Les anciennes grandes familles algéroises (XIXe siècle) – 3ème partie-

19 06 2017

 

 

 

Anciennes familles restées en Algérie

 

 

 

 

Mais l’exil ou la mort n’ont pas fait disparaître toutes les vieilles familles algéroises des premiers temps de la colonisation. Il en resta beaucoup à Alger, où elles firent souche. Il faut mentionner parmi elles:

 

 

 

OULID EL-CAÏD ALI, colonel du dey, dont une campagne de l’Arbà porte toujours le nom: Haouch Caïd Ali.

 

 

 

ALI CHÉRIF, famille descendant de Mahomet par sa fille Fatma Zohra; originaire de Cordoue, issue d’un marabout célèbre dont le souvenir est perpétué par une inscription à la porte de la mosquée Sidi M’hammed Chérif. Elle était représentée sous les français par deux frères: SID HADJ KADDOUR CHERIF, ancien cadi et membre du medjelès consultatif, chevalier de la Légion d’honneur, et ALI CHÉRIF, ancien capitaine de spahis, conseiller général, délégué au Conseil supérieur, officier de la Légion d’honneur, jadis prisonnier de l’émir Abd-el-Kader lors de là prise de sa smala. Cette famille a reçu le nom patronymique de Zehar et n’a aucun lien de parenté avec les BEN ALI CHÉRIF de la Kabylie, qui résident à Akbou, famille chérifienne et maraboutique qui est fort riche et qui possède surtout des plantations d’oliviers considérables.

 

 

 

BEN MARABET, Hadj Hassan et Mustapha, deux grands négociants de la Porte de la Mer (Bab el-Behar), trafiquant avec toute l’Europe. L’un d’eux alla aux Indes. Ils avaient été chargés par le dey de la construction, à Livourne, d’un chebek qui arriva après la colonisation et donna lieu à des réclamations. Mustapha fut membre de la première municipalité, et l’un de ses petits-fils, Mahmoud, est conseiller municipal et membre de la Chambre de commerce d’Alger.

 

 

 

SID HASSEN BEN BRIHMAT, ancien directeur de la Médersa, célèbre par son luxe mauresque et artistique. Famille représentée par les deux fils d’Hassen: Ahmed, ancien interprète militaire, et Omar, professeur à la Médersa.

 

 

 

SID LAMALLI, muphti. Son fils est professeur à la Médersa.

 

 

 

BEN SMAÏA, descendant du secrétaire particulier de l’un des derniers deys. Les petits-fils de sa fille ont repris son nom. Ils étaient de riches marchands de tabacs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




Homeofmovies |
Chezutopie |
Invit7obbi2812important |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trucs , Astuces et conseils !!
| Bien-Être au quotidien
| Cafedelunioncorbeilles45