Les Verbes Quadrilitères en dialecte algérien (4 ème partie)

15 11 2016

 

IV. VERBES QUADRILITÈRES ADMETTANT AU NOMBRE DE LEURS LETTRES RADICALES UN ا, UN و, OU UN ي

 

 

 

 

 

 

 بعوق : ba’ouok, aboyer.

 

 

 

 

خلوط : khelouet et plus souvent خروط kherouét, qui est une double corruption du verbe trilitère régulier خلط khalat; jeter le désordre, la confusion dans les affaires, tenir un langage semé d’absurdités. On emploie aussi ce mot trivialement pour dire tripoter.

 

 

 

 

خوشم : khauchéme, priser, avoir la manie de priser; dérivé du substantif خشم khechem, nez. Expression plus familière que شم chemm, et نف neff, priser.

 

 

 

 

دروز : derouéze, fouiller dans une maison pour la dévaliser; synonyme de ربج rebbedj, qui manque aussi dans les lexiques.

 

 

 

 

دلوش : dauléche, se promener (usité plus particulièrement à Tunis); synonyme de حوس hawess (dialecte algérien).

 

 

 

 

زريط :  zeriet, crier sur ses gonds (porte neuve).

 

 

 

 

زروط :  zerouét, lancer un bâton dans les jambes d’un lièvre (terme de chasse);au figuré, renvoyer quelqu’un aux calendes grecques.

 

 

 

 

زرول :  zerouel, avoir un trait dans l’œil, dans le regard.

 

 

 

 

زلوز : zélouéz, se montrer coulant dans les affaires, promettre beaucoup sans rien faire, temporiser, louvoyer en affaires par manque de ressources; — corruption probable de سلس saliça, être lisse (adjectif verbal saliçoun, doux, facile, aimable).  

Les Africains ont une tendance marquée à changer le sin en zein, et même ils ajoutent au son de cette dernière lettre une certaine emphase.

 

 

 

 

زيفط :  zifet, et plus communément سيفط sfiet (voyez ce mot),

 

 

 

 

سوجر : saudjer, bâillonner quelqu’un. La définition que donne M. Freytag est un peu différente; on lit dans son dictionnaire: Saudjer, attacher au cou d’un chien un morceau de bois que les Arabes appellent sâdjour, ساجور.

 

 

 

 

سيفط : sifet, envoyer un émissaire, dépêcher quelqu’un avec des ordres (très-usité dans la province d’Oran). A Constantine, il est employé dans une acception différente; comme dans cette phrase;منين نروح يسيفط في; min eïne nerouh isifét fi-ia, j’ai beau faire, il me renvoie aux calendes grecques. — Il n’est peut être pas illogique de prendre sifét ou zifet pour une berbérisation du verbe trilitère زفت zefet.

 

 

 

 

شرول : cherouél, couper de travers.

 

 

 

 

شونع : chouna’, crier à pleine tête, crier du haut de sa tête. Comme une personne qui crie fait nécessairement des grimaces, il n’est pas douteux que chouna’ ne vienne « de chana’a, deformis fuit.

 

 

 

 

طاوش : tâouéche, escarmoucher, tirer au hasard. On trouve une grande analogie entre ce verbe et le trilitère طاش tâche.

 

 

 

 

فورغ : fauregh’, s’abandonner à une oisiveté complète, n’avoir absolument rien à faire; dérivé du verbe فرغ faragh, être vide.

 

 

 

 

فوضل : faudel, être curieux; racine فضول fodoul, indiscrétion, bavardage indiscret; curiosité.

 

 

 

 

قوقل : kaukel, engourdir les facultés (sommeil, diète).

 

 

 

 

كشلط : kechlétt, faire du bruit en passant dans les, herbes sèches et dans les blés; infinitif tekechlit. Cette expression, qui n’est autre chose qu’une onomatopée, a le même sens que le quadrilitère suivant.

 

 

 

 

كشوط : kechouétt, dont le nom d’action est tekchouil; racine كشط

 

 

 

 

 

كوبخ : kaubekh, être distrait, étourdi.

 

 

 

 

كوفخ : kaufekh, frapper à tors et à travers, en parlant d’une personne que la colère emporte; dérivation évidente de كفخ.

 

 

 

 

كوفر : kaufer, saupoudrer de camphre, camphrer; racine كافور .

 

 

 

 

مغيب : meghieb s’absenter fréquemment; au figuré chercher à détourner la conversation, avec على de l’interlocuteur; racine غاب ghûb, futur ighib.

 

 

 

 

نودر : nauder, former des meules de foin ou de paille; نادور nadour, pluriel نوادر nouader, meule, meulon; racine ندر , former une éminence.)

 

 

 

 

هتور : hétouér, et non هوتر, avoir le délire, délirer; dérivé du verbe هتر, qui signifie « faire tomber en enfonce », vieillesse.

 

 

 

 

هدرى : hedra, procurer une fraîcheur agréable (vent).

 

 

 

 

هلوس : helouès, engourdir (sommeil), donner des ennuis; altération du verbe هلس .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




Homeofmovies |
Chezutopie |
Invit7obbi2812important |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trucs , Astuces et conseils !!
| Bien-Être au quotidien
| Cafedelunioncorbeilles45