• Accueil
  • > Art
  • > L’Art de la Calligraphie Musulmane : le joyau du mot

L’Art de la Calligraphie Musulmane : le joyau du mot

7 12 2016

 

 

 

 

La civilisation islamique est basée sur l’écriture. Elle en diffère parce qu’elle joue un rôle religieux. Elle façonne le calligramme grâce à la géométrie, elle crée un art monumental, et n’est pas uniquement destinée au livre mais à l’architecture.

Lorsque l’écriture coufique devient un élément architectural, les caractères dorés sur un fond vert ou bleu foncé s’étirent en hauteur, s’ornent de motifs tressés, floraux ou géométriques. Il semble flotter dans l’espace, au-dessus de la tête du dévot, s’enroulant en une diagonale spiralée le long des minarets et des portiques des mosquées.

 

 

 

 

 

L’Art de la Calligraphie Musulmane : le joyau du mot  dans Art 1478694170-samarkand-shah-zadeh-calligraphies

Mosquée de Koufa : en haut, calligraphie coufique en jaune et naskhi en blanc ; 

En bas, coufique aux hampes nouées en jaune et thuluth dans le cadre au dessus

 

 

 

 

 

 

 

Alors que sur les portails des cathédrales, les sculptures illustrent la Bible, en architecture religieuse islamique, ce sont les versets du Coran qui deviennent un décor illustré. En Orient, tout langage est un alphabet de symboles ; la poésie est issue de la ligne écrite ou tracée non seulement par le poète ou le peintre, mais aussi par le calligraphe, le copiste et le miniaturiste. Elle est « à la fois l’art du vers et de l’image. Elle peut être l’un ou l’autre ou les deux en même temps » (Roger Caillois). La signification de l’écriture arabe, qu’elle soit inscrite sur des carreaux de faïence, au fronton d’une madrasa ou sur les murs d’un palais, est double : elle fixe un message textuel et, en même temps, c’est une composition abstraite. La religion musulmane interdisant la représentation du visage, le calligraphe n’a pas d’autre choix que de transformer l’écriture en élément décoratif.

 

 

 

 

 

1478693976-1616-2 dans Art

La sourate Fath calligraphiée sur une mosquée à Yazd (Iran)

 

 

 

 

 

A partir du IXe siècle, la calligraphie ne se limite plus au papier, au parchemin ou à l’architecture ; le signe apparaît sur la céramique (à Samarkand et en Perse), sur la verrerie et sur les textiles. En dehors du thème religieux, le langage écrit peut exprimer aussi bien des vœux de bonheur, de joie, de santé, de fortune, que de simples sentences morales. L’écriture arabe trouve son origine dans les premières expressions picturales pour devenir un langage de signes et de symboles, et se transformer en une composition décorative de formes abstraites. La signification du graphisme prend son sens lorsqu’il s’intègre à un décor de polygones, de rinceaux, d’arabesques et d’entrelacs à fleurs stylisées. Lorsque forme un poème linéaire virtuel, le poème peut se métamorphoser en un langage de sonorités. Lorsque la musique des mots sort de la poésie pour s’unir à la géométrie des formes, elle prend une nouvelle tonalité pour se cristalliser en une « métaphore de l’espace » ou se sublimer en une architecture de l’extase.

 

 

 

 

 

 

1478694335-kufi

Page de Coran en coufique, du IXe siècle

 

 

 

 

 

 

 

Ecriture de calligraphie

 

On sait l’importance de la parole dans les traditions orientales, celle-ci ayant précédé le développement de l’écriture. Pendant longtemps, chez les Arabes, le poète représentait la mémoire du clan. Très vite, la société éprouva le besoin d’archiver la parole et d’apporter une forme visuelle au texte divin exprimé par le Coran. Selon la tradition, la science des signes n’a pas été créée par l’homme mais par Dieu : le Créateur aurait enseigné l’écriture au premier homme qui l’aurait transmise au Prophète. Ne dit-on pas que « la pureté des cœur » ? Jadis, l’écriture était confiée à un maître, qui traçait les vingt-hui lettres de l’alphabet arabe de droite à gauche, sur le sable, avec son doigt et les effaçait ensuite, l’élève n’avait plus qu’à les réécrire….A la fin du VIIe siècle, l’écriture s’impose dans tout le monde musulman, la transcription de chaque sourate exigeant une calligraphie parfaite, elle rend nécessaire l’écriture non figurative. A la fin du VIIIe siècle, l’écriture liturgique devient coufique (du nom de la ville de Kufa, en Irak), écriture à lettres angulaires étirées dans le sens de la largeur, à longues hampes et alignées sur une même ligne en base. Ces textes écrits à l’encre noire, sur parchemin couleur crème, constituent les premiers ouvrages religieux.

 

 

 

 

 

 

 

1478692284-sans-titre

1478692286-sans-titre1

1478692279-sans-titre2

 

 

 

 

 

Au IXe siècle, à la cour de Bagdad, les Corans se parent d’enluminures à dominante or. On y introduit des pages de frontispices, des points diacritiques (pour distinguer les signes des voyelles) de couleur, ou des palmettes dans les marges, en scandant le début de chaque verset. Une autre écriture, cursive, dérivée du koufique est le Naskhi qui donnera naissance à d’autres écritures : le diwani (chancelleries ottomanes) et le nasta’liq (Iran). Les ornements sont destinés à la séparation des versets mais la Calligraphie reste la base de tout embellissement. L’art de l’enluminure se réfère à des décors abstraits,  à des entrelacs géométriques qui complètent l’écriture et la rendent plus secrète. Le calligraphe a toujours bénéficié d’un statut spécial. Lettré, il savait donner à la lettre un tracé parfait et donner au mot une valeur esthétique. Les supports qui servaient à transcrire les textes manuscrits étaient variés : os d’animaux, céramique, soie, papyrus (venu d’Égypte), parchemin (à partir de peaux de bêtes) et papier. Celui-ci n’a été utilisé réellement qu’au Xe siècle, préparé à partir de lin et de chiffons. Le calligraphe a toujours utilisé le qalam, tige de roseau ou de bois à pointe taillée obliquement selon le style d’écriture désirée. L’encre était à base de noix de galle ou de noir de fumée, mêlé à différents liants, gomme arabique, blanc d’œuf, etc.    
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




Homeofmovies |
Chezutopie |
Invit7obbi2812important |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trucs , Astuces et conseils !!
| Bien-Être au quotidien
| Cafedelunioncorbeilles45