Index Général de Constantine – 2ème partie –

22 05 2020

Au Moment de la Colonisation Française 1837

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Index Général de Constantine - 2ème partie -  dans Attributs d'Algérienneté 200410073034844954

Constantine – 1870

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fondouk – فندق : (Ecurie publique).

 

 

 

 

Fondouk-Ben-Nouioua – فندق بن نويوة : (de Ben-Nouioua). Rue Béraud, derrière le service des Mines.

 

 

 

 

Fondouk-El-Hafsi ou Ez-Zite – فندق الحفصي أو الزيت : (d’El-Hafsi ou de l’huile). Démoli pour la percée de la rue Nationale, en face du service des Mines.

 

 

 

 

Fondouk-Kissarli – فندق قيسارلي : (de Kissarli). Son emplacement est occupé en partie par le Tribunal de 1re Instance, place Négrier.

 

 

 

 

Frane-Barro – فران برّو : (Birrou ou Barroum) (les fours de Birrou). Rue Perrégaux, des deux côtés de la rue Dali-Moussa. D’anciens fours à chaux ou à plâtre se trouvaient, paraît-il, en cet endroit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hadjeret-El-Bir – حجرة البير : (La pierre du puits). Place d’Aumale, devant la pharmacie Scaparonne.

 

 

 

 

Hammam – حمام : (Bain, étuve).

 

 

 

 

Hammam-Ben-Charif – حمام بن شريف : (de Ben-Charif). Sous la place des Chameaux.

 

 

 

 

Hamman-Ben-Djelloul – حمام بن جلول : (de Ben-Djelloul). Rue Sérigny, sous la rue de France.

 

 

 

 

Hammam-Ben-Namane – حمام بن نعمان : (de Ben-Nâmane). Dans la ruelle faisant correspondre la rue des Zouaves avec la rue Abd-Allah-Bey.

 

 

 

 

Hammam-Bou-Baaïa – حمام ابني بعاية : (de Bou-Baaïa). A servi aussi de caserne et est devenu une maison particulière, portant le n° 52 de la rue Perrégaux.

 

 

 

 

Hammam-Deggoudj – حمام دقوج : (de Deggoudj). Rue des Bains, à l’angle de la rue du 3e Bataillon d’Afrique.

 

 

 

 

Hammam-El-Haoua – حمام الهوة : (du ravin). Au-dessous de Dar-Kelal au Chott. (Disparu).

 

 

 

 

Hammam-Kaa-El-Attarine – حمام قاع العطّارين : (du bas du quartier des droguistes). A disparu dans la percée de la rue Nationale, sous la rue Rouaud.

 

 

 

 

Hammam-Souk-El-Rezel – حمام سوق الغزل : (de Souk-el-Rezel). Rue du 47e de Ligne, sous La rue de France.

 

 

 

 

Hammam-Es-Soultan – حمام السلطان : (du sultan). Rue Desmoyen, maison dite de Salah-Bey.

 

 

 

 

(El-) Hammam-Es-Sréïr – الحمام الصغير : (Le petit bain). Occupait un angle des dépendances de la grande Mosquée, rue Nationale. (A disparu)

 

 

 

 

Houma (Houmat) – حومة : Quartier.

 

 

 

 

 

Houmet-Bab-El-Djabia – حومة باب الجابية : (de Bab-el-Djabia). S’applique à tout l’espace compris entre le boulevard de l’Ouest, la rue Nationale jusqu’à son coude et le ravin.

 

 

 

 

Houmet-Bab-El-Kantara – حومة باب القنطرة : (de Bab-el-Kantara). L’espace compris entre le boulevard de l’Est, la rue de Mila et le ravin.

 

 

 

 

Houmet-Chara – حومة الشارع : Voir Chara.

 

 

 

 

Houmet-El-Kasba – حومة القصبة : (de la Kasba). S’applique à l’emplacement occupé par la Kasba actuelle (1837).

 

 

 

 

Houmet-Keddida – حومة قديدة : (de Keddida). Dans la Kasba, en face de la porte.

