Les Kil es Souf: Une Superstition Touarègue

30 11 2019

 

 

 

 

 

Les Kil es Souf: Une Superstition Touarègue dans Croyances & Légendes tombeau-neolithique-algerie1 

 

©Photo Yann Arthus Bertrand

Sépulture néolithique à enclos, au sud de Djanet, Tassili n’Ajjer, Algérie 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Kil es Souf, ou Ahl et Trab (revenants); sont ,des êtres, facétieux qui, alliés aux djenoun et aux ogres, s’ingénient à trouver le moyen d’être désagréables aux voyageurs ; sous prétexte que tout ce qui est sous.,terre leur appartient, ils accaparent toute l’eau des, puits, mangent, les racines des plantes qui ne peuvent plus pousser, etc., etc.; leurs mauvais tours vont jusqu’à la cruauté, témoin la légende que voici :

 

Deux frères fort pauvres, voyageant ensemble, rencontrèrent une caravane venant du Soudan. Les gens de la caravane, pris de pitié pour eux, leur firent don,d’une brebis. Les deux frères continuèrent leur route et s’arrêtèrent, pour y passer la nuit, dans un endroit complètement désert et dépourvu de végétation. Il n’y avait là qu’une tombe dont les chouahed (témoins) (1), faute de pierre aux environs, avaient été faits de deux blocs de bois.

 

Les voyageurs égorgèrent leurs brebis, puis l’aîné, ne voyant aucun moyen de la faire cuire, dit à son frère :

« Va me chercher une de ces bûches, pour faire le feu. »

 

— Le jeune homme obéit; mais, quand il voulut ébranler la bûche, il entendit une voix plaintive qui, du fond de la tombe, poussait des Ahan ! déchirants à chaque secousse.

 

— Effrayé, il vint raconter ce qui se passait à son frère qui, haussant les épaules, lui renouvela l’ordre déjà donné.

 

—Après trois tentatives infructueuses, l’aîné dit à son frère: « Reste auprès de la brebis, j’y vais », et, à son tour, il se mit en devoir d’arracher la bûche.

 

— « Ahan ! » fit le mort.

 

— « Eh ! Ahan toi-même ! » dit l’autre; «j’ai besoin de ton bois pour faire cuire notre brebis et tu n’en as que faire ! »

 

D’un vigoureux coup d’épaule, il jeta la bûche à terre, l’emporta et, trouvant son frère endormi auprès de la brebis égorgée, il alluma le feu et fit cuire la bête.

 

— Quand le feu commença à pétiller, le mort sortit de son tombeau et vint s’asseoir entre les deux frères. La brebis fut bientôt à point, et le rôtisseur, trouvant assez naturel que son fournisseur de bois revendiquât sa place au festin, fit trois parts de la viande.

 

— « Pourquoi fais-tu trois parts? » demanda le défunt.

 

— Mais, dit celui auquel il s’adressait, parce que nous sommes trois : «Toi, mon frère et moi. »

 

Ton frère est mort. — « Il dort. — Il est mort. — Il dort.»

 

— Bientôt le mort et le vivant en vinrent à discuter, puis à s’injurier.

 

A la fin, impatienté, ce dernier s’écria : « Si mon frère est mort, tu l’es aussi », et, prenant son fusil, il fit feu sur son interlocuteur qui s’enfuit vers sa tombe où il disparut.

 

Le voyageur, qui l’avait poursuivi, revint vers son frère qui paraissait toujours dormir, mais il ne put le réveiller : comme l’avait dit le revenant, il était mort. La balle tirée par l’aîné des deux frères n’avait traversé qu’une ombre, et était venue frapper en plein cœur l’homme endormi.

 

On ne sait pas au juste où ce tragique événement s’est passé, pas plus qu’on ne se rappelle le nom des deux frères héros de l’aventure.

 

Les Kil es Souf ne sont pas beaucoup plus sociables; ils vont quelquefois jusqu’à se montrer a deux voyageurs marchant ensemble, mais jamais à trois et encore moins à un plus grand nombre.

 

Quel que soit le scepticisme des Touareg de l’Ouest. ils ne s’en couvrent pas moins le corps d’amulettes, en tout semblables à celles que portaient les musulmans d’Algérie. Toutefois, il est nécessaire que le cordon qui les supporte soit jaune ou rouge, c’est un fait établi, mais on n’a pu nous en donner la raison.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(1) Les chouahed sont, ordinairement, deux pierres placées debout, l’une à la tête et l’autre aux pieds.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




Homeofmovies |
Chezutopie |
Invit7obbi2812important |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trucs , Astuces et conseils !!
| Bien-Être au quotidien
| Cafedelunioncorbeilles45