Les ‘Idebnan ‘ ou Les Tombeaux des Géants

9 09 2016

 

 

 

 

Les idebnan (sing : edebni ; en tamasheq) sont les vestiges des Kel Iru, les « gens d’avant », comme les appellent les Touaregs. On parle ici des « tombeaux des géants ». En fait, il s’agit de sépultures en forme de tumuli, datant du néolithique. On peut en voir dans tout le Sahara à partir du 16° de latitude nord, en général sur les hauteurs, les plateaux, les terrasses, et toujours hors d’atteinte de la crue d’un oued.

 

 

 

 

 

 

Les ‘Idebnan ‘ ou Les Tombeaux des Géants  dans Archéologie 1478539370-160908120224984462

 Tombeau pré-islamique sur une piste du Tassili N’Ajjer (Algérie) 

 

 

 

 

Les Tombeaux antéislamiques du nom d’Edebni, où « sont enterrés les hommes d’une race inconnue aux Touareg et qu’ils appellent izabbaren ». Ce mot Izabbaren ou Ijabbaren semble provenir du mot arabe Jabbâr (pl. Jabâbira) [جبار / جمع جبابرة], dont la racine est JBR (جبر) qui signifie « géant » ou « un homme de grande taille », mais également « l’homme fort », « le vainqueur », « celui qui a un amour propre très élevé », et par extension « le roi ».

 

Charles de Foucault précise, dans son dictionnaire : « Les Touareg ne les connaissent [les ijabbaren] que par leurs tombeaux, par des enceintes de pierres, des cercles et d’autres dessins tracés sur le sol en pierre de champs qu’ils savent faits par eux, mais dont ils ignorent l’usage, par les haches, meules dormantes, plats, pilons et autres instruments en pierre polie qu’ils trouvent en certains lieux et savent leur œuvre par de rares légendes qui les représentent comme des géants idolâtres, dont certains étaient des ogres, par quelques superstitions dont la principale consiste à aller dormir contre les pierres d’un tombeau préhistorique pour que l’ajabbar qui y est enterré apparaisse et donne des nouvelles des absents. »

 

 

Dans le contexte mythologique touareg, il désigne de personnes géantes par la taille et très forte. On raconte que les Touaregs d’avant l’Islam avaient des ancêtres géants dont la taille était trois fois plus grande que celle des hommes actuels, qu’ils étaient très forts et s’habillaient en vêtements blancs. Ils étaient très purs et évitaient toutes les souillures physiques. Ils sont enterrés dans des tombeaux antéislamiques. La tradition orale a donné à ces géants enterrés le nom de Sahâba (صحابة).

 

 

Les historiens ont établi que les sépultures préislamiques monumentales apparaissent au néolithique, période d’atténuation du désert, qui correspond à la naissance d’une nouvelle civilisation plus qu’à une période précise : la majorité de ces tombeaux peut être rattachée aux derniers épisodes de la préhistoire, au cours des dix derniers millénaires. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




Homeofmovies |
Chezutopie |
Invit7obbi2812important |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trucs , Astuces et conseils !!
| Bien-Être au quotidien
| Cafedelunioncorbeilles45