Ennemis et Partisans d’Ahmed Bey

12 11 2019

 

 

 

 

 

 

 

Constantine la capitale de la province étant éloignée du littoral, et le chemin de la ville d’Alger, où résidait le maître absolu de la régence , se trouvant long, difficile et coupé par des accidents de terrain formidables, Ahmed Bey a jugé qu’il devait baser sa puissance sur les bonnes dispositions des chefs de ses tribus arabes. Il a espéré braver ainsi les efforts de ses ennemis et les caprices du pacha d’Alger. Ahmed Bey a épousé quatre femmes, qui sont filles et sœurs des cheikhs les plus puissants. L’une est de la tribu de Gerfa sur le chemin de Bone ; deux appartiennent aux peuplades du sud; une d’elles est fille de Ben Gana ; la quatrième , descendant d’un pacha d’Alger, est alliée aux grands personnages de la ville de Constantine.

 

La prise d’Alger et la chute de Hussein, dey, ont permis à Ahmed Bey de suivre ses projets de réforme. Quoique fils de Turc, il préfère avoir des soldats arabes à son service , et il a saisi avec habileté une occasion propice, mais difficile, pour se débarrasser des Turcs que le dey d’Alger lui avait imposés, et de ceux qui s’étaient réfugiés auprès de lui lors de la prise d’Alger.

 

Un Kouloughli comme Ahmed Bey était parvenu à se rendre favorables plusieurs tribus , et à gagner les Turcs de la garnison de Constantine, qui allèrent le joindre dans son camp. Le bey marcha contre eux et parvint, par ses promesses et ses libéralités, à faire, rentrer dans le devoir les Turcs rebelles. Dès lors son adversaire ne put lui résister; il le fit périr et rentra à Constantine, où, par des exécutions fréquentes, il punit la perfidie des Turcs, et s’affranchit d’une milice infidèle. Il ne lui en reste plus qu’une centaine incapables d’un bon service.

 

 

Les forces permanentes du bey consistent en 2,000 zouaves à pied et en 12 à 1500 Arabes à cheval, qui reçoivent une solde journalière. Ils ont quelques pièces de montagne , et campent sous les murs de Constantine. Cette armée de 3 à 4,000 hommes peut être grossie par les tribus arabes, et s’élever à plusieurs milliers de combattants. Des cheikhs puissants, ordinairement insoumis , font la guerre an bey, mais par haine contre les infidèles , ils pourraient se réunir à lui.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Personnages Ennemis D’Ahmed Bey

 

Parmi les ennemis d’Ahmed Bey , on cite:

 

Bouzlan-Ben el-Mi. ancien agha , réfugié à Tunis; les deux frères Kara-Ali et le fils du Bey Ibrahim, qui fut assassiné a Médéah d’après l’instigation d’Ahmed Bey: tous les trois employés à Alger.

 

 

 

 

 

 

 

Dans l’intérieur de la province se trouvent:

 

 

 

 

 

A L’est.

 

El Hesnaoui, cheikh de Henancha.

El Arbi, réfugié dans Ouled-Moussa.

Ouled-Messaoud et El Chaibenah, des montagnes de Rebail.

 

 

 

 

 

 

 

Au Sud.

 

El Hadji Moubarak, de la tribu de Ouled-Montalleb.

Brahim ben-Mehamar, cheikh de Mehate lat.

El Hadji-Mohamed ben-Madkour, cheikh de Heracta.

Farhat, cheikh de Oued-Adjedid.

 

 

 

 

 

 

 

A L’ouest.

 

Ahmed ben-Mohamed bel-Gandous , cheikh de Ouled-Mokran.

Cheikh-el Biban, frère du précédent.

Salah-ben-Jellis, cheikh de Setif.

Ahmed el-Cherif, cheikh de Righa.

Brahim ben-Youssef, réfugié dans Righa.

Darraji-ben-Achour, cheikh des monts Farjioua.

Boudiaf-Embouras, cheikh hodna , près Msila.

 

 

 

 

 

 

 

Au Nord.

 

Ben Bayuich, marabout aux environs de Collah.

Ben Kassem, cheikh et pabel skikeda.

El Saheli, caîd et pabel de Colla.

 

 

 

 

 

 

 

Sur le chemin de Bône.

 

Cheikh Ouled-Akhal.

Cheikh Ouled Gebarra.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Personnages Partisans.

 

Dans les circonstances ordinaires Ahmed Bey a peu de partisans . On ne lui connaît guère que ceux dont les noms suivent:

 

Ben Gana, son beau-père, cheikh du désert.

 

Bou Reunan, cheikh farjiooua.

 

Ben-ez-el-Din, cheikh zouagha.

 

El Arbi , caïd zemela.

 

Ouled-el-Dedi, caid de Imla.

 

Ben-Abdalla, cheikh el Biban.

 

Ahmed ben-Hemlaoui, agha el Kalo.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Personnages Influents dans la Ville.

 

Dans la ville, parmi les habitants influents , on cite:

Bellescout, caïd el beled; Ali-ben-Issa, Mohamed-el Zouaoui, Ben-el-Bejaoui, caïd el dar; Mustapha-Fallaouan , kalife du bey; Kaid-el Aoussi, neveu du bey; Bel Hemlaoui, agha el dra, frère de l’agha, Sidi Hassi-ben-Aoun , Ben-Attar , el nader, et son frère Ben-Issa; Sidi Moustapha-Bache Adzati (cadi); Sidi Allaouah-ben-Chaouch , Hadji-elMéki, Amar-bel-Kechelis, amin-el-deblaguin; el Babosi, caïd-el-dar-ouled; el Hadji-Moussa, trésorier du bey; Merabet-el-Arbi-lman; Hadj, Ali-el-Bezery, caïd maczousa.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




Homeofmovies |
Chezutopie |
Invit7obbi2812important |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trucs , Astuces et conseils !!
| Bien-Être au quotidien
| Cafedelunioncorbeilles45