Le château de Sahyûn en Syrie (Xe – XIIIe siècle)

17 06 2017

 

 

 

 

Le château de Sahyûn en Syrie (Xe – XIIIe siècle)  dans Archéologie 1495453927-89-sy-v1-02-33

 

 

 

 

 

 

La forteresse de Sahyûn, le Saône des Croisés (rebaptisé Qal’at Salah ed-Dîn par le gouvernement syrien), fait partie d’un réseau de châteaux qui constituaient un véritable maillage du territoire conquis lors des croisades. La mise en place de ces édifices permit, notamment, de défendre les frontières des Etats et de contrôler les voies de passages ou les points stratégiques. La plupart des études sur les édifices fortifiés de Syrie ont été menées durant la période du Mandat français et les chercheurs ont négligé la plupart des structures qui n’étaient pas attribuées aux occidentaux ou moins bien documentées par les chroniqueurs francs, les édifices musulmans en particulier. Certains de ces travaux ont donné lieu à de volumineuses monographies dans lesquelles les chercheurs puisent, aujourd’hui encore, de multiples informations.

 

Le château de Sahyûn constitue un très bon exemple de ces forteresse dites franques, réoccupées postérieurement  par les musulmans. Situé au nord de la Syrie, à 24 km à l’est de Lattaquié, dans une chaîne montagneuse appelée le djebel Ansarié, il occupe un site stratégique de premier plan, contrôlant une des routes entre la vallée de l’Oronte et la côte. Cette plate-forme calcaire a été fortifiée par les Byzantins au Xe siècle. La construction la plus élevée du site est traditionnellement attribuée à cette période. Les Francs (principalement d’Antioche) s’y sont installés au début du XIIe siècle et l’ont utilisé comme une forteresse seigneuriale, contrairement aux autres châteaux qui étaient tenus, en majorité, par les ordres militaires, templiers et hospitaliers.

 

 

 

 

 

1495453987-sans-titre dans Archéologie

 

 

 

 

 

Sahyûn symbolise à bien des égards les multiples interpénétrations culturelles entre les trois civilisations, byzantine, franque mais aussi et surtout, musulmane. En effet, Saladin, après la bataille de Hattin (1187), s’empara du site comme de la plupart des autres chateaux francs de l’intérieur du pays et le réaménagea.

 

 

 

 

 

1495454146-donjon0001

les murailles du château (©C.Bélingard, août 2010)

 

 

 

 

 

Ce gigantesque ensemble fortifié s’étend sur un promontoire rocheux long de 600 mètres environ, orienté d’est en ouest. Sur ses faces nord et sud, le château est naturellement protégé par de profonds ravins. La zone orientale de cet éperon calcaire est la plus élevée (439 mètres d’altitude). L’enceinte de la basse-cour épouse la topographie du terrain dans sa partie occidentale. Elle est séparée de la forteresse par un fossé renforcé par une ligne de murailles. Cette coupure artificielle, inachevée, fut la brèche par laquelle Saladin et ses troupes envahirent le château. Dans la partie orientale, un fossé beaucoup plus profond a été creusé dans le roc, d’une profondeur de 28 mètres environ, pour séparer le plateau situé à l’est de l’ensemble castral proprement dit. Cet ouvrage a particulièrement retenu l’attention des chercheurs et plusieurs phases de creusement ont pu être mises en évidence.

 

 

 

 

 

 

saone

source: Ruines de châteaux

 

 

 

 

 

Le front est, donnant sur ce grand fossé, présente, au sud, une tour circulaire flanquant les courtines sud et est. C’est dans ce secteur que se situent la citerne et les écuries du château. Les ouvrages francs ont intégré les tours rondes byzantines préexistantes. Les tours sont relativement peu élevées mais présentent des ouvertures de tir dans trois directions : elles permettent de prendre d’enfilade le fossé mais surtout de pouvoir atteindre   le plateau qui lui fait face. A cela s’est ajouté un imposant donjon carré dont la technique de construction est celle du grand appareil à brossage.

 

 

Du côté nord s’élève l’ancien massif d’entrée, la pile monolithe matérialisant toujours le passage anciennement aménagé au-dessus du vide. Sur toute la façade nord, le dispositif défensif est relativement peu important, l’escarpement étant assez abrupt pour protéger l’accès à la forteresse. Cependant, ce secteur était particulièrement exposé aux coups des engins musulmans (mangonneaux) lors du siège de 1188. Il dut ensuite être restauré par Saladin (murs épaissis, courtines rehaussées). De nombreux réemplois figurent dans la maçonnerie et des éléments architecturaux musulmans caractéristiques ont été ajoutés. Le côté sud présente trois grands ouvrages rectangulaires dont le plus occidental sert aujourd’hui d’entrée. Deux de ces tours, ainsi que le donjon carré du front est, sont indépendants des courtines qui les flanquent. Ils restent ainsi autonomes en cas de prise du château. Derrière la ligne de défense principale orientée est-ouest, préexistait une enceinte byzantine (courtine flanquée de tours rondes présentant une succession de petits appareils géométriques, de type opus quadratum). Sur la partie sommitale se dresse la citadelle dite byzantine ainsi que la chapelle des Croisés qui est en grande partie ruinée et dont il reste peu d’éléments architecturaux mis à part le portail d’entrée.

 

 

 

 

De nombreux vestiges de la présence musulmane, relativement bien préservés, sont encore visibles et témoignent d’une fonction plus résidentielle que défensive de la citadelle pendant cette troisième période d’occupation. Le lieu fut réaménagé et une mosquée fut construite. Son minaret carré, atteignant près de 30 mètres de haut, domine les constructions franques. Un espace d’habitation ainsi que des bains furent bâtis à proximité, ils dateraient vraisemblablement de la fin du XIIIe siècle.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




Homeofmovies |
Chezutopie |
Invit7obbi2812important |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trucs , Astuces et conseils !!
| Bien-Être au quotidien
| Cafedelunioncorbeilles45