Les communes d’Algérie 1903 / en ‘T’

3 07 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Taâbna: douar de la commune mixte  de Collo, à 35 k., arr. Philippeville, dép. Constantine; 4,640hect.;2,069 ind. ; exploitation de forêts de chênes-liège ; céréales, oliviers ; élevage : bœufs, chèvres. 

 
 
 
 
 
Taâssalet: douar de la commune mixte  de Zemmora, à 45 k., arr. Mostaganem, dèp. Oran ; 10,524 hect. ; 1,435 ind. ; céréales, forêts ; élevage du bétail. 

 
 
 
 
 
Tababort: nom d’une commune mixte, arr. Bougie, dép. Constantine, dont le siège est à Djidjelli ; sup. 89,304 hect. ; pop. 41,835 ind. ; 384 franc.; pays montagneux ; vastes forêts de chênes-liège et de chênes-zéens ; céréales, vigne (280 hect.), oliviers en quantité, châtaigniers, noyers, orangers 6,375, citronniers 2,670 ; élevage du bétail très développé : bœufs, chevaux, mulets, moulons, chèvres; lac. nourrit environ 1,418 mulets, 14,000 bœufs, 27,600 moutons, 60,000 chèvres ; plusieurs mines de fer, de cuivre et de plomb argentifère ; carrière de granit en active exploitation, au cap Cavallo. 

 
 
 
 
 
 
Tababort: section de la commune mixte du même nom ; à 69 k. de Djidjelli ; 2,922 ind.; céréales, oliviers, orangers, noyers ; forêts de chênes-liège et de chênes-zéens; élevage: bœufs 1,041, moutons 2,289, chevaux, mulets. 

 
 
 
 
 
Tabarourt: village indigène du douar Zekri, commune mixte d’Azeffoun, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger ; école. 

 
 
 
 
 
Tabellout: douar de la commune mixte de Tababort, arr. Bougie, dép. Constantine; à 20 k. de Djidjelli ; 3,990 hect. ; 2,576 ind. ; céréales, oliviers, orangers, forêts de chênes-liège et chênes-zéens ; élevage : bœufs, moutons, chevaux, mulets. 

 
 
 
 
 
Tabia: village de la commune mixte de La Mékerra, arr. Sidi-bel-Abbès, dép. Oran; station chemin de fer Sainte-Barbe-du-Tlélat à Tlemcen, embranchement pour la ligne de Tabia à Ras-el-Mà ; à 23 k. de Sidi-bel-Abbès et à 5 k. de Bou-Kanéfis ; télégr. à la gare, pos. à Bou-Kanéfis; pop. 725 hab., dont 375 franc.; eau abondante ; céréales, vigne (215 hect.). 

 
 
 
 
 
Tablât: chef-lieu de commune, arr. et dép. Alger, à 68 k. ; gare la plus proche : Arba, à 38 k. ; pos., télégr., jus. de paix, tribunal répressif ; 193 hab. ; céréales, vigne, arbres forestiers. 

 
 
 
 
 
Tablât: nom d’une commune mixte dont le siège est au village de Tablât ; sup. 139,445 hect. : pop. : 43,030 hab. ; franc. 118, ind. 42,887, divers 25 ; céréales, arbres fruitiers, peu de vigne ; forêts de pins d’Alep,. oliviers : élevage : chevaux 674, bœufs 7,902, mulets 1,847, moutons 26,500, chèvres 60,700 ; moulins à huile ; carrière de pierre à plâtre. 

 
 
 
 
 
Tablat: tribu de la commune mixte de Tablat, à 10 k., arr. et dép. Alger; 10,515 hect. ; 5,584 ind. ; céréales, vigne, oliviers, forêt de pins d’Alep ; élevage : chevaux, bœufs, moutons. 

 
 
 
 
 
Tabouda: fermes de la commune  d’Oued-Amizour, arr. Bougie, dép. Constantine, sur la rive droite de l’oued Sahel, en face Il-Maten, auquel elles sont reliées par un pont ; ferme importante de la Société agricole et industrielle de Tabouda. 

 
 
 
 
 
Tachachit (ancienne tribu des Beni-Yala-Cheraga): douar de la commune mixte  de Beni-Mansour, arr. et dép. Alger ; à côté de la gare d’El-Adjiba; 12,476 hect.; 2,889 ind.; céréales, oliviers ; source d’eau gazeuse bicarbonatée à Tiloulout. 

 
 
 
 
 
Tacheta: douar de la commune mixte des Braz, arr. Miliana, dép. Alger; à 56 k. de Duperré et à 26 k. de la gare des Attaffs ; 10,430 hect. : 3,489 ind. ; blé, orge, forêt de chênes-liège ; élevage : moutons 4,250, bœufs, 1,100, chevaux 150. 

 
 
 
 
 
Tachouda: douar de la commune mixte de Fedj-M’zala, à 41 k.,arr. et dép. Constantine ; 8,040 hect.; 4,334 ind.; céréales; élevage : mulets, bœufs, moutons. 

 
 
 
 
 
Tacht: fraction du douar Belloua, commune de Tizi-Ouzou, dép. Alger. 

 
 
 
 
 
Taddert-ou-Fella: village indigène  du douar Oumalou, commune mixte de Fort-National, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger; école; orphelinat pour les enfants kabyles. 

 
 
 
 
 
Tadergount: fraction du douar Beni-Felkaï, commune mixte de Takitount, arr. Bougie, dép. Constantine ; à 34 k. Sud 40° Est de Bougie ; mine de cuivre en exploitation. 

 
 
 
 
 
Tadjemout: ksar, tribu et caïdat de la commune indigène et de la sub. de Laghouat, dép. Alger ; 870 ind.; le ksar est situé à 32 k. Nord-Ouest de Laghouat et à 65 k. Est d’Aflou ; école; télégr. militaire. 

 
 
 
 
 
Tadjemout: douar de la commune mixte du Télagh, à 40 k., arr. Sidi-bel-Abbès, dép. Oran ; gares les plus proches : Bedeau et Tlemcen ; 64,719 hect. ; 2,303 ind., 462 eur. ; céréales, forêts ; élevage : chevaux, moutons. 

 
 
 
 
 
Tadjena (V. Fromentin, nom nouveau). 

 
 
 
 
 
Tadjerouna: tribu, ksar, caïdat de la commune indigène de Tiaret-Aflou, annexe d’Aflou (sub. Mascara), dép. Oran; 755 ind. ; le ksar est situé sur la route de Saïda à Ouargla, à 36 k. d’Aïn-Mahdi, à 15 k. d’El-Maïa et à 248 k. de Saïda ; oasis. 

 
 
 
 
 
Tadmaïa: centre en projet, commune mixte de Remehi, arr. Tlemcen, dép. Oran, à 14 k. de Rachgoun et à 19 k. de Beni-Saf. 

 
 
 
 
 
Tadmaït: fermes de la commune du Camp-du-Maréchal, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger. 

 
 
 
 
 
Tadmit: ksar de la tribu des Mekhalif-Lazerez, commune indigène et sub. de Laghouat, dép. Alger, sur la route de Djelfa à Laghouat, à 20 k. d’Aïn-el-Ibel, à 12 k. de Mokta-el-Oust et à 64 k. de Laghouat. 

 
 
 
 
 
Tafaraoua: douar de la commune mixte de Saïda, à 25 k., arr. Mascara, à 96 k., dép. Oran; 111,411 hect.; 3,481 ind., 165 eur. ; desservi par les gares de Khralfallah, Modzbah, Bou-Rached, Tafraoua, Muley-Abdelkader et El-Beïda, qui sont situées sur son territoire : céréales, vigne; établissement alfatier de Tafaroua et de Khalfata ; élevage très développé : bœufs 1,029, moutons 52,588, chèvres 5,069. 

 
 
 
 
 
Tafaroua: station chemin de fer Arzew à Duveyrier, à 35 k. de Saïda et à 248 k. d’Aïn-Sefra. 

 
 
 
 
 
Tafaroui: chef-lieu de commune, arr. et dép. Oran, à 28 k. ; gare la plus proche : Tlélat, à 10 k. ; télégr. municipal, pos. à Oran; pop. 271 franc., 123 esp., 6,145 ind., 54 marocains ; pays très sain, eau abondante ; céréales, vigne (508 hect.); élevage du bétail ; gisements de phosphates près du pic de Tafaroui. 
 
Douars : Tenazet, Sidi-Ghalem. 

 
 
 
 
 
Tafertast: douar de la commune mixte des Biban, arr. Sétif, dép. Constantine : à 10 k. de La Medjana et à 22 k. de Bordj-bou-Arréridj ; 5,316 hect. ; 972 ind. ; céréales, forêts. 

 
 
 
 
 
Taflout: douar, dont le territoire est réparti : commune de Charon, 4,171 hect., 2,134 ind. ; commune mixte du Cheliff, 7,960 hect., 1,447 ind.; à 11 k. de Charon et à 69 k.,de Lamartine ; céréales, forêts; élevage: bœufs, moutons. 

 
 
 
 
 
Tafna: douar de la commune mixte de Remchi, arr. Tlemcen, dép. Oran ; à 15 k. de Montagnac ; 12,893 hect. : 1,506 ind., 30 eur. ; céréales; élevage des bœufs, chevaux, chèvres, moutons. 

 
 
 
 
 
Tafrent: douar de la commune mixte de Saïda, à 28 k., arr. Mascara, à 51 k., dép. Oran ; gare la plus proche : Franchetti, à 8 k.; 19,255 hect.; 2,025 ind., 38 eur. ; céréales ; élevage : moutons, chèvres. 

 
 
 
 
 
Tagarins (Les): hameau aux portes d’Alger, à 1 k. 500, sur la route d’Alger à El-Biar, près du Fort-l’Empereur. 
 
 
 
 
Taghit: section indigène de la commune mixte de l’Aurès, arr. Batna, dép. Constantine ; à 60 k. de Lambèse ; 649 ind., 7 eur. ; mine de mercure importante, en exploitation, à 42 k. Sud 8° Ouest de Batna ; peu de céréales; jardins avec arbres fruitiers; peu d’élevage.

 
 
Taghria: douar de la commune mixte  de Renault, arr. Mostaganem, dép. Oran ; à 15 k. de la gare de Saint-Aimé ; 13,465 hect. ; 2,713 ind. ; céréales; élevage : bœufs, moutons. 

 
 
Taglaït (ancienne tribu des Ouled-Hamech): douar de la commune mixte de Maâdid, arr. Sétif, dép. Constantine ; à 45k. de Bordj-bou-Arréridj ; 7,200 hect. ; 2,116 ind.; céréales; élevage : bœufs, moutons. 

 
 
Tagouba: douar de la commune mixte d’Oued-Marsa, arr. Bougie, à 30 k., dép. Constantine ; à 15 k. du cap Aokas; 3,034 hect.; 1,065 ind.; forêts de chênes-liège, oliviers, caroubiers, figuiers, céréales.

 
 
Tagremaret: fraction du douar Kcelna, commune mixte de Frenda, à 43 k., arr. Mascara, à 60 k., dép. Oran ; 48 hab. ; au milieu de forêts de chênes-verts ; céréales; élevage: chevaux, bœufs, moutons ; marché important le mercredi ; belle carrière de calcaire dur.

 
 
Taguedide (ancienne tribu des Ouled-Messelem): douar de la commune mixte  d’Aumale, à 38 k., arr. et dép. Alger ; 33,000 hect. ; 3,348 ind. ; blé, orge; forêts de pins d’Alep; élevage : chevaux, bœufs, moutons, chèvres; marché le jeudi.

 
 
Taguemount-Azouz : village indigène du douar Aït-Mahmoud, commune mixte de Fort-National, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger; école.

 
 
Taguemount-ou-Kerrouche: village indigène du douar Beni-Aïssi, commune mixte de Fort-National, arr.  Tizi-Ouzou, dép. Alger ; école.

 
 
Taguenit-Ighil: village indigène du douar Mahouch, commune mixte de Guergour, arr. Bougie, dép. Constantine ; école.

 
 
Taguin: village indigène, sur la route de Boghari à Aflou ; à 41 k. Sud de Chellala, à 244 k. de Géryville et à 133 k. de Boghar, à la limite des cercle de Boghar et de Djelfa ; pays marécageux, mais précieux par ses fourrages, son alfa et surtout ses eaux de sources, auxquelles viennent de loin se désaltérer les troupeaux des nomades ; célèbre par la prise de la smala d’Abd-el-Kader par le duc d’Aumale, le 14 mai 1843.

 
 
Tahamda: douar de la commune mixte  de La Mina, arr. Mostaganem, dép. Oran ; à 10 k. de Clinchant ; gare la plus proche : L’Hillil, à 8 k. ; 2,565 hect. ; 1,533 ind. ; céréales, élevage du bétail.

 
 
Tahanent (ancienne tribu des Beni-Maâfa): douar de la commune mixte d’Aïn-Touta, arr. Batna, dép. Constantine ; à 20 k. de Mac-Mahon ; 30,275 hect.; 1,406 ind., 35 eur.; céréales, forêts de chênes.

 
 
Taher: nom d’une commune mixte, arr. Bougie, dép. Constantine ; sup. : 54,994 hect. ; pop. : 37,883 hab. ; franc. 356, divers 24, ind. 37,503 ; pays boisé et accidenté ; forêts de chênes-liège; oliviers; 3,764 orangers ; élevage : 12,639 bœufs, 967 mulets, 426 chevaux, 11,716 moutons, 39,525 chèvres.

 
 
Taher: village, chef-lieu de la commune mixte du même nom, à 19 k. de Djidjelli et à 107 k. de Bougie ; pos., téleg. ; 364 hab. ; céréales, oliviers, vignoble (109 hect.), chênes-liège ; élevage : bœufs et moutons ; marché important pour le bétail.

 
 
Taïbet-el-Gueblia: tribu et cheïkhat indépendant de la commune indigène et du cercle de Touggourt (sub. de Batna), dép. de Constantine ; 2,418 ind.

 
 
Taïcha: douar de la commune mixte  d’Aumale, à 25 k., arr. et dép. Alger ; 5,425 hect. ; 759 ind. ; blé, orge ; élevage : bœufs, chevaux, moutons, chèvres.

 
 
Taïlmant: douar de la commune mixte d’El-Milia, arr. et dép. Constantine : à 17 k. d’El-Milia et à 47 k. de Djidjelli ; 911 hect. ; 561 ind.; forêts de chênes-liège exploitées par l’Etat et particuliers ; céréales, sorgho, maïs; élevage: chevaux, mulets, bœufs, moutons, chèvres. 

 
 
Taka: village indigène du douar Aït-Yahia, commune mixte du Djurdjura, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger ; école.

 
 
Takdempt: douar de la commune mixte  de Tiaret, à 12 k., arr. Mostagnem, dép. Oran ; desservi par les gares de Takdempt, Séfalou et Aïn- Sorb ; 21,096 hect. ; 3,232 ind., 25 eur. ; céréales, forêts ; élevage : chevaux, moutons, bœufs, chèvres. 

 
 
Takdempt: hameau de la commune de Dellys, à 8 k., arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger ; station chemin de fer sur routes de Dellys à Boghni ; pos., télégr. à Dellys ; 95 franc., 375 ind.; céréales, vigne (45 hect.),  oliviers, figuiers.

 
 
Takdempt: hameau de la commune mixte de Tiaret, à 10 k., arr. Mostaganem, dép. Oran; station chemin de fer Mostaganem à Tiaret ; 40 hab.; ancien établissement militaire très important d’Abd-el-Kader, qui avait établi là un arsenal, des forges et des magasins de ravitaillement, se croyant, à l’abri dans ce pays sauvage et montagneux. Mais à l’approche des colonnes françaises, le 25 mai 1841, il incendia l’établissement de Takdempt, dont ils ne trouvèrent que des cendres.

 
 
Takenfoust: village indigène de la commune mixte du Djurdjura, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger ; à 17 k. de Fort-National et à 3 k. de Michelet.

 
 
Takitount: nom d’une commune mixte, arr. Bougie, dép. Constantine, dont, le chef-lieu est au village de Périgotville ; sup. 89,415 hect.: pop. : 40,570 hab.; franc. 820, ita. 117, ind. 39,618, divers 15; pays montagneux; céréales, vigne (135 hect.), arbres fruitiers en quantité, 13,750 orangers, 7,400  citronniers, 22,500 grenadiers ; forêts de chênes-verts et de chênes-liège ; culture du tabac dans quelques douars ; élevage : chevaux 1,530, bœufs 7,220, mulets 2,141, moutons 46,188, chèvres  30,749 ; sources minérales abondantes, parmi lesquelles les eaux alcalines, bicarbonatées d’Aïn-  Hamza, comparables à l’eau de Vichy.

 
 
Takitount: douar de la commune mixte  du même nom ; à 28 k. de Périgotville et à 38 k. de la gare de Sétif ; 4,460 hect. ; 2,001 ind. ; céréales, arbres fruitiers ; élevage : chevaux, bœufs, moutons, chèvres ; source d’eau minérale.

 
 
Takoka: douar de la commune d’Aïn-Abessa, arr. Sétif, dép. Constantine ; 4,692 hect. ; 1,256 ind.

 
 
Takoucht: village indigène de la commune mixte du Haut-Sebaou, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger, sur la route de Tizi-Ouzou à Ighzer-Amokran ; à 3 k. d’Aïn-Salah.

 
 
Takourt: douar de la commune mixte de Cassaigne, à 18 k., arr. Mostaganem, dép. Oran ; gare la plus
proche : Aïn-Tédelès, à 43 k. ; 6,465 hect. ; 1,902 ind. ; céréales, figuiers ; forêts ; élevage : chevaux, bœufs, moutons, chèvres. 

 
 
Takriets: fraction de douar, commune mixte de Soummam, arr. Bougie, dép. Constantine ; station chemin de fer Beni-Mansour à Bougie ; à 18 k. d’Akbou et à 48 k. de Bougie ; pos., télégr. à Akbou ; la station dessert le village de Seddouk et de nombreux, villages arabes disséminés dans la contrée.

 
 
Taksebt: grande halte sur la route de Tizi-Ouzou à Fort-National, à 13 k. de Tizi-Ouzou, dép. Alger.

 
 
Tala-Ifacène: douar de la commune mixte de Guergour, arr. Bougie, dép. Constantine; à 52 k. de Lafayette ; 8,810 hect.; 3,909 ind. ; céréales, forêts; élevage du mouton.

 
 
Tala-Imedrane (ancienne tribu des Ouled-el-Kseub): douar dont le territoire est réparti : commune de Mirabeau, 1,901 hect., 2,892 ind.; commune mixte  de Dra-el-Mizan, 4,267 hect., 4,701 ind.

 
 
Tala-M’aïach: village indigène de la commune mixte de Mizrana, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger ; école. 
 
 
 
 
Tala-N’tazert: village indigène de la commune mixte du Djurdjura, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger ; école.

 
 
Tala-Tazert; village indigène de la commune mixte de Soummam, arr. Bougie, dép. Constantine ; école.

 
 
Talassa: douar de la commune mixte de Ténès, arr. Orléansville, dép. Alger ; à 32 k. de Ténès, à 14 k. de Cavaignac et à 25 k. de Montenotte ; 10,461 hect. ; 1,533 ind., 29 eur.; fermes Saint-Louis, céréales
et élevage ; ferme Regnier, céréales, vigne et essence de géranium.

 
 
Talha: douar de la commune mixte de Beni-Salah, arr. Bône, dép. Constantine ; à 20 k. de Saint-Joseph ; 9,274 hect. ; 1,204 ind. ; céréales, oliviers ; élevage : bœufs, moutons, chèvres.

 
 
Talkrent: douar de la commune mixte des Ouled-Soltan, arr. Batna, dép. Constantine ; à 30 k. de N’gaous ; 18,726 hect. ; 3,466 ind. ; céréales.

 
 
Taliouïn: douar de la commune de Palestro, arr. et dép. Alger; 734 ind.

 
 
Talmat: village indigène du douar Beni-Ourtilane, commune mixte de Guergour, arr. Bougie, dép.  Constantine ; école.

 
 
Tamalous: village indigène du douar Beni-Oualban, commune mixte de Collo, arr. Philippeville ; dép. Constantine ; à 27 k de Collo et à 38 k. de la la gare Col-des-Oliviers ; caravansérail, gîte d’étape, sur la route de Collo au Col-des-Oliviers ; forêt de chênes-liège.

 
 
Tamarins: hameau de la commune mixte d’Aïn-Touta, à 8 k., arr. Batna, à 41 k. ; station chemin de fer Constantine à Biskra ; céréales, alfa.

 
 
Tamaroucht: village indigène du douar des Beni-Douéla, commune mixte de Fort-National, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger ; école ; poteries ind. renommées.

 
 
Tamatinat: fermes de la commune  mixte de Souk-Ahras, à 23 k., arr. Guelma, dép. Constantine ; à 10 k. de la gare de Dréa ; 26 hab.

 
 
Tamazîrt: village indigène du douar Aït-Irdjen, commune mixte de Fort-National, à 12 k., arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger ; sur la route de Tizi-Ouzou à Port-Gueydon ; école ; céréales, oliviers.

 
 
Tamazirt-ou-Rabah: village indigène du douar Ouaguenoun, commune mixte  de Mizrana, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger.

 
 
Tamda: village indigène du douar Mekla, commune mixte du Haut-Sebaou, arr. Tizi-Ouzou, à 20 k., dép. Alger ; à 21 k. d’Azazga ; 118 hab. ; céréales, vigne, oliviers, tabac.

 
 
Tamda: fraction indigène du douar Bou-Zegza, commune de Saint-Pierre-Saint-Paul, dép. Alger.

 
 
Tameksalet: douar de la commune mixte de Sebdou, à 45 k., arr. Tlemcen, dép. Oran; 12,425 hect. ; 747 ind.; céréales; élevage du bétail.

 
 
Tamellahat: douar de la commune  de l’Ouarsenis, arr. Orléansville, dép. Alger ; à 12 k. de Bordj-Beni-
Hindel ; 5,373 hect. ; 1,769 ind. ; céréales, arbres fruitiers; peu de forêts.

 
 
Tamendjar: douar de la commune mixte d’El-Milia, arr. et dép. Constantine ; à 16 k. d’El-Milia et à 52 k. de Djidjelli; 2,021 hect.; 1,493 ind. ; école ; céréales, forêts de chênes-liège ; élevage : chevaux, mulets, bœufs, moutons, chèvres. 

 
 
Tamerna-Djedida: fraction de la tribu des Tamerna, commune indigène et, cercle de Touggourt (sub. de Batna), dép. Constantine ; 694 ind.

 
 
Tamerna-Guedima: fraction de la tribu des Tamerna, commune indigène et cercle de Touggourt (sub. de Batna), dép. Constantine ; 639 ind.

 
 
 
Tamesguida: ancienne tribu des Mouzaïa, dont le territoire a été réparti : commune de Lodi, 5,906 hect., 1,340 ind.; commune de Médéa, 1,919 hect., 9,569 ind., 165 eur.

 
 
Tamgout: douar de la commune mixte du Haut-Sebaou, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger : à 20 k. d’Azazga, à
proximité de la forêt domaniale ; 6,436 hect. ; 7,050 ind. ; école ; céréales, plantations d’oliviers et de
figuiers.

 
 
Tamka: douar de la commune mixte de Khenchela, à 37 k., arr. Batna, dép. de Constantine ; 2,760 ind., 5 eur.; céréales,pâturages ; forêts de pins, cèdres et oliviers ; élevage : bœufs, moutons; mines de cuivre et de plomb.

 
 
Tamokra: douar de la commune mixte  d’Akbou, arr. Bougie, dép. Constantine ; 6,795 hect. ; 4,427 ind. ; partie la plus rapprochée d’Akbou, 24 k. ; partie la plus éloignée, 35 k.; oliviers, caroubiers, figuiers.

 
 
Tanarine: fraction du douar Tararist, commune mixte d’Oued-Marsa, arr. Bougie, dép. Constantine ; mine de cuivre à 25 k. Sud 10° Est de Bougie.

 
 
Taoudmont: centre en projet, dans le douar M’hamid, commune mixte du Télagh, arr. Sidi-bel-Abbès,
dép. Oran.

 
 
Taouïala: tribu, ksar et caïdat de la commune indigène de Tiaret-Aflou, annexe d’Aflou (sub. Mascara), dép. Oran : 735 ind. ; le ksar est situé sur la route de Tiaret à Géryville, à 40 k. d’Aflou ; c’est le ksar le plus important du Djebel-Amour.

 
 
Taourga: douar de la commune de Rèbeval, arr. de Tizi-Ouzou, dép. Alger ; 2,141 hect. ; 2,266 ind.

 
 
Taourirt: fraction du douar des Beni-Maouche, commune mixtr de Guergour, arr. Bougie, dép.  Constantine : école.

 
 
Taourirt: fraction de douar de la commune mixte de Beni-Mansour, arr. et dép. Alger; à 5 k. de Maillot.

 
 
Taourirt: village indigène du douar Iflissen, commune mixte d’Azeffoun, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger.

 
 
Taourirt: village indigène du douar Beni-Ghobri, commune mixte du Haut-Sebaou, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger.

 
 
Taourirt-Abdallah: village indigène  du douar Sekha-Ouadhia, commune mixte  de Fort-National, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger.

 
 
Taourirt-Arbache: village indigène du douar Iflissen, commune mixte d’Azeffoun, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger.

 
 
Taourirt-el-Hadjadj: village indigène du douar Beni-Yenni, commune mixte  de Fort-National, arr..Tizi-Ouzou, dép. Alger ; école.

 
 
Taourirt-Ighil: douar de la commune mixte de Soummam, arr. Bougie, dép. Constantine : à 18 k. de Sidi-Aïch et à 25 k. d’El-Kseur; 7,332 hect. ; 5,995 ind. ; bergerie communale; bordj administratif; forêt de chênes-liège ; céréales, figuiers, oliviers, caroubiers, élevage du bétail.

 
 
Taourirt-Mimoune: village indigène du douar Beni-Yenni, commune mixte de Fort-National, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger.

 
 
Taourirt-Moussa-ou-Amar: village indigène du douar Aït-Mahmoud, commune mixte de Fort-National, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger.

 
 
Taouzient:  section de la commune mixte de Khenchela, à 52 k. (tribu des Beni-Oudjana), arr. Batna, dép. Constantine ; 3,281 ind. ; céréales, pâturages, forêts de pins et chênes ; élevage du mouton.

 
 
Tararist: douar de la commune mixte  d’Oued-Marsa, arr. Bougie, dép. Constantine ; à 40 k. du cap Aokas ; 3,638 hect. ; 1,726 ind. ; céréales, caroubiers, figuiers, noyers.

 
 
Tarf: douar de la commune mixte de La Calle, à 22 k., arr. Bône, dép. Constantine ; 12,587 hect. ; 1,611
ind. ; école au village d’El-Guitoune ; céréales, forêts de chênes-liège ; élevage du bétail

 
 
Tarf: centre de la commune mixte de La Calle, à 22 k., arr. Bône, dép. Constantine : gares les plus proches : Bône, à 65 k. et Souk-Ahras, à 80 k. : pos., télégr.; 327 hab., dont 30 étrangers; céréales, vigne, culture maraîchère, élevage du bétail.

 
 
Tarfet-Aourir: village indigène du douar Beni-Chebana, commune mixte de Guergour, arr. Bougie, dép. Constantine ; école.

 
 
Taria (V. Oued-Taria).

 
 
Tarja (V. Oued-Tarja).

 
 
Tarta: fraction de la commune de Dublineau, arr. Mascara, dép. Oran ; 54 hab.

 
 
Tarzoult: fraction indigène de la commune de Ménerville, à 3 k., arr. et dép. Alger. 
 
 
 
 
Tarzout: fraction et cheïkhat de la tribu des Ouled-Saoud, commune indigène de Touggourt, annexe d’El-Oued, à 10 k. (sub. de Batna), dép. Constantine ; 2,635 ind.; oasis de l’Oued- Souf.

 
 
Tarzout: fraction indigène de la commune mixte de Ténès, arr. Orléansville, dép. Alger ; céréales, vigne (35 h.).

 
 
Tasra: petite oasis, à 23 k. de Duveyrier, reliée à l’oasis de Figuig appartenant aux gens de Zenaga.

 
 
Tassaft-Guezra: village indigène du douar Oumalou, commune mixte de Fort-National, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger.

 
 
Tassaft-ou-Ouguemoune: village indigène du douar Ouassif, commune mixte  du Djurdjura, arr. de Tizi-Ouzou, dép. Alger ; école.

 
 
Tassadane: douar de la commune mixte de Fedj-M’zala, à 25 k., arr. et dép. Constantine; 5,168 hect.; 3,834 ind.; céréales, oliviers, arbres fruitiers ; élevage : bœufs et chèvres ; fabrication d’huile et savon arabe.

 
 
Tassafits (ancienne tribu des Toudja): douar de la commune mixte de Soummam, arr. Bougie, dép. Constantine ; à 55 k. de Sidi-Aïch et à 22 k. de la Réunion, sur le chemin de la Réunion à la mer ; 7,603 hect. ; 4,139 ind. ; forêt de chênes-liège des Bou-Hatten ; céréales, figuiers, oliviers, caroubiers.

 
 
Tassala: douar de la commune de Fedj-M’zala, à 51 k., arr. et dép. Constantine ; 5,441 hect.; 3,100 ind. ; forêt de chênes-liège de Zouagha: oliviers, noyers, câpriers ; élevage : bœufs et chèvres ; gisements de cuivre, en exploitation.

 
 
Tassameurt: douar de la commune mixte des Biban, arr. Sétif, dép. Constantine ; à 40 k. de Medjana
et à 52 k. de Bordj-bou-Arréridj ; 10,077 hect..; 3,375 ind. ; céréales, figuiers, oliviers ; moulins à farine.

 
 
Tassin: chef-lieu de commune, arr. Sidi-bel-Abbès, à 32 k., dép. Oran ; gare la plus proche : Tatfaman, à 9 k.: pos., télégr.; pop. : 601 franc., 260 étrangers, 80 ind. ; céréales (2,700 hect.), vigne (537 hect.) ; élevage du bétail ; charbon de bois, écorce à tan.

 
 
Taten-Yayia: village indigène de la commune mixte du Télagh, arr. Sidi-bel-Abbès, dép. Oran ; station chemin de fer Tabia à Ras-el-Mâ ; à 14 k. de Bedeau et à 23 k. de Ras-el-Mà ; 58 hab.

 
 
Tatfaman: groupe de fermes de la commune mixte d’Aïn-Fezza, arr. de Tlemcen, dép. Oran; station chemin de fer Sainte-Barbe-du-Tlélat à Tlemcen ; à 40 k. d’Aïn-Fezza et à 22 k. de Lamoricière ; 109 hab. ; céréales, vigne (180 hect.) ; exploitation du tan, fabrication du charbon de bois.

 
 
Taxas: hameau de la commune mixte  d’Aïn-M’lila, arr. et. dép. Constantine ; station ch. de fer Aïn  Beïda à Ouled-Rhamoun, à 49 k. de Constantine ; pos. à Ouled-Rhamoun ; culture des céréales, alfa.

 
 
Taya ou Thaya: village du douar Taya-Selib, commune mixte d’Oued-Cherf, arr. Guelma, dép. Constantine ; station chemin de fer Bône à Khroubs ; à 35 k. de Guelma et à 27 k. d’Oued-Zenati ; forêt de chênes-liège ; mine de mercure et d’antimoine, en exploitation.

 
 
Taya-Selib: douar de la commune mixte d’Oued-Cherf, arr. Guelma, dép. Gonstantine ; à 30 k. d’Aïn-Amara et à 5 k. de la gare de Taya ; 3,638 hect. ; 2,245 ind. ; école au village d’Aïn-Taya; céréales, vigne, oliviers ; ruines romaines ; dolmens mégalithiques.

 
 
Taza: douar de la commune mixte de Téniet-el-Had, à 35k., arr. Orléansville, dép. Alger ; 7,713 hect.; 1,546 ind. ; céréales, vigne, arbres fruitiers, forêts de pins et de chênes.

 
 
Taza: village indigène du douar Ousammeur, commune mixte de Fort-National, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger ; gare la plus proche: Allaghan.

 
 
Taza: village de la commune mixte, de Téniet-el-Had, à 36 k., arr. Orléansville, dép. Alger ; gares les plus proches : Berrouaghia, à 97 k.; Affreville, à 105 k.; pos. à Téniet-el-Had, télégr. ; 256 hab. ; eau abondante; céréales, arbres fruitiers ; élevage du mouton ; marché important.

 
 
Tazerout: village indigène du douar Acif-el-Hammam, commune mixte de Soummam, arr. Bougie, dép. Constantine ; à 41 k. d’El-Kseur et à 66 k. de Bougie.

 
 
Tazerout: village indigène du douar Ouzellaguen, commune mixte d’Akbou, à 20 k., arr. Bougie, à 70 k., dép. Constantine.

 
 
Tazerout: village indigène du douar El-Ouldja, commune mixte d’Attia, arr. Philippeville, dép.  Constantine.

 
 
Tazerout-Ihaddadem: village indigène du douar Beni-Oughlis, commune mixte de Soummam, arr. Bougie, dép. Constantine ; à 26 k. d’El-Kseur et à 52 k. de Bougie.

 
 
Tazerouts: village indigène du douar Idjeur, commune mixte du Haut-Sebaou, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger; à 8 k. de Michelet.

 
 
Tazgaït: douar de la commune mixte de Cassaigne, arr. Mostaganem, dép. Oran ; à 15 k. de Cassaigne et à 40 k. de la gare d’Aïn-Tedelès ; 3,598 hect. ; 836 ind., 17 eur. ; céréales, figuiers ; élevage : bœufs, 
chevaux, moutons.

 
 
Tazia: douar de la commune mixte de Taher, arr. Bougie, dép. Constantine ; à 18 k. de Taher et à 25 k. de Djidjelli ; 2,072 hect. ; 1,032 ind. ; forêt de chênes-liège des Beni-Khettab ; douar limitant les communes de Strasbourg et de Tababort; oliviers, chênes-liège ; élevage des chèvres.

 
 
Tazmalt: douar de la commune mixte d’Akbou, arr. Bougie, dép. Constantine ; à une distance moyenne de 17 k. d’Akbou: 2,130 hect.; 2,468 ind.; oliviers, figuiers, caroubiers.

 
 
Tazmalt: village de la commune mixte d’Akbou, arr. Bougie, dép. Constantine ; station ch. de fer Beni-Mansour à Bougie ; à 301 k. de Constantine, à 8 k. de Beni-Mansour et à 17 k. d’Akbou; pos., télégr. ; pop. : 175 franc., 601 ind. ; climat sain, végétation très belle, eau abondante ; céréales, un peu de vigne ; principale culture : les oliviers ; fabriques importantes d’huile d’olive surfine et huile kabyle ; production annuelle : 800,000 kiloks. Tazmalt est le point d’où partent et où arrivent les touristes allant faire où venant de faire des excursions en Kabylie par Tizi-Ouzou, Fort-National et le Col de Tirourda.

 
 
Tazout: mine de plomb, à 3 k. Nord de Saint-Cloud, arr. et dép. Oran ; reprises d’anciennes galeries .

 
 
Tazrourt: village indigène du douar Aït-Ouarest-ou-Ali, commune mixte d’Oued-Marsa, arr. Bougie, à 30 k., dép. Constantine.

 
 
Tehaïf: douar de la commune mixte de Tablât, à 30 k., arr. et dép. Alger ; 8,368 hect. ; 3,036 ind. ; céréales, forêts de pins d’Alep ; élevage: chevaux, mulets, bœufs, moutons, chèvres.

 
 
Tebaïga: douar de la commune mixte de l’Edough (ancienne tribu des Ouled-Attia), arr. Bône, dép. Constantine; 9,812hect.; 2,549 ind., 5 eur. : mine de fer à 4 k. Ouest d’Aïn-Mokra.

 
 
Tebesbest: fraction de la tribu de Touggourt, commune indigène et cercle de Touggourt (sub. de Batna), dép. Constantine ; 1,091 ind.

 
 
Tébessa: chef-lieu de commune et de canton, arr. et dép. Constantine, à une altitude de 855 à 1,000m ; gare terminus du chemin de fer de Souk-Ahras à Tébessa ; à 128 k. de Souk-Ahras et à 345 k. de Constantine (par la voie ferrée) ; pos., télégr., garnison, quartier de cavalerie, hôpital militaire, jus. de p. ; pop. : ville 4,733 hab. ; 633 franc., 167 isr. ; 294 ita., 5,215 ind., 581 tunisiens; eau abondante : plaines et montagnes; forêts, céréales, arbres fruitiers ; élevage : 154,750 moutons, 61,320 chèvres; marché très important; céréales, laines, bestiaux, peaux, huiles. Ville très ancienne dont la fondation remonte à l’an 72 av. J.-C. Ruines romaines très remarquables, classées comme monuments historiques. Ville frontière de la Tunisie. Douar : Tébessa, 2,389 ind.

 
 
Tébessa: nom de cercle militaire et de commune indigène, sous le commandement militaire (sub. de Batna), dép. Constantine ; sup. : 966,150 hect. ; pop.: 39,500 ind.; forêts, oliviers, figuiers, arbres fruitiers divers, céréales, un peu de vigne, culture du palmier sur certains points (15,722 palmiers) ; élevage du bétail très développé : 1,416 chevaux, 596 mulets, 7,430 chameaux, 2,120 bœufs, 262,338 moutons et 86,432 chèvres; plusieurs marchés importants pour huiles, dattes, bestiaux. Cette région est la plus riche de l’Algérie, au point de vue minéralogique : 4 mines de plomb à Aïn-  Tolba, à 45 k. Nord, à Chabel-el-Melah, à 60 k. Nord ; 3 mines de cuivre : à Aïn-Did, à 36 k. Nord, à Mézouïa, à 34 k. Nord, à Djebel-bou-Kadra, à 44 k. Nord ; 15 mines de zinc, dont une seule en exploitation, à Bekkaria, à 10 k. Est de Tébessa.

 
 
Tébessa: douar de la commune indigène du même nom ; 18,808 hect.; 2,389 ind.

 
 
Tebouïa-Ahmed: fraction de la tribu du Djebel-Chéchar, commune indigène et cercle de Khenchela (sub. de Batna), dép. Constantine ; 415 ind.

 
 
Tefessera: village indigène du douar Azaïl, commune mixte de Sebdou, arr. .de Tlemcen, dép. d’Oran ; nombreux jardins, jolie mosquée.

 
 
Tefeschoun: chef-lieu de commune, arr. et dép. Alger ; à 49 k. Sud-Ouest d’Alger, à 3 k. de Castiglione et à 10 k. de Coléa, gare la plus proche : pos. à Castiglione, télégr. ; pop. : 1,275 hab. ; vil. 284 ; franc. 324, naturalisés 337, esp. 173, ita. 259, ind. 182 ; terres fertiles, eau abondante : céréales, vigne (530 hect.).

 
 
Tefreg: douar de la commune mixte des Biban, arr. Sétif, dép. Constantine ; à 40 k. de Medjana et à 54 k. de Bordj-bou-Arréridj ; 7,717 hect.; 4,108 ind.; céréales, forêts, oliviers, figuiers, arbres fruitiers.

 
 
Tekhalet ou Aïn-Tekhalet: village de la commune du Pont-de-l’Isser, arr. Tlemcen, dép. Oran ; à 30 k. Nord-Est de Tlemcen et à 23 k. d’Aïn-Temouchent, gare la plus proche ; pos., télégr. à Pont-de-l’Isser ; 780 hab., dont 350 eur. ; céréales, un peu de vigne ; carrière de marbre onyx de nuances diverses, en exploitation active, très recherché pour la décoration architecturale; plusieurs colonnes, pour l’Opéra
de Paris, ont été extraites de cette carrière.

 
 
Tekerdjichet (ancienne tribu des Beni-bou-Hattab): douar de la commune mixte d’Ouarsenis, arr. Orléansville, dép. Alger ; à 24 k. de Bordj-Beni-Hindel ; 9,878 hect. ; 1,320 ind.; céréales, arbres fruitiers ; marché le dimanche.

 
 
Télagh: chef-lieu de commune mixte, arr. Sidi-bel-Abbès, à 52 k., dép. Oran ; gare la plus proche : Sidi-Slissen, à 19 k. ; pos., télégr., jus. de p. ; 1,239 hab., dont 497 franc., 494 étrangers, 248 ind. ; céréales, vigne ; élevage : moutons, bœufs, chevaux.

 
 
Télagh: nom d’une commune mixte dont le siège est au Télagh (vil.), arr. Sidi-bel-Abbès, dép. Oran ; sup. 450,000 hect., dont 210,000 en forêts de pins d’Alep et de chênes-verts ; pop. 15,281 ind., 793 franc., 1,791 esp., 115 ita., 561 marocains ; terrains sablonneux ; culture des céréales, vigne (245hect.), exploitation de l’alfa, du bois, du charbon, de l’écorce à tan ; élevage du bétail : 65,829 moutons, 30,978 chèvres, 1,381 chevaux, 609 chameaux, 2,243 boeufs, 518 mulets.

 
 
Télaghma: station chemin de fer Constantine à Alger ; à 23 k. d’El-Guerrah et à 20 k. de Mechta-el-  Arbi.

 
 
Telilat: douar de la commune mixte de Saint-Lucien, à 5 k., arr. et dép. Oran ; 4,447 hect. ; 2,380 ind. : céréales, vigne, oliviers ; élevage : bœufs, chevaux, moutons. 

 
 
Telioum ou Teliouin: douar, dont le territoire est réparti : commune de Marcier-Lacombe, 7,119 hect., 697 ind., 74 eur.; e. mix. de La Mékerra, 14,176 hect., 1,734 ind., 136 eur. ; fermes eur. importantes; céréales, vigne (285 hect.), forêts de pins d’Alep.

 
 
Tella: douar de la commune mixte des Eulma, arr. Sétif, dép. Constantine; à 28 k. de Saint-Arnaud ; 14,343 hect.; 2,852 ind. ; céréales; élevage: chevaux, moutons.

 
 
Temacine: tribu et caïdat de la commune indigène et du cercle de Touggourt (sub. de Batna), dép. Constantine ; 2,101 ind. : le ksar est situé sur la route de Biskra à Ouargla, à 12 k. de Touggourt et à 149 k. d’Ouargla ; oasis la plus importante de l’Oued-R’ir.

 
 
Temaznia: douar de la commune mixte de Cacherou, arr. Mascara, dép. Oran ; à 18 k. de Palikao ; 10,690 hect. ; 4,160 ind., 68 eur. ; céréales, forêts; élevage : bœufs, moulons, chèvres.

 
 
Temda: caravansérail sur la route de Tiaret à Relizane, à 21 k. de Tiaret, dép. Oran.

 
 
Temlouka: village indigène de la commune de Sétif, dép. Constantine; gare la plus proche : Sétif ; pos., télégr. à Sétif ; 200 hab. ; céréales, élevage du bétail.

 
 
Temlouka (V. Montcalm, nom nouveau).

 
 
Temsalmet: hameau indigène de la commune de Misserghin, à 4 k., dép. Oran ; céréales, vigne, arbres fruitiers.

 
 
Temoulga: hameau de la commune d’Oued-Fodda, arr. Orléansville, dép. Alger ; à 3 k. d’Oued-Fodda et. à 4 k. de Vauban ; mine de fer (hématite) à 1 k. 800 au Sud de la gare.

 
 
Tenazet: douar dont le territoire est réparti : commune de Sainte-Barbe-du-Tlélat, 1,732 hect.., 858 ind. ; commune de Tafaroui, 10,671 hect, 3,142 ind., 23 eur. ; commune de Valmy, 1,742 hect., 290 ind.; commune mixte de Saint-Lucien, à 4 k. ; céréales, oliviers, vigne ;. élevage : bœufs, moutons et chevaux ; carrière de pierre blanche.

 
 
Tendrara: douar de la commune mixte  du Cheliff, arr. Orléansville, dép. Alger ; à 14 k. de Lamartine et à 25 k. d’Oued-Fodda ; 8,881 hect. ; 2,321 ind., 10 eur. ; forêts ; élevage des bœufs et moutons. 

 
 
Tenelda: relais sur la route de Biskra à Touggourt, à 130 k. de Biskra.

 
 
Ténès: chef-lieu de commune, arr. Orléansville, à 54 k., dép. Alger, à 261 k.; gare la plus proche : Orleansville ; port de mer ; pos., télégr., hôpital militaire, jus. de p. ; 4,449 hab. ; ville 2,326 ; franc. 809, esp. 519, isr. 84, étrangers 142, ind. 2,893; céréales, vigne (210 hect,), fourrages, arbres fruitiers, culture maraîchère ; élevage du bétail ; salaison du poisson ; service réguliers de bateaux entre Alger et Ténès. Phare au cap Ténès, d’une puissance lu- mineuse de 6,199 becs Carcel.

 
 
Ténès: nom d’une commune mixte, dont le siège est à Ténès (ville) ; sup. 165,280 hect. ; pop. 40,500 ind., 748 franc., 65 étrangers; céréales (35,000 hect.), vigne (256 hect,), fourrages ; élevage des bestiaux : chevaux 2,284, ânes, mulets 1,000, mais particulièrement les bœufs, 16,270, moutons 40,595, chèvres 83,817 ; nombreuses mines de cuivre inexploitées ; plusieurs mines de fer, dont deux très complètement explorées et concédées, à Djebel-Hadid, à- 45 k. Sud 40° Ouest de Ténès et 9 Beni-Aguil, à 30 k. Est de Tenès ; carrière de gypse à Kerbah, à 20 k. Sud-Sud-Ouest de Ténès et carrière de pierre à bâtir aux environs de la ville de Ténès.

 
 
Tengout: douar de la commune mixte de Jemmapes, à 13 k., arr. Philippeville, dép. Constantine ; 5,555 hect, ; 1,994 ind. ; céréales, forêts de chênes-liège très étendues.

 
 
Teniet-el-Had: chef-lieu de commune et de canton,, arr. Miliana, à 73 k., dép. Alger, à 183 k. : gare la plus proche: Affreville, à 62 k.; pos., télégr., hôpital militaire, parc d’artillerie, arsenal, poste militaire important, jus. de p. ; pop. 4,405 hab.; ville 1,813; franç. 609, isr. 218, ind. 3,373, étrangers 205 ; culture des céréales, légumes, fruits ; pépinière ; élevage du bétail ; marchés arabes pour moutons, peaux, laines, céréales.

 
 
Téniet-el-Had: nom d’une commune mixte dont le siège est à Téniet-el-Had (ville); sup. 275,982 hect. ;
pop. 37,845 ind., 1,237 franc., 121 étrangers ; belles forêts de cèdres (8,500 hect.), qui renferment des
sujets de dimensions colossales (10 m de circonférence et 50 m de hauteur) : céréales, vigne (63 hect.); terres de parcours pour l’élevage ; chevaux 3,137, bœufs 9,873, moutons 154,331, chèvres 38,570, mulets 900, chameaux 429, ânes 5,200.

 
 
Téniet-er-Relem: station chemin de fer Arzew à Duveyrier, à 8 k. de Méchéria, dép. Oran.

 
 
Téniet-et-Tin: douar de la commune mixte de Takitount, arr. Bougre, dép. Gonstantine; à 12 k. de Périgotville et à 20 k. de la gare de Sétif ; 4,240 hect. ; 2,128 ind. ; céréales, un peu de vigne ; élevage : chevaux, bœufs, moutons, chèvres. 

 
 
Téniet-et-Tin: fermes européennes de la commune mixte de Takitount, arr. Bougie, dép. Constantine ; céréales, vigne (40 hect. ) ; élevage du bétail.

 
 
Tenira: chef-lieu de commune, arr. Sidi-bel-Abbès, dép.Oran ; gare la plus proche : Tabia, à 25 k. ; télégr. municipal, pos. à Sidi-bel-Abbès ; pop. 267 franc., 318 esp., 376 marocains, 1,635 ind.;  céréales,vigne(122hect.), oliviers ; exploitation de l’écorce à tan et de l’alfa ; élevage du bétail.

Douars : Hamyan, Oued-Sefioun.

 
 
Temezaret: douar de la commune mixte de Rhira, arr. Sétif, dép. Constantine ; à 20 k. de Colbert ; 3,303 ind. ; céréales ; forêts domaniales ; élevage : chevaux, moutons, chèvres ; fabrication de charbon de bois.

 
 
Terga (V.Turgot, nom nouveau)

 
 
Ternana: douar de la commune mixte de Nedroma, à 12 k., arr. Tlemcen, dép. Oran ; 11,700 hect.; 4,408 ind., 50 eur. ; élevage : moutons, bœufs ; mines de plomb et de zinc au Djebel-Masser ; carrières de Bouharoum (marbre onyx).

 
 
Terni: douar de la commune mixte de Sebdou, à 40 k., arr. Tlemcen, dép. Oran; 15,584 hect. ; 2,861 ind., 17 eur. ; céréales, élevage du bétail.

 
 
Terni: village de la commune mixte de Sebdou, à 25 k., arr. Tlemcen, dép. Oran ; gare la plus proche : Tlemcen, à 14 k.; 57 hab.; céréales, bons pâturages, un peu de vigne ; élevage du bétail.

 
 
Terraguelt: douar de la commune mixte de Sedrata, à 27 k., arr. et dép. Constantine; à 33 k. d’Aïn-Beïda ; 24,469 hect. ; 2,910 ind. ; céréales, forêts, élevage du bétail.

 
 
Tessala: chef-lieu de commune, arr. Sidi-bel-Abbès, dép. Oran ; gare la plus proche : Sidi-bel-Abbès, à 16 k. ; télégr. municipal, pos. à Sidi-bel-Abbès; pop.: 165 franc., 1,805 ind., 140 esp., 167 marocains ; eau abondante; céréales, vigne (432 hect.), culture maraîchère. 
 
Douars : Nemaïcha, Ouled-Riah.

 
 
Texenna: hameau de la commune mixte de Tababort, arr. Bougie, dép. Constanline, sur la route de Djidjelli à Constantine, au col de Texenna ; pos., télégr. à Djidjelli, à 26 k. ; 297 hab. ; école ; culture des céréales, de la vigne ; arbres fruitiers.

 
 
Tharia (ancienne tribu des Ouled-Aïssa): constituée en douar, dont le territoire est réparti : commune de Carnot, 6,624 hect., 1,903 ind.; commune d’Oued-Fodda, 395 hect., 1,021 ind.

 
 
Thiers: village de la commune mixte de Palestro, à 12 k., dép. Alger, à 88 k.; station chemin de fer Alger-Constantine ; télégr. à la garé, pos. à Palestro ; 175 hab., dont 150 franc. ; céréales, vigne (144 hect.) ; carrière de grès, carrière de calcaire.

 
 
Thiersville: village de la commune mixte de Mascara, à 18 k., dép. Oran, à 158 k. ; station chemin de fer Arzew à Duveyrier; pos., télégr., 636 hab., dont 90 ind. ; céréales, vigne (145 hect.), jardins, arbres fruitiers ; forêt de chênes-liège ; eau abondante ; carrière de calcaire. 
 
 
 
 
Thimgad: ruines d’une ville romaine (le Tamugas des Romains), à 32 k. Est de Batna, dép. Constantine. Ces ruines qui, il y a vingt ans, étaient à peine connues, font l’admiration des nombreux touristes qui, en allant à Biskra, s’arrêtent à Batna pour les visiter. D’après les connaisseurs, les ruines de Pompeï n’offrent rien de plus beau. Elles comprennent : un théâtre, des arcs de triomphe, un capitule, un grand et un petit forum, un fort byzantin, etc. Chaque jour met en lumière de nouvelles richesses et, selon toute probabilité, ces ruines s’étendent très loin. A 5 k. Sud de Thimgad, dans une gorge très étroite, le Foum-Ksantina, dont les hauteurs sont couvertes de tombeaux circulaires taillés dans le roc, au nombre de plus de 300.

 
 
Thouda: fraction de l’aghalik des Ziban, commune indigène et cercle de Biskra (sub. dé Batna), dép. Constantine ; 302 ind.

 
 
Tiamimine: carrière de gypse très abondante, à 4 k. Sud de Rovigo, arr. et dép. Alger.

 
 
Tiara: tribu de la commune mixte de Tablat, à 60 k., arr. et dép. Alger ; 17,611 hect. ; 5,287 ind.; céréales, vigne, forêts de pins d’Alep ; élevage : boeufs, chevaux, mulets, moutons, chèvres.

 
 
Tiaret: chef-lieu de commune et de canton, arr. Mostaganem, à 197 k., dép. Oran, à 247 k. ; gare terminus chemin de fer Mostaganem à Tiaret; pos., télégr., jus. de p., trib. répressif, poste militaire, hôpital militaire : pop. : 1,695 franc., 614 esp., 426 isr., 70 marocains, 2,610 ind. ; marché important pour laines, grains, bestiaux; céréales, vigne ; élevage: chevaux, bœufs, moutons ; mines d’anthracite, à 10 k. Ouest de Tiaret.

 
 
Tiaret: nom d’une commune mixte, dont le siège est à Tiaret (ville) ; sup. 157,682 hect. : pop. : 21,416 ind., 1,193 franc., 238 esp., 155 marocains ; région montagneuse ; belles forêts de chênes, thuyas, pins d’Alep ; céréales,vigne (443 hect.) ; élevage très développé : chevaux 2,573, mulets 328, bœufs 9,106, moutons 91,062, chèvres 9,450, chameaux 343 ; c’est la région qui produit les plus beaux types chevalins de l’Algérie .

 
 
Tiaret-AIIou: nom d’une commune indigène de commandement militaire (sub. de Mascara), dép. Oran; sup. 1,580,350 hect. ; pop. : 40,840 ind. ; 535 franc., 140 isr., 375 marocains ; céréales ; élevage : pour le cercle de Tiaret: chevaux 3,443, bœufs 11,188, moutons 500,995, chèvres 48,100, chameaux 8,246 ; pour l’annexe d’Aflou: 1,757 chevaux, 7,980 bœufs, 171,809 moutons, 49,455 chèvres, 8,326 chameaux ; grand commerce de laines ; fabrication de tapis renommés.

 
 
Tibane: village indigène du douar Beni-Oughlis, commune mixte de Soummam, arr. Bougie, dép. Constantine ; école.

 
 
Tibergnent: village de la commune mixte de Fedj-M’zala, à 10 k., arr. et dép. Constantine, à 80 k. ; gare la plus proche : Mechta-el-Arbi, à 62 k. ; siège de la jus. de p. du canton de Fedj-M’zala ; pos., télégr.; 119 hab.; céréales, vigne (25 hect.).

 
 
Tiberkanin: douar de la commune mixte du Cheliff, arr. Orléansville, dép. Alger ; à 6 k. de Lamartine et à 3 k. de la gare des Attaffs ; 10,907 hect.; 4,027 ind.; grande culture des céréales.

 
 
Tidda: douar de la commune mixte d’Ammi-Moussa, à 55 k., arr. Mostaganem, dép. Oran ; 9,970 hect. ; 2,650 ind.; céréales, arbres fruitiers, forêts ; élevage : chevaux, bœufs, moutons. 

 
 
Tidjet: village indigène du douar Harbil, commune mixte de Guergour, arr. Bougie, dép. Constantine ; école.

 
 
Tifech: douar de la commune mixte de Souk-Ahras, à 34 k., arr. Guelma, dép. Constantine ; 12,077 hect. ; 3,953 ind., 16 eur. ; école ; très belles plaines, blés de 1er choix.

 
 
Tiffilès (V. Mellinet, nom nouveau).

 
 
Tiffilès: douar de la commune mixte de La Mékerra, arr. Sidi-bel-Abbès, à 40 k., dép. Oran ; 9,072 hect.; 2,553 ind., 262 esp. ; céréales, oliviers, forêts de pins d’Alep ; fabrication du charbon.

 
 
Tiffrit: douar de la commune mixte de Saïda, à 28 k., arr. Mascara, à 90 k., dép. Oran ; 12,022 hect, ; 1,303 ind., 11 eur. ; céréales ; élevage : moutons, chèvres.

 
 
Tiffra: douar de la commune mixte de Soummam, arr. Bougie, dép. Constantine ; à 15 k. de Sidi-Aïch ; 3,446 hect. ; 2,749 ind. ; école ; céréales, oliviers, figuiers, caroubiers, forêt de chênes-liège.

 
 
Tifra: village indigène du douar Iflissen, commune mixte d’Azeffoun, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger ; école.

 
 
Tigditt: faubourg de la ville de Mostaganem, dép. Oran, sur la rive droite de l’Aïn-Sefra ; habité par une pop. arabe.

 
 
Tighanimine (ancienne tribu des Ouled-Daoud): douar de la commune mixte de l’Aurès, arr. Batna, dép. Constantine ; à 64 k. de Lambèse ; 39,705 hect. ; 2,487 ind.; céréales ; peu de jardins; élevage : chevaux, moutons.

 
 
Tigheremt (ancienne tribu des Beni-Yala-Cheraga): douar de la commune mixte de Beni-Mansour, arr. et dép. Alger ; à côté de la gare d’El-Esnam ; 13,880 hect. ; 2,846 ind. ; céréales ; élevage : moutons, chèvres.

 
 
Tighermatine: douar de la commune mixte d’Ammi-Moussa, à 40 k., arr. Mostaganem, dép. Oran ; 8,390 hect. ; 1,807 ind. ; céréales, arbres fruitiers, forêts; élevage : chevaux, bœufs, moutons ; station de monte à Sidi-Ali.

 
 
Tighilt: village indigène du douar Belloua, commune de Tizi-Ouzou, dép. Alger.

 
 
Tighilt-el-Hadj-Ali: village indigène de la tribu Aït-Akerma, commune mixte de Fort-National, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger; école.

 
 
Tighzeratine: village indigène du douar Beni-Oughlis, commune mixte de Soummam, arr. Bougie, dép. Constantine ; à 24 k. d’El-Kseur.

 
 
Tighzert (ancienne tribu des Matmata): douar de la commune mixte du Djendel, arr. Miliana, dép. Alger ; à 35 k. de Lavigerie et à 36 k. de la gare d’Affreville ; 26,264 hect. ; 2,733 ind. ; céréales, forêts; élevage du bétail.

 
 
Tighzert: village indigène du douar Beni-Oughlis, commune mixte de Soummam, arr. Bougie, dép. Constantine; à 24 k. d’El-Kseur ; école.

 
 
Tigounatine (ancienne tribu des Beni-Ourtilane): douar de la commune mixtede Guergour, arr. Bougie, dép. Constantine; à 42 k. de Lafayette; 3,646 ind.; céréales, forêts ; élevage du mouton ; mines.

 
 
Tigrine (ancienne tribu des Beni-Abbès): douar de la commune mixte d’Akbou, arr. Bougie, dép. Constantine ; à une distance moyenne d’Akbou de 25 k.; 7,882 hect.; 2,945 ind.;. oliviers, figuiers, caroubiers, un peu de céréales.

 
 
Tiguedidine: fraction de la tribu d’Ourlana, commune indigène et cercle de Touggourt (sub. de Batna), dép. Constantine ; 491 ind.

 
 
Tiguenounine: village indigène de la commune mixte du Djurdjura, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger; école.

 
 
Tiguert-Hala: village indigène sur la route de Tizi-Ouzou à Fort-National, à 15 k.

 
 
Tiguiguest: douar de la commune mixte de Tiaret, à 19 k., arr. Mostaganem, dép. Oran ; 3,200 hect. 630 ind.; céréales ; élevage : bœufs ,chevaux, moutons, chèvres.

 
 
Tigzirt: village de la commune mixte de Mizrana et siège de l’administration de cette commune, arr. Tizi-Ouzou,. dép. Alger; à 25 k. Est de Dellys et à 35 k. de Tizi-Ouzou; télégr. municipal, pos. à Dellys ; pop. : 104 franc., 27 étrangers, 58 ind. ; céréales, vigne. Bâti au bord de la mer, dans un site pittoresque ; belles ruines romaines et phéniciennes ; débarcadère pour chalands.

 
 
Tiklat: village de la commune d’El-Kseur, à 3 k., arr. Bougie, dép. Constantine ; à 28 k. Est de Bougie, sur l’oued Sahel ; céréales, vigne, oliviers. Ruines romaines importantes.
 
 
 
 
Tikohaïn: douar de la commune mixte de Mizrana, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger ; à 15 k. de la gare de Tizi-Ouzou et à 25 k. de Tigzirt ; 4,105 hect.; 3,017 ind.; céréales, oliviers, figuiers, vigne (15 hect.).

 
 
Tiksiriden: douar de la commune mixte de Beni-Mansour, arr. et dép. Alger ; à 5 k. de la gare de Maillot ; 1,820 hect. ; 1,404 ind. ; oliviers en quantité.

 
 
Tilatou: douar de la commune mixte d’Aïn-Touta, arr. Batna, dép. Constantine ; à 20 k. de Mac-Mahon ; 38,841 hect. ; 2,329 ind. ; pays très accidenté; gorges très pittoresques de 6 k. de longueur ;montagne de sel gemme; poste de télégraphie optique au Metlili ; chasse au mouflon et à la gazelle.

 
 
Tiliouanet: village indigène du douar Kalaà, commune mixte de La Mina, arr. Mostaganem, dép. Oran ; à 20 k. Sud-Ouest de Relizane; affleurements très nombreux de pétrole ; sondages entrepris dans cette région pétrolifère.

 
 
Tïliouïn: douar de la commune de Palestre, arr. et dép. Alger ; 734 hect.; 2,125 ind.

 
 
Tilmouni: douar de la commune mixte de La Mékerra, arr. Sidi-bel-Abbès, dép. Oran : à 25 k. de Sidi-bel-Abbès, sur le chemin de Sidi-bel-Abbès à Mascara; 14,514 hect. ; 3,011 ind., 434 esp.; école au vil. d’Haci-Merdoum ; céréales, vigne, forêt de pins d’Alep.

 
 
Timazrit: section de la commune mixte de Soummam (ancienne tribu des Ouled-Abd-el-Djebar), arr. Bougie, dép. Constantine ; 10,017 ind. ; école au village indigène d’Abaïnou ; mine de fer, à 30 k. Sud-Ouest de Bougie ; à 11 k. de Sidi-Aïch ; céréales, caroubiers, oliviers, figuiers, arbres fruitiers.

 
 
Timegras: fraction du douar Sidi-Hamouda, commune de Rovigo, arr. et dép. Alger ; carrière de gypse en exploitation, à 4 k. O. de Rovigo.

 
 
Timengache: village indigène du douar Harbil, commune mixte de Guergour, arr. Bougie, dép. Constantine; à 30 k. de Lafayette ; école.

 
 
Timezeratine (V. Hanoteau, nom nouveau).

 
 
Timgad (V. Thimgad).

 
 
Tim-Telacin: douar de la commune mixte de Châteaudun-du-Rhumel, arr. et dép. Constantine; à 25 k. de Châteaudun et à 11 k. de la gare de Téleghma ; 6,890 hect.; 2,268 ind. ; céréales.

 
 
Tinar: village de la commune mixte des Eulma, arr. Sétif, dép. Constantine ; à 24 k. de Saint-Arnaud et à 9 k. de Sétif ; 18 hab.

 
 
Tin-Brahim: gare fortifiée du chemin de fer d’Arzew à Duveyrier, à 10 k. de Modjbah-Sfid. et à 248 k. d’Oran, près des Chotts ; pays inculte et désert.

 
 
Tinebdar: village indigène du douar des Beni-Oughlis, commune mixte de Soummam, arr. Bougie, dép. Constantine ; à 24 k. d’El-Kseur ; école.

 
 
Tinedla-el-Berd: fraction de la tribu d’Ourlana, commune indigène et cercle de Touggourt (sub. de Batna), dép. Constantine ; 227 ind.

 
 
Tipaza: chef-lieu de commune, arr. et dép. Alger ; à 13 k. de Marengo et à 29 k. de Cherchel ; port de mer ; pos., télégr. ; pop. 2,437 hab. ; vil. 349 ; franc. 380, esp. 197, ind. 1,800, divers 60 ; céréales, vigne (620 hect.), fruits ; service régulier de bateaux entre Alger et Tipaza ; ruines romaines  remarquables.

Douar de la commune : Chenoua, 1,790 ind.

 
 
Tircine: douar de la commune mixte de Saïda, à 58 k., arr. Mascara, à 103 k., dép. Oran; 24,538 hect. ; 2,270 ind., 44 eur. ; céréales ; élevage : bœufs 1,190, moutons 19,500, chèvres 7,465 ; ‘fabrication de tapis ind.

 
 
Tirckount: fraction de la commune mixte de Méchéria, cercle d’Aïn-Sefra (sub. d’Aïn-Sefra), dép. Oran; 8 hab.; gare fortifiée chemin de fer d’Arzew à Duveyrier, à 11 k. d’Aïn-Sefra ; mine de carbonate de fer.

 
 
Tirenat: douar de la commune de Sidi-Lhassen, arr. Sidi-bel-Abbès, dép. Oran ; 1,420 hab. ; fermes eur.; céréales, vigne, alfa ; élevage du bétail. 
 
 
 
 
Tirennifine: douar de la commune mixte de Cacherou, arr. Mascara, dép. Oran; limitrophe du village de Palikao ; 6,329 hect. ; 4,090 ind. ; céréales, vigne, arbres fruitiers; élevage : moutons, bœufs,  chèvres. 

 
 
Tir’il-bou-Khaïr: village kabyle de la commune mixte du Haut-Sebaou, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger, sur la route de Port-National à Bougie ; à 8 k. de Yacouren ; construit comme un aire d’oiseau de proie d ans un creux de rocher ; vue magnifique.

 
 
Tirman (ancien nom : Oued-Tralimet): village de création récente, de la commune mixte du Télagh, arr. Sidi-bel-Abbès, dép. Oran, sur la route de Daya à Sidi-bel-Abbès ; à 42 k. de ( Sidi-bel-Abbès et à 18 k. de Tenira ; gare la plus proche : Chanzy, à 20 k.; céréales, vigne ; centre en peuplement.

 
 
Tirmitine (ancienne tribu des Beni-Khalifa): douar de la commune de Mirabeau, arr., Tizi-Ouzou, dép. Alger ; 1,083 hect. ; 3,179 ind.

 
 
Tiroual: village indigène de la commune mixte du Djurdjura, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger ; école.

 
 
Tirourda: hameau indigène de la tribu des Beni-Illiten, commune mixte du Djurdjura, arr.- Tizi-Ouzou, dép. Alger ; à 3 k. du Col de Tirourda, sur la route de Fort-National à Beni-Mansour.

 
 
Tirourda (Col-de-) (V. Col-de-Tirourda).

 
 
Tissemsil (V. Vialar, nom nouveau).

 
 
Tittery-Souary-et Dheïmat: tribu et caïdat de la commune indigène de Boghar (sub. de Médéa), dép  Alger ; 1,756 ind.

 
 
Titest: village indigène du douar Harbil, commune mixte de Guergour, arr. Bougie, dép. Constantine ; à 30 k. de Colbert ; école ; céréales ; élevage : moutons, chèvres; phosphates dits de Tocqueville.

 
 
Tixemert: ksar de la commune mixte de Méchéria, cercle d’Aïn-Sefra, dép. Oran; à 35 k. d’El-Abiod-Sidi-Cheïkh ; gare la plus proche : Moghrar, à 60 k.

 
 
Tixeraïne: village de la commune de Birkadem, arr. et dép. Alger ; à 2 k. N.-O. de Birkadem et à 11 k. d’Alger ; culture de la vigne. 
 
 
 
 
Tixter: fraction du douar Mosly, commune mixte de Rhira, arr. Sétif, dép. Constantine ; station chemin de fer Alger-Constantine ; à 37 k. de Sétif, à 10 k. d’Aïn-Tassera et à 13 k. de Tocqueville.

 
 
Tizi: village de la commune mixte de Mascara, à 12 k., dép. Oran ; station chemin de fer Arzew à Duveyrier, embranchement pour la ligne de Mascara; pos., télégr. ; pop. : 362 hab. ;. céréales, vigne (90 hect.) ; élevage du bétail ; carrière de calcaire, bleu, à 5 k. de la gare.

 
 
 
Tizi-Ahmed: village indigène du douar des Beni-Amrous, commune mixte  d’Oued-Marsa, arr. Bougie, à 19 k. dép. Constantine.

 
 
 
Tizi-bou-Amane: village indigène du douar Beni-Khellil, commune mixte de Fort-National, arr. Tizi-Ouzou,. dép. Alger.

 
 
 
Tizi-Bouchène: village indigène du douar Beni-Ghobri, commune mixte du Haut-Sebaou, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger.

 
 
 
Tizi-Franco: bordj gite d’étape, sur la route de Cherchel à Miliana, à 41 k. de Cherchel, et à 19 k. de Miliana ; eau et bois en, abondance ; forêt de chênes-liège.

 
 
Tizi-Hibel: village indigène du douar Aït-Mahmoud, commune mixte de Fort-National, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger.

 
 
Tizi-N’béchar: village de la commune de Takitount, arr. Bougie, dép. Constantine ; gare la plus proche : Sétif, à 38 k. ; pos., télégr. à Kerrata, à 17 k.; à côté du bordj de Takitount; 15 hab. ; céréales, arbres fruitiers, vigne; élevage du bétail ; source d’eau alcaline comparable à celle de Vichy.

 
 
Tizi-N’terga: village indigène du douar Fraoucen, commune de Mekla, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger; école.

 
 
Tizi-Ouzou: chef-lieu de commune, de canton et d’arr., dép. Alger, à 107 k. ; gare terminus de la ligne Ménerville – Tizi-Ouzou ; sous-préf., tribunal de 1re instance, jus. de p., comice agricole, pos., télégr. ; pop. totale : 27,600 hab. ; ville 1,457 ; franc. 1,012, naturalisés 103, esp. 87, ita. 85, ind. 26,294, divers 19 ; culture des céréales; vigne (115 hect.), fourrages ; arbres fruitiers : orangers, grenadiers ; oliviers et figuiers en grande quantité ; élevage du bétail : bœufs, moutons; fabriques d’huile, distilleries de liqueurs. 
 
Douars : Zmenzer, Sik-ou-Meddour, Maàtka, Belloua et Bétrouna.

 
 
Tizi-Ouzou (Arr. de):  Région comprise entre le littoral de Dellys et le puissant massif kabyle ; plaines de l’Oued-Isser et de l’Oued-Sebaou ; forêts de chênes-liège (25,000 hect.), forêts de chênes-zéens  d’Azazga et de Yacouren. Culture des céréales : blé, orge, bechna ; le bechna (sorgho blanc) est l’objet d’une culture importante dans la région de Dellys, parce qu’il constitue, pour les indigènes une précieuse ressource pour faire les galettes et le couscoussou. Les cultures arbustives (olivier et figuier) couvrent des surfaces considérables et constituent une des principales ressources. La culture du tabac est très développée, surtout dans les plaines de lisser. La vigne (2,349 hect.) est cultivée à des altitudes très différentes : Tizi-Ouzou (150m), Fort-National (750m). L’élevage du bétail est assez développé; l’arr. possède 1,697 chevaux, 12,828 mulets, 66,154 bœufs, 96,966 moutons et 64,563 chèvres.

 
 
Tizi-Rached: village kabyle de la commune mixte de Fort-National, à 8 k. ; école kabyle-franç. ; les ind. fabriquent des armes et des bijoux; eau en abondance ; oliviers.

 
 
Tizi-R’nif: chef-lieu de commune, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger ; gare la plus proche : Aomar, à 21 k. ; distance de Dra-el-Mizan, 9 k. ; pos., télégr. ; pop. 4,291 ind., 150 franc.; eau abondante ; céréales, oliviers, vigne (82hect.) ; élevage du bétail.

Douar de la commune : Akelindja, 4,291 ind.

 
 
T’kout: fraction du douar des Zellatou, commune indigène et cercle de Biskra, à 75 k. (sub. de Batna), dép. Constantine ; 540 ind. ; poste militaire, bordj.

 
 
Tlemcen: chef-lieu de commune, de canton et d’arr. du dép. d’Oran ; gare terminus chemin de fer de Sainte-Barbe-du-Tlélat à Tlemcen ; à 165 k. d’Oran et à 508 k. d’Alger (par la voie ferrée) ; sous-préf., sub. militaire, tribunal de 1re instance, collège, pos., télégr., comice agricole; belles mosquées, ruines romaines de l’ancienne ville de Tlemcen; pop. totale : 35,468 hab.; ville 22,273 ; franc. 3,502, naturalisés 627, esp. 1,225, isr. 4,910, ind. 24,234, marocains 728, divers 241 ; céréales, vigne (1,950 hect.), culture maraîchère, arbres fruitiers ; élevage du bétail ; marché important pour grains, bestiaux, huile d’olive, laines, peaux ; promenades et curiosités des environs très intéressantes : le vil. d’Agadir, le Bois-de-Boulogne, Sidi-bou-Meddine et Mansourah. 
 
Douars de la commune : Aïn- Douz, 459 ind. ; Zelboun, 1,094 ind.

 
 
Tlemcen (Arr. de): Deux puissants massifs : les Traras, près de la mer, et le massif dit Tlemcénien ; ils entourent, par des hauteurs de 800 à 1,800 m, une vaste plaine de 225,000 hect. Belles forêts de chênes-liège, de pins d’Alep ; frênes, noyers, pistachiers. Sources nombreuses ; terres à alfa et terres de grands parcours à végétation spontanée ; cultures des céréales, de la vigne (4,036 hect.); arbres fruitiers ; oliviers et mûriers en quantité ; élevage du bétail. L’arr. de Tlemcen est très riche au point de vue minéralogique : mines de plomb à Gar-Rouban et à Sidi-Aramon, à 30 k. de Lalla-Maghrnia; mines de cuivre à Abla et à Sidna-Oucha ; mines de zinc à Mazis, à 10 k. de Lalla-Maghrnia ; au Djebel-Masser, à Fillaoueen ; plusieurs mines de fer ; gisements de schistes bitumineux à Lamoricière et à Bou-Kanéfis; carrière de sel gemme; belles carrières de marbre onyx, en exploitation, à Tekbalet, à Sidi- Hamza, à Aïn-Sebas et à Djouanif ; carrière de calcaire à chaux hydraulique, plâtre ; carrières de grès a bâtir aux environs de Tlemcen et de Lalla-Maghrnia; gisements de phosphate, non exploités. L’arr. nourrit 109,426 moutons, 107,105 chèvres, 3,792 chevaux, 3,741 mulets, 28,163 bœufs. 

 
 
Tléta: village indigène du douar des Azaïl, commune mixte de Sebdou, arr. Tlemcen, dép. Oran ; eau abondante ; jardins, mosquée.

 
 
Tléta: station chemin de fer sur routes de Dellys à Boghni ; à 7 k. de Mirabeau et à 23 k. de Boghni.

 
 
Tlets: douar de la commune mixte d’Aïn-el-Ksar, arr. Batna, à 30 k., dép. Constantine; 9,511 hect.; 1,531 ind.; céréales, élevage du mouton.

 
 
Tocquevïlle (ancien nom : Ras-el-Oued): village de la commune mixte de Rihra, arr. Sétif, dép. Constantine ; gares les plus proches : Tixter, à 13 k., Aïn-Tassera, à 5 k. ; distance de Sétif 38 k. Ouest 40° Sud ; pos., télégr.; pop. : 755 hab., y compris les fermes ; eau abondante ; céréales; élevage: bœufs, chevaux, moutons ; gisements de phosphates en exploitation très active, reliés à la gare de Tixter par une voie de 13 k.

 
 
Tokla: douar de la commune mixte de Collo, à 14 k., arr. Philippeville, dép. Constantine; 3,353 hect.; 1,290 ind. ; céréales, oliviers; élevage : bœufs et chèvres. 

 
 
Tolga: fraction et cheïkhat de l’aghalik des Ziban, commune indigène et cercle de Biskra, à 40 k. (sub. de Batna), dép. Constantine ; 1,813 ind. ; oasis de 50,000 palmiers.

 
 
Tombeau de la Chrétienne: monument funéraire, remarquable par ses proportions grandioses, situé à 5 k. du vil. de Bérard et à environ 55 k. d’Alger. C’est un cylindre énorme, assis sur une base carrée et coiffé d’un cône à gradins ; son diamètre, à la base, est de 64 m ; sa hauteur actuelle, de près de 33 m ; elle devait être autrefois de 40″ environ. Construit en belles pierres de taille, de grandes dimensions, disposées en assises réguliers, sa partie cylindrique est ornée de soixante colonnes d’ordre
grec ; les galeries intérieures ont un développement de plus de 400 m. Ce monument a été longtemps une énigme ; mais les archéologues sont aujourd’hui d’accord pour reconnaître qu’il a été le tombeau du roi Juba II et probablement aussi de sa femme Cléopâtre Séléné et de leur fils unique Ptolémée, qui fut, on le sait, le dernier roi de Mauritanie.

 
 
Tombeau de la Neige: hameau du village de La Réunion, commune mixte de Soummam, arr. Bougie, dép. Constantine ; station chemin de fer Beni-Mansour à Bougie, à 20 k. de cette dernière ville; monument: le Tombeau de la Neige, érigé en souvenir des soldats morts les 21 et 22 février 1852 (colonne Bosquet).

 
 
Torrich: douar de la commune mixte de Tiaret, à 20 k., arr. Mostaganem, dép. Oran ; 24,849 hect. : 3,495 ind.; céréales ; élevage : bœufs, chevaux, moutons, chèvres ; gisements de guano à la grotte de Ghar-es-Sebaâ.

 
 
Touabet: hameau de la commune de Dellys, à 11 k, arr. Tizi-Ouzou, dép. Alger; station chemin de fer sur routes de Dellys à Boghni ; carrière de basalte, en exploitation très active ; pierres de taille et pavés.

 
 
Touarès: douar, dont le territoire est réparti : commune d’Inkermann, 1,043 hect., 501 ind. ; commune mixte d’Ammi-Moussa, à 25 k., 8,403 hect., 2,034 ind. ; céréales ; élevage : chevaux, bœufs, moutons. 

 
 
Toudja: village indigène de la commune d’El-Kseur, arr. Bougie, à 21 k., dép. Constantine ; sources très abondantes ; orangeries remarquables de plus de 100 hect., produisant une orange tardive qui est vendue en été ; ruines romaines d’un aqueduc conduisant les eaux à l’ancienne Saldoe (actuellement Bougie).

 
 
Touggourt ou Tuggurt: chef-lieu de la commune indigène du même nom et du cercle militaire, à 220 k. au Sud de Biskra, à 450 k. de Constantine et à 890 k. d’Alger ; pop. agglomérée : 1,650 hab. ; jus. de p. militaire, pos., télégr. ; relié à Biskra par un courrier postal trois fois par semaine et par le télégr. électrique et le télégr. optique, à Biskra, Ouargla et El-Oued; commerce important de dattes ; marché considérable le vendredi ; situation géographique : longitude 4°22′ Est, latitude 34°51′, altitude 69 m.

 
 
Touggourt ou Tuggurt: nom d’une commune mixte du territoire militaire (sub. de Batna), dép. Constantine. La commune comprend le cercle militaire et l’annexe d’El-Oued. Le cercle comprend toutes les oasis de l’Oued-R’ir et des tribus nomades; pop. totale de la c. : ind. 60,220, franc. 77, étrangers 41 ; la principale production : la datte. Le nombre de palmiers est de 816,170 poulle cercle de Touggourt et de 202,320 pour l’annexe d’El-Oued; arbres fruitiers : 7,750 figuiers et 6,000 autres : cerisiers, abricotiers; élevage du bétail : pour le cercle 5,777 chameaux, 12,450 moutons et 19,080 chèvres; pour l’annexe d’El-Oued 5,186 chameaux, 12,224 moutons et 15,187 chèvres.

 
 
Touïfza: gare fortifiée du chemin de fer Arzew à Duveyrier, à 10 k. de Méchéria, dép. Oran; vastes plaines d’alfa.

 
 
Toukria (V. Bourbaki, nom nouveau).

 
 
Touïra ou Taouïra: douar de la commune mixte de Ténès, à 18 k., arr. d’Orléansville, dép. d’Alger ; 7,941 hect. ; 1,169 ind. ; céréales.

 
 
Toumiat: douar, dont le territoire est réparti : commune de Sainte-Barbe-du-Tlélat, 2,864 hect,, 181 ind. ; commune de Saint-Louis, 4,344 hect., 1,087 ind.

 
 
Tounin: chef-lieu de commune, arr. Mostaganem, à 9 k., dép. Oran ; gare la plus proche : Pélissier, à 5 k. ; pos., télégr. à Mostaganem ; pop. 195 franc., 1,810 ind. ; climat sain; céréales, vigne (350 hect.).

 
 
Tournant (Le): fermes de la commune de Batna, dép. Constantine; à 8 k. de la gare d’El-Mahder et à  18 k. de Batna.

 
 
Touririne: douar de la commune mixte de Sebdou, à 42 k., arr. Tlemcen, dép. Oran ; 3,671 hect. ; 1,178 ind.; céréales, élevage du bétail.

 
 
Tourtatsine: tribu de la commune mixte de Tablat, à 25 k., arr. et dép. Alger ; 14,099 hect. ; 4,153 ind. ; forêt de pins d’Alep ; céréales, oliviers, vigne ;.élevage : mulets, bœufs. 

 
 
Toustain (ancien nom : Zitouna): village de la commune mixte de La Calle, à 39 k., arr. Bône, à 80 k., dép. Constantine ; climat salubre ; 97 hab. ; céréales, forêts de chênes-liège ; élevage du bétail.

 
 
Touzzeline: douar de la commune mixte d’Oum-el-Bôuaghi, arr. et dép. de Constantine; à 16 k. de Canrohert, gare la plus proche ; 8,758 hect. ; 1,830 ind., 7 eur,; céréales; élevage : chevaux, moutons.

 
 
Tralimet (V. Tirman, nom nouveau).

 
 
Trappe (La) (V. Staouéli-Trappe.

 
 
Tréat: douar de la commune mixte de l’Edough, arr. Bône, dép. Constantine ; à 10 k. d’Aïn-Mokra; 7,815 hect. ; 1,729 ind., 108 eur. ; céréales, fourrages, tabac ; forêts importantes de chênes-liège et chênes-zéens; élevage: bœufs, moutons, chèvres; mines de cuivre et zinc.

 
 
Trembles (Les): chef-lieu de commune, arr. Sidi-bel-Abbès, à 6 k., dép. Oran, station chemin de fer Sainte-Barbe-du-Tlélat à Tlemcen ; pos., télégr.; pop. : franc. 247, esp. 650, ind. 2,216; eau abondante; céréales, vigne (400 hect.), culture maraîchère. 
 
Douars : El-Tenia, Mahdid, Oued-Mebtoub.

 
 
Trembles (Les): village de la commune de Bir-Rabalou, à 6 k., arr. et dép. Alger, à 111 k. ; pos., télégr. à Bir-Rabalou ; 82 hab. ; céréales, un peu de vigne ; élevage du bétail.

 
 
Trézel: village de création récente, commune indigène de Tiaret-Aflou (sub. de Mascara), dép. Oran, sur la route de Tiaret à Aflou, à 28 k. Sud de Tiaret ; pos., télégr. à Tiaret ; 582 hab. : prairies, jardins, vignobles en coteaux; élevage du bétail.

 
 
Trois-Marabouts: village de la commune mixte d’Aïn-Temouchent, arr. et dép. Oran ; gare la plus proche : Aïn-Temouchent, à 5 k. ; pos., télégr. à Aïn-Temouchent; 590 hab., dont 204 esp. Domaine Carnot, de 1,500 hect. ; eau abondante ; céréales (100 hect.), vigne (75 heet.)., pâturages ; élevage du bétail.

 
 
Trois-Palmiers (Les): village de la commune mixte deTénès, arr. Orléansville, dép. Alger ; à 27 k. de Ténès et d’Orléansville ; télégr. municipal, pos. à Orléansville ; 195 hab. ; céréales, vigne (44 hect.), pépinière de 5,000 arbres fruitiers et forestiers.

 
 
Trois-Puits: hameau de la commune de Sidi-Chami, arr. et dép. Oran. ,

 
 
Trumelet: village de création récente, de la commune mixte de Tiaret, arr. Mostaganem, dép. Oran ; à 16 k. de Tiaret ; 450 hab., dont 53 étrangers ; terres propres à la culture des céréales et de la vigne ; pâturages abondants ; élevage  moutons, bœufs, porcs. 

 
 
T’sighaout: douar de la commune mixte du Cheliff, arr. Orléansville, dép. Alger ; à 20 k. de Lamartine ; gare la plus proche : Orléansville ; 9,151 hect.; 3,470 ind.; céréales; élevage du mouton.

 
 
Tsmara: fermes de la commune mixte de Jemmapes, à 12 k., arr. Philippeville, dép. Constantine ; céréales, un peu de vigne.

 
 
Turenne (anc. nom : Aïn-Sabra): village de création récente de la commune mixte de Sebdou, arr. de Tlemcen, dép. Oran ; entre Tlemcen et Lalla-Maghrnia, à 27 k. de chacune de ces deux villes ; 272 hab. ; céréales, vigne ; à 4 k., la belle.carrière de calcaire de Barbata; élevage du bétail.

 
 
Turgot: village de la. commune de Rio-Salado, à 9 k., dép. Oran ; pos. et télégr. à . Rio-Salado ; 318 hab. ; terres excellentes ; céréales, vigne (115 hect.).

 
 
Tyout: tribu, ksar et caïdat de la commune mixte de Méchéria, cercle et sub. d’Aïn-Sefra, dép. Oran ; 405 ind. Le ksar est situé au milieu d’une riche oasis parsemée de rochers pittoresques ; vignes renommées pour leurs proportions colossales. Gare fortifiée du ch. de fer Arzew à Duveyrier, à 12 k. d’Aïn-Sefra. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




Homeofmovies |
Chezutopie |
Invit7obbi2812important |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trucs , Astuces et conseils !!
| Bien-Être au quotidien
| Cafedelunioncorbeilles45