 

 

 

 

Houmet-Messassa – حومة مصاصة : (de Massinissa?). L’entrée de la rue Massinissa, rue Basse-Damrémont.

 

 

 

 

Houmet-Sidi-Bou-Maza – حومة سيدي ابني معزة : (de Sidi-Bou-Maza). Le bout de la rue Perrégaux, depuis la rue Sidi-Bou-Maza jusqu’à El-Kantara.

 

 

 

 

Houmet-Souari – حومة صواري : (des piliers). Rue Desmoyen, derrière le Palais.

 

 

 

 

Houmet-Tabia – حومة الطابية : (de Tabia). Partie comprise entre le boulevard du Nord, la rue Damrémont et la rue du Rocher. Se divisait en Tabia-el-Kebira et Tabia-el-Berrania.

 

 

 

 

Houmet-Tobbala – حومة الطبالة : (des timbaliers). Rue des Abeilles (Bab-el-Djabia).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Impasse : Voir Zenka (le mot propre est Raïr’a).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Kaa-Ech-Chara – قاع الشارع : (Le bas de Chara). La rue de Constantine, au-dessus d’El-Kantara.

 

 

 

 

Kahouet-Ed-Debbane – قهوة الدبّان : (Le café des mouches). Rue des Mouches, partie occupée par les boutiques de l’établissement des Jésuites.

 

 

 

 

Kehef-Chekoura – كهف شكورة : (Le rocher des sacs). Kasba, le bord du rocher dominant les cascades. Selon la tradition, c’est de là qu’on précipitait, sous les Turcs, les femmes dont les beys voulaient se débarrasser.

 

 

 

 

Kherbet-El-Arab – خربة العرب : (La ruine (ou l’écurie) des Arabes). Rue Sidi-Bou-Rar’da, près de Sidi-Rached (Bab-el-Djabia).

 

 

 

 

Kherbet-Tina – خربة طينة : (La ruine de Tina?). Partie touchant le rempart de l’Ouest, à côté de Kherrara (Bab-el-Djabia).

 

 

 

 

 

Kherrara – خرّارة : (L’égoût). La dépression située au-dessous de Bab-el-Djabia, boulevard de l’Ouest.

 

 

 

 

Kobbet-Bechir – قبة بشير : (Le dôme de Bechir). A l’angle de la rue du Hocher et de la rue Damrémont.

 

 

 

 

Koucha – كوشة : (Kouchet). Four et boulangerie.

 

 

 

 

Kouchet-Ben-Nouara – كوشة بن نوارة : (Le four de Ben-Nouara). Au débouché de la rue Namoun, rue Sidi-Nemdil.

 

 

 

 

Kouchet-El-Djebs ou El-Djoss – كوشة الجبس : (Le four à plâtre). Rue d’Israël, vers l’entrée de la rue Varna.

 

 

 

 

Kouchet-El-Mecebbah – كوشة المسبّح : (Le four ou boulangerie d’El-Mecebbah). Rue Rabier.

 

 

 

 

Kouchet-Es-Serradj – كوشة السرّاج : (du sellier). Rue Abd-Allah-Bey, au-dessous de la rue de Cirta.

 

 

 

 

Kouchet-Ez-Zïate – كوشة الزيات : (du marchand d’huile). Petite place au milieu de la rue Morland (Bab-el-Djabia).

 

 

 

 

Kous-Tabia – قوس الطابية : (L’arc de Tabia). Vers la rue Leblanc. (A disparu).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maison : Voir Dar.

 

 

 

 

Mahlet-El-Amamra – محلة العمامرة : (Quartier des Amamra). La partie inférieure de la rue du 26e de Ligne.

 

 

 

 

 

Marché : Voir Souk et Rahba.

 

 

 

 

Medraça – مدرسة : (École supérieure). Il n’y avait à Constantine que celle de Sidi-el-Kettani, qui a été conservée et dont on a refait la façade sur la place Négrier, entre le Tribunal et la mosquée de Salah-Bey, portant aussi le nom de Sidi-el-Kettani.

 

 

 

 

Medrach – مدراش : (Ecole Israélite). Près de Sidi-el-Biazri, à Souk-el-Djemâa.

 

 

 

 

Mekaad-El-Hout – مقعد الحوت : (Le siège du poisson). Rue d’Israël, près la place de Rahbetes-Souf.

 

 

 

 

Mekaad-Ez-Zouaoua – مقعد الزواوة : (Le siège des Zouaoua). Dans la rue qui monte de la rue de France à la place Négrier.

 

 

 

 

Merma-El-Azbal – مرمى الازبال : Voir El-Merma.

 

 

 

 

Mesdjed – مسجد : (Mosquée). Ce nom était donné aux mosquées de moindre importance que les Djama. On n’y faisait que la prière.

 

 

 

 

Mesdjed-Hafça – مسجد حفصة : (La mosquée de (madame) Hafça). Rue Abd-Allali-Bey, au-dessus de la rue de Cirta.

 

 

 

 

Mila-Sreïra – ميلة الصغيرة : (La petite Mila). Carrefour au milieu de la rue de Mila, devant la maison de Tcbaker-Bey.

 

 

 

 

Mosquée : Voir Djama, Mesdjed et Zaouia. Voir aussi à Sidi, l’établissement étant souvent désigné par le nom du saint sous le vocable duquel il est placé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oulad-Ben-Hasseïn – أولاد بن حسين : Groupe de bâtiments portant le le nom de cette famille, dans la Kasba. (A disparu).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Palais : Voir Ed-Derb et Ed-Dreïba.

 

 

 

 

Porte : Voir Bab.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quartier : Voir Houma, Hara et Mahla.

 

 

 

 

 

 

 

200410071927424894 dans Attributs d'Algérienneté

Constantine ( قسنطينة), Place des Galettes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rahba – رحبة : (Rahbet). Halle ou marché.

 

 

 

 

Rahbet-Ben-Saïd – رحبة بن سعيد : (La halle de Ben-Saïd) . Ancien nom de la place des Chameaux.

 

 

 

 

Rahbet-El-Djemal – رحبة الجمال : (La halle des Chameaux). Nous en avons fait la place des Chameaux.

 

 

 

 

Rahbet-Es-Souf – رحبة الصوف : (La halle de la Laine). On en a fait la place Rahbet-es-Souf, appelée vulgairement place des Galettes.

 

 

 

 

Ras-El-Kharrazine – راس الخرّازين : (La tête (de la rue) des Cordonniers). A l’angle des rues Combes et Rouaud, où se trouve la Zaouia de la famille Ben-el-Feggoun (Hammouda).

 

 

 

 

 

 

 

Ras-Souk-El-Acer – راس سوق العصر : (La tête de Souk-el-Acer). A l’entrée de la place Négrier.

 

 

 

 

Redir-Bou-El-Rarate – غدير بو الغارات : (La mare de l’endroit des cavernes). La place d’Orléans et la rue Dararémont, vis-à-vis l’entrée de la rue d’Aumale.

 

 

 

 

Rous-Ed-Douamès – رؤوس الدوامس : (Les têtes des souterrains). Rue du Palais. Les Indigènes placent à cet endroit l’entrée des souterrains qui, d’après eux, sillonneraient une partie de la ville.

 

 

 

 

Rue : Voir Zenket, Zekak, Souk et Chara.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sabate – سباط : (Voûte, passage couvert).

 

 

 

 

Sabate-Ben-Bou-Chibi – سباط بن البوشيبي : (de Ben-el-Bou-Chibi). Entrée de la rue de l’Arc (Bab-el-Djabia).

 

 

 

 

Sabat-Ben-El-Hamlaoui – سباط بن الحملاوي : (de Ben-el-Hamlaoui). Rue de l’Alma, au-dessus de la rue Sidi-Bou-R’arda (Bab-el-Djabia).

 

 

 

 

Sabate-Ben-Fellous – سباط بن فلوس : (de Ben-Fellous). Au bout de la rue Rouaud, derrière la Poste actuelle. (A disparu).

 

 

 

 

Sabate-Ben-Tchanderli-Braham – سباط بن جندرلي براهم : (de Ben-Tchanderli-Braham). Longue voûte au débouché de la rue Vieux sur Rahbet-es-Souf.

 

 

 

 

 

 

Sabate-Cheïkh-El-Arab – سباط شيخ العرب : (du Cheïkh-el-Arab). Rue Perrégaux entre les numéros 72 et 64 (Bab-el-Djabia).

 

 

 

 

Sabate-Dar-Bach-Agha – سباط دار باش اغا : (de la maison du Bach-Agha). Au-dessus de Dar-el-Bey, vers la rue Combes. (A disparu).

 

 

 

 

Sabate-Dar-Ben-Aïssa – سباط دار بن عيسى : (de la maison de Ben-Aïssa). Rue Vieux, à l’angle de la rue de l’Aigle.

 

 

 

 

Sabate-Dar-El-Bey – سباط دار الباي : (de Dar-el-Bey). La voûte donnant accès à Dar-el-Bey sur la rue Caraman.

 

 

 

 

Sabate-Dar-El-Khalifa – سباط دار الخليفة : (de la maison du Khalifa). Près de l’hôtel du Trésor, rue Damrémont. A disparu. Il existe une autre voûte du même nom, rue Morland, avant d’arriver à Kouchetez-Ziate (Bab-el-Djabia).

 

 

 

 

Sabate-Dar-El-Kheïtmi – سباط دار الخيتمي : (de la maison d’EI-Kheïtmi). Rue Cahoreau, derrière l’hôtel d’Orient. (A disparu).

 

 

 

 

Sabate-Dar-Housseïn-Bey – سباط دار حسين باي : (de la maison de Housseïn-Bey). A l’entrée de la rue Abd-Allah-Bey, rue Béraud. On l’appelle également du nom suivant.

 

 

 

 

Sabate-Daraa-Es-S’eïd – سباط ذراع الصيد : (de la patte du lion). La même que la précédente.

 

 

 

 

Sabate-Djama-El-Djouza – سباط جامع الجوزة : (De la mosquée d’EI-Djouza). La voûte rue Caraman entre la rue des Cigognes et la place d’Asile.

 

 

 

 

Sabate-Ed-Dréïba – سباط الدريبة : (du petit palais). Derrière l’église. (A disparu).

 

 

 

 

Sabate-El-Hanencha – سباط الحنانشة : (Des Hanencha). Rue du Trésor. (A disparu).

 

 

 

 

Sabate-El-Khalifa – سباط الخليفة : (du Khalifa). Rue Morland, avant d’entrer à Kouchet-ez-Zïate (Babel-Djabia).

 

 

 

 

Sabate-El-Khammar – سباط الخمّار : (du marchand ou du buveur de vin). Rue Bagdad (Bab-el-Djabia). (A disparu).

 

 

 

 

Sabate-El-Kheroufi – سباط الخروفي : (d’EI-Kheroufi). Rue du Mouton (Bab-el-Kantara).

 

 

 

 

Sabate-El-Koura : سباط الكورة : (du boulet). Longue voûte au débouché de la rue Combes sur Rahbet es-Souf.

 

 

 

 

Sabate-Mekad-El-Hout – سباط مقعد الحوت : (de Mekad-el-Hout), rue d’Israël.

 

 

 

 

Sabate-Souk-El-Acer – سباط سوق العصر : (de Souk-el-Acer). Appelée aussi Sabate-Dar-Salah-Bey. Au bout de la rue Caraman.

 

 

 

 

Setti-Frikha – ستي فريخة : (Oratoire de madame Frikha). Sous la place Négrier. Est occupé actuellement (1837) par la Sous-Intendance militaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




Homeofmovies |
Chezutopie |
Invit7obbi2812important |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trucs , Astuces et conseils !!
| Bien-Être au quotidien
| Cafedelunioncorbeilles45