Ichouaoun

2 04 2018

 

 

 

 

 

Ichouaoun dans Attributs d'Algérienneté 1516638770-1891052

Femme Kabyle, des Beni Ouacif

 

 

 

 

 

 

Les hommes du village de Taourirt Mokrane, chez les Aït Irathen, avaient la spécialité d’une espèce de broderie grossière en fil de lin pour les coiffures de femme appelées ichouaoun

 

 

Ils emploient comme canevas la toile de lin fabriquée par les Aït Yahia, et tracent des dessins en relief sur ce canevas, à la main et à l’aiguille. Ils découpent ensuite des jours dans la toile avec les ciseaux.

 

 

Autrefois, les ichouaoun, ordinairement teints en noir, constituaient la coiffure même des femmes; puis ils ne servaient plus que de support à une étoffe de soie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




Homeofmovies |
Chezutopie |
Invit7obbi2812important |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trucs , Astuces et conseils !!
| Bien-Être au quotidien
| Cafedelunioncorbeilles45