Palenque: Un Joyau du Chiapas

9 06 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Palenque: Un Joyau du Chiapas  dans Archéologie 1555502822-palenque

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La cité baptisée Palenque est bâtie sur les contreforts de la chaîne montagneuse du Chiapas, dominant la plaine de l’Usumacinta et du Tabasco qui court sans limite jusqu’au Golfe du Mexique.

 

Découverte en 1746 non loin de Santo Domingo de Palenque, par le père missionnaire De Solis, elle est considérée aujourd’hui comme l’une des plus belles cités précolombiennes qui ait jamais existé.

 

 

Elle est certes moins imposante que d’anciennes cités géantes comme Tikal et El Mirador au Guatemala, ou encore l’énigmatique Calakmul, encore enfouie dans la jungle séparant le Petén du Yucatán.

 

 

Elle mérite cependant son qualificatif “d’Athènes de Nouveau Monde ”, tant l’harmonie de son architecture, ses entablements, ses bas-reliefs et ses œuvres en ronde-bosse atteignent des sommets inégales dans l’art pré-hispanique.

 

 

Au même titre que d’autres cités voisines comme Yaxchilan ou Piedras Negras (au Guatemala), ou encore la baroque Copan au Honduras.

 

Les créations des artistes de Palenque, qui excellaient dans le travail du stuc, sont même entrées dans le panthéon du patrimoine artistique de l’humanité.

 

Ce qui distingue peut-être cette cité de ses rivales est le nombre considérable de ses hiéroglyphes, cartouches gravés sur la pierre et en voie de déchiffrement.

 

 

Cette véritable écriture, dont Palenque est une somptueuse vitrine, est sans doute la plus aboutie du Nouveau Monde.

 

Elle s’avère aujourd’hui aussi complexe et élaborée que la prestigieuse écriture égyptienne déchiffrée par Champollion.

 

La multiplicité de ses représentations et la variété de ses métaphores révélaient toute la richesse de l’imaginaire des anciens Mayas:

 

Maïs et nénuphar pour la fécondité, ossements ou coquillage pour l’offrande, couteau, hache ou gouttes de sang pour le sacrifice, jeune homme, vieillard, jaguar -la nuit- et oiseau -à l’aube- pour le soleil.

 

 

L’omniprésence des divinités dans leur regard: ainsi le jour 8 Soleil pouvait être représenté de trois manières différentes:

 

- par un 8 (une barre et 3 points) et une fleur à quatre pétales symbole du jour Soleil

 

- par une tête de profil du dieu Maïs divinité associée au nombre 8 et une tête de la divinité solaire pour le Soleil

 

- par les corps de ces deux divinités

 

 

 

 

 

 

palenque-templo-XIV-offrande-bas-relief dans Archéologie

Bas Relief de l’Offrande entouré de hiéroglyphes mayas, Palenque Templo XIV

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais la caractéristique la plus marquante de cette écriture restera peut-être sa vision divine de la marche du temps:

 

Leurs hiéroglyphes représentaient souvent un personnage transportant un signe calendaire sur le dos.

 

Cela signifiait qu’une divinité prenait en charge et influençait une certaine période de temps.

 

Outre les trois calendriers usuels, ils poussaient le calcul du temps à son paroxysme avec le Compte Long, l’unique calendrier linéaire des précolombiens (d’origine probablement olmèque):

 

Additionnant des périodes de temps généralement multiples de 20, il servait notamment à dater les stèles commémoratives érigées tous les 20 ans sur de nombreux sites mayas.

 

Mais certaines dates étaient vertigineuses, remontant le temps sur 90 ou 400 millions d’années: elles dataient peut-être les mythes de création ou de destruction des mondes précédents.

 

De nombreuses correspondances temporelles entre calendriers et dynasties étaient immortalisées dans les codex ou sur les stèles en pierre.

 

Elles trahissaient la relation étroite qui s’instaurait entre la vie des hommes et la marche du cosmos:

 

Les dirigeants voulaient inscrire leur pouvoir dans le cycle des combats divins, associant la bonne tenues de l’univers à leurs actions….

 

Une tentative illusoire du genre humain de communier avec le cosmos indifférent, ou le signe d’une culture intégrée à son environnement naturel jusqu’à son paroxysme?

 

 

Les glyphes désignaient aussi des ornements, des fonctions sociales, des animaux, des plantes, des danses variées:

Danses du Serpent céleste à Yaxchilan ou du Quetzal à Bonampak; danses du Maïs précieux, du Nain rouge, du Bâton d”étoffe, de l’oiseau “Momot”, du Jaguar…

 

En dehors du contenu mythique des céramiques funéraires cachées au profane, on trouvait enfin quelques références à des pratiques chamaniques:

 

L’image d’un serpent redressé pour symboliser les visions hallucinatoires, ou la représentation de l’Esprit-Gardien animal cher à tout Indien, à côté du glyphe du Serpent-Vision.

 

L’écriture fut plus utilisée dans les codex comme aide-mémoire aux protiques divinatoires des prêtres devins du Soleil:

 

Cela causa la perte dramatique de nombre d’entre eux, brûlés par des missionnaires espagnols zélés qui les jugèrent démoniaques et remplis de superstitions..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au cœur de la jungle mexicaine, se trouve la cité perdue de Palenque, construite par la civilisation maya il y a 1500 ans. Elle a été mystérieusement abandonnée par ses habitants au IXe siècle de l’ère chrétienne. Sa redécouverte, mille ans plus tard, au XIXe siècle, a permis aux historiens et aux archéologues d’approfondir leurs connaissances sur la civilisation maya, et en particulier sa maîtrise de la géométrie, de l’astronomie ou encore de l’hydraulique. Les édifices très élaborés, notamment certains temples, ont aussi apporté de nombreux renseignements sur les techniques de construction particulières employées par les Mayas.

 

 

 

 

 

 Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




Homeofmovies |
Chezutopie |
Invit7obbi2812important |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trucs , Astuces et conseils !!
| Bien-Être au quotidien
| Cafedelunioncorbeilles45