشيخ : (de Ben-Cheïkh). Rue des Cigognes, au-dessus de la rue de France. (A disparu).

 

 

 

 

Zenket-Ben-Dali-Moussa – زنقة بن دالي موسى : (de Ben-Dali-Moussa). La rue Dali-Moussa, appelée improprement Ali-Moussa.

 

 

 

 

Zenket-Ben-El-R’azali – زنقة بن الغزالي : (de Ben-el-Razali). Rue de la Cotte, près Bab-el-Djabia.

 

 

 

 

Zenket-Ben-Sammar – زنقة بن الصمّار : (de Ben-Sammar). L’impasse Sidi-el-Djelis.

 

 

 

 

Zenket-Ben-Si-El-Hacen – زنقة بن سي الحسن : (de Ben-Si-el-Hacen). Impasse au milieu de la rue L’huilier.

 

 

 

 

Zenket-Ben-Tarzi – زنقة بن تارزي : (de Ben-Tarzi). L’impasse sous la place Sidi-el-Djelis.

 

 

 

 

Zenket-Ben-Titah – زنقة بن تيتح : (de Ben-Titah). Vers le débouché de la rue Varna, rue de France. (A disparu).

 

 

 

 

Zenket-Ben-Zagouta – زنقة بن زقوطة : (de Ben-Zagouta). Impasse de la rue Nationale, la plus proche de la porte d’El-Kantara.

 

 

 

 

Zenket-Ben-Zerbib – زنقة بن زغبيب : (de Ben-Zerbib). Entrée de la rue du 3e Balaillon-d’Afrique, rue Vieux.

 

 

 

 

Zenket-Dar-Bach-Tarzi – زنقة دار باش تارزي : (de la maison Bach-Tarzi). Rue Arbaïn-Cherif, à son débouché rue Vieux.

 

 

 

 

Zenket-Dar-Ben-Kenak – زنقة دار بن قناق : (de la maison Ben-Kenak). Rue Perrégaux, entre la rue de Mila et la rue Arbaïn-Cherif.

 

 

 

 

Zenket-Dar-Ben-Oudina – زنقة دار بن وذينة : (de la maison de Ben-Oudina). Impasse rue de l’Échelle, au-dessous de la rue de Cirta.

 

 

 

 

Zenket-Dar-Bou-Chettabia – زنقة دار بو شطابية : (de la maison de Bou-Chettabia). Impasse de la partie inférieure de la rue Fontanilhes.

 

 

 

 

Zenket-Dar-Bou-Khoubza – زنقة دار بو خبزة : (de la maison de Bou-Khoubza). Longue impasse rue Vieux, près de la rue de Mila.

 

 

 

 

Zenket-Dar-Braham-Khoudja – زنقة دار ابراهم خوجة : (de la maison de Braham-Khoudja). A l’angle de la rue Madier et de la place de l’Asile. (A disparu).

 

 

 

 

Zenket-Dar-El-Hadj-Brahim – زنقة دار الحاج ابراهيم : (de la maison d’El-Hadj-Brahim). Impasse rue L’huilier.

 

 

 

 

Zenket-Dar-El-Hadj-Saïd – زنقة دار الحاج سعيد : (de la maison d’El-Hadj-Saïd). La rue des Abyssins.

 

 

 

 

Zenket-Ed-Derdaf – زنقة الدرداف : (des petits pas). Ainsi nommée à cause de la pente. Impasse près la porte Djabia, entre la rue Morland et celle de la Cotte.

 

 

 

 

Zenket-El-Amamra – زنقة العمامرة : (des Ammar). Rue Abd-Allah-Bey, au-dessous de la rue Perrégaux.

 

 

 

 

Zenket-El-Hadj-Saïd – زنقة الحاج سعيد : Voir Zenket-Dar.

 

 

 

 

Zenket-El-Rouamel – زنقة الروامل : (des marchands de sable). La rue du Sud, au-dessous de la rue Nationale (Bab-el-Kantara).

 

 

 

 

Zenket-Es-Soltan – زنقة السلطان : (du Sultan). Impasse rue Perrégaux, entre les rues de l’Échelle et Abd-Allah-Bey, près de Bab-el-Djabia.

 

 

 

 

Zenket-Halmoucha – زنقة حلموشة : (des baies de myrte). La rue des Alises.

 

 

 

 

Zenket-Khera – زنقة الخراء : (de l’ordure). Ruelle donnant rue Perrégaux, vis-à-vis de l’Arc, et rejoignant en montant la rue Abd-Allah-Bey.

 

 

 

 

Zenket-Mekaïs – زنقة مقايص : (des coupures). Impasse rue des Cigognes, partie inférieure. A été en partie englobée dans la percée de la rue.

 

 

 

 

Zenket-Salah-Bey – زنقة صالح باي : (de Salah-Bey). Impasse au bout de la rue Caraman, sous la voûte.

 

 

 

 

Zenket-Sari – زنقة صاري : (de Sari). Rue Sari, sous la rue Nationale.

 

 

 

 

Zenket-Sidi-Derrar – زنقة سيدي الدرّار : (de Sidi-Derrar). Impasse île la rue Combes, entre les rues du 23e de Ligne et Sérigny.

 

 

 

 

Zenket-Sidi-Offane – زنقة سيدي عفان : (de Sidi-Offane). La rue Morland, partie supérieure.

 

 

 

 

Zenket-Terbïat-El-Djezzar – زنقة تربيعة الجزار : (de la Terbïa d’EI-Djezzar). Rue du ravin, sous la rue Nationale.

 

 

 

 

Zerzaïh’a – الزرزايحة : (La glissade). Au bas de la rue Traversière, près du boulevard de l’Ouest (Bab-el-Djabia).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




Homeofmovies |
Chezutopie |
Invit7obbi2812important |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trucs , Astuces et conseils !!
| Bien-Être au quotidien
| Cafedelunioncorbeilles45