L’aspect communicatif des bijoux berbères d’Algérie

27 06 2017

 

 

 

 

 

 

La communication est un besoin vital qui remonte à l’existence de l’être humain.  Ce dernier a cherché à travers les siècles à surmonter les difficultés rencontrées pour entrer en contacte avec son entourage. Avant qu’il ne développe la parole, l’homme a créé des canaux et des modes de communication non verbaux basés sur des codes communs dans leurs contextes et à travers lesquels il transmettait des messages et  des significations tels que la danse, le feu, l’écriture murale et les différents supports artisanaux qu’on retrouve aujourd’hui dans notre vie quotidienne.

En notre ère, ces richesses ont malheureusement tendance à perdre leur fonction communicative.

 

 

 

 

 

 

Le Langage des objets (BIJOUX)

 

 

C’est un type de communication non verbale regroupant des objets à travers lesquels on peut comprendre l’aspect comportemental d’une société. Parmi ces objets, on peut citer par exemple les parfums, les vêtements, la coiffure, les meubles, les fantaisies, le décor et les couleurs.

A l’instar des objets sus cités, les bijoux ont aussi leur force d’expression et d’information pas uniquement dans leur aspect esthétique mais encore davantage dans ce qu’ils portent comme information sur bien entendu les secrets que déguise l’aspect sociologique et comportemental d’une communauté.

 

Ci-après, on va montrer comment cet objet peut nous donner des informations sur la classe sociale notamment ceux relatifs à la situation familiale de l’individu et à son âge etc. notamment ceux de la région de Beni-Yenni dans la région de la Grande Kabylie et ceux de la région d’Ouled Fatma de la région des Aurès, car les bijoux peuvent être appréhendés, comme tout objet fait par l’homme, à un double niveau, l’un esthétique au sens exact du terme, c’est à-dire selon le sentiment immédiat du plaisir qu’il procure celui qui le perçoit, et l’autre conceptuel ou sémiologique, et à ce moment là l’objet tend à s’élever au-dessus de son utilité et de sa fonction pour exprimer l’esprit d’un groupe.

 

 

 

 

 

Les fonctions du bijou

 

 

  1. La fonction de thésaurisation Lors de son mariage, la femme reçoit un nombre de bijoux proportionnel à l’importance de sa dot, l’ensemble de ces bijoux représente un capital monnayable en cas de difficultés imprévues ou de frais occasionnels au sein du foyer familial et là on peut citer le proverbe algérois qui illustre l’usage des bijoux aux moments de crise « Elhadaïd lil chadaïd ».

 

 

  1.  La fonction de protection Cette fonction peut être déterminée par l’usage des bijoux pour la protection contre l’effet du mauvais œil provoqué par l’envieux et le jaloux, ou les maladies, le malheur et les dangers et pour cette fonction on peut citer la main protectrice dite « KHAMSA ».

 

 

 

  1. La fonction communicative Celle-ci dépasse la fascination et la protection que peut porter le bijou pour le corps afin qu’il devienne un objet témoin de son contexte socioculturel, car il dévoile à travers ses symboles et son port des vérités et des informations,  qui remontent à l’histoire profonde de nos ancêtres, accompagnées des croyances, cultes, mythes…

 

 

 

 

 

 

Symboles

 

Ces symboles qui caractérisent les bijoux en forme de figures animales, florales et géométriques continuent toujours de survivre sur tous les objets d’art populaires car les artisans qui les ont conçus, depuis l’antiquité, les ont chargés de significations et les auteurs considèrent que ces signes (symboles) relèvent d’une intention magico-religieuse : conservation de soi et de l’espèce, fertilité de la terre et des hommes, cultes des morts. 

 

 

 

 

Le port du bijou

Aujourd’hui chaque femme peut porter un bijou de la manière dont elle le perçoit tandis  qu’auparavant il y avait des règles qui déterminaient le port de certaines pièces de bijou par une catégorie de femmes, car ces dernières, et suite à un code commun, se servait de la manière dont elles les portaient  pour communiquer des messages non verbaux concernant des événements qui marquaient leurs vie dans leur société (naissance, puberté, mariage, divorce…)

 

 

 

 

 

 

L’aspect communicatif des bijoux berbères d’Algérie dans Attributs d'Algérienneté 1496049591-15-610485

Portrait de femme kabyle entre 1880-1899 © Prince Roland Bonaparte

 


 

 

 

 

La région de ben-yenni

 

 

Les bijoux de Ben-Yenni sont très célèbres par leurs grandes tailles, l’usage de corail et de décor émaillé.

 

 

 

 

  • Diadème (Thaassabth) C’est un bijou connu par sa grande dimension, d’une longueur de 54 cm et d’une hauteur totale environ 15 à 16 cm. C’est une pièce qui a son histoire et sa grande force symbolique, car elle n’est portée dans cette région que sur le front des femmes mariées comme signe d’alliance entre les familles, donc  auparavant il suffisait de remarquer « thaassabth » sur le front d’une femme pour comprendre qu’elle est mariée.

 


 

1496053740-1368542960437252 dans Attributs d'Algérienneté

Très grande Thaassabth ; diadème kabyle ancien en argent émaillé à décor floral polychrome serti de 40 gros cabochons de corail.
Poids Brut : 735g./ Dim. 60 x 18 cm
Grande Kabylie, Beni Yenni

 

 

 

 

 

 

  • Thialloukin C’est un type de boucles d’oreilles arrondies ; elle est constituée d’une pièce d’argent unique qui ne contient ni corail ni email. Ce genre de boucles d’oreilles est porté dans cette région par les petites filles qui n’ont pas encore atteint l’âge de la puberté, donc les parents les mettent à leurs fillettes afin de dire aux membres de leur tribu qu’elles sont encore jeunes pour le mariage et qu’elles ne possèdent pas encore les forces de la fécondité.


 

 

 

 

  • Thigoudhmathin C’est un type de boucles d’oreilles sous forme d’anneau qui porte dans l’une de ses extrémités un cabochon de corail comme il a une petite ouverture dans l’autre. Ce genre de boucles d’oreilles est porté dans la région par les vieilles femmes afin d’exprimer aux autres et au sein de leur tribu leurs phase transitoire vers la stérilité (la ménopause).


 

 

1496053414-s-l1600

 


 

 

 

 

 

  • Thafzimth C’est une pièce arrondie riche en email et en cabochon de corail. Le premier usage de cette pièce était d’après EUDEL, lors de la victoire des Béni-Yenni sur les Béni-Abbes ; à cette époque-là les femmes de Beni-Yenni la portaient comme signe de joie et de victoire. Mais cette fibule est devenue après un signe approprié aux femmes qui donnent naissance à un garçon, et à ce moment-là, si on rencontre dans la région de Beni-Yenni une femme qui porte sur son front Thafzimth, on comprendra, d’une manière non verbale, qu’elle est fière de mettre au monde un garçon.  


 

 

1496053293-10667316ca35ebfc3c11a81ed188869d

Grande fibule ronde, Algérie,Grande Kabylie, Benni Yenni, fin du XIXe – début du XXe siècle Argent ciselé, décoré d’émaux cloisonnés jaune, vert et bleu, serti de gros cabochons de corail.


 

 

 

 

 

  • Thafzimth de petite taille Celle-ci n’est portée au milieu du buste que par la mère, au lendemain du mariage de sa fille. Ce port est une manière de marquer sa joie et sa fierté d’avoir bien élevé sa fille qui a su à son tour garder et protéger la dignité de sa famille.

 


 

 

1496052320-7c1fbc2dc0c7e9226005f341256a6bb1

2 petites fibules / Beni Yenni, Grande Kabylie XXe siècle


 

 

 

 

  • Afzim C’est une fibule triangulaire riche en email cloisonné et au corail. Elle été portée auparavant que pas la jeune fiancée, ce port a comme fonction d’émettre aux jeunes de sa tribu le message qu’elle est déjà promise.


 

 

1496054131-d065ebb736477592b4993e43b08c1540

Importante fibule triangulaire, en argent émaillé en vive polychromie, serti de cabochons en corail. Le revers est entièrement émaillé. Algérie, Grande Kabylie. L : 22 cm.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La region des ouled fathma: (therwent en fathem)

 

 

Le bijou traditionnel dans cette région constitue, comme dans toutes les régions Aurasiènnes une réalité complexe comportant des particularités accumulées à diverses époques de l’histoire locale.

 

 

 

 

. Diadème (L’djbin)

Ce type de diadème aurésien peut envoyer deux messages non verbaux selon la manière dont il est porté, car il peut exprimer le mariage de la femme qui le porte s’il est mis sur son front comme il peut aussi transmettre le sens du célibat de celle qui le met sur son buste.


 

 

1496061314-jben

 

 

 

 

 

 

  • Thit Yir Ce type de boucles d’oreilles sous forme d’un simple anneau transmet dans la région des Ouled Fathma deux sens différent selon son port car en l’observant chez une femme de cette région on pourra déterminer soit qu’elle est enceinte ou bien qu’elle veut dire aux autres qu’elle est ménopausée et qu’elle a perdu ses forces de fécondité.


 

 

 

 

 

  • Thimshrefth C’est un type de boucle d’oreilles qui est dans le demi-cercle inférieur en dents de scie. Ce bijou veut dire, dans la région des Ouled Fathma, que la femme qui le porte est célibataire si seulement si elle l’accompagne avec un bracelet à la main, mais si elle le porte tout seul en impair celle-ci a comme objet de dire à son entourage qu’elle est soit veuve ou divorcée.


 

 

1496061630-il-570xn-852423561-x9sr


 

 

 

 

 

  • Tabzimt

Ce bijou peut être sous différentes formes. Celle-ci (triangulaire) véhicule deux messages non verbaux ; si on aperçoit dans la région des Ouled Fathma une femme qui porte ce bijou sur son buste du côté gauche, cela veut dire qu’elle a donné naissance à un garçon, mais si cette pièce est mise sur le coté droit on comprendra que cette femme veut nous transmettre le message de la naissance d’une fille.


 

 

1496059577-3b739d3e934f44efaeacf19dabb7f6b8

Superbe et rare paire de petites fibules en provenance du pays Chaouia (Aurès), fin du XIXe début du XXe siècle.

 

 

 

 

 

 

Les bijoux jouent un rôle très important dans une communauté quelconque pas seulement par leur aspect esthétique mais aussi par les vérités qu’ils cachent, tels qu’ils  permettent une transmission non verbale entre les différentes catégories de la société. De cette manière, ils permettent d’une façon efficace d’apporter une contribution appropriée pour le développement d’une communauté, particulièrement sur le plan structurel et communicatif.

 

Ainsi, en valorisant cet objet de double importance, on peut conclure  que l’être humain par son intelligence a su surmonter les difficultés qu’il a rencontré depuis son existence à nos jours afin de créer des modes de communication non verbaux fiables et qui expriment ses préoccupations et ses croyances.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




Homeofmovies |
Chezutopie |
Invit7obbi2812important |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trucs , Astuces et conseils !!
| Bien-Être au quotidien
| Cafedelunioncorbeilles45