Le Chaouia des Ouled Sellem – 9ème partie –

15 02 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Verbe

 

 

 

 

 

1re forme : Les verbes sont mono, di ou polysyllabiques.

 

eg, laisser.

 

oueth, frapper.

 

ers, descendre.

 

aref, griffer.

 

rchel, se marier.

 

zouzer, vanner.

 

sousef, cracher.

 

zouzir, souffler (vent).

 

tenoudim, avoir sommeil.

 

teh’oundik’, braire.

 

 

 

 

 

 

2° Origine – Beaucoup viennent de l’arabe, sans changement de forme.

 

raouah (روّح), partir ou revenir (Ar. vulg. Prov. Const.).

 

herres (هرّس), piler.

 

 

Mais, dans tous les cas, les verbes se pilent aux règles de la conjugaison en chaouia.

 

Ex. : doukh (de l’ar.) être étourdi, fait doukhekh, à la 1re pers. masc. du prétérit, comme si la racine était chaouia. De même :

  

çalla, (de l’ar.) prier, fait comme les verbes du chaouia de même terminaison.

 

theçallith, 2e pers. sing. prétér.

 

theçallam, 2e pers. plur. prétér.

 

ad’ theçallath, 2e pers. sing. aoriste.

  

 

 

 

 

 

3° Impératif – C’est le radical du verbe, comme en zouaoua, comme dans l’Aurès, etc.

 

 

 

 

 

 TABLEAU DES DESINENCES DES PERSONNES

 

2e pers. sing.                          Radical

2e pers. plur. masc.             _______ th.

2e pers. plur. fém.               _______ m.

 

 

Ex. : ari, sors.

        arith, sortez (masc.)

        arim, sortez (fém.)

 

 

 

Lorsque la dernière radicale est une dentale, elle se contracte avec le th désinence et donne un t’ (ط).

  

Siret’ ifassenouèn, lavez-vous les mains, où siret’ est mis pour sired’th.  

 

 

 

 

 

4° Prétérit. – Les désinences sont :

 

 

1re pers. sing.                    _____________ kh.

2e pers. sing.                 th._____________ th.

3e pers. sing. masc.       i.______________

3e pers. sing. fém.        th.______________

1re pers. plur.                 n.______________

2e pers. plur.                  th.______________ m.

2e pers. fém. plur.         th.______________ mth.

3e pers. masc. plur.            ______________ n.  

3e pers. fém. plur.              _______________ nt.  

 

 

Ex. : Verbe Rchl, se marier.

 

Rechlekh, je me suis marié.

 

Therchelth, tu t’es marié.

 

Irchel, il s’est marié.

 

Therchel, elle s’est mariée.

 

Nerchel, nous nous sommes mariés.

 

Therchelmth, vous vous êtes mariées.

 

Rechlen, ils se sont mariés.

 

Rechlent, elles se sont mariées.

  

 

 

 

 

5° Aoriste. – Se forme du prétérit en antéposant a ou ad’, et a le sens du présent ou du futur, comme en arabe.

 

Ex. : ad’ irchel Et’t’har, Ettahar se marie ou se mariera.

 

 

 

 

 

 

6° Prétérit avec sens du présent. – Dans un grand nombre de verbes à la forme d’habitude, ou exprimant une impression physique ou morale, ou traduisant une idée impersonnelle, le prétérit s’emploie, comme parfois en arabe vulgaire, avec le sens du présent.

 

Ex. : itas koul ioum, il vient tous les jours ;

        tchikh, j’ai faim ;

        icheth ouad’fel, il tombe de la neige ;

où les mots itas, tchikh, icheth sont des prétérits.

 

 

 

Quelquefois ad’ de l’aoriste se supprime lorsque deux verbes se suivent et que le sens est suffisamment clair.

ekker theçallath, lève-toi tu pries, c’est-à-dire lève-toi et prie ; où theçallath est au prétérit.

 

 

 

 

 

 

7° Mode participe. – Le mode participe ou forme partitive se forme comme en kabyle : on préfixe i au radical et on lui suffixe an.  

 

Ex. : iat’t’an, étant passé, qui est passé, passé. Radical, at’t’ ou at’t’a.

        iyouan, qui est cuit, cuit.

 

Cette forme s’emploie dans le même cas qu’en zouaoua.

 

 

 

 

 

 

8° Verbes qualificatifs – Très nombreux, très fréquemment employés, ces verbes, comme en kabyle, comme en arabe vulgaire, mais plus souvent encore que dans cette dernière langue, peuvent remplacer l’adjectif qualificatif. Beaucoup sont pris à l’arabe sans modification.

 

Ex. : ikhchèn, il est grossier. Ar. يخشان, forme فعال indiquant les particularités physiques ou morales.  

         argaz ayyi ikhchèn, cet homme est grossier.

         abrid’ ouaiyi izd’ad’, ce chemin est étroit. 

 

 

On emploie ces verbes au prétérit avec le sens du présent.

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




Homeofmovies |
Chezutopie |
Invit7obbi2812important |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trucs , Astuces et conseils !!
| Bien-Être au quotidien
| Cafedelunioncorbeilles45