Les anciennes grandes familles algéroises (XIXe siècle) – 4ème partie-

23 06 2017

 

 

Grandeur et décadence

 

 

 

 

A côté de ces familles qui ont conservé longtemps leur rang, que de désastres ou d’abaissements de situation pour bien d’autres! Les unes ont été ruinées par les expropriations. D’autres avaient vendu leur propriété à rente viagère. Le capital leur en fut payé plus tard. Elles ne surent pas placer ces remboursements, laissèrent ces fonds sans emploi et virent s’épuiser peu à peu leur fortuné improductive.

 

Oubliés ou de condition bien modeste, les petits-fils des BEN EL-ANNABI, BEN OUANICHE, BEN EL-DJIAR (l’amine des chaufourniers), des BEN NEGRO, lieutenant de SIDI ALLAL, et des BEN HAFFAF, les anciens muphtis. Les descendants des deux frères ALI et AHMED BEN HAFFIZ, riches propriétaires à Aïn-Cahdra, sont devenus simples cultivateurs sur leurs propres terres, après avoir donné des cadis et un général à l’armée turque.

 

Et combien encore, ayant glissé peu à peu sur la pente de la décadence, exerçaient des métiers vulgaires. Disparus avec leur ancienne splendeur, les belles campagnes, les harnachements superbes et les armes magnifiques ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




Homeofmovies |
Chezutopie |
Invit7obbi2812important |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trucs , Astuces et conseils !!
| Bien-Être au quotidien
| Cafedelunioncorbeilles45