Le Royaume D’Alger sous Le Dernier Dey – 16ème partie -

5 07 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BEYLIK OUAHRANE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

V. — Groupes indépendants

 

 

 

 

(EN RELATIONS ÉVENTUELLES AVEC LES TURCS DE CE BEYLIK)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

260. Confédération des BENI-OURAGH (1842-1843-1845-1848), 2 grands groupes.

 

 

BENI-OURAGH-IRANE (1848), 22 petites tribus.— Marioua, D. C. ; Ouled-Defeltène, D. C; Menkoura (Ouled-Ali), D. C.; Ouled-el-Abbès, D. C. (Ammi-Moussa, M.).

 

 

BENI-OURAGH-OULED-MOHAMMED, 19 petites tribus. — Adjama, D. C. ; Ouled-Bouikni, D. C. ; Ouled-Moudjeur, D. C.; Ouled-lsmeur, D. C. (Ammi-Moussa, M.).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

261.Confédération des MIKNASSA (1842-1843-1845-1848), 4 villages : AÏNE-ZIATINE, KERNACHINE, GSAÏBA, BESSENEZ; ce dernier prépondérant sous les Turcs, en raison d’une zaouïa des khouane Taïbya. — Meknassa, D. C. (Ammi-Moussa, M.).

 

 

 

 

 

 

 

 

262. Confédération des MATMATA (1842-1843-1845-1848), 6 fractions. — El-Mellab, D. C. (Ammi-Moussa, M.).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

263. Confédération des BENI-TIGRINE(1842-1845-1848). — OULED-BERKÂNE (4 fractions), OULED-BAKHETA (7 fractions).— Ouled-Bakheta, D. C; Mekmène, D. C; Ouled-Berkane, D. C. (Ammi-Moussa, M ).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

264. Confédération des KERAICHE (1842-1843-1845-1848). — KERAÏCHE, OULED-EMBAREK, BENI-ZIDJA, OULED-MAHALLA, berbères ; TOUAFÈS et autres mrabtine, Kéria, D. C; Ammi-Moussa, M.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

265. Confédération des HALLOUYA (1842-1843-1845-1848) (11 petites tribus). — Dar-Bosseri, D. C. ; Ammi-Moussa, M.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

266. Confédération des MAACEM (1842-1843-1845-1848) (5 fractions). — Maacem, D. C.; Ammi-Moussa, M.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

267.Confédération des OULED-YACOUB-ZERARA (1843), grands nomades circulant entre le Mzab, Tadjerouna et les chott de la Yacoubia. — Ouled-Yacoub-Cheraga, K.; Ouled-Yacoub-Gheraba, K.; Tadjerouna, K. (Afflou, T. C); El-Maïa, K. (Géryville, T. C).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

268. Confédération des HASSASNA (1) (1841), alliés des Harrar (236).

 

 

HASSASNA (23 octobre 1841). — Hassasna-Cheraga, S. I.; Hassasna-Gheraba, S. I. (Yacoubia, T. C.).

 

 

OULED-BRAHIM (2) (1841-1846). — Aïoun-el-Beranice, D. C. (Saïda, M.).

 

 

DOUI-HOCINE (3) (1841-1846). – Tircine, D. C. (Saïda, M.).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

269. Confédération des ANGAD. — OULED-ALI-BEL-HAMEL (1845-1847). — Angad, K. (El-Aricha, T. C).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

270. Confédération des HAMYANE-GHERABA. — HAMYANE-CHAFAA, HAMYANE-DJEMBA (1848-1852), groupe de 13 tribus et 5 ksours ayant conservé leurs noms et formant :

 

 

HAMYANE-CHAFAA.— Akerma, K. ; Bekakra, K. ; Beni-Metarref, K. ; Ouled-Mansoura, K. (comprenant les Ouled-Khelif) (Mecheria, T. C).

 

 

HAMYANE-DJEMBA. — Ghiatra-Ouled-Messaoud, K. ; Ghiatra-Ouled-Ahmed, K. ; Maghaoulia, K. ; Ouled-Serour, K.; Ouled-Farès, K.; Ouled-Toumi, K.; Frahada, K.; Mgane, K.; Ouled-Embarek, K. (Mecheria, T. C.); Aine-Sefra, K.; Sfissifa, K.; Thioute, K.; Moghar-Fouqani, K.; Moghar-Tahtani, K. (Aine-Sejra, T. C).

 

 

 

 

270bis. Confédération des AMOUR (1847-1855), nomades entre Asla et Figuig, et emmagasinant dans les ksours de Asla (n° 239), Aïne-Sefra, Aïne-Sfissifa, Tioute, les deux Moghar (n° 170) et aussi à Ich, ksar marocain, forment 6 caïdats du cercle d’Aïne Sefra, savoir :

 

 

OULED-BOU-BEKEUR. — Ouled-Abdallah, K. ; Ouled-Gottib, K.

 

 

OULED-SELIM. — Merinate, K.; Ouled-Chahmi (ou fort de Benikhou), K.

 

 

SOUALA. — Ouled-Ameur, K. ; Ouled-Slimane, K.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

271. CHERFA-OULED-MOULAI-ABDELMALEK (1872-1882). — Cherfa, K. (Aïne-Sefra, T. C.). .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

272. ZAOUIA D’AINE-MADI (1844). — Fief politique et religieux d’une ancienne famille chérifienne illustrée au siècle dernier par Sid-Ahmed-el-Tidjani, fondateur de l’ordre des Tidjanya. — Ennemis déclarés des Turcs et en rivalité avec les Ouled-Sidi-Chikh, les Tidjanya en 1830 étaient une puissance ayant des attaches à Fez, à Tlemcen et à Tunis, et des adhérents partout dans le Sahara, au Souf, à Temacine, à Laghouat et jusque dans le Soudan. — Dans la zone immédiate du beylik d’Ouahrane, la famille de Tidjani avait la suzeraineté des cinq Ksours suivant: Aïne-Madhi, K.; Tedjemoute, K. (Laghouat, T. C.); Chellala-Dahrania, K.; Chellala-Gueblia, K.; Bou-Semghoum, K. (Géryaille, T. C.). — Les guerriers et adhérents étaient surtout les Trafi (n° 240), les Laghouat-el-Ksal (n° 241); les Hamyane (n°270), les Larba (n° 128), les Hallaf (n° 127). — La Zaouïa d’Aïne-Madi avait aussi la suzeraineté sur le fief religieux de Tameltalte, à Temacine, où elle avait une importante, succursale dont l’action s’étendait jusqu’en Tunisie (V. n° 503).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

273. BENI-SNACÈNE, BENI-MENGOUCHE, ATTIA (1845). — Tribus marocaines réfugiées sur le territoire des MSIRDA (n° 244). Beni-Mengouche, K.; Attia, K. (Lalla-Maghnia, T. C).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

274. Confédération des BENI-SNOUSSE (1843-1844), partie (le reste n° 248).

 

 

EL-KHEMIS, El-Khemis, K. (Lalla-Maghnia, T. C).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

275. Confédération des BENI-BOUSAID (1843-1844) (OULED-BELHACEM, BENI-BOUKHALFKNE, BENI-AZIZ, OULED-MOUSSA-BEN-YAHIA). — Beni-Bousaïd, K. (Lalla-Maghnia, T. C).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

276.Confédération des MOGRAOUA-DAHRA (1844-1852), partie, (V. n° 230).

 

 

ACHAACHA (18454848-1852). — Achâacha, D. C., partie (Cassaigne, M.).

 

 

ZERRIFA (1845-1847). — Zerrifa, D. C , partie (Cassaigne, M.).

 

 

CHERFA-EL-DJEBEL, OULED-YOUNÈS (1844-1846). — Dahra, S. I. (Ténès, M.).

 

 

OULED-ABDALLAH (1844-1846). — Ouled-Abdallah, S. I. (Ténès, M.).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

277. Confédération des BENI-MENNA ou du DAHRA-CHERGUIA (1848) (BENI-MADOUN, BENI-TAMOU, TALASSA, CHEBEIDIA, Ouled-bou-Frid (mrabtine)., BENI-MERZOUG, BENI-MAMA). — Beni-Merzoug, D. C; Talassa, D. C ; Baghdoura, D. C. ; Baache, D. C. (Ténès, M.). — Beni-Tamou, D. C.  (Cavaignac, P. E.).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

278. Confédération des BENI-HIDJA (1842-1845-1846).

 

 

ZOUGARA. — Touïra, D. C. (Ténès, M.).

 

 

MAÏNE, RABTA, AMEROUA, BENI-MADOUN-BOUAMOUD (1842-1845). — Maïne, D. C. (Ténès, M.).

 

 

SINFITA. — Sinfita, D. C. (Ténès, M.).

 

 

NEGOUS, GHARRÈRE, TARAGHNA (territoires de Ténès, P. E. ; Montenotte, P.E. ; Cavaignac, P. E.).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

279. BENI-DERDJINE (1843). — Beni-Derdjine, D. C. (Ténès, M.).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

280. ARIB et ZAKAR (1842). — Arib, D. C. (Liltré-les-Arib, P. E.).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

281. Confédération des MATMATA (partie).

 

 

MATMATA. — Oued-Tirzerte, D. C. ; Djebel-Louhe, D. C. (Djendel, M.).

 

 

HARAOUATE-CHERGUIA (OUED-MASSINE). —Haraouate, partie, S. I. (Téniet, M.).

 

 

SIOUF (1840-1843). — Siouf, S. I. (Téniet, M.).

 

 

 

 

 

 

 

 

282. AHL-CHARÈNE ou OULED-ANTEUR (1840-1843). Ouled-Auteur, D. C. (Boghar, P. E. et Boghari, M.).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

283. OULED-HELLAL (1840-1842-1843).— Ouled-Hellal, D. C. (Boghari, M.).

 

 

BENI-BOUDOUANE (tribu dirigeante).—Beni-Boudouane, S. I. (Chélif, M.).

 

 

BENI-HINDEL. — Beni-Hindel, D. C. (Ouarsenis, M.).

 

 

BENI-BOUKANNOUS. — Beni-Boukannous, S. I. (Ouarsenis, M.).

 

 

OULED-BOUSELIMANE.—Lardjem, D. C. (Ouarsenis,M.).

 

 

SENDGES (4) (1843). — Harchoun, D. C. ; Tsighaout, D. C.; Guerboussa, D. C (Chélif, M.).

 

 

TAMELLAHATE.— Tamellahate, D. C. (Ouarsenis, M.).

 

 

BENI-OUAZANE.—Beni-Ouasane, D. C. (Ouarsenis, M.).

 

 

OULED-GHALIA . — Ouled-Ghalia, S. I.(Ouarsenis, M.).

 

 

BETTAÏA. — Bettaïa, S. I. (Ouarsenis, M.),

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(1) Ne pas confondre les Hassasna nomades de la Yacoubia avec ceux des Beni-Ameur- de la Mekerra n° 200.

 

 

 

 

(2) Les Ouled-Brahim et les Beni-Hoccine occupaient alors d’autres territoires que ceux où la France les a installés lors de leur soumission en 1841.

 

 

 

(3) Les trois tribus Ouled-Embarek, Ouled-Toumi et Ouled-Farès étaient parfois réunies sous le nom de BENI-OKBA.

 

 

 

(4) La plupart de ces tribus, et les Sendjès en particulier, étaient restées sur les crêtes et n’occupaient jamais dans la plaine les territoires qu’elles cultivent sous l’occupation française. .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




Homeofmovies |
Chezutopie |
Invit7obbi2812important |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trucs , Astuces et conseils !!
| Bien-Être au quotidien
| Cafedelunioncorbeilles